Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Gilets jaunes
Aujourd'hui à 13:07 par Caton l'Ancien

» Attentat(s) en France
Aujourd'hui à 11:34 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Aujourd'hui à 01:35 par Cousin Hubert

» Pacte mondial sur les migrations
Lun 10 Déc 2018, 20:19 par Caton l'Ancien

» Crise : le moment décisif approche - Michel Drac
Mer 28 Nov 2018, 20:45 par Caton l'Ancien

» Lettre ouverte à l'UMP (SIEL)
Mar 27 Nov 2018, 18:12 par Caton l'Ancien

» Renault
Jeu 22 Nov 2018, 22:03 par Caton l'Ancien

» Le fil de Mistinguette (3)
Mer 21 Nov 2018, 19:01 par mistinguetteR

» L'ULTRA DROITE
Mer 21 Nov 2018, 15:10 par Caton l'Ancien

Décembre 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    PARIS, Ville des Lumières.......

    Partagez
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12553
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par Cousin Hubert le Dim 29 Juil 2018, 15:16

    Trop de violence Porte de la Chapelle : l’association parisienne Solidarité migrants jette l’éponge

    Dénonçant une situation « explosive » Porte de la Chapelle, le collectif Solidarité migrants Wilson, actif depuis 20 mois auprès des exilés, ferme son local et interrompt ses activités.
    Une situation intenable. Une violence devenue insoutenable. Présente depuis plus de vingt mois, porte de La chapelle (XVIIIe), pour venir en aide aux exilés, le collectif Solidarité migrants Wilson qui a distribué au total quelque 250 000 repas, jette l’éponge à la fin de ce mois. Et annonce qu’elle ferme son local du boulevard Ney.

    « La Chapelle est devenue un endroit extrêmement dangereux, où les exilés, hommes, femmes, enfants, vivent dans des conditions sanitaires épouvantables : ils sont au moins 700 personnes, en permanence, avec seulement deux points d’eau, qui ont été rétablis par la Ville après des dizaines de mails de notre part. Une bataille épuisante, détaille Clarisse, bénévole du Collectif. L’un est à côté de la déchetterie… Tout un symbole. Et, pour la deuxième année consécutive la, les bains-douches des environs sont fermés pour l’été. Les conditions d’hygiène sont très préoccupantes. Nous voulons alerter les pouvoirs publics sur le caractère totalement explosif de la situation et les appeler, une fois encore à prendre leurs responsabilités ».

    Evacué au mois de juin, le camp de la Porte de la Chapelle s’était immédiatement reconstitué, tout comme le squat de la Colline du crack, qui abrite une centaine de toxicomanes. « Les réfugiés, qui sont déjà dans un état de santé physique et psychologique très précaire, sont à la merci des trafiquants et crackers de toutes sortes, soulignent les bénévoles. La cohabitation entre ces diverses populations se passe mal. Les personnes toxicomanes sont en souffrance mais elles sont aussi agressives, y compris avec nous. La tension sur les petits-déjeuners est palpable et va en s’aggravant. Nous redoutons chaque jour le drame qui ne manquera pas d’arriver, et nous avons toutes les raisons de penser qu’en août, avec l’arrivée attendue de réfugiés en plus grand nombre encore, la situation va être pire. »

    « Selon les exilés, cet homme serait mort à quelques pas de notre local, et les secours auraient emmené son corps. Si cela était confirmé, précise Clarisse, il s’agirait du second décès. » Karim Ibrahim, un réfugié soudanais de 30 ans, a été retrouvé mort devant l’ancien centre de premier accueil, la Bulle, le 8 mars dernier.

    http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-a-la-chapelle-solidarite-migrants-jette-l-eponge-29-07-2018-7837224.php

    Si les assoces arrêtent de donner la becquée aux clandestins, ces derniers iront piller mécaniquement tous les supermarchés du nord de Paris pour bouffer, puis en profiteront pour violer, agresser, tabasser voire égorger (soyons fous!) tous les passants sur leur chemin.
    Par rapport au scénario d'Obertone, c'est une autre mèche explosive qui peut enclencher la future grande guerre ethnico-religieuse européenne.


