Qui est en ligne ?

Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Hier à 15:27 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Jeu 19 Oct 2017, 22:08 par Cousin Hubert

» Crise : le moment décisif approche - Michel Drac
Jeu 12 Oct 2017, 23:33 par Cousin Hubert

» PARIS, Ville des Lumières.......
Lun 09 Oct 2017, 22:38 par Cousin Hubert

» Terrorisme islamiste
Jeu 05 Oct 2017, 01:59 par Cousin Hubert

» Attentats
Mar 03 Oct 2017, 20:01 par Mitsahne

» Numismatique
Dim 01 Oct 2017, 22:50 par Cousin Hubert

» Nouveaux membres
Dim 01 Oct 2017, 12:57 par Cousin Hubert

» LA DICTATURE EST EN MARCHE ET PERSONNE NE REAGIT !
Mer 27 Sep 2017, 22:04 par Jean Ripleure

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    IDENTITE NATIONALE

    Partagez
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Toby le Lun 23 Fév 2009, 14:33

    C'est clair, si vous vous appelez Ben machin ou Mamadou et que vos parents sont nés en France pas de problème pour renouveler votre passeport, mais si vous vous appelez Martin ou Dupont et que votre père est né au Sud-Vietnam (période française) vous devez prouver qu'il était français... J'ai eu le cas récemment dans ma famille.

    Invité
    Invité

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Invité le Lun 23 Fév 2009, 15:36

    et si s'appelant Martin ou Dupont en plus ils ont combattu pour la défense de la France, en 1914 ou 1945 ou 1954-1962...c'est dur à avaler...
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22867
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Caton l'Ancien le Lun 23 Fév 2009, 19:04

    Toby a écrit:C'est clair, si vous vous appelez Ben machin ou Mamadou et que vos parents sont nés en France pas de problème pour renouveler votre passeport, mais si vous vous appelez Martin ou Dupont et que votre père est né au Sud-Vietnam (période française) vous devez prouver qu'il était français... J'ai eu le cas récemment dans ma famille.

    Je parie, je parie, que le préposé ... s'appelait Ben machin ou Mamadou.
    me trompè-je ?


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Toby le Lun 23 Fév 2009, 19:09

    Il faudra que je me renseigne... C'est bien possible ! Smile

    Invité
    Invité

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Invité le Mer 25 Fév 2009, 18:45

    Caton l'Ancien a écrit:2009 Ne me parlez pas d'Identité Nationale !!!! Hier je n'ai pas pu embarquer dans l'avion pour l'Italie parce que ma carte d'identité nationale est périmée depuis 3 mois...
    j'ai oublié de vous dire qu'avec un passeport de moins de dix ans vous passez aussi en UE...


    Dernière édition par callit le Mar 17 Mar 2009, 19:23, édité 1 fois

    Invité
    Invité

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Invité le Mer 25 Fév 2009, 18:50

    Caton l'Ancien a écrit:Eh bé, ce n'est pas simple...
    Et votre mère était-elle française (pour les services) ou non ???
    Pourquoi "non-réintégrée" ? Une cousine de mon mari, devant renouveler sa carte aussi, a dû faire la preuve de la nationalité de son père, combattant des 2 guerres, récemment décédé, mais né en Algérie, naturalisé au XIXème s...
    oui, ma mère est devenue française en 1919, parce que née en Alsace en 1915...(petite anecdote : ma mère est née deux ou trois jours après la libération de sa ville par le général Joffre en juillet 1915 et dans les jours qui ont suivi, le roi d'Italie est venu visiter cette ville).
    Réintégrée en 1957 seulement, car cela n'avait pas été fait auparavant (mais les nazis ne se sont pas gênés en 1940 pour la considérer comme francophile et l'expulser d'Alsace avec mon père et mon frère vers le sud-ouest de la France) par sa mère qui était veuve en 1919 mais pas veuve de guerre, donc n'a pas fait de "papiers".
    A hurler de rire !
    Mais ma mère ne hurlait pas de rire quand je plaisantais en disant qu'elle avait peut-être aussi gardé la nationalité allemande comme ses parents nés en Alsace, donc nés allemands sous la période allemande de 1871-1918....
    Vous ne pouvez pas imaginer combien il y eut de millions d'apatrides à l'issue de la Seconde guerre mondiale en Europe...c'est d'ailleurs pourquoi la France, entre autres, a créé l'Office pour la Protection des Réfugiés et Apatrides (OFPRA) et que la convention a été créée dans ce but en 1952...
    alien alien alien bom bom bom
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6087
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Mitsahne le Jeu 26 Fév 2009, 18:10

