Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 48 le Dim 11 Aoû 2013, 08:50

Derniers sujets

» Crise : le moment décisif approche - Michel Drac
Dim 25 Juin 2017, 19:28 par Cousin Hubert

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Ven 23 Juin 2017, 21:59 par Cousin Hubert

» PARIS, Ville des Lumières.......
Ven 23 Juin 2017, 20:16 par Cousin Hubert

» Numismatique
Ven 23 Juin 2017, 19:33 par Cousin Hubert

» Pas-de-Calais
Jeu 22 Juin 2017, 23:53 par Cousin Hubert

» Islamisation (2)
Mer 21 Juin 2017, 22:03 par Cousin Hubert

» RESISTANCE !!!!!
Mer 21 Juin 2017, 17:10 par philiberte

» Terrorisme islamiste
Mer 21 Juin 2017, 08:12 par 007/**

» En cas de crise, les banques pourront...
Sam 17 Juin 2017, 19:28 par Cousin Hubert

Juin 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    Le catho, voilà l'ennemi !

    Partagez
    avatar
    FoxRenard
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 2004
    Age : 61
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par FoxRenard le Sam 27 Oct 2007, 21:48

    Le catho, voilà l'ennemi !

    Téléfilm édifiant, hier soir, sur France 2. Le jeune Damien, catholique, aime la jeune Yasmine, musulmane. La famille de Yasmine est sans défaut : père médecin tout dévoué à ses malades, mère cultivée et raffinée, l'ensemble baignant dans la tolérance et l'ouverture d'esprit. En face, hélas, Damien est affligé d'un père croyant, professeur de français, très engagé dans l'aumônerie locale, psychorigide sectaire et borné aux tendances néo-colonialistes sous-jacentes. Celui-ci refuse évidemment la liaison de son fils avec Yasmine et fera tout pour y mettre fin, malgré les conseils du père Louis Page, le curé progressiste héros de cette série, qui tente de lui expliquer que "l'Islam est une religion d'amour et de paix" (il suffit de jeter un oeil sur une carte des conflits géopolitiques et du terrorisme dans le monde pour s'en convaincre). Bien entendu, l'amour triomphera du méchant "réac", qui finira abandonné par sa femme et bien puni de son intransigeance...

    Imaginez une seconde, une seule seconde, que le scénario ait été inversé, que l'on nous ait montré une famille musulmane intégriste et fanatique interdisant par la force à leur fille de fréquenter un jeune blanc catholique issu d'un milieu ouvert et tolérant. Bien sûr, les bonnes âmes auraient hurlé au "racisme" et à l'"islamophobie", mais, honnêtement, lequel des deux scénarii aurait-il été le plus proche de la réalité vécue quotidiennement "dans les quartiers", comme dirait Mme Amara ? Seulement, voilà, pour certains, l'ennemi, c'est le catho, quitte à le caricaturer pour mieux le discréditer.

    Le même esprit (si l'on ose dire) se retrouve dans l'article consacré, dans Le Monde daté d'hier, à la béatification par le pape Benoît XVI, dimanche prochain, de 498 religieux martyrs de la guerre civile espagnole. Sous un titre déjà accusateur, "Espagne : le pape et son lugubre cortège", Henri Tincq se livre à un curieux exercice. D'un côté il reconnait l'ampleur des massacres subis par l'Eglise espagnole durant les années trente : 6000 prêtres et religieux, dont 13 évêques, massacrés en zone "républicaine", neuf diocèses ayant perdu de 50% à 88% de leur clergé ; il avoue même que les républicains sont responsables de 85.000 exécutions, contre 40.000 attribuées aux nationalistes, et que "la seule appartenance au clergé était justiciable d'une exécution sommaire". Pourtant, alors que le gouvernement socialiste prépare une loi réhabilitant les morts républicains et les victimes du franquisme, Henri Tincq condamne l'initiative du Vatican, qui "prend le risque de réveiller les démons de la guerre civile" et "ressemble à une provocation". En bref, la gauche marxiste a droit au "devoir de mémoire" et au respect, alors que le droite catholique n'a que celui de se taire et d'oublier ses morts.