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12553
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par Cousin Hubert le Mar 31 Juil 2018, 19:17

    Vincent Lapierre nous fait voyager dans le Paris pittoresque




    https://www.youtube.com/watch?v=ruUf0sRoUeM


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 24612
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par Caton l'Ancien le Mar 31 Juil 2018, 20:41

    Dans un tel contexte, quelle action est-il possible de mener ?

    Et le seul blanc qui trouve que la situation est très dégradée, tout ce qu'il trouve à dire, c'est que MLP va passer et que ce sera une catastrophe....
    C'est lui, la catastrophe...
    Ce n'est pas le coiffeur cohen, je pense ?


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12553
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par Cousin Hubert le Mer 01 Aoû 2018, 00:15

    Caton l'Ancien a écrit:Dans un tel contexte, quelle action est-il possible de mener ?

    Se préparer avant que ça ne pète vraiment... et continuer à informer les autres.
    Il est sans doute un peu prématuré de foutre le camp à l'étranger... par exemple dans un pays du groupe des 4 de Visegrad.
    Des jeunes souchiens sont partis et ont commencé à établir une tête de pont en Hongrie. Je regarde cela de loin.
    L'important, c'est de conserver les contacts et un réseau de personnes.


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 24612
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par Caton l'Ancien le Mer 01 Aoû 2018, 09:40

    Pour des jeunes qui doivent se construire une vie, ce n'est probablement pas trop tôt.
    Mais comment défendre une position dans des conditions si défavorables ?
    Nous sommes dans la position des Lakotas à Wounded Knee.
    Notre pire ennemi est la connerie ambiante.

    Avec Salvini au pouvoir, je me demande s'il ne suffirait pas d'aller juste en Italie...


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12553
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par Cousin Hubert le Mer 01 Aoû 2018, 22:52

    Paris : une association d’aide aux migrants cesse ses activités en raison des agressions subies

    À Paris, à porte de la Chapelle dans le 18e arrondissement de Paris, un terre-plein entre l’autoroute et le périphérique est la colline du crack, une zone d’insécurité extrême. Ici, une centaine de toxicomanes se mélange aux réfugiés. Le collectif « Solidarité migrant » n’arrive plus à faire face à eux. « On a peur des gens sous crack, on a eu des problèmes d’agressions contre les bénévoles », témoigne une bénévole. Depuis près de deux ans, les membres de l’association servent près de 800 repas par jour, mais ils arrêtent leur activité.

    Les réfugiés, eux s’inquiètent face à cette situation. Depuis plusieurs semaines, l’ambiance est explosive. Les toxicomanes qui avaient été chassés sont revenus, très agressifs. Les migrants improvisent eux-mêmes des cordons de sécurité. »Il y a beaucoup de bagarres la nuit », témoigne l’un d’entre eux. De plus, les conditions d’hygiènes sont déplorables, impossible de se laver et il est même devenu difficile de boire. Les forces de l’ordre ont été invisibles au cours du reportage. La mairie de Paris, elle, répond que c’est au gouvernement de prendre en charge cette situation.

    https://www.dailymotion.com/video/x6r2eu1




    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18601
    Age : 70
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par philiberte le Mar 07 Aoû 2018, 18:23

    Marché de Noël : le pied de nez de l'Elysée à Anne Hidalgo !
    partagez
    INFO FRANCE INTER. Paris : exclu des Champs-Élysées par la mairie, le forain Marcel Campion revient aux Tuileries à Noël

    6Medias, publié le mardi 07 août 2018 à 13h10

    Interdit d'organiser son marché de Noël sur les Champs-Elysées par la ville de Paris l'hiver dernier, Marcel Campion va pouvoir se rattraper aux Tuileries, comme le révèle France Inter.

