Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 1 Moteur de recherche

Cousin Hubert


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

Décembre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    PARIS, Ville des Lumières.......

    Partagez
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10955
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par Cousin Hubert le Dim 26 Nov 2017, 14:37

    Paris (10e arr.) : Drogue, alcoolisme, vols,… des associations de riverains protestent contre la dégradation de leur quartier

    Drogue, alcoolisme, vols… Diverses associations de riverains du Xe arrondissement appellent à une marche citoyenne pour dénoncer la dégradation de leur environnement. Parmi eux, les résidents du quartier de la salle de shoot, à bout de nerfs.

    Les habitants et commerçants des quartiers situés entre les gares du Nord et de l’Est et jusqu’à la Porte Saint-Denis ont organisé samedi une marche citoyenne en direction de la mairie du Xe arrondissement. Différents collectifs de riverains ont appelé à une marche citoyenne pour exprimer leur «ras-le-bol» face à la dégradation de leurs conditions de vie. En filigrane, c’est aussi l’occasion de protester contre l’installation de la première salle de consommation à moindre risque (SCMR) de France, ouverte dans la controverse il y a plus d’un an. Depuis, les toxicomanes peuvent consommer en toute sécurité dans ce qui est appelé plus communément «la salle de shoot» installée près de l’hôpital Lariboisière et de la gare du Nord. La municipalité se targue d’une «première année positive» mais les habitants du quartier ne décolèrent pas.

    Les résidents ont formé le collectif «Riverains Lariboisière-Gare du Nord» au moment de l’installation de la salle de shoot, gérée par l’association Gaïa. Aujourd’hui, il est composé de 150 personnes. Sur les réseaux sociaux, ils dénoncent la saleté des rues, la consommation de drogues sur l’espace public, l’alcoolisme et le trafic engendré par la salle. «Les gens ont déserté le quartier», déplore Pierre, qui habite rue Ambroise Paré en face de l’espace Gaïa. «Les commerçants ferment faute de clients. Pourtant, on est à deux pas de la gare du Nord. Mais les touristes rebroussent vite chemin quand ils voient l’état de notre quartier», ajoute-t-il.

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/11/24/01016-20171124ARTFIG00255-paris-des-residents-protestent-contre-la-degradation-de-leur-quartier.php

    92,51% pour Macron au second tour des présidentielles. Aux législatives un LREM a battu un PS. Tout va bien, donc.

    Les habitants ont voté. Qu'ils assument!

    Ils sont totalement responsables de la merde dans laquelle ils se sont englués, et ce n'est pas faute de les avoir prévenu!


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10955
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par Cousin Hubert le Sam 02 Déc 2017, 01:28

    Paris : des prières de rue dans le XXe et le XIe, « cela dure depuis des années et me donne l’impression d’être envahi »

    Lors de la prière du vendredi, des fidèles de la mosquée Madina, rue Etienne-Marey à Paris (XXe), posent leur tapis sur le trottoir avant de se prosterner vers La Mecque. « Il y a de plus en plus de monde. On est passé d’une dizaine ou vingtaine, il y a quelques années, à parfois plus de 100 personnes aujourd’hui. Ce débordement commence à être problématique. Il n’y a pas de trouble à l’ordre public pour le moment, mais ça ne peut pas durer. Ce n’est acceptable ni pour les fidèles ni pour les riverains », estime Frédérique Calandra, maire (PS) du XXe arrondissement. Ces prières peuvent s’étendre sur une cinquantaine de mètres et suscitent parfois de l’hostilité.

    Aux abords de la mosquée Omar, rue Jean-Pierre-Timbaud à Paris (XIe), lieu de culte fondamentaliste dont un imam tunisien avait été expulsé en 2012 pour ses prêches radicaux, des fidèles s’agenouillent également sur le trottoir le vendredi vers 13 heures. « Durant une vingtaine de minutes, il n’y a plus un bruit. Cela ne me gêne pas, mais je ne vois pas l’intérêt d’aller prier sur le bitume. Pourquoi ne le font-ils pas chez eux ? » se demande une commerçante. « Cela dure depuis des années et me donne l’impression d’être envahi », s’alarme une retraitée. « Tout est bouché. Mais si je me plains, je vais me faire défoncer », craint un habitant.

    http://www.leparisien.fr/societe/prieres-de-rue-parfois-il-n-y-a-plus-de-place-a-l-interieur-de-la-mosquee-01-12-2017-7425849.php

    « Tout est bouché. Mais si je me plains, je vais me faire défoncer »

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10955
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par Cousin Hubert le Ven 08 Déc 2017, 22:43

    Paris : la ville débloque un dispositif « exceptionnel » chiffré à 700 000 € pour gérer l’afflux de clandestins marocains

    Devant l’afflux de mineurs marocains en errance dans les rues de la Goutte d’or (XVIIIe), la ville débloque un dispositif exceptionnel chiffré à près de 700 000 €.

    Multiplication des maraudes, dispositif de prise en charge nuit et jour, suivi physique et psychiatrique, avec à la clé, une enveloppe de près de 700 000 €. Et une demande de renforcement policier et judiciaire. A situation inédite, mesures exceptionnelles.

    Devant l’ampleur qu’a pris, ces derniers mois, l’afflux des enfants migrants marocains, réfugiés dans le quartier populaire de la Goutte-d’Or (XVIIIe), leur toxicomanie, leur violence, et l’échec des dispositifs déployés depuis le printemps dernier, la Ville a décidé de mettre en place un plan d’ampleur, sous convention avec le Centre d’action sociale protestant (CASP) qui travaillera en partenariat avec des associations rompues à la prise en charge des jeunes en errance : Aux Captifs la Libération et Trajectoires.

    http://www.leparisien.fr/paris-75018/paris-un-plan-d-urgence-pour-les-enfants-des-rues-07-12-2017-7439691.php

    Financer l'oisiveté d'une horde de clando-branleurs toxicos marocains avec 700 000 EUR pompés sur nos impôts, c'est une mesure carrément "exceptionnelle", c'est le moins qu'on puisse dire! Siffler


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

    Contenu sponsorisé

    Re: PARIS, Ville des Lumières.......

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 18 Déc 2017, 23:00