    Pourquoi une telle discrimination ? Parce que "jamais la hiérarchie catholique n'a fait le moindre acte de repentance" après avoir soutenu le régime du général Franco, ce qui rendrait ces béatifications "inopportunes" et "discriminatoires". Ce raisonnement appelle deux remarques :

    - Une partie des martyrs béatifiés dimanche prochain a été massacrée entre février 1936, date de la victoire électorale du Front Populaire espagnol, et juillet de la même année, date du soulèvement militaire nationaliste, et certains autres dès octobre 1934, lors de l'insurrection révolutionnaire qui dévasta les Asturies ; ils ne peuvent être taxés de sympathie envers un franquisme qui n'existait pas encore ! Ils ont donc bien été exécutés pour des raisons religieuses, et non politiques.

    - Comment en vouloir au clergé ibérique d'avoir, au moins au début, soutenu ceux qui se proclamaient "catholiques et nationalistes", comme le fit le général franquiste Moscado à Saint-Jacques-de-Compostelle, face à ceux qui les exterminaient et dévastaient les édifices religieux ? Ceci n'empêchera d'ailleurs pas l'Eglise espagnole, ultérieurement, de jouer un grand rôle dans le retour du pays à la démocratie.

    Face au communisme hier, face à l'Islam aujourd'hui, les catholiques n'auraient donc plus qu'une issue : faire encore et toujours repentance d'être ce qu'ils sont. Rien que pour cela, l'initiative de Benoît XVI, poursuivant l'oeuvre entreprise par Jean-Paul II, mérite d'être saluée. "N'ayez pas peur!"

    PS : Sur les catholiques dans la guerre d'Espagne, lire le superbe dossier publié par la revue La Nef dans son numéro d'octobre 2007 (01 30 54 40 14 ; www.lanef.net).
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par Scaramouche le Dim 28 Oct 2007, 09:09

    Excellent exposé mais on ne peut que déplorer la tendance gauchiste du clergé qui continue de plus belle contre le pape actuel avec l'histoire de la mese en latin qui est un symbole que les évèques refusent. On a parlé d'intégristes" cathos au même titre qu'intégristes islamistes simplement parce qu'ils refusaient la repentance partielle et l'ouverture laxiste. Les réformes à faire sont plus profondes et moins spectaculaires par exemple, que se donner la main dans l'église en signe de paix...
    (Cela me rappelle au Mexique l'église divisée en deux, les familles patriciennes près du choeur et les péones dérrière.. Pas question de donner la main à n'importe qui !!!)

    L'Eglise en perte de vitesse a voulu aussi "ratisser large" et a fait fuir ainsi une grande partie d'adeptes réticents au mélange politique.
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22853
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par Caton l'Ancien le Dim 28 Oct 2007, 09:36

    Oui, excellent exposé, et ce téléfilm est un parfait exemple de désinformation.
    Car on n'a dans les annales aucun exemple de fille ou de fils de catholique assassiné (rejeté, ce n'est pas impossible, mais certainement très rare) par ses parents pour cause de liaison avec un ou une musulmane.

    Alors que les cas inverses sont légion.
    J'ai eu personnellement une élève musulmane de 1ère qui s'est enfuie par la fenêtre du 3ème étage, en s'aidant de la gouttière, pour échapper aux brutalites de son père et de son frère, qui l'avait dénoncée pour avoir parlé à un "français" après la classe. La gouttière a lâché, elle est tombée. Huit jours d'hôpital.

    Ce téléfilm est honteux et d'une manière générale ce Louis Page est un pauvre type.

    Moi j'ai regardé la 4ème partie d'un téléfilm sur la vie de Karol Wojtila sur arte.

    Nous devrions tous écrire pour protester à France 2.
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22853
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par Caton l'Ancien le Dim 28 Oct 2007, 09:37

    C'est pour cette raison que je me suis attelée à la rédaction d'un livret sur les Racines chrétiennes de l'Occident et la contribution du christianisme à l'élaboration de la démocratie occidentale.

    J'en suis à la conclusion.
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 17978
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par philiberte le Dim 28 Oct 2007, 10:35

    "Nous devrions tous écrire pour protester à France 2."

    mais il ne tient qu'à nous de le faire...