    La guerre entre le "Roi des forains" Marcel Campion et la maire de Paris Anne Hidalgo fait rage depuis de longs mois, en particulier depuis l'interdiction par la ville de la tenue du marché de Noël des Champs-Elysée organisé par le forain. Marcel Campion a même lancé en avril dernier un pamphlet, "Paris Libéré", dans lequel il se livre à une série de charges contre l'édile et qui a été distribué gratuitement à près de 450 000 exemplaires.

    Il va également pouvoir savourer sa revanche face à Anne Hidalgo, puisqu'il va pouvoir faire revenir son marché de Noël dès le 24 novembre prochain, sur un terrain du jardin des Tuileries appartenant au Louvre, comme le révèle France Inter.

    Marché de Noël : le pied de nez de l'Elysée à Anne Hidalgopar 6MEDIAS


    Baptisé "La magie de Noël", ce marché s'installera avec l'accord tacite du gouvernement, Marcel Campion s'étant adressé au ministère de la Culture et à l'Elysée pour défendre son projet. Le forain compte bien y faire un pied de nez à son ennemie jurée. "La maire Anne Hidalgo m'a exclu des Champs-Elysées en prétextant que je faisais dans le made in China. Là je vais proposer 80% de stands français", prévient-il. Marcel Campion déboursera un million d'euros pour louer l'espace, situé à un endroit particulièrement prisé des touristes visitant la capitale.

    Marcel Campion risque de ne pas s'arrêter là dans son litige l'opposant à la maire de Paris. Il est aussi sur le pont pour faire revenir sa grande roue sur la place de la Concorde et a écrit, comme le révélait en juillet dernier Le Figaro, une longue lettre à Anne Hidalgo dans laquelle il multipliait les propositions, comme de verser sur chaque entrée achetée un euro pour l'organisation des Jeux paralympiques de Paris en 2024. "Il va de soi que chacun des points qui encadre notre relation peut être amélioré pour l'intérêt général et soyez certaine que je suis ouvert à une discussion constructive", écrivait-il. Reste à savoir si ces promesses d'entente cordiale seront bien reçues par la mairie de Paris, qui pourrait mal prendre le fait de ne pas avoir eu son mot à dire sur le retour du marché de Noël du "Roi des forains".

    https://actu.orange.fr/france/marche-de-noel-le-pied-de-nez-de-l-elysee-a-anne-hidalgo-magic-CNT0000015uV9O.html


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12553
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par Cousin Hubert le Ven 17 Aoû 2018, 15:22

    A Paris, le passager d’un bus « gratuitement » égorgé pour une histoire de vélo: le meurtrier présumé, en situation irrégulière, interpellé

    L’homme soupçonné d’avoir poignardé mortellement le passager d’un bus parisien, porte de Clignancourt (XVIIIe) mercredi dernier, a été interpellé ce lundi en fin de journée.

    Il a été arrêté par les enquêteurs à la sortie de son domicile, en Seine-Saint-Denis, et a été placé en garde à vue dans la foulée. Né en 1988, cet homme était déjà défavorablement connu des services de police pour plusieurs types d’infractions dont des vols avec violence et des agressions. Par le passé, il avait plusieurs fois décliné de fausses identités et différentes nationalités, dont algérienne. (…) Dans l’entourage de l’enquête, on qualifie le meurtrier présumé de « psychologiquement instable ». Il a cependant été déclaré apte à la garde à vue.

    http://www.leparisien.fr/paris-75/coup-de-couteau-dans-un-bus-a-paris-le-meurtrier-presume-interpelle-14-08-2018-7852926.php


    L’homme, qui se présente sous deux identités, a déclaré aux enquêteurs avoir porté un coup à la gorge du quinquagénaire avec son porte-clés.