    Un homme né français à Strasbourg en 1870 et mort en 1950 est devenu allemand en 1871, français en 1918, allemand en 1940, français en 1945, soit quatre changements de nationalité en 80 ans de vie, 51 ans allemand et 29 ans français. Des dizaines de milliers de gens ont vécu cette situation, incompréhensible pour la plupart des Français dits "de l'intérieur" (pour un alsacien, un Français né hors-Alsace !).

    Et puis, il y a eu ceux qui, après 1871, ont choisi "l'exil" c'est-à-dire quitter l'Alsace pour rester français. Tout le monde, évidemment, ne pouvait le faire. D'où une séparation cruelle qui déchira des milliers de familles. Situation d'autant plus déchirante qu'en 1914 des soldats alsaciens-allemands se retouvèrent face-à-face à leurs parents alsaciens-français. On imagine les cas de conscience...

    L'autre drame fut celui des "malgré-nous" : en 1940, l'Alsace purement annexée à l'Allemagne dut contribuer à l'effort de guerre allemand. Chaque citoyen mâle fut obligé de s'engager dans la Wehrmacht et envoyé de préférence sur le front russe. Ceux qui furent faits prisonniers par les Russes furent envoyés dans l'effroyable camp de Tambow et ne furent "libérés" que très longtemps après la fin de la guerre. J'ai personnellement connu l'un d'eux, je n'ai jamais pu obtenir le moindre renseignement sur ce que fut ce bagne. Considéré comme nazi par les soviets, puis par les Français à sa libération, Il n'était guère enclin à parler politique.

    Le mot "Heimatlos" décrit avec beaucoup de tristesse ce que peut être un homme balloté de patrie en patrie, reconnu par aucune et qui n'en a finalement plus...


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Toby le Jeu 26 Fév 2009, 18:25

    Après la guerre de 14/18, Clémenceau s'est bien gardé de demander par referendum ,comme le souhaitait Wilson, aux Alsaciens et aux Lorrains la nationalité qu'ils souhaitaient adopter. La raison étant que les Alsaciens auraient voté en majorité pour rester Allemands. Les Lorrains, par contre, auraient voté pour la France.

    Invité
    Invité

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Invité le Jeu 26 Fév 2009, 19:14

    Mitsahne a écrit:...Et puis, il y a eu ceux qui, après 1871, ont choisi "l'exil" c'est-à-dire quitter l'Alsace pour rester français...
    ...et qui pour certains ont créé le mouvement "Art Nouveau de l'Ecole de Nancy"...j'ai visité le musée il y a deux ans...un régal...
    http://www.ot-nancy.fr/art_nouveau/index.php

    Invité
    Invité

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Invité le Jeu 26 Fév 2009, 19:25

    Toby a écrit:Après la guerre de 14/18, Clémenceau s'est bien gardé de demander par referendum ,comme le souhaitait Wilson, aux Alsaciens et aux Lorrains la nationalité qu'ils souhaitaient adopter. La raison étant que les Alsaciens auraient voté en majorité pour rester Allemands. Les Lorrains, par contre, auraient voté pour la France.
    Toby ! Toby ! Au secours ! Faux ! Mon Dieu que d'idées reçues ! Soixante ans de vie pour rien ! Relisez mes messages de témoignage familial. Après 1918, écoeurés d'avoir été ballotés de France en Germanie, une grande majorité d'Alsaciens et de Mosellans (partie du département dialectophone) - souhaitait l'autonomie...
    Conseil de lecture :
    "Un instituteur alsacien - Philippe Husser"
    Et pour la francophilie face à Hitler :
    http://www.actionfrancaise.net/histoire-resistance_alsace.htm
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Toby le Jeu 26 Fév 2009, 23:21

    Je me base sur mes lectures sur et des documents de l'époque et de la conférence de 1919.
    Que les Alsaciens aient voulu l'autonomie c'est probable et compréhensible. Ce qui est sûr c'est que Clémenceau s'est bien gardé de leur demander leur avis, sachant qu'il n'aurait pas eu la réponse souhaitée.