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22853
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par Caton l'Ancien le Lun 29 Oct 2007, 11:52

    Voilà, c'est fait :
    On nous demande "regardez-vous l'émission souvent rarement etc..."
    J'ai répondu rarement (c'est trop bête)

    "Le principe de l'émission m'intéresserait, mais généralement ce prêtre est un auxiliaire de la bien pensance et véhicule une conception de la vie niaise et sans intérêt, où domine une émotion qui n'a rien à voir avec la Raison à laquelle faisait allusion le Pape Benoît XVI dans une conférence fameuse.
    J'aime mieux lire les Pensées de Pascal que regarder l'illustration de ces pensées pieuses pour enfants de maternelle.
    Mais la dernière émission de la série était proprement consternante par la mauvaise foi et la présentation fallacieuse des faits en général, qui constitue un modèle de désinformation.
    Qu'une famille catholique ne soit pas enchantée que leur fils fréquente une musulmane, ou l'inverse, ce n'est pas impossible. Je dirai même que ce n'est en rien illégitime, sachant ce qu'est la charia, et quel est le statut qu'elle donne non seulement aux femmes mais aussi aux non musulmans; les "koufars",les "mouchrikoun".
    Le rarissime cas où cela ne pose pas de problème pour la famille musulmane, qui laisse libre sa fille, mais en pose à une famille catholique, c’est comme les exceptions en grammaire, une confirmation de la règle. Mais c’est l’exception que l’on présente comme une règle, et par laquelle l’on stigmatise toutes les familles catholiques en valorisant les familles musulmanes…
    Car on ne connaît aucun cas d'une jeune femme catholique assassinée par sa famille catholique pour cela.
    Au contraire, les cas de filles musulmanes assassinées, et pas seulement morigénées et rejetées, pour avoir parfois simplement parlé avec un "koufar" après les cours sont légion. J'en ai connu une personnellement, qui a dû s'enfuir par la fenêtre du 3ème étage, en s'aidant de la gouttière, qui a cédé (8 jours d'hôpital).
    L'âge légal du mariage des filles en France était de 15 ans et 3mois. Il vient d'être reporté à 18 ans pour empêcher les mariages forcés, estimés à 70 000 sur le sol français.
    A Mayotte, Territoire français d'Outre-Mer, des fonctionnaires de l'état civil de la République ont eu à signer des actes de mariage pour des fillettes de 9 ans, conformément à la charia et au dernier mariage de la petite Aïcha, "consommée" à 9 ans, par le fondateur de cette religion.
    Présenter les catholiques, qui sont très nombreux à contracter un mariage mixte, et souvent avec conversion pour les hommes, comme d'immondes racistes fanatiques et obtus est non seulement un mensonge grossier, mais une révoltante attaque supplémentaire contre l'idéologie qui est à l'origine des Droits de l'Homme.
    Je ne suis plus très jeune, je ne verrai pas les horreurs que vous cautionnez par cette stupidité, mais je m'en désole pour mes enfants...
    Vous aurez à répondre de votre aveuglement devant l'Histoire.
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 17978
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par philiberte le Lun 29 Oct 2007, 13:15

    tout est dit!

    je regardais cette série pour l'acteur... :-)))
    certains épisodes n'étaient pas trop mal.
    cet épisode est ancien, mais je vous rassure: la série est arrêtée.


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10291
    Age : 46
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par Cousin Hubert le Lun 29 Oct 2007, 17:20

    FoxRenard a écrit:
    Imaginez une seconde, une seule seconde, que le scénario ait été inversé, que l'on nous ait montré une famille musulmane intégriste et fanatique interdisant par la force à leur fille de fréquenter un jeune blanc catholique issu d'un milieu ouvert et tolérant. Bien sûr, les bonnes âmes auraient hurlé au "racisme" et à l'"islamophobie", mais, honnêtement, lequel des deux scénarii aurait-il été le plus proche de la réalité vécue quotidiennement "dans les quartiers", comme dirait Mme Amara ? Seulement, voilà, pour certains, l'ennemi, c'est le catho, quitte à le caricaturer pour mieux le discréditer.
    Des "sous chiens" qui sortent avec des maghrébines et qui se font tabasser, parfois à mort... par les frères, cousins, etc... Cela remplit les pages de faits divers... En revanche, je mets au défi ce producteur de me montrer un seul fait divers qui se rapproche du scenario de son téléfilm...
    Et puis, taper sur des cathos n'est pas un signe de courage... Pas de fatwas, pas de menaces de mort, pas de procès pour racisme, pas d'acharnement judiciaire... Facile quoi...