    L’homme, un étranger en situation irrégulière qui aurait 30 ou 33 ans, est déjà connu des services de police pour différents types d’infractions, selon des sources concordantes. La brigade criminelle de la police judiciaire est chargée de l’enquête.

    http://www.lepoint.fr/faits-divers/homme-tue-dans-le-bus-a-paris-le-suspect-mis-en-examen-et-ecroue-16-08-2018-2244027_2627.php

    Un passager d’un bus RATP, âgé de 50 ans et originaire du Val-de-Marne, a été mortellement et « gratuitement » poignardé par un cycliste qui tentait de monter dans le véhicule avec son vélo. Le drame a eu lieu ce mercredi à 6h20 à l’arrêt du 255, porte de Clignancourt (XVIIIe), au nord de Paris.

    (…) « Un passager s’en est offusqué », relate une source policière. Un autre témoin entend l’agresseur « demander à sa victime s’il parle arabe ». Ce dernier, qui ne semble pas le connaître, l’enjoint de « le laisser tranquille ». Le cycliste sort alors un couteau, le poignarde à la carotide et quitte le bus. La victime tente de le poursuivre, mais s’effondre sitôt sur la chaussée.

    http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-un-cycliste-poignarde-mortellement-un-passager-dans-un-bus-08-08-2018-7846827.php


    Il y a 50 ans, dans la France "d'avant", cette affaire aurait fait les choux gras de la presse pendant des semaines, jusqu'à ce que le coupable soit conduit devant les juges, puis sur l'échafaud.

    Aujourd'hui, c'est un simple fait divers parmi tant d'autres du même genre.

    Pas de doute, notre civilisation progresse... Siffler


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12553
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par Cousin Hubert le Jeu 30 Aoû 2018, 23:40

    Paris (19e arr.) : la présence de clandestins au pied d’un immeuble crispe les riverains qui craignent pour leur sécurité


    https://twitter.com/BFMParis/status/1034695226236063744

    Depuis l’évacuation du camp du Millénaire fin mai, des migrants se retrouvent chaque soir pour dormir à même le sol, au pied d’un immeuble du 19e arrondissement. Dans cette allée privative, ils sont jusqu’à 30 à passer la nuit. Une situation que ne supportent plus les résidents de l’immeuble qui craignent pour leur sécurité et préfèrent témoigner anonymement.

    « Il peut y avoir un jour un problème, un voisin qui se fait agresser. Et ça peut très vite dégénérer en bataille générale, ce n’est pas ce qu’on cherche pour ce quartier qui est d’habitude très calme », explique l’un d’eux.

    https://www.bfmtv.com/societe/paris-crispation-dans-le-19e-autour-de-la-presence-de-migrants-au-pied-d-un-immeuble-1513574.html


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12553
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par Cousin Hubert le Mar 18 Sep 2018, 23:17

    Salle de shoot : comment l’insécurité ruine les commerçants du nord de Paris

    Deux ans après l’ouverture de la salle de shoot, située dans le 10ème arrondissement de Paris, les commerçants du quartier dénoncent «un préjudice économique». À cause de l’insécurité, certains ont mis la clé sous la porte tandis que d’autres songent à partir.

    «Je suis à deux doigts de déposer le bilan». Pierre*, un restaurateur d’une quarantaine d’années, en a gros sur le cœur. Comme lui, de nombreux commerçants situés dans le quartier de la salle de shoot, près de l’hôpital Lariboisière et de la gare du Nord (Paris 10ème), sont excédés. Trafics de drogue, bagarres, toxicomanes qui se droguent en pleine rue, vols ou encore menaces font partie de leur quotidien.

    «On ne peut plus travailler le soir, c’est impossible de mettre des gens en terrasse»

    «Ça n’a jamais été autant le bazar (…) j’ai perdu 30% de mon chiffre d’affaires»

    «Certaines de mes serveuses veulent partir plus tôt le soir car elles ont peur»

    «Je suis obligée de mettre en vente cette épicerie (…) J’ai perdu beaucoup de clientèle depuis que la salle de shoot a été ouverte»

    Un peu plus loin, Jacques crie lui aussi son ras-le-bol. «Je suis dans le quartier depuis 1984 et ça n'a jamais été autant le bazar», explique ce restaurateur, fustigeant «les crachats, les seringues par terre et l'odeur de pisse dans la rue». L'ouverture de la salle de shoot lui a fait perdre environ 30% de son chiffre d'affaires. «Certains clients ne reviennent pas car ils ont peur», déplore-t-il. Les nuisances de la salle de shoot se rajoutent à d'autres fléaux. «On a régulièrement des touristes qui se font arracher leur portable en terrasse», explique Jacques. Sans compter les cambriolages. Son restaurant a été «visité» à sept reprises l'an dernier, plusieurs fois par des adolescents marocains sans papiers. «Je ne pense qu'à quitter le quartier mais mon commerce est invendable», poursuit-il. Avant de conclure: «Qu'Anne Hidalgo ferme la salle de shoot! Ou alors qu'elle la prenne dans son quartier».

    «Certaines de mes serveuses veulent partir plus tôt le soir car elles ont peur» Alessandro (gérant d'une pizzeria)

    L'insécurité du quartier, aggravée par l'ouverture de la salle de shoot, pèse sur l'activité économique de nombreux autres commerçants. «Certaines de mes serveuses veulent partir plus tôt le soir car elles ont peur», explique ainsi Alessandro*, gérant d'une pizzeria. «Entre les toxicomanes et les migrants c'est de pire en pire. Ils sont en train de flinguer l'arrondissement», poursuit-il. Quant à Kim, un restaurateur asiatique, il est obligé de travailler sept jours sur sept pour «joindre les deux bouts» et faire le même chiffre qu'auparavant. «Il est très difficile de travailler le soir, j'ai souvent des clients en train de manger qui voient des toxicomanes se piquer juste devant la vitrine».


    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/09/18/20002-20180918ARTFIG00184-salle-de-shoot-comment-l-insecurite-ruine-les-commercants-du-nord-de-paris.php


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12553
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par Cousin Hubert le Ven 21 Sep 2018, 21:44

    Migrants : à Paris, l’insoluble question des enfants des rues

    Le nombre d’interpellations de mineurs isolés marocains est en hausse à Paris. Les autorités s’arrachent les cheveux pour traiter le cas de ces enfants de la rue, « à la fois délinquants et victimes ».

    Sur l’escalator qui mène à la station Barbès-Rochechouart (Paris XVIIIe), un adolescent à la silhouette efflanquée, flottant dans un t-shirt orange, se glisse derrière une vieille dame voûtée. Un regard prudent en arrière et il se jette sur sa proie, la faisant chuter lourdement sur la tête. Bilan : un collier en toc dérobé et une hospitalisation dans un état sérieux… Cette scène violente, filmée fin juillet par les caméras de la RATP, illustre une délinquance qui préoccupe les autorités au plus haut niveau. Celle des mineurs marocains isolés à Paris, installés dans le quartier de la Goutte d’Or.

    Selon le ministère de l’Intérieur, plus de 1 200 interpellations de mineurs se déclarant Marocains ont été comptabilisées depuis le début de l’année à Paris. Soit une hausse de 52 % par rapport à 2017. L’an passé, 813 gardes à vue ont été diligentées. Un flux tendu qui a poussé la mairie de Paris à faire appel en juin à des fonctionnaires marocains pour identifier ces migrants. Alors que leur mission ne devait durer qu’un mois, ces renforts ont été prolongés.

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/a-paris-l-insoluble-question-des-enfants-des-rues-20-09-2018-7896315.php



    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12553
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par Cousin Hubert le Lun 24 Sep 2018, 21:32

    Paris: un adolescent tué pour une trottinette

    Un jeune homme de 17 ans a été mortellement poignardé dans la nuit de samedi à dimanche à Paris à la suite d’un « différend au sujet d’une trottinette », a-t-on appris aujourd’hui de sources policières.

