LIBRE EXPRESSION

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Caton l'Ancien


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 8 Juil - 12:11

Derniers sujets

» LA DICTATURE EST EN MARCHE ET PERSONNE NE REAGIT !
Auchan EmptyLun 26 Juil - 19:44 par Cousin Hubert

» Général Martinez
Auchan EmptySam 24 Juil - 12:36 par 007/**

» pédophilie
Auchan EmptyMer 21 Juil - 21:17 par Caton l'Ancien

» Foot
Auchan EmptyLun 12 Juil - 14:36 par Caton l'Ancien

» Attentats
Auchan EmptyDim 4 Juil - 17:17 par Caton l'Ancien

» Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia...
Auchan EmptyVen 2 Juil - 12:36 par Cousin Hubert

» idéologie nuisible
Auchan EmptyLun 28 Juin - 18:49 par Caton l'Ancien

» Euro dangers
Auchan EmptyLun 28 Juin - 16:52 par Caton l'Ancien

» Economie en FRANCE
Auchan EmptySam 26 Juin - 19:05 par Cousin Hubert

Juillet 2021

LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Navigation

Le Deal du moment : -41%
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à ...
Voir le deal
9.99 €
Le deal à ne pas rater :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin rosé de Languedoc-Roussillon
59.99 €
Voir le deal

    Auchan

    Caton l'Ancien
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 29026
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Auchan Empty Auchan

    Message par Caton l'Ancien Mar 30 Avr - 20:46


    Dans le rouge, Auchan met en vente 21 sites en France

    Le groupe veut céder treize supermarchés, un hypermarché et des sites de préparation de vente en ligne ; 787 salariés seraient concernés par l’opération.

    Par Juliette Garnier Publié aujourd’hui à 12h01, mis à jour à 18h16

    Temps de Lecture 3 min.

    La réaction n’a pas tardé. Un mois et demi après avoir dévoilé des pertes de près de 1 milliard d’euros en 2018, le groupe Auchan a annoncé, mardi 30 avril, la mise en vente de vingt et un de ses sites déficitaires en France. Selon la CFDT, les postes de 787 salariés sont concernés par cette opération.

    Le groupe, qui s’est engagé dans un vaste plan de réformes destiné à réduire ses pertes financières, a précisé à ses partenaires sociaux réunis à Marcq-en-Barœul (Nord), en comité social et économique, mardi, que si ces vingt et un sites (des supermarchés, un hypermarché, des entrepôts et des drive) ne trouvaient pas preneur « un plan de sauvegarde de l’emploi [PSE] sera (…) ouvert ».
    Article réservé à nos abonnés Lire aussi Symbole de la crise de la distribution, Auchan plonge dans le rouge

    Auchan a plongé dans le rouge au cours de l’exercice 2018. Ses pertes nettes s’élèvent 997 millions d’euros pour 51 milliards de chiffre d’affaires. Son activité a dévissé de 3,2 % en 2018. En France, où il réalise 35 % de son chiffre d’affaires, le recul de 1,3 % de ses ventes s’explique, selon le groupe, par des « mutations du commerce sans précédent et une situation économique très difficile ». « Le choix de la cession répond à [la] volonté de l’entreprise (…) de préserver l’emploi », fait valoir Auchan par communiqué. En France, le groupe emploie 73 800 personnes, notamment dans ses 637 magasins.
    Concurrence des sites de vente en ligne

    La CFDT se dit « scandalisée d’apprendre que l’entreprise décide d’un PSE d’envergure en mode “départs contraints” sur les sites de production » ; et dénonce « des années d’errances stratégiques ».

    Le distributeur détenu par l’association familiale Mulliez est notamment confronté à la crise des hypermarchés et supermarchés que, partout en France, concurrencent les sites de vente en ligne et les magasins de hard discount, type Lidl et Action. En France, où il exploite 119 hypers, sa part de marché a atteint 10,3 % en 2018, selon Kantar Worldpanel, contre 11,1 % en 2016.
    Article réservé à nos abonnés Lire aussi Les Mulliez reprennent leurs enseignes en main

    Parmi les vingt et un sites concernés, figurent treize supermarchés situés à Faulquemont (Moselle), Tours et Esvres (Indre-et-Loire), Roanne (Loire), Marquette-Lez-Lille, (Nord), Arras, Perpignan, Mulhouse (Haut-Rhin), Rouen, Albert (Somme), Athis-Mons (Essonne), Chevilly-La-Rue (Val-de-Marne) et Saint-Ouen-l’Aumône (Val-d’Oise).

    Le groupe qui, en ligne, opère sous deux marques, entend aussi céder quatre de ses Chronodrive (Agen, Bayonne, Caen et Vannes) et son centre de préparation de commandes en ligne Auchandirect situé à Marseille.

    Enfin, la liste comprend les deux Halles d’Auchan, magasins de produits frais situés à Meaux (Seine-et-Marne) et Bobigny (Seine-Saint-Denis) ainsi qu’un hypermarché de 7 400 m² situé à Villetaneuse (Seine-Saint-Denis).
    La recherche de repreneurs des magasins

    A qui Auchan peut-il les céder ? Les élus syndicaux s’en inquiètent. Car Edgard Bonte, président d’Auchan Retail, pourrait peiner à trouver preneur. A en croire le groupe, les sites à vendre sont sans « perspectives réalistes de retour à la rentabilité ». Et faute de trouver de nouveaux propriétaires, ces magasins seront fermés. Le cas échéant, le groupe promet « d’accompagner tous les collaborateurs concernés » par un PSE.

    Auchan prépare les villes et les élus syndicaux à cette hypothèse. Car le marché français est confronté à une crise qui lamine les grandes surfaces. Depuis début 2019, Casino a cédé sept de ses hypermarchés et trente-trois de ses supermarchés Casino et Leader Price. Le groupe dit s’être séparé de magasins « structurellement déficitaires » et « des moins performants » de ses hypermarchés. En outre, le groupe a vendu les murs de magasins pour se désendetter ; trente-deux de ses points de vente en France, dont douze hypermarchés et vingt magasins Monoprix et supermarchés Casino, seront désormais locataires de leur emplacement.

    Carrefour passe aussi en revue ses magasins. Chez ce mastodonte de la distribution, 1 229 emplois dans ses 220 hypermarchés seraient sur la sellette. En 2018, le groupe s’était résolu à fermer la plupart des 272 supérettes anciennement exploitées sous l’enseigne Dia. Faute de repreneurs, avait alors avancé Carrefour.
    La piste d’enseignes étrangères

    Le PDG d’Auchan Retail évitera-t-il le pire ? De fait, en France, très rares sont désormais les enseignes à chercher de nouveaux emplacements. Parmi les plus actives sur le marché hexagonal figurent notamment des chaînes étrangères, Lidl, Action et Costco.

    Le champion allemand du hard discount Lidl aligne plus de 1 500 magasins en France. Mi-février, il a promis de racheter trente-trois magasins à Casino. Action qui, fin 2018, exploitait 424 magasins en France, en a ouvert 89 en 2018. Il est notamment connu pour avoir repris des magasins La Halle. Costco est, lui aussi, à la recherche de nouveaux sites en France, notamment dans le bassin parisien où il a ouvert son premier entrepôt sur 14 000 m² à Villebon-sur-Yvette (Essonne) en 2017.

    Mais les actifs d’Auchan, dont les surfaces peuvent atteindre 7 400 m², ne seront pas tous idoines pour ces enseignes. La France pourrait, dès lors, payer un lourd tribut au plan de relance d’Auchan. A l’étranger, Auchan a déjà entamé un vaste plan de fermetures en Italie (vingt-trois magasins) et en Russie (onze en 2018 et trente prévues en 2019).

    Juliette Garnier



    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire

      La date/heure actuelle est Ven 30 Juil - 19:26