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par cilette le Lun 29 Oct 2007, 18:39

    Oncle Germain a écrit:
    FoxRenard a écrit:
    Imaginez une seconde, une seule seconde, que le scénario ait été inversé, que l'on nous ait montré une famille musulmane intégriste et fanatique interdisant par la force à leur fille de fréquenter un jeune blanc catholique issu d'un milieu ouvert et tolérant. Bien sûr, les bonnes âmes auraient hurlé au "racisme" et à l'"islamophobie", mais, honnêtement, lequel des deux scénarii aurait-il été le plus proche de la réalité vécue quotidiennement "dans les quartiers", comme dirait Mme Amara ? Seulement, voilà, pour certains, l'ennemi, c'est le catho, quitte à le caricaturer pour mieux le discréditer.
    Des "sous chiens" qui sortent avec des maghrébines et qui se font tabasser, parfois à mort... par les frères, cousins, etc... Cela remplit les pages de faits divers... En revanche, je mets au défi ce producteur de me montrer un seul fait divers qui se rapproche du scenario de son téléfilm...
    Et puis, taper sur des cathos n'est pas un signe de courage... Pas de fatwas, pas de menaces de mort, pas de procès pour racisme, pas d'acharnement judiciaire... Facile quoi...
    Facile, très facile, tellement facile que tous s'en donnent à coeur joie !

    Aujourd'hui, catho = raciste, frontiste, réac, et j'en oublie. Par contre, musulman, c'est à considérer, à estimer, à trouver même que l'intégrisme n'est pas si intégriste que ça...
    avatar
    longin
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1821
    Age : 56
    Localisation : Vichy
    Date d'inscription : 13/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par longin le Lun 29 Oct 2007, 19:19

    cilette a écrit:
    Oncle Germain a écrit:
    FoxRenard a écrit:
    Imaginez une seconde, une seule seconde, que le scénario ait été inversé, que l'on nous ait montré une famille musulmane intégriste et fanatique interdisant par la force à leur fille de fréquenter un jeune blanc catholique issu d'un milieu ouvert et tolérant. Bien sûr, les bonnes âmes auraient hurlé au "racisme" et à l'"islamophobie", mais, honnêtement, lequel des deux scénarii aurait-il été le plus proche de la réalité vécue quotidiennement "dans les quartiers", comme dirait Mme Amara ? Seulement, voilà, pour certains, l'ennemi, c'est le catho, quitte à le caricaturer pour mieux le discréditer.
    Des "sous chiens" qui sortent avec des maghrébines et qui se font tabasser, parfois à mort... par les frères, cousins, etc... Cela remplit les pages de faits divers... En revanche, je mets au défi ce producteur de me montrer un seul fait divers qui se rapproche du scenario de son téléfilm...
    Et puis, taper sur des cathos n'est pas un signe de courage... Pas de fatwas, pas de menaces de mort, pas de procès pour racisme, pas d'acharnement judiciaire... Facile quoi...
    Facile, très facile, tellement facile que tous s'en donnent à coeur joie !

    Aujourd'hui, catho = raciste, frontiste, réac, et j'en oublie. Par contre, musulman, c'est à considérer, à estimer, à trouver même que l'intégrisme n'est pas si intégriste que ça...

    Frontiste : à vue de nez et suivant mes connaissances, tous les catho tradi votent JMLP (ils sont également tous royalistes).
    Raciste : les catho tradi ne peuvent pas être racistes : nous venons tous du même moule. Ils sont continentalistes : chaque race a son continent.
    Réac : ils ont des réactions, dans ce sens ils sont réac.

