Qui est en ligne ?

Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 3 Invités

Etienne Charles, philiberte


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia...
Aujourd'hui à 09:13 par 007/**

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Hier à 15:27 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Jeu 19 Oct 2017, 22:08 par Cousin Hubert

» Crise : le moment décisif approche - Michel Drac
Jeu 12 Oct 2017, 23:33 par Cousin Hubert

» PARIS, Ville des Lumières.......
Lun 09 Oct 2017, 22:38 par Cousin Hubert

» Terrorisme islamiste
Jeu 05 Oct 2017, 01:59 par Cousin Hubert

» Attentats
Mar 03 Oct 2017, 20:01 par Mitsahne

» Numismatique
Dim 01 Oct 2017, 22:50 par Cousin Hubert

» Nouveaux membres
Dim 01 Oct 2017, 12:57 par Cousin Hubert

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    instructif

    Partagez
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    instructif

    Message par silence le Dim 04 Nov 2007, 10:06

    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22867
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: instructif

    Message par Caton l'Ancien le Dim 04 Nov 2007, 10:18

    Oui, très.
    Qu'en dit notre ami Mitsahne ?
    Ne serait-il pas prêt à reprendre du service à quelques "processions, chemins de croix, pélerinages à Ste-Claire, Rogations, décorations de reposoirs, prières matin et soir à genoux au pied du lit, " et autres pieuses joyeusetés, pour ne pas laisser la place à des défilés de la dernière mode : bâches diverses depuis le petit foulard coquet et coquin jusqu'à la prison ambulante, burka noire comme la Faucheuse ?
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: instructif

    Message par Toby le Dim 04 Nov 2007, 10:44

    Ce n'est pas les fondamentalistes chrétiens qui peuvent nous sauver (si cela est encore possible) de l'islamisation, mais l'application pure et dure de la laïcité comme Ataturk l'avait fait. Le reste c'est de l'utopie.
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18101
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: instructif

    Message par philiberte le Dim 04 Nov 2007, 10:57

    Toby a écrit:Ce n'est pas les fondamentalistes chrétiens qui peuvent nous sauver (si cela est encore possible) de l'islamisation, mais l'application pure et dure de la laïcité comme Ataturk l'avait fait. Le reste c'est de l'utopie.


    oui, mais on voit ce qui reste de cette laïcité en Turquie. il doit se retourner dans son mausolée, Ataturk...


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22867
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: instructif

    Message par Caton l'Ancien le Dim 04 Nov 2007, 12:36

    Toby a écrit:Ce n'est pas les fondamentalistes chrétiens qui peuvent nous sauver (si cela est encore possible) de l'islamisation, mais l'application pure et dure de la laïcité comme Ataturk l'avait fait. Le reste c'est de l'utopie.

    Ah, en voilà une bien bonne.
    Aller à la messe et faire des processions, c'est être "fondamentalistes chrétiens " ???

    il faut peut-être même interdire l'Eglise catholique ???

    Nous sauver de l'islamisation n'est possible que par l'affirmation de nos racines judéo-chrétiennes.
    La laïcité très bien, mais si elle se traduit par la christianophobie, telle qu'elle se manifeste ouvertement dans la lettre de Marie Perret de l'UFAL, très peu pour moi :
    pour mémoire :
    J'invite les plus incrédules à bien lire l'article de Nicole Dagnel publié dans Riposte laïque : ce texte sidérant atteste qu'à défaut d'être devenu villiériste, ce journal est bien devenu villiéro-compatible. Ils devraient s'étrangler en apprenant que « le christianisme est la religion dont procède, en grande partie, notre culture » et qu' « elle fait partie de notre « paysage », alors que l’islam est au contraire une religion exogène ». Hiérarchiser les religions à partir du critère du terroir, voilà qui ne devrait pas déplaire aux maurassiens. Dans cet article qui n'est pas sans rappeler le catéchisme de nos grands-mères,"

    Si la laïcité pure et dure consiste à nier nos origines, notre essence... nous sommes morts d'une autre façon.
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6087
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: instructif

    Message par Mitsahne le Lun 05 Nov 2007, 18:17

    Caton l'Ancien a écrit:Oui, très.
    Qu'en dit notre ami Mitsahne ?
    Ne serait-il pas prêt à reprendre du service à quelques "processions, chemins de croix, pélerinages à Ste-Claire, Rogations, décorations de reposoirs, prières matin et soir à genoux au pied du lit, " et autres pieuses joyeusetés, pour ne pas laisser la place à des défilés de la dernière mode : bâches diverses depuis le petit foulard coquet et coquin jusqu'à la prison ambulante, burka noire comme la Faucheuse ?


    Je crois savoir que toutes les processions et autres manifestations religieuses restent interdites en France EN DEHORS DES LIEUX DE CULTE, d'après les lois de 1905, toujours en vigueur. Depuis 1940, le gouvernement du Maréchal les avait tolérées. Elles le sont toujours, avec plus ou moins de réactions selon les régions et la hargne laïque des bouffeurs de curés.

    Je suis certainement, de vous tous, celui qui a assisté au maximum de processions et participé aux décorations de reposoirs !

    Je me souviens de la visite à St-Dié du Cardinal Villeneuve, archevêque de Québec.
    La visite du prélat canadien avait mis tout le monde catholique sur le pied de guerre et, bien entendu les enfants des écoles libres avaient été mobilisés pour faire masse. Nous étions en juin (1937 ou 1938) et nos "habits du dimanche" nous étouffaient autant que la température. Nous avions été alignés le long d'un quai qui longeait un petit ruisseau à ciel ouvert lequel, par les fortes chaleurs dégageait des odeurs qui n'étaient pas que de sainteté. Fort heureusement, le chemin archiépiscopal était jonché de milliers de fleurs cueillies par les mamans et ces bonnes Dames de l'Action Catholique, jusqu'au reposoir construit spécialement pour le Salut au Saint-Sacrement, couvert de myriades de pétales de roses et de pivoines. On attendit le Cardinal pendant près de quatre heures, debout, en plein soleil.
    Enfin il ariva en grand équipage, le ventre en avant, escorté d'une impressionnante suite de dignitaires chamarrés comme des toréadors, lui-même revêtu de sa "cappa magna" et de son chapeau rouge à houppes, bénissant à droite, bénissant à gauche,pendant qu'un choeur de jeunes filles tout de blanc vêtues en organdi chantait, comme à l'opérette "Honneur, Honneur, à Monseigneur". Un compliment fut dit à Son Eminence. UNe chorale entonna un vibrant "Sonnez, trompettes triomphales" (auteur anonyme) et le Cardinal fit son office devant une foule agenouillée qui dans les pétales, qui dans la poussière. Quelques cantiques de plus, et nous étions morts de soif, de transpiration et de fatigue. Mais nous avions connu la pompe et la pourpre cardinalices. Nous avions une très vague conscience de la puissance et de la grandeur apparentes de l'Eglise et, franchement, nous en étions fiers. Comme on se sent plus noble après l'audition de la Neuvième Symphonie.

    Il est évident que je suis CONTRE toutes les processions de TOUTES les religions dans les lieux publics.


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    longin
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1834
    Age : 57
    Localisation : Vichy
    Date d'inscription : 13/02/2007

    Re: instructif

    Message par longin le Lun 05 Nov 2007, 18:25

    Mitsahne a écrit:
    Caton l'Ancien a écrit:Oui, très.
    Qu'en dit notre ami Mitsahne ?
    Ne serait-il pas prêt à reprendre du service à quelques "processions, chemins de croix, pélerinages à Ste-Claire, Rogations, décorations de reposoirs, prières matin et soir à genoux au pied du lit, " et autres pieuses joyeusetés, pour ne pas laisser la place à des défilés de la dernière mode : bâches diverses depuis le petit foulard coquet et coquin jusqu'à la prison ambulante, burka noire comme la Faucheuse ?


    Je crois savoir que toutes les processions et autres manifestations religieuses restent interdites en France EN DEHORS DES LIEUX DE CULTE, d'après les lois de 1905, toujours en vigueur. Depuis 1940, le gouvernement du Maréchal les avait tolérées. Elles le sont toujours, avec plus ou moins de réactions selon les régions et la hargne laïque des bouffeurs de curés.

    Je suis certainement, de vous tous, celui qui a assisté au maximum de processions et participé aux décorations de reposoirs !

    Je me souviens de la visite à St-Dié du Cardinal Villeneuve, archevêque de Québec.
    La visite du prélat canadien avait mis tout le monde catholique sur le pied de guerre et, bien entendu les enfants des écoles libres avaient été mobilisés pour faire masse. Nous étions en juin (1937 ou 1938) et nos "habits du dimanche" nous étouffaient autant que la température. Nous avions été alignés le long d'un quai qui longeait un petit ruisseau à ciel ouvert lequel, par les fortes chaleurs dégageait des odeurs qui n'étaient pas que de sainteté. Fort heureusement, le chemin archiépiscopal était jonché de milliers de fleurs cueillies par les mamans et ces bonnes Dames de l'Action Catholique, jusqu'au reposoir construit spécialement pour le Salut au Saint-Sacrement, couvert de myriades de pétales de roses et de pivoines. On attendit le Cardinal pendant près de quatre heures, debout, en plein soleil.
    Enfin il ariva en grand équipage, le ventre en avant, escorté d'une impressionnante suite de dignitaires chamarrés comme des toréadors, lui-même revêtu de sa "cappa magna" et de son chapeau rouge à houppes, bénissant à droite, bénissant à gauche,pendant qu'un choeur de jeunes filles tout de blanc vêtues en organdi chantait, comme à l'opérette "Honneur, Honneur, à Monseigneur". Un compliment fut dit à Son Eminence. UNe chorale entonna un vibrant "Sonnez, trompettes triomphales" (auteur anonyme) et le Cardinal fit son office devant une foule agenouillée qui dans les pétales, qui dans la poussière. Quelques cantiques de plus, et nous étions morts de soif, de transpiration et de fatigue. Mais nous avions connu la pompe et la pourpre cardinalices. Nous avions une très vague conscience de la puissance et de la grandeur apparentes de l'Eglise et, franchement, nous en étions fiers. Comme on se sent plus noble après l'audition de la Neuvième Symphonie.

    .


    Il est évident que je suis CONTRE toutes les réunions politiques de TOUTES les obédiences dans les lieux publics.
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6087
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: instructif

    Message par Mitsahne le Lun 05 Nov 2007, 18:49

    Ah, les processions !

    On n'imagine pas les coulisses des processions !
    La procession part toujours de la Cathédrale, parcourt quelques rues des alentours et revient en grande pompe, bannières et oriflammes brandis fièrement, aux accents des grandes orgues déchaînées, tous jeux sortis, qui accompagnent la pieuse foule qui chante vigoureusement "Catholiques et Français toujours".

    Mais dans quel ordre va-t-on défiler ? Question infiniment complexe surtout quand on est Dame de TGV (Très Grande Vertu) comme ma mère qui appartenait à la fois aux "Dames de Charité" (ruban rouge et bleu), "Dames Catéchistes" (ruban vert), au "Tiers-Ordre de Saint-François" (ruban marron et noir) et à la Chorale (pas de ruban, mais un timbre !). Sous quelle bannière défiler sans déplaire aux aux présidentes des autres associations, ni à Monsieur le Curé qui a ses préférées, ni au premier vicaire qu'on a invité la semaine dernière et qui nous a tant fait rire ? Surtout, ne pas se trouver à côté de cette pimbêche Mme C...ou de cette arrogante Mme M...qui ne dit jamais bonjour la première ou cette bizarre Mme R...qui change de trottoir quand elle me voit...Et surtout pas à côté de cette sotte Mme D...qui a eu l'inconvenance de mettre une robe de la même couleur que la mienne, un jour pareil !
    Les petites bousculades de la formation de la procession étaient dignes de ce qu'on voit sous la mêlée de rugby. Et si, par hasard, une étrangère (une ouaille de la paroisse voisine appelée dédaigneusement "le faubourg")) essayait de s'insérer dans la procession, elle était ignorée et laissée pour compte puisque d'ailleurs elle chantait faux.

    La Religion est grande mais la charité est difficile.


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: instructif

    Message par Toby le Lun 05 Nov 2007, 19:19

    "Le principe de laïcité ne s'est appliqué qu'en France métropolitaine. Dans les colonies, à majorité musulmanes, la France a repris les accords de l'Empire Ottoman (à qui la France avait conquis ces colonies) avec les différentes structures religieuses, ceux-ci leur reconnaissant un statut public. D'où, d'ailleurs, les problèmes d'intégration en France à partir des années 1960, lorsque les immigrés de ces colonies, qui pouvaient jusqu'alors publiquement exercer leur religion, sont arrivés en France où il était d'usage tacite de se confondre dans la population."

    L'application de la laïcité dans nos colonies Africaines aurait pu éviter bien des retours de bétons.

    Contenu sponsorisé

    Re: instructif

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017, 13:23