Qui est en ligne ?

Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 1 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Cousin Hubert


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Aujourd'hui à 00:34 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Hier à 22:08 par Cousin Hubert

» Crise : le moment décisif approche - Michel Drac
Jeu 12 Oct 2017, 23:33 par Cousin Hubert

» PARIS, Ville des Lumières.......
Lun 09 Oct 2017, 22:38 par Cousin Hubert

» Terrorisme islamiste
Jeu 05 Oct 2017, 01:59 par Cousin Hubert

» Attentats
Mar 03 Oct 2017, 20:01 par Mitsahne

» Numismatique
Dim 01 Oct 2017, 22:50 par Cousin Hubert

» Nouveaux membres
Dim 01 Oct 2017, 12:57 par Cousin Hubert

» LA DICTATURE EST EN MARCHE ET PERSONNE NE REAGIT !
Mer 27 Sep 2017, 22:04 par Jean Ripleure

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    Les politiques qui ont trahi la France

    Partagez

    FLANDRE
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2155
    Age : 72
    Localisation : BASSE-NORMANDIE
    Loisirs : HERALDIQUE
    Date d'inscription : 15/12/2009

    Les politiques qui ont trahi la France

    Message par FLANDRE le Sam 28 Sep 2013, 17:49

    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6086
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Les politiques qui ont trahi la France

    Message par Mitsahne le Sam 28 Sep 2013, 22:51

    J'ai déjà fait remarquer ici que depuis quarante ans, TOUS les gouvernements de gauche comme de droite ont voté des budgets en déséquilibre. Ce qui ne devrait être qu'une exception est devenu une habitude mortelle. Aucune entreprise, aucun ménage ne pourrait survivre avec une telle politique.

    Aujourd'hui, on emprunte pour...rembourser, non pas la dette, mais les intérêts de la dette. Et malgré le matraquage fiscal sans précédent de l'Etat socialiste, la dette continue d'augmenter à raison de trois mille euros par seconde !!! Les adjectifs ne tiennent plus la route : gigantesque, colossal, abyssal...Il faudra un jour obliger députés et sénateurs à prêter serment de ne plus jamais voter un budget déficitaire sous peine de prison et de déchéance.

    On peut toujours rêver.


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: Les politiques qui ont trahi la France

    Message par Alex Terieur le Lun 07 Oct 2013, 23:47

    je ne sais pas trop où ranger ce qui suit. Ici fera sans doute l'affaire.
    _____________________

    Un gouvernement français au service de l’étranger ?

    Les crises ont ceci de positif, c’est qu’elles clarifient beaucoup de situations et dessinent un peu mieux les lignes de fracture en faisant tomber les masques. La crise syrienne n’a pas échappé à la règle. Outre la vraie nature du terrorisme international, elle nous a révélé une Europe-colonie et surtout, en ce qui nous concerne, une France moribonde à cent lieues de ce qu’elle croit encore être ou de ce que des millions de gens dans le monde pensaient qu’elle était.

    Au temps de Sarkozy, avec Bernard Kouchner comme ministre des affaires étrangères le flou était encore possible. Aujourd’hui, avec François Hollande, flanqué d’un Manuel Valls et d’un Laurent Fabius tout devient clair. La politique, en France, ne se résume plus qu’à des manœuvres électorales. Pour les médias comme pour le citoyen préprogrammé, parler de politique c’est discuter sur le rapport de force entre les hommes et les groupes politiques, chercher à savoir qui sera élu ou qui sera battu, polémiquer sur des déclarations dont on a déjà mesuré le vide mais dont on ne peut s’empêcher de parler et, toujours, tout ramener à l’éternel et stérile combat Gauche-Droite rehaussé d’une touche d’extrêmes, des deux côtés pour faire bonne mesure.

    Mais la vraie politique, celle qui détermine l’avenir des français et de la France, se joue ailleurs. Et celle-là est déterminée à l’étranger. Le gouvernement est complètement gangréné par des agents qui, soit par leurs actes, soit en le proclamant ouvertement, sont plus au service de l’étranger qu’au service de ceux qui les ont élus. En assumant leur double emploi, ces agents semblent apparemment mieux payés par leurs employeurs étrangers que par le peuple français. Mais le résultat est là, les citoyens ne comptent pas.

    Avec la crise syrienne, les exigences et les pressions extérieures sont devenues telles que beaucoup de masques sont tombés. Tous ces agents ne servent pas qu’à gérer les affaires de la France à partir de l’extérieur. Ils servent également à apporter, dans un contexte international, le poids de la France qui, malgré tout, a encore de beaux restes à dilapider.

    Du ministère de l’intérieur au ministère des affaires étrangères, en passant par le ministère de la défense, on ne sait plus qui travaille pour qui. Voir à ce sujet cet article de La Plume à Gratter. Au Quai d’Orsay, les choses semblent encore plus graves. Les derniers restes d’une diplomatie, qui fut jadis célèbre dans le monde, sont en train de se faire définitivement annihiler. Les diplomates arabisants, connaissant tous les problèmes des pays arabes de manière fine et qui ont fait leur preuves au moment où la France avait besoin de défendre ses propres intérêts, sont en train de se faire dispatcher un peu partout dans le monde, qui en Amérique du Sud, qui en Europe du Nord, remplacés par d’autres diplomates plus à même de défendre les intérêts étrangers. Un article de Georges Malbrunot nous détaille quelques-unes de ces mutations. Cela veut dire que même les ambassadeurs, représentant la France et les français, sont nommés de l’extérieur.

    Vu de l’extérieur, les observateurs doivent s’amuser en se demandant jusqu’à quel point ce peuple, fier de sa révolution, de sa puissance et de son histoire, va accepter d’être avili. Jusqu’à quand acceptera-t-il qu’on lui crache ouvertement à la figure sans réagir et oser encore manifester quelque fierté ?

    Avic
    http://avicennesy.wordpress.com/2013/10/07/un-gouvernement-francais-au-service-de-letranger/
    _____________

    Dans le texte, j'ai surligné en gras les mots contenant des liens de références dans l'article original.
    Même si vous n'avez pas trop le temps allez juste y jeter un petit coup d'oeil

    plume à gratter

    http://www.laplumeagratter.fr/2013/10/04/quand-le-lobby-pro-israelien-entend-encore-et-toujours-dicter-sa-politique-etrangere-et-lusage-de-sa-force-militaire-a-la-france/

    Georges Malbrunot

    http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2013/09/quai-dorsay-les-ambassadeurs-a.html

    Malbrunot souvent bien informé (et pour cause d'aucun le disent agent dans le renseignement et accessoirement journaliste au Figaro).

    En plus des infos croustillantes sur le démantèlement (extérieur) du pays ne manquez surtout pas le dernier paragraphe.
    Sous la plume d'un Malbrunot ça en dit quand même long sur "qui commande la France"

    Ne cherchez donc plus qui a asservi la France.


    _________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    FLANDRE
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2155
    Age : 72
    Localisation : BASSE-NORMANDIE
    Loisirs : HERALDIQUE
    Date d'inscription : 15/12/2009

    Re: Les politiques qui ont trahi la France

    Message par FLANDRE le Mer 09 Oct 2013, 09:32

    La pourriture de Balkany a ouvert un compte en Suisse en 1994

    Le maire de Levallois, ville la plus endettée de France par habitant, a ouvert en 1994 un compte chez ABN Amro. Patrick Balkany est par ailleurs rattrapé par une affaire de détournement de fonds publics.


    Patrick Balkany se retrouve à nouveau dans la tourmente. La PJ parisienne a récemment perquisitionné la mairie de Levallois-Perret. Objectif de cette descente : récupérer le planning de congé des policiers municipaux. Balkany a en effet utilisé l'un de ces agents comme chauffeur lors de récentes vacances sur l'île de Saint-Martin. Le séjour antillais du "policier-chauffeur de maître" a-t-il été payé par le maire sur ses propres derniers, ou bien a-t-il été financé par ses administrés ? C'est ce que veulent savoir les enquêteurs de la PJ. Ils ont constaté avec étonnement que l'élu avait réglé ses billets d'avion en cash...


    Faramineux train de vie

    Le faramineux train de vie des Balkany intrigue. Comment le couple, qui déclarait il y a huit ans au Point ne pas payer l'ISF, a-t-il financé sa propriété de Giverny, quatre hectares agrémentés de deux piscines et d'un green de golf ? Quels sont les généreux bienfaiteurs qui mettent à disposition des Balkany un somptueux riad à Marrakech et une villa aux Antilles dans la très chic île de Saint-Martin ? Le Point.fr a eu connaissance d'un rapport de police daté de juin 2001 évoquant les avoirs à l'étranger de Patrick Balkany. Dans ce document adressé à la juge parisienne Michèle Vaubaillon, il est mentionné un prêt de trois millions de deutsche marks accordé en 1988 à Patrick Balkany par la banque de Suez à Amsterdam. L'année même où son meilleur ami, Nicolas Sarkozy, dont le maire de Levallois a récemment rappelé avoir été le mécène, était élu pour la première fois député des Hauts-de-Seine.


    Ouverture d'un compte suisse

    Pour se voir accorder par la banque de Suez une telle somme, Patrick Balkany avait alors bénéficié - comme l'indique le rapport de police - de la caution d'une société suisse, Atlas Finanz Service. Huit ans plus tard, cette même entité soldera un autre prêt accordé à Patrick Balkany sans contrepartie cette fois, par la filiale à Zurich de la banque néerlandaise ABN AMRO. Un établissement où Patrick Balkany dispose alors d'un compte.

    Le Point.fr s'est procuré la copie d'ouverture dudit compte, datée du 26 juillet 1994. Deux ans plus tard, en 1996, année des déboires judiciaires du couple - qui sera condamné pour détournement de fonds publics -, les sommes déposées à la banque ABN Amro à Zurich représentent 1,6 million de francs suisses, soit l'équivalent d'un peu de plus de 6,5 millions de francs français. Ce compte en Suisse a-t-il depuis été fermé ou transféré ? Avait-il été déclaré au fisc ? Joint par Le Point, Patrick Balkany n'a pas souhaité répondre à nos questions.

    La mystérieuse Atlas Finanz Service

    Dans leur compte-rendu d'enquête de juin 2001, les policiers n'évoquent à aucun moment ces dépôts à la banque ABN AMRO, mais ils s'intéressent en revanche au gérant d'Atlas Finanz Service, qu'ils soupçonnent d'être un homme de paille. Ce Suisse dénommé Hans Peter Jorin avait en effet procuration sur une autre structure ayant racheté pour plus de 16 millions de francs une partie des actions de l'entreprise familiale de prêt-à-porter fondée par le père de Balkany. On retrouve encore Hans Peter Jorin et la société Atlas Finanz Service derrière la villa "Serena", celle-là même que fréquentaient les Balkany lors de leurs séjours à Saint-Martin. Les policiers, qui ont mené l'enquête sur l'île, écrivent noir sur blanc : "Des investigations ont été menées auprès de l'agence immobilière Carimo et des services fiscaux. Elles montrent l'omniprésence de la société Atlas Finanz Service, dont les activités apparaissent systématiquement bénéficier à Mr Balkany."


    Hasard ou pas, l'actuel directeur général délégué de la SEMARELP, la société qui gère pour le compte de la mairie l'immobilier de Levallois, est un ancien commerçant de Saint-Martin qui possède sur l'île plusieurs sociétés civiles immobilières. Imperturbable, Patrick Balkany, qui compte bien rempiler pour un quatrième mandat en 2014, écourtait il y a quelques jours le conseil municipal. Il était attendu à la foire aux vins du nouveau centre commercial de sa ville...


    http://www.lepoint.fr/politique/exclusif-le-compte-suisse-des-balkany-08-10-2013-1740214_20.php
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Les politiques qui ont trahi la France

    Message par moria le Mer 09 Oct 2013, 09:45


    Tout un chacun a le droit d'avoir un compte à l'étranger.
    Sa seule obligation est de le déclarer.

    je souris :
    serait-il le seul ?
    A travers lui, qui veut-on encore toucher ?

    Bof, c'est devenu d'un "commun" le Hors la Loi !

    Contenu sponsorisé

    Re: Les politiques qui ont trahi la France

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017, 14:29