    Je ne parle QUE des kto tradi, les autres ne sont plus kto. Ils sont vaguement chrétiens et votent Sarko, il y en a plein sur ce forum.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21176
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par moria le Lun 29 Oct 2007, 20:34

    Moi........ je n'aime pas l'Eglise.
    je vote quoi ?
    avatar
    longin
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1821
    Age : 56
    Localisation : Vichy
    Date d'inscription : 13/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par longin le Lun 29 Oct 2007, 21:39

    moria a écrit:Moi........ je n'aime pas l'Eglise.
    je vote quoi ?

    Je n'ai pas dit que tous ceux qui votaient Sarko étaient chrétiens. Je dis que tous les tradi votent JMLP. Tout le reste, la plèbe électrice, vote Ségo ou Sarko ce qui revient strictement au même. Les électeurs FN sont les patriciens.
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par silence le Mar 30 Oct 2007, 04:30

    je connais bon nombre de catholiques ultra pratiquants qui n'aiment pas le FN.
    Mais dans le fond ce n'est sans doute pas le FN qu'il n'aime pas mais JMLP.
    Et à propos de pratiquants, saviez-vous quelle est leur représentation en Bretagne, lieu catholique par tradition? Un pauvre 4%.
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par Toby le Mar 30 Oct 2007, 09:45

    Frontiste : à vue de nez et suivant mes connaissances, tous les catho tradi votent JMLP (ils sont également tous royalistes).

    Permettez-moi de douter de votre entre parenthèses. Il y a un parti évident pour les voteurs royalistes et ce n'est certainement pas le FN. king
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par Toby le Mar 30 Oct 2007, 09:47

    Les électeurs FN sont les patriciens.

    Longin, vous rigolez j'espère ? jocolor
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22853
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par Caton l'Ancien le Mar 30 Oct 2007, 10:03

    Toby a écrit:
    Les électeurs FN sont les patriciens.

    Longin, vous rigolez j'espère ? jocolor

    Non, il ne rigole pas.... drunken Laughing

    Longin est un aristocrate... de "ariston = le meilleur en grec" ; l'aristocratie, c'est le gouvernement par les meilleurs...

    Et les meilleurs des meilleurs sont les nobles d'épée, Chevalier les nobles de robe n'étant que des parvenus, ayant acheté des charges anoblissantes surtout sous Louis XIV, qui a bien rempli ses caisses de cette façon Suspect ...

    Mais vous n'êtes pas obligé de croire tout ce qu'il dit, et dont il s'efforce de se convaincre lui-même, puisque son idéal, c'est de vivre dans un ghetto, entre soi, entre "patriciens" c'est à dire les habitants originels de Rome antique...

    Statistiquement, il y a bien des chances de trouver autant de "beaufs" au FN qu'ailleurs... geek
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par silence le Mar 30 Oct 2007, 12:22

    C'est justement ce qui est grave... Il ne rigole jamais.
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par Toby le Mar 30 Oct 2007, 17:59

    L'électorat du FN ne vient pas de la droite classique, royaliste ou bourgeoise, mais plutôt du prolétariat qui vit, contraint et forcé, auprès des non intégrés et non assimilables qui lui pourrissent la vie.
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22853
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par Caton l'Ancien le Mar 30 Oct 2007, 18:04

    Vous avez raison, Toby.
    On a assez stigmatisé la classe ouvrière pour s'être laissée aller à suivre Le Pen...

    Mais aujourd'hui le pc"f" ne fait plus que 2%...

    Faut-il dire heureusement ? Avec l'aveu de Jospin que le grand bazar anti FN était du "théâtre"... on va pouvoir faire quelque chose...
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22853
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par Caton l'Ancien le Mar 30 Oct 2007, 18:05

    silence a écrit:C'est justement ce qui est grave... Il ne rigole jamais.

    Mais si, mais si...
    il s'amuse beaucoup à faire des citations...
    avatar
    longin
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1821
    Age : 56
    Localisation : Vichy
    Date d'inscription : 13/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par longin le Mar 30 Oct 2007, 23:34

    Toby a écrit:
    Les électeurs FN sont les patriciens.

    Longin, vous rigolez j'espère ? jocolor

    Je suis sérieux. Je pense que les patriotes sont une élite qui vaut autant que la noblesse des patriciens de Rome. Bien évidement patricien et patriote ont la même racine. Les patriotes doivent maintenant aller écrire leur lettre de noblesse.