    Vers minuit samedi soir, port de la Tournelle dans le Ve arrondissement de Paris, l’adolescent a reçu trois coups de couteau au niveau de l’abdomen, selon une source policière confirmant une information du Parisien . Malgré l’intervention des sapeurs-pompiers et du SAMU, il est décédé sur place vers 01h30. L’agression a eu lieu à la suite d’un « différend au sujet d’une trottinette », selon une autre source policière.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/09/24/97001-20180924FILWWW00214-paris-un-adolescent-tue-lors-d-une-dispute-pour-une-trottinette.php


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12553
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par Cousin Hubert le Sam 06 Oct 2018, 13:18

    Les Migrants à Paris, ce que les Médias ne montrent pas !



    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    007/**
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 3368
    Age : 66
    Localisation : Burgondi
    Date d'inscription : 18/07/2007

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par 007/** le Mer 10 Oct 2018, 18:08

    Que des femmes et des enfants en bas ages affamés ...
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12553
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par Cousin Hubert le Jeu 25 Oct 2018, 01:09

    Paris : un adolescent de 16 ans tué lors d’une rixe entre bandes

    Un adolescent de 16 ans a trouvé la mort à Paris (XXe), durant la nuit de mardi à mercredi, lors d’une rixe entre la bande du quartier Justice et celle de la place des Fêtes.

    Vers minuit, les forces de l’ordre arrivent boulevard Mortier après avoir été alertées par un témoin qu’une violente bagarre a éclaté sur cette partie de trottoir, situé entre la porte des Lilas et Bagnolet. Les policiers découvrent un adolescent allongé sur le sol et couvert de sang. La victime est conduite à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris XIIIe) où il décédera à 2 heures du matin des suites de ses blessures.

    http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-un-adolescent-de-16-ans-tue-lors-d-une-rixe-entre-bandes-24-10-2018-7926561.php


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12553
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par Cousin Hubert le Sam 27 Oct 2018, 14:59

    Rixes à Paris : il faut « une réponse multifactorielle » à ces jeunes pour faire de la « post-éducation »

    Le phénomène de bandes est ancré dans la jeunesse, surtout en région francilienne, selon le porte-parole régional unité SGP Police de Paris, Eddy Sid.
    Il y a plusieurs cas d’affrontements de bandes rivales ces dernières semaines, ils ne sont pas directement liés, mais est-ce qu’ils correspondent au même phénomène ?

    Oui, c’est le phénomène de bandes. C’est quelque chose qui est ancré dans la jeunesse, surtout en région francilienne et en particulier sur Paris et la Seine-Saint-Denis. Ce qui les différencie aujourd’hui, ce sont deux choses. La première, c’est la jeunesse des auteurs. On a en face des individus qui sont parfois de jeunes enfants, des fois ce sont des enfants de 11 ans qui sont interpellés au moment d’attroupements armés. La deuxième chose, c’est l’ultra-violence dans laquelle ils sont. Aujourd’hui, ils ne font plus aucune preuve d’empathie lorsqu’un individu est à terre, roué de coups, molesté, neutralisé, ils vont essayer de l’achever, ce qui n’était pas le cas il y a cinq ou dix ans.

    On est loin du trafic de stupéfiants, de luttes d’influence pour garder ses lieux de réseaux qui sont intéressants au niveau pécuniaire. Non, c’est simplement, pour des mots sur des réseaux sociaux, des fois pour des querelles amoureuses.

    Ces jeunes-là, leurs modèles c’est Gomorra, c’est Narcos [des séries télévisées], et donc ils sont dans ce trip-là. Aujourd’hui, c’est du post-éducatif qu’on fait. Il va falloir les éduquer, leur apprendre les règles élémentaires pour vivre ensemble.

    https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/rixes-a-paris-il-faut-une-reponse-multifactorielle-a-ces-jeunes-pour-faire-de-la-post-education_3002109.html


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12553
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par Cousin Hubert le Lun 19 Nov 2018, 00:06

    Meurtre de Vanesa Campos au bois de Boulogne : ce que révèle l’enquête

    Qui a tué la prostituée de 36 ans ? Après trois mois d’enquête, neuf suspects dont trois mineurs, âgés de 15 à 30 ans, sont désormais mis en examen pour meurtre en bande organisée et écroués. A l’exception de l’un d’eux qui se dit syrien, tous sont des sans-papiers égyptiens, connus de la police sous des dizaines d’alias différents. Les investigations révèlent un mobile crapuleux : une expédition punitive qui aurait dégénéré.