    Invité
    Invité

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Invité le Ven 27 Fév 2009, 16:27

    Toby a écrit:Je me base sur mes lectures sur et des documents de l'époque et de la conférence de 1919. Que les Alsaciens aient voulu l'autonomie c'est probable et compréhensible. Ce qui est sûr c'est que Clémenceau s'est bien gardé de leur demander leur avis, sachant qu'il n'aurait pas eu la réponse souhaitée.
    il y a lecture et lecture. Bon, là n'est pas le propos.
    Les autonomistes étaient une minorité. Par contre il est vrai que le gouvernement français a agi avec brutalité avec les Alsaciens et les Mosellans après la victoire : il fallait du jour au lendemain parler français, l'allemand étant restée la langue des boches, des ennemis d'hier. Même les Prussiens en 1871 lorsque l'Alsace et la Moselle furent données au Reich allemand, encourageaient le bilinguisme et les deux cultures, l'allemande et la française. En 1918, le bilinguisme n'avait pas sa place dans la "cabezza" des politiques parisiens...ceux qui avaient donné à la Prusse en 1871 cette province très francophile. Province qui a donné des généraux à Napoléon (pour mémoire, Kléber, Rapp) il y en eut vingt-sept. Napoléon dit un jour à une personnalité qui sous la Terreur avait voulu faire guillotiner tous les Alsaciens qui ne parlaient que le dialecte "Laissez-les parler leur jargon, pourvu qu'ils sabrent français !".
    (Napoléon appréciait les soldats alsaciens et ceux-ci le lui rendaient bien. Il se moquait du fait qu'ils avaient leur dialecte germanique, ne disait-il pas d'eux :"Laissez-les parler leur jargon, pourvu qu'ils sabrent à la française!". Plusieurs habitants d'OBERSAASHEIM se sont battus dans l'armée de Napoléon. Le 12 août 1857, l'Empereur Napoléon III institue une médaille commémorative destinée aux anciens militaires ayant servi depuis 1792 jusqu'en 1815).
    Voyez vous-mêmes :
    http://www.beaetgilles.com/HISTOBER/HIST16.htm
    (il s'agit d'un seul village !).
    En 1940 les soudards d'Hitler annexent tout simplement l'Alsace et la Moselle !
    Lectures :
    Histoire culturelle de l'Alsace - Paul Vogler - Editions La Nuée Bleue - 1994
    L'Alsace, une histoire - Paul Vogler - Editions La Nuée Bleue - 1990
    J'aime l'histoire des régions de fracture en Europe :
    le nord-est de la France, 750 km de Nice (par la Suisse)
    l'extrême sud-est de la France, 750 km de Strasbourg
    l'extrême nord-est de l'Italie, 750 km des deux autres...!
    C'est mon triangle familial, l'histoire de l'Europe continentale aussi, celle qui a fait pleurer nos parents, nos grands-parents, ces régions se ressemblent tant historiquement : Strasbourg - Nice - Trieste..
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6087
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Mitsahne le Ven 27 Fév 2009, 17:28

    "Le 12 août 1857, l'Empereur Napoléon III, institue une médaille commémorative destinée aux anciens militaires ayant servi depuis 1792 usqu'en 1815"

    Oui, quarante-deux ans après Waterloo, Napoléon III, institue cette médaille, la "Médaille de Sainte-Hélène".
    J'ai l'insigne honneur d'en posséder une, remise par Napoléon III lui-même à l'un de mes ancêtres alors âgé de 90 ans.

    Ce personnage (Jean Auvin), né en 1774 en Vendée (juste après la mort de Louis XV) a vécu jusqu'en 1874 dans sa cent-unième année, recueilli par mes arrières-grands-parents à Epinal. Mon grand-père (né en 1866) l'a bien connu et a dû entendre nombre de ses récits sur sa vie étonnante, mais il a négligé de m'en parler, se contentant de me transmettre tous ses papiers militaires et ses décorations (Médaille de Ste-Hélène et Légion d'honneur).