    Une aristocratie qui tiend ses portes ouvertes sans craindre de les refermer, qui laisse entrer en sachant expulser est une bonne chose.

    Votez FN et devenez patriciens.
    avatar
    007/**
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2686
    Age : 64
    Localisation : Burgondi
    Date d'inscription : 18/07/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par 007/** le Ven 22 Juil 2016, 13:38

    Islam et christianisme, deux religions sanglantes:
    http://www.slate.fr/story/119909/islam-christianisme-memes-combats
    et allons y gaiment ! Sans surprise l'auteure (très important le e) est ....
    [biiiiiiiiiiiiiiiiiiiip]
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 17978
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par philiberte le Ven 22 Juil 2016, 13:55

    encore une qui vit dans le passé.


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22853
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par Caton l'Ancien le Ven 22 Juil 2016, 16:44

    007/** a écrit:Islam et christianisme, deux religions sanglantes:
    http://www.slate.fr/story/119909/islam-christianisme-memes-combats
    et allons y gaiment ! Sans surprise l'auteure (très important le e) est ....
    [biiiiiiiiiiiiiiiiiiiip]

    Très juste.

    et elle a de brillants ancêtres, ou cousins

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Adolf_Joff%C3%A9

    "À la nouvelle de la Révolution de Février, il part pour Petrograd où il collabore avec Trotsky dont il est l'un des amis les plus fidèles."


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22853
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par Caton l'Ancien le Ven 22 Juil 2016, 16:48

    Car bien sûr, le dieu qui dit qu'il faut exterminer les peuples qu'il n'a pas choisis -mais qu'il a créés et qui ne lui ont rien fait- et qu'il ne faut pas leur faire grâce, qui dit qu'il faut les réduire en esclavage jusqu'à la fin des temps, qu'il faut leur prêter à usure.... etc, etc, etc.... est un dieu estimable...

    A côté de ses adeptes, les autres sont des amateurs.
    Ou des élèves qui ont dépassé le maître.

    Et encore.
    Ils sont montrés, les maîtres restent dans l'ombre.
    Ils continuent leur oeuvre, et en font endosser la responsabilité à d'autres. Habileté suprême, grâce à la niaiserie suprême.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22853
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par Caton l'Ancien le Sam 23 Juil 2016, 14:09

    007/** a écrit:Islam et christianisme, deux religions sanglantes:
    http://www.slate.fr/story/119909/islam-christianisme-memes-combats
    et allons y gaiment ! Sans surprise l'auteure (très important le e) est ....
    [biiiiiiiiiiiiiiiiiiiip]

    Ceux qui n'avaient pas compris d'où venaient les attaques devraient comprendre, maintenant.

    Je suis en train de lire "la Révolution française et la psychologie des révolutions" (1912) de Gustave Le Bon

    Je l'ai trouvé là, gratuitement...
    http://classiques.uqac.ca/classiques/le_bon_gustave/revolution_francaise/lebon_revolution_francaise.pdf

    Ca faisait plusieurs années que je me disais qu'il faudrait tout de même que je le lise.
    Je ne suis pas déçue du voyage !!!

    C'est impressionnant.

    Il y a des éléments où je proposerais d'autres explications, qu'on peut trouver sur notre forum. Mais sur les principes, c'est lumineux.

    Il analyse toutes sortes de révolutions, notamment la "révolution" protestante.