    Dès le soir du meurtre, les policiers recueillent de précieux tuyaux. Les prostituées sud-américaines racontent avoir aperçu un groupe de « huit à dix individus », connu pour agresser leurs clients et piller les véhicules durant les passes. L’un d’eux est surnommé « El nano » en raison de sa petite taille. « Il lui est arrivé de gazer des clients, détaille une prostituée. Il nous faisait des gestes menaçants, comme s’il allait nous égorger, parce qu’on ne le laissait pas voler. » Une autre raconte avoir été violée par un membre de la bande, sans qu’elle n’ait osé porter plainte.

    En enquêtant, des prostituées dénichent sur Facebook les photos de quatre des suspects. « Partagez cette photo. Égyptiens. Quatre du groupe qui ont tué Vanesa », relayent-elles, en espagnol, sur le réseau social. Dans le même temps, un témoin anonyme se présente à la « Crim’» pour livrer un renseignement décisif : un certain « Borsaidi » (NDLR : surnom pour la ville égyptienne de Port-Saïd) serait le chef des voleurs égyptiens.

    En exploitant la ligne téléphonique de ce suspect, les policiers relèvent dix numéros ayant « borné » au bois de Boulogne au moment du meurtre. Grâce aux images de la RATP, les enquêteurs découvrent que les agresseurs ont fui en prenant le métro porte Dauphine. Placé sur écoutes, l’un des Égyptiens se trahit en confiant avoir « un gros problème » à une amie. « Tu as tué quelqu’un ? » lui demande-t-elle. Réponse : « J’aurais souhaité que ça soit juste des coups. » Et l’homme de raccrocher, paniqué…

    Le 21 août à l’aube, les policiers prennent position près de plusieurs squats de Pantin (Seine-Saint-Denis), où logerait la bande. (…)

    Entre insultes, mensonges et peur de représailles, les gardes à vue sont chaotiques. On y découvre de jeunes migrants à l’identité incertaine et au casier judiciaire souvent chargé, arrivés en France par bateau. Plusieurs finissent par passer aux aveux : le soir du meurtre, l’un des membres de la bande aurait convoqué les autres pour régler « un problème ». Celui-ci aurait voulu en découdre… non pas avec Vanesa Campos mais avec « les protecteurs » engagés par les prostituées sud-américaines pour éloigner les voleurs. Des « Blacks » payés 50 € la soirée, dont l’un lui aurait infligé une rouste deux jours plus tôt. « Le problème, c’était pas avec les prostituées », tranche un suspect devant les enquêteurs. « Ces Blacks empêchaient les autres de travailler, c’est-à-dire de voler dans les véhicules des clients. La pression est montée entre les Égyptiens et les Blacks », appuie un autre.

    Le 16 août, les Égyptiens se seraient alors réunis dans les bois avec des couteaux, gazeuses, matraques, pistolets à impulsions électriques et autres branches. Là, ils auraient frappé l’un des protecteurs. Les suspects peinent à expliquer la suite. Selon l’un, le plus belliqueux du groupe aurait sorti un pistolet, volé à un policier, et armé la culasse. Il aurait ensuite tiré sur Vanesa Campos, lorsque celle-ci s’est mise à crier, puis en l’air.

    Un dixième suspect, identifié par la vidéosurveillance, est en fuite, vraisemblablement à l’étranger.

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/meurtre-de-vanesa-campos-au-bois-de-boulogne-ce-que-revele-l-enquete-18-11-2018-7945854.php

    Un travelo péruvien "protégé" par des blacks (qui, en bons mac', lui ont collé une rouste) contre des égyptiens et un syrien.

    Paris, vil(le) monde !


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

    Contenu sponsorisé

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 13 Déc 2018, 15:32