    Jean Auvin a participé à presque toutes les campagnes de la Révolution et de l'Empire et s'est promené dans toute l'Europe, du Portugal à Moscou. Blessé sept fois (dont quatre au sabre, les seules blessures valables décomptées par l'armée). Après Waterloo (1815), il ne savait pas qu'il avait encore soixante ans à vivre !

    Mon fils, militaire toujours en activité, a fait de nombreuses recherches qui l'ont conduit à écrire deux livres sur la vie de Jean Auvin. Je suis en train de lire le deuxième tome qui vient de paraître, c'est passionnant.

    De Jean-Michel THOUVENIN :
    - LE PRIX DU SACRIFICE, éditions LBM, 15, rue du Colisée 75008 PARIS
    - POUR LA GLOIRE DE L'EMPEREUR, même éditeur (pab@little-big-man.com)

    En vente à la FNAC et Amazon.


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par silence le Ven 27 Fév 2009, 18:04

    Je prends note des ouvrages. Ce message mériterait aussi d'être dans le fil littérature.

    Invité
    Invité

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Invité le Ven 27 Fév 2009, 20:02

    Mitsahne a écrit:"Le 12 août 1857, l'Empereur Napoléon III, institue une médaille commémorative destinée aux anciens militaires ayant servi depuis 1792 usqu'en 1815" Oui, quarante-deux ans après Waterloo, Napoléon III, institue cette médaille, la "Médaille de Sainte-Hélène". J'ai l'insigne honneur d'en posséder une, remise par Napoléon III lui-même à l'un de mes ancêtres alors âgé de 90 ans. Ce personnage (Jean Auvin), né en 1774 en Vendée (juste après la mort de Louis XV) a vécu jusqu'en 1874 dans sa cent-unième année, recueilli par mes arrières-grands-parents à Epinal. Mon grand-père (né en 1866) l'a bien connu et a dû entendre nombre de ses récits sur sa vie étonnante, mais il a négligé de m'en parler, se contentant de me transmettre tous ses papiers militaires et ses décorations (Médaille de Ste-Hélène et Légion d'honneur). Jean Auvin a participé à presque toutes les campagnes de la Révolution et de l'Empire et s'est promené dans toute l'Europe, du Portugal à Moscou. Blessé sept fois (dont quatre au sabre, les seules blessures valables décomptées par l'armée). Après Waterloo (1815), il ne savait pas qu'il avait encore soixante ans à vivre ! Mon fils, militaire toujours en activité, a fait de nombreuses recherches qui l'ont conduit à écrire deux livres sur la vie de Jean Auvin. Je suis en train de lire le deuxième tome qui vient de paraître, c'est passionnant.
    De Jean-Michel THOUVENIN :
    - LE PRIX DU SACRIFICE, éditions LBM, 15, rue du Colisée 75008 PARIS
    - POUR LA GLOIRE DE L'EMPEREUR, même éditeur (pab@little-big-man.com)
    En vente à la FNAC et Amazon.
    C'est toujours comme ça : les petits-enfants vont chercher dans la vie des familles, non pas pour y trouver des ancêtres, mais pour comprendre le cheminement familial dans l'histoire. C'est passionnant. Il y en a qui y consacrent toute une vie mais ils ne sont pas écoutés dans leur propre famille, nul n'est prophète en son pays...Cependant ce sont ces "petites mains" de l'histoire écrite qui font souvent avancer les découvertes ! Bravo Mitsahne, vous et votre fils avez oeuvré pour l'histoire.
    Je m'y suis attaqué à 50 ans et croyez-moi cela a changé ma vie.

    Invité
    Invité

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Invité le Jeu 05 Mar 2009, 19:27

    Il y a environ cinq semaines, je faisais le voyage de Nice en Alsace, par le train de nuit pour rendre visite à ma mère qui à 94 ans était hospitalisée depuis un mois. Avant de partir de Nice j'avais appelé l'hôpital pour prévenir de ma venue le lendemain matin. Je n'ai pas de téléphone portable, je passai donc une nuit d'anxiété dans ce tortillard qui fait 800 km en 12 h.
    J'arrive à 8h30 à l'hôpital, on m'accueille avec beaucoup de chaleur et de prévenance, on me propose de prendre un petit-déjeuner, on me laisse prendre mes médicaments. Quand j'eus fini, l'infirmière qui m'avait reçu, très gentille, devinant mon anxiété, m'annonça que ma mère était décédée la veille au soir à 20h00, c'est l'heure où le train dans lequel j'avais pris place s'élançait pour ce long voyage "au bout de la nuit"...
    Ses dernières paroles furent, paraît-il : "Je crois que maintenant je vais rejoindre mes enfants"...
    Elle fut le premier enfant né dans la première ville d'Alsace-Moselle libérée par
    l'armée française en 1915, conduite par le général Joffre. Son numéro de sécurité sociale, attribué bien plus tard, commence ainsi : 2 15 07 .. ... 001
    Elle était la dernière personne dans sa ville, née en 1915, à être encore en vie. Sa mère lui racontait souvent (ainsi qu'à moi-même) que dans la semaine suivant la libération le roi d'Italie, Victor-Emmanuel III, vint en visite (j'ai des cartes postales). C'est peut-être pour cela qu'elle a rencontré un Italien de 19 ans en 1934, mon père...et que je vis dans une ville dont les souverains furent dans le passé les Ducs de Savoie...
    Je lui rends ici hommage en reproduisant un message que j'avais posté dans les forums des Dernières Nouvelles d'Alsace le 10 mai 2006 :

    Patriotes réfractaires à l'annexion de fait.
    Les patriotes réfractaires à l'annexion de fait des départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle durant la seconde guerre mondiale (1939-1945).
    - Qu'est-ce ? Une nouvelle communauté victime ?
    - Non, il s'agit des personnes qui ont été malmenées pour avoir refusé de subir le régime nazi instauré dans ces départements entre 1940 et 1945 et qui de ce fait ont subi les foudres de ce régime. Devenues indésirables les nazis les ont, au mieux, expulsés vers les autres régions françaises en zone non occupée.
    Cela peut paraître bénin comparé au sort des autres victimes du nazisme. Bien entendu loin de moi l'intention de définir une hiérarchie de la victime. Seulement un des effets dramatiques qu'ont subi ces personnes c'est d'avoir été arrachées à leur emploi (celles qui en avaient un évidemment), qu'elles n'ont pas trouvé de travail dans leurs nouvelles régions de destination et qu'elles n'ont jamais vu la couleur de leurs salaires perdus pendant ces cinq ans. Même à la libération. Bien sûr, il aurait suffi d'engager des demandes d'indemnisation ou de saisir le Conseil de Prud'Homme. Croyez-vous vraiment qu'en 1946, par exemple on saisisait le Conseil de Prud'Hommes aussi facilement ? Non, certaines personnes sont revenues, ont retrouvé leur emploi qu'elles occupaient avant d'en être arrachées mais les employeurs concernés ne se sentant pas responsables n'ont pas soulevé la question. Et les victimes n'avaient qu'une envie penser à l'avenir.
    Alors ? C'est bien banal ! Sauf que ces personnes, si elles sont encore de ce monde ont aujourd'hui 90 ans et plus...pensons un peu aussi à elles.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par moria le Jeu 05 Mar 2009, 22:19

    Désolée callit mais vous l'aviez gardée longtemps ......
    comme on ramène tout à soi, je dois dire que la mienne est partie alors qu'elle n'avait pas 50ans.

    C'est ainsi que l'on devient à notre tour, le dernier rempart.

    Invité
    Invité

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Invité le Ven 06 Mar 2009, 01:33

    moria a écrit:Désolée callit mais vous l'aviez gardée longtemps...comme on ramène tout à soi, je dois dire que la mienne est partie alors qu'elle n'avait pas 50ans. C'est ainsi que l'on devient à notre tour, le dernier rempart.
    Certes. Mon père est décédé il y a 37 ans à 57 ans.

    Invité
    Invité

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Invité le Mar 17 Mar 2009, 19:25

    callit a écrit:
    Caton l'Ancien a écrit:2009 Ne me parlez pas d'Identité Nationale !!!! Hier je n'ai pas pu embarquer dans l'avion pour l'Italie parce que ma carte d'identité nationale est périmée depuis 3 mois...
    j'ai oublié de vous dire qu'avec un passeport de moins de dix ans vous passez aussi en UE...
    alors, Caton, vous possédez un passeport âgé de moins de 10 ans ?
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22867
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Caton l'Ancien le Mar 17 Mar 2009, 21:55

    Si mon passeport avait été périmé de moins de 5 ans, il aurait été valable... mais il est périmé de... 6. Siffler

    Et maintenant je ne peux plus aller nulle part, car les photos qu'on m'a faites sont horribles. Je ne veux pas avoir ça 10 ans sous le nez. Alien en bocal
    Saleté de photos.... Evil and Angry


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18100
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par philiberte le Mar 17 Mar 2009, 21:56

    elle en a un où elle porte encore des couettes...


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10663
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Cousin Hubert le Jeu 02 Avr 2009, 22:10

    Un aréopage de personnalités (journalistes, artistes, sportifs et militants associatifs), réunies au sein d’une Commission Consultative pour la Citoyenneté et la Pédagogie (CCCP), propose de supprimer le drapeau français à l’entrée des établissements scolaires publics, sa vue pouvant provoquer «une répulsion pour des élèves dont les ascendants ont subi le colonialisme français».

    Cette allergie expliquerait, en partie, selon plusieurs spécialistes membres de la commission et de psychologues scolaires, le fort taux d’absentéisme constaté dans certains établissements sensibles.

    Source


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par silence le Jeu 02 Avr 2009, 22:35

    lol!
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18100
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par philiberte le Jeu 02 Avr 2009, 23:21

    ouf!!!
    c'est pas gentil de malmener mon vieux coeur comme ça!


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par cilette le Ven 03 Avr 2009, 12:40

    C'était pas le 1er avril ?

    Louis Schweitzer : La Halde devra imposer la journée du voile dès 2010


    mardi 31 mars 2009, par Martine Chapouton, Pierre Cassen, Roger Heurtebise


    Riposte Laïque, sans grand espoir, a sollicité un rendez-vous, pour une interview, avec Louis Schweitzer, président de la Halde. A notre grande surprise, celui-ci a accepté, et nous a donné rendez-vous, hier, dans un grand hôtel parisien. Pierre Cassen, Roger Heurtebise et Martine Chapouton étaient présents, pour notre rédaction. Le président de la Halde était seul.

    Pierre Cassen : Merci Monsieur Schweitzer de nous avoir accordé cette interview, malgré l’ampleur de nos divergences….

    Louis Schweitzer :
    Attendez, je vous arrête immédiatement. Pouvez-vous m’expliquer pourquoi vous avez envoyé trois personnes de couleur blanche, pour m’interviewer. C’est une provocation, un piège que vous me tendez ?

    Roger Heurtebise : Il se trouve que beaucoup de membres de la rédaction travaillent, n’habitent pas à Paris, et qu’à l’horaire que vous nous avez fixé, nous étions les trois seules personnes disponibles. Mais nous voulons vous rassurer, monsieur le Président, nous avons un Français d’origine roumaine, une Française née en Italie, une homosexuelle, un marocain, par ailleurs musulman, et autant d’hommes que de femmes dans notre rédaction.

    Louis Schweitzer :
    Cela ne me convient pas totalement. Essayez d’intégrer un asiatique, un transsexuel et un ressortissant d’Afrique noire. Et j’aimerais que vous ayez autant de seniors que de juniors, je ne veux aucune discrimination pour raison d’âge. Je vous donne un mois pour vous mettre aux normes. Ce préalable effectué, l’entretien peut commencer.

    Martine Chapouton : Monsieur le Président, certains de vos travaux ont été fortement contestés, voire brocardés par la presse. Votre rapport sur les programmes scolaires, avec notamment votre critique d’un poème de Ronsard, où vous avez vu une discrimination contre les personnes âgées et votre proposition de parler des homosexuels dans les problèmes de mathématiques n’a pas remporté un franc succès. Comment expliquez-vous cela ?

    Louis Schweitzer :
    (signe de croix) Il faut éduquer le peuple, éduquer le peuple, vous comprenez ? Nous sommes conscients de l’importance de la mission qui nous est confiée, et nous sommes reconnaissants de l’appui – et des 11 millions d’euros par an – que nous apporte Nicolas Sarkozy. Il faut que notre peuple se fasse à l’idée que le métissage est aujourd’hui, dans la France de 2009, au cœur de l’Europe, dans une société mondialisée, plus qu’un devoir, une obligation. Le métissage, ce n’est plus la France moisie, la France recroquevillée, la France peureuse, c’est fini, tout cela, il faut s’ouvrir à la réalité des autres cultures, et cesser cette vision de village gaulois, et autres sornettes, dans laquelle certains nostalgiques veulent nous faire retomber…

    Roger Heurtebise : Mais concrètement, à part écrire des rapports, et poursuivre les citoyens devant les tribunaux, vous allez faire quoi ?

    Louis Schweitzer :
    Nous avons, pour 2009, deux grands projets. J’ai regardé, l’autre soir, « La journée de la jupe ». J’ai beaucoup souffert (signe de croix). Ce film islamophobe a donné la vedette à une enseignante blanche, alors que la majorité des élèves sont de couleur. Comment voulez-vous que cela marche ? Les attaques contre l’islam étaient inacceptables, il n’y avait aucune attaque contre la religion juive, ni contre la religion catholique (signe de croix). Nous allons donc convoquer le réalisateur, et lui recommander, sous peine de poursuites, de revoir des parties de son film, et d’équilibrer ses critiques religieuses.

    Martine Chapouton : Mais c’est sa liberté d’expression….

    Louis Schweitzer :
    Il n’y a pas de liberté d’expression quand il y a discrimination vis-à-vis de la religion des pauvres et des opprimés, messieurs de Riposte Laïque. Et justement, ce film m’a donné une idée. La raciste islamophobe Sonia Bergerac, incarnée par Isabelle Adjani, a lancé l’idée d’une journée de la jupe. Nous allons, à la Halde, IMPOSER, oui IMPOSER la journée du voile. Nicolas Sarkozy nous a promis de nous appuyer, ainsi que Martine Aubry, Marie-George Buffet, Olivier Besancenot et Noel Mamère. Nous avons également le soutien de l’Eglise catholique (signe de croix), et du Consistoire. Tous les 19 mars, date du cessez le feu en Algérie, en 1962, je proposerai, en signe de repentance de l’Etat français, que chaque Française doive porter le voile, à l’école, même dans les maternelles, sur son lieu de travail, dans la rue, ou même à son domicile. Et je proposerai de verbaliser les contrevenantes, pour tenue incorrecte et trouble à l’ordre public.

    Pierre Cassen : C’est énorme, Monsieur le Président ! Pensez-vous que cela va contribuer à améliorer votre popularité ?

    Louis Schweitzer :
    Quand on a une mission à accomplir, (signe de croix), on se moque d’être aimé ou détesté. Du moment que le Président nous donne les moyens de travailler, l’avis d’un peuple raciste et nostalgique du colonialisme, on s’en branle ! Oh, pardon ! (signe de croix) !

    Martine Chapouton : Et quel serait votre deuxième grand chantier, monsieur le Président ?

    Louis Schweitzer
    (s’emportant) : Je veux éduquer le peuple, éduquer le peuple, vous comprenez ? La télévision est chez moi une source d’inspiration. Je regardais, samedi soir, les Français jouer au football contre une équipe de communistes, la Lituanie. J’ai été très ému de voir un joueur, Franck Ribery, faire des prières musulmanes avant la rencontre (signe de croix). Je remarque d’ailleurs que c’est lui qui a marqué le but, preuve supplémentaire que l’islam est une chance pour la France. Mais j’ai été très heurté. Il n’y avait sur le terrain que des hommes, entre 20 et 32 ans. Cela signifie que des millions de téléspectateurs ont vu un spectacle excluant les femmes, tous les jeunes de moins de 20 ans, et tous les adultes de plus de 32 ans, soit environ 90 % de la population…

    Roger Heurtebise : Mais, monsieur le Président, ce sont les règles du sport de compétition….

    Louis Schweitzer
    (rouge de colère) : Eh bien cela va changer, je veux éduquer le peuple, éduquer le peuple, vous comprenez ? J’ai proposé à Nicolas Sarkozy de mettre fin à cette discrimination insupportable, et de donner une feuille de route au sélectionneur, Raymond Domenech. L’équipe de France devra être mixte, autant d’hommes que de femmes….

    Pierre Cassen : Mais, monsieur le Président, le football se joue à onze, comment on fait ?

    Louis Schweitzer
    (hurlant) : Silence ! Silence ! Cessez vos insolences ! On en mettra douze sur le terrain ! Je veux six hommes, et six femmes dans chaque équipe. Je veux que toutes les tranches d’âge soient représentées. Je veux que la diversité soit affirmée. Je veux des équipes sportives à l’image de la société, je ne veux plus aucune discrimination, c’est ma mission (signe de croix), et j’irai au bout, j’irai au bout, vous entendez, Riposte Laïque ?

    Pierre Cassen : Calmez-vous, monsieur le Président, dernière question : pourquoi ne mettez-vous pas vos actes en accord avec vos principes, et vivez-vous à Paris, dans un endroit où il y a peu de mixité sociale, plutôt que d’aller vivre dans le 93 ?

    Louis Schweitzer
    (tapant des poings sur la table) : Je vous déteste, je vous déteste, je vous hais (signe de croix). Nous restons à Paris, parce que le devoir nous y appelle, mais nous sommes de tout cœur, au quotidien, avec tous nos frères victimes des discriminations d’une société cruelle, inhumaine et égoïste…

    Roger Heurtebise : Euh, en parlant d’égoïsme, Monsieur le Président, en tant qu’ancien patron de Renault, ancien directeur de cabinet de Fabius et actuel président de la Halde, sans oublier votre présidence du conseil de surveillance au "Monde", vos revenus ne constituent-ils pas une discrimination vis-à-vis du monde du travail ?

    Louis Schweitzer
    (s’étouffant de rage) : Voyous, malappris, insolents ! J’ai travaillé toute ma vie, j’ai fait des études, j’ai prié sans relâche pour arriver là où j’en suis arrivé (signe de croix) ! Mes stock-options, je ne les ai pas volées. Je suis un catholique de gauche, et je demeure un vrai socialiste, alors, vos remarques déplacées, gardez-les pour vous ! Rien ne me fera dévier de ma voie : éduquer le peuple, éduquer le peuple, éduquer le peuple (signe de croix)…

    Martine Chapouton : Donc, monsieur le Président, si nous devons résumer cet entretien, les 11 millions d’euros qu’on vous donne chaque année, vont servir, en 2010, à imposer le voile à toutes les femmes, le 19 mars, et à faire jouer des mémés et des pépés dans l’équipe de France de football. Avons-nous tout compris ?

    Louis Schweitzer
    (l’air illuminé, entrant en transe) : Ce n’est qu’un début, messieurs de Riposte Laïque, ce n’est qu’un début, j’ai une mission, je la mènerai jusqu’au bout, je ferai le bonheur du peuple, malgré lui, je vais éduquer le peuple, éduquer le peuple, éduquer le peuple….

    La rédaction de Riposte Laïque s’en va alors discrètement, l’abandonnant à son monologue, et lui laissant l’ardoise à payer.

    Propos recueillis par Roger Heurtebise, Martine Chapouton et Pierre Cassen
    Louis Schweitzer : La Halde devra imposer la journée du voile dès 2010

    Invité
    Invité

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Invité le Ven 03 Avr 2009, 14:27

    Oncle Germain a écrit:...Commission Consultative pour la Citoyenneté et la Pédagogie (CCCP)...
    CCCP = URSS
    Moqueur
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Toby le Ven 03 Avr 2009, 17:18

    Ils n'y ont même pas pensé ! Rolling Eyes
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22867
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Caton l'Ancien le Ven 03 Avr 2009, 20:30

    Oncle Germain a écrit: (CCCP)

    lire SSS R: soiouz sovietskih socialisticheskih respoublik : union des républiques socialistes soviétiques


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22867
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Caton l'Ancien le Ven 03 Avr 2009, 20:31

    Zut, je n'avais pas lu les discussions jusqu'en bas, callit ...


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22867
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Caton l'Ancien le Ven 03 Avr 2009, 20:32

    L'article de Riposte laïque est un canular, c'est évident.
    Mais je leur ai écrit pour protester contre l'association du christianisme avec une bigoterie imbécile voulant imposer l'invasion islamique.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire

    Contenu sponsorisé

    Re: IDENTITE NATIONALE

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017, 00:40