    "Certaines périodes de notre histoire restent
    incompréhensibles si on
    oublie l’ori-
    gine affective et mystique des croyances, leur intolérance nécessaire, l’impossibilité
    de les concilier quand elles se trouvent en présence, et enfin la puissance conférée par
    les croyances mystiques aux sentiments qui se mettent à leur service.
    Les conceptions précédentes sont trop neuves encore pour avoir pu modifier la
    mentalité des historiens. Ils persisteront longtemps à vouloir expliquer par la logique
    rationnelle une foule de phénomènes qui lui sont étrangers.
    Des événements, tels que la Réforme qui bouleversa la France pendant cinquante
    ans, ne furent nullement déterminés par des influences rationnelles. Ce sont pourtant
    toujours elles qu’on invoque, même dans les livres les plus récents. C’est ainsi, par
    exemple, que dans l’Histoire générale de MM. Lavisse et Rambaud, on lit
    l’expli-
    cation suivante de la Réforme :
    “ C’est un mouvement spontané, né çà et là dans le peuple, de la lecture de
    l’Évangile et des libres réflexions individuelles que suggèrent à des gens simples une
    conscience très pieuse et une raison très hardie. ”
    Contrairement aux assertions de ces historiens, on peut dire avec certitude,
    d’abord, que de tels mouvements ne sont jamais spontanés et ensuite que la raison ne
    prend aucune part à leur élaboration.
    La force des croyances politiques et religieuses qui ont soulevé le monde, réside
    précisément en ce fait, qu’étant issues d’éléments affectifs et mystiques, la raison ne
    les crée, ni ne les transforme.
    Politiques ou religieuses, les croyances ont une origine commune et obéissent aux
    mêmes lois. Ce n’est pas avec la raison, mais le plus souvent contre toute raison
    qu’elles se sont formées. Bouddhisme, Islamisme, Réforme, Jacobinisme, Socialisme.
    etc., semblent des formes de pensée bien distinctes.
    Elles ont cependant des bases affectives et mystiques identiques et obéissent à des
    logiques sans parenté avec la logique rationnelle.
    Les révolutions politiques peuvent résulter de croyances établies dans les âmes,
    mais beaucoup d’autres causes les produisent. Le terme de mécontentement en repré-
    sente la synthèse. Dès que ce mécontentement est généralisé, un parti se forme qui
    devient souvent assez fort pour lutter contre le gouvernement."
    p 25

    "La Réforme devait finir par exercer une influence profonde sur les sentiments et les idées morales de beaucoup d’hommes. Plus modeste à ses débuts, elle fut d’abord une simple lutte contre les abus du clergé, et, au point de vue pratique, un retour aux
    prescriptions de l’Évangile. Elle ne constitua jamais, en tout cas, comme on l’a prétendu, une aspiration vers la liberté de pensée. Calvin était aussi intolérant que Robespierre et tous les théoriciens de l’époque considéraient que la religion des sujets
    devait être celle du prince qui les gouvernait. Dans tous les pays où s’établit, en effet, la Réforme, le souverain remplaça le pape romain avec les mêmes droits et la même puissance." p 30

    "Dès qu’une croyance nouvelle se répand, on voit se grouper autour d’elle beaucoup d’hommes indifférents à cette croyance, mais y trouvant des prétextes pour assouvir leurs passions et leurs convoitises. Ce phénomène s’observa au moment de la Réforme dans plusieurs pays, en Allemagne et en Angleterre notamment. Luther ayant enseigné que le clergé n’a pas besoin de richesses, les seigneurs allemands trouvèrent excellente une religion qui leur permettait de s’emparer des biens de l’Église. Henri VIII s’enrichit par une opération nalogue. Les souverains souvent molestés par les papes ne pouvaient voir, en général, que d’un oeil favorable une
    doctrine ajoutant à leur pouvoir politique le pouvoir religieux et faisant de chacun d’eux un pape. Loin de diminuer l’absolutisme des chefs, la Réforme ne fit donc que l’exagérer."
    p 36


    § 5. — Conflit entre croyances religieuses différentes.
    Impossibilité de la tolérance.
    titre p 33

    § 4. — L’entité peuple et ses éléments constitutifs.
    "Afin de répondre à certaines conceptions théoriques, le peuple a été érigé en une entité mystique douée de tous les pouvoirs et de toutes les vertus, que les politiciens vantent sans cesse et accablent de flatteries. Nous allons voir ce qu’il faut penser de
    cette conception en étudiant le rôle du peuple dans notre révolution."
    "En quoi consiste réellement cette entité, fétiche mystique révéré des révolutionnaires depuis un siècle ?
    Elle est décomposable en deux catégories distinctes. La première comprend les paysans, les commerçants, les travailleurs de toutes sortes, ayant besoin de tranquillité et d’ordre pour exercer leur métier. Ce peuple forme la majorité, mais une majorité
    qui ne fit jamais les révolutions. Vivant dans le labeur et le silence, il est ignoré des historiens.
    La seconde catégorie, qui joue un rôle capital dans tous Les troubles nationaux, se compose d’un résidu social subversif dominé par une mentalité criminelle. Dégénérés de l’alcoolisme et de la misère, voleurs, mendiants, miséreux, médiocres ouvriers
    sans travail constituent le bloc dangereux des armées insurrectionnelles. La crainte du châtiment empêche beaucoup d’entre eux d’être criminels en temps ordinaire, mais ils le deviennent dès que peuvent s’exercer sans danger leurs mauvais
    instincts. À cette tourbe sinistre sont dus les massacres qui ensanglantèrent toutes les révolutions.
    C’est elle qui, guidée par des meneurs, envahissait sans cesse nos grandes assemblées révolutionnaires. Ces bataillons du désordre n’avaient d’autre idéal que massacrer, piller, incendier. Leur indifférence pour les théories et les principes était
    complète.

    p 51

    (La pagination du texte internet et celle de mon imprimé ne correspond pas... je ne sais pourquoi )


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    007/**
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2686
    Age : 64
    Localisation : Burgondi
    Date d'inscription : 18/07/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par 007/** le Dim 24 Juil 2016, 08:43

    Caton l'Ancien a écrit:La pagination du texte internet et celle de mon imprimé ne correspond pas... je ne sais pourquoi )
    Pas grave (toujours le cas avec textes issus de PDF par ex) car lecture passionnante)
    avatar
    Chabert
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1851
    Age : 62
    Localisation : Ex-France.
    Date d'inscription : 03/06/2009

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par Chabert le Dim 24 Juil 2016, 08:46

    L'Eglise catholique romaine est truffée de membres à tendance masochiste, même au plus haut niveau.
    Ils semblent prendre du plaisir à faire les moutons, ou les veaux tendant le coup aux méchants bouchers; méchants mais auxquels il faut pardonner et pour lesquels il faut, bien entendu, prier.

    Il semblerait que les Eglises orthodoxes soient moins béates.
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22853
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par Caton l'Ancien le Dim 24 Juil 2016, 13:11

    007/** a écrit:
    Caton l'Ancien a écrit:La pagination du texte internet et celle de mon imprimé ne correspond pas... je ne sais pourquoi )
    Pas grave (toujours le cas avec textes issus de PDF par ex) car lecture passionnante)

    Oui, passionnante.
    J'aurais certaines réserves sur ses propos sur l'islam.
    A l'époque, 1912, l'islam était lointain et assoupi. Il semblait hors d’état de nuire.

    Et une réserve aussi sur l'origine des croyances.
    Car s'il est vraiment très intéressant d'expliquer les événements avec cet outil, cela évacue la manière dont les croyances se fondent et se propagent.
    GLB explique que les sentiments "la haine, la peur, l’ambition, la jalousie, la vanité et l’enthousiasme" sont les moteurs des individus.

    57
    § 2. — Éléments du caractère prédominant
    aux époques de révolutions.

    C'est certain. Mais des éléments concrets excitent l'un ou l'autre de ces sentiments, et il est utile d'en tenir compte pour comprendre.

    GLB fait remarquer que pour transformer le mécontentement en action, il faut du temps. Il faut aussi l'intervention d'activistes.
    Le caractère des révolutionnaires aurait-il suffi à déclencher la Révolution si "certains" n'avaient pas mis autant d'énergie à "agiter le peuple avant de s'en servir" ???
    Roosevelt disait que les événements en politique n'étaient pas dus au hasard. (de mémoire).

    On dit que la monarchie française est tombée parce qu'elle était déjà en déliquescence.

    Peut-être, mais c'est aussi un concours de circonstances, qui a mis sur le trône un jeune homme sans formation, manipulé par des ministres du parti de l'opposition, qui lui ont conseillé de faire ce que le ministre de L XV Maupéou, avait eu tant de mal à empêcher, à savoir donner du pouvoir aux parlementaires hostiles en réunissant les États Généraux.

    Quoi qu'il en soit, les travaux de GLB ont été exploités pour créer de l’ingénierie sociale, avec laquelle aujourd'hui on manipule les foules d'une manière très efficace....


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire

    Contenu sponsorisé

    Re: Le catho, voilà l'ennemi !

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 27 Juin 2017, 07:16