Qui est en ligne ?

Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

FLANDRE


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Anne Hidalgo
Ven 18 Aoû 2017, 19:20 par Jean Ripleure

» La Dette de la France
Ven 18 Aoû 2017, 14:20 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Ven 18 Aoû 2017, 11:09 par Cousin Hubert

» Attentat(s) en France
Mer 16 Aoû 2017, 18:46 par Cousin Hubert

» Le fil de Mistinguette (3)
Dim 13 Aoû 2017, 09:38 par Caton l'Ancien

» ON REMPLACE ...
Sam 05 Aoû 2017, 15:23 par Etienne Charles

» Terrorisme islamiste
Mar 01 Aoû 2017, 11:13 par 007/**

» Pas-de-Calais
Mar 01 Aoû 2017, 02:12 par Cousin Hubert

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Jeu 27 Juil 2017, 09:11 par philiberte

Août 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland
anipassion.com

    Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Partagez
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22861
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par Caton l'Ancien le Mar 28 Aoû 2007, 20:28

    C'est d'autant plus désolant que certains réagissent avec agressivité si on les effleure !!!
    Le formatage mental continue son oeuvre de destruction.
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18032
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par philiberte le Mar 28 Aoû 2007, 22:25

    silence a écrit:Les enfants ont la plupart du temps un grand besoin de tendresse et ils peuvent retrouver chez un professeur, l’image d’un parent, voir d’un ami. Un geste d’affection au bon moment est toujours bienvenu. Une ébouriffade de cheveux, une petite tape amicale, quelque fois une bise au plus petits, une bourrade sympa… bref tous ces gestes naturels chez les gens normaux.
    J’ai été vraiment choqué de voir que ce rapport d’être humain à être humain n’existe que très rarement dans les écoles ou les lycées français.
    Je viens de régions ou les élèves ont l’habitude de traiter familièrement et très souvent leurs professeurs d’ " oncle " ou de " tante " (tio y tia).
    Il est déplorable que la peur incontrôlée de la pédophilie est à ce point pervertie les relations adultes-enfants, lesquelles sont pourtant merveilleuses et d’une immense richesse, aussi bien pour l’adulte que pour l’enfant.
    C’est désolant.


    je suis bien d'accord avec vous, mais la bise du matin et du soir existe encore en maternelle, et parfois en primaire. on ne repousse jamais un enfant qui vient spontanément vous embrasser pour dire bonjour. au nom de quoi? quand on voit des gens en réunion qui se lèchent le museau sans se connaître! et j'ai beau tendre la main, on m'impose la bise!


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par Scaramouche le Mer 29 Aoû 2007, 07:49

    On vit tous dans la GRANDE PEUR.
    La peur de l'autre et de ses critiques, de ce qu'il va dire, va penser, va faire.
    La peur de l'enfant de l'élève du prof et du patron etc
    La peur des maladies, des animaux, des aliments
    La peur des accidents
    et même celle de vivre..
    Ce n'est pas pour rien qu'un pape a lancé son "n'ayez pas peur!" Il était sûr de tomber juste dans notre monde occidental favorisé.

    On a la peur propre aux nantis, celle de ceux qui ont quelque chose à perdre et tremblent tous les jours de crainte et d'appréhension.

    On a crée la peur des enfants et celles des adultes. On hésite à passer la main dans leurs cheveux, leurs réactions peuvent mener à Outreau.
    On en est là, dans un monde où on n'ose pas dire qu'on est de droite (ça change ?) dire qu'on est heureux ( il ne faut pas susciter la jalousie et tenter le sort) donner un avis quand il est différent, appeler un chat un chat parce que ce n'est pas politiquement correct et même la petite cigarette après le café est devenue dangereuse.
    Cette peur entretenue par les "scoops" des médias nous brime, nous paralyse et nous écrase d'où un nombre croissant de "solitaires " et d'exclus qui vivent en cocon en essayant de se protéger les uns des autres et une ambiance sinistre et déprimante.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21179
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par moria le Mer 29 Aoû 2007, 09:07

    Je soutiens ce
    prof -Dominique- et j'espère que lui aussi aura une voiture avec chauffeur pour
    être reçu à l'Elysée comme ce délinquant et son père.

    Si seulement cela pouvait déclancher un soutien des autres profs qui sont ou non dans ces mêmes conditions de travail !!

    Si
    seulement mais de ce que nous en disait Caton........... de sa salle
    des profs, rien n'est sûr et pourtant ...........


    C'EST LE MOMENT
    !!!

    Où sont-ils ?

    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22861
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par Caton l'Ancien le Mer 29 Aoû 2007, 09:24

    Je doute que beaucoup de profs soutiennent ce collègue. Il a "dérapé", et ce dérapage va lui coûter cher.

    La signification raciste du comportement de l'élève n'a pas été prise en compte. On peut donc en conclure qu'il est lucratif d'insulter des profs pendant une année, il y aura bien un moment où ils vont commettre une faute, et on pourra encaisser...

    Un article s'intéressait au devenir de Karen Montet Toutain, avec des indications faisant finalement mauvais effet.
    Mais le fait d'avoir failli mourir pour avoir demandé à un élève d'enlever son couvre-chef, conformément à tous les règlements intérieurs de France et de Navarre, sera minimisé parce qu'elle a commis une erreur, au demeurant excusable chez un enseignant débutant, (la paillarde).
    Elle indique qu'elle a reçu 600 lettres de soutien, ce qui à mon avis est peu.
    Moi-même j'ai affiché une pétition dans ma salle des profs pour la soutenir, j'ai recueilli une petite douzaine de signatures pour 60 profs...

    Non, les profs doivent être dans la perfection permanente et le moindre dérapage est sanctionné. Inversement, les élèves n'ont aucune sanction, et sont même récompensés pour leur insolence, et maintenant reçus à l'Elysée. Quel message !

    Le principal adjoint de mon établissement racontait dernièrement que sa fille, en 5ème, ayant oublié son carnet de correspondance, son professeur l'avait sèchement réprimandée. Que croyez-vous qu'il arriva ? Ce fut le professeur que le principal adjoint engueula.
    Parce qu'elle "avait mal parlé" à sa fifille.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21179
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par moria le Mer 29 Aoû 2007, 09:35

    Et bien c'est dégueulasse car ils sont facilement dans la rue pour de l'argent !

    Où sont les belles idées de solidarité et de partage ?
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par cilette le Jeu 30 Aoû 2007, 11:06

    silence a écrit:Les enfants ont la plupart du temps un grand besoin de tendresse et ils peuvent retrouver chez un professeur, l’image d’un parent, voir d’un ami. Un geste d’affection au bon moment est toujours bienvenu. Une ébouriffade de cheveux, une petite tape amicale, quelque fois une bise au plus petits, une bourrade sympa… bref tous ces gestes naturels chez les gens normaux.
    J’ai été vraiment choqué de voir que ce rapport d’être humain à être humain n’existe que très rarement dans les écoles ou les lycées français.
    Je viens de régions ou les élèves ont l’habitude de traiter familièrement et très souvent leurs professeurs d’ " oncle " ou de " tante " (tio y tia).
    Il est déplorable que la peur incontrôlée de la pédophilie est à ce point pervertie les relations adultes-enfants, lesquelles sont pourtant merveilleuses et d’une immense richesse, aussi bien pour l’adulte que pour l’enfant.
    C’est désolant.
    Faut-il rappeler qu'à l'IUFM lorsqu'on vous pose la question "pourquoi voulez-vous êtes instit ?" il ne faut surtout pas répondre "parce que j'aime les enfants" sinon vous ête recalé... Aimer les enfants c'est être pédophile.

    Il est vrai que lorsqu'un ballon de foot est un "référentiel bondissant" et un ballon de rugby un "référentiel bondissant aléatoire", on peut comprendre que "aimer" signifie "baiