Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia...
Aujourd'hui à 00:46 par Cousin Hubert

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Hier à 15:27 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Jeu 19 Oct 2017, 22:08 par Cousin Hubert

» Crise : le moment décisif approche - Michel Drac
Jeu 12 Oct 2017, 23:33 par Cousin Hubert

» PARIS, Ville des Lumières.......
Lun 09 Oct 2017, 22:38 par Cousin Hubert

» Terrorisme islamiste
Jeu 05 Oct 2017, 01:59 par Cousin Hubert

» Attentats
Mar 03 Oct 2017, 20:01 par Mitsahne

» Numismatique
Dim 01 Oct 2017, 22:50 par Cousin Hubert

» Nouveaux membres
Dim 01 Oct 2017, 12:57 par Cousin Hubert

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    Gauche et utopies : La faillite de l’école française

    Partagez
    avatar
    FoxRenard
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 2004
    Age : 61
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Gauche et utopies : La faillite de l’école française

    Message par FoxRenard le Ven 02 Nov 2007, 20:58

    Je soumets cette video a Caton qui est dans l'enseignement, pour voir ce qu'elle en pense :

    http://www.youtube.com/watch?v=51ppBAIi2X8
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22867
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Gauche et utopies : La faillite de l’école française

    Message par Caton l'Ancien le Ven 02 Nov 2007, 21:29

    C'est tout à fait ma vision des choses.
    Mais beaucoup d'enseignants font encore de la résistance, et ils sont de plus en plus nombreux à s'exprimer à voix haute.
    Personnellement je continue contre vents et marées à faire de la grammaire (et beaucoup de parents et d'élèves me remercient) des dictées (j'ai connu il ya déjà 20 ans un agrégé qui affirmait qu'il ne donnait pas de dictées à ses élèves parce que c'était de la même famille que dictature; j'ai entendu A Finkielkraut le citer dans une émission), je fais de la grammaire normative (c'était la BETE NOIRE de l'enseignement déjà lorsque j'étais à la fac...) je fais du vocabulaire et j'étudie le sens des textes de manière linéaire avant de faire une étude par thèmes alors qu'il faudrait faire des thèmes sans vérifier ni la compréhension du vocabulaire ni le mouvement du texte... Une jeune collègue venue assister à un de mes cours en première m'a dit que je faisais un cours "à bâtons rompus"... Rien compris, la pauvre.

    Le ratage de ces méthodes est tel que les profs ont fini par protester, mais en prenant de gros risques, pour certains.
    Je me souviens d'un livre appelé " journal d'une institutrice clandestine"... Marc Le Bris aussi a vu sa carrière arrêtée.

    Pour ma part j'ai eu une inspection par un type qui m'a reproché d'avoir fait étudier Claudel "dans un silence attentif"...
    Intéresser les élèves sur un sujet difficile, c'est consdéré comme une contrainte insupportable.
    Faire un cours "magistral" c'était autrefois un compliment, c'est devenu une tare...
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Gauche et utopies : La faillite de l’école française

    Message par silence le Sam 03 Nov 2007, 05:51

    Horripilant
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18100
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Gauche et utopies : La faillite de l’école française

    Message par philiberte le Sam 03 Nov 2007, 22:44

    "Faire un cours "magistral" c'était autrefois un compliment, c'est devenu une tare..."

    pas seulement en français... je me souviens d'une inspection en histoire, mon dada, critiquée parce que je n'ai pas fait "étudier" de documents!


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Gauche et utopies : La faillite de l’école française

    Message par silence le Mar 02 Juin 2015, 07:47


    Cette gauche qui n’aime (vraiment) pas le mérite

    Agnès Saal a retrouvé un poste mais les étudiants méritants, eux, devront se serrer la ceinture ! Comme si l’excellence était un défaut.

    http://www.lepoint.fr/editos-du-point/sophie-coignard/cette-gauche-qui-n-aime-vraiment-pas-le-merite-02-06-2015-1932856_2134.php

    vers le bas, toujours vers le bas.

    Contenu sponsorisé

    Re: Gauche et utopies : La faillite de l’école française

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017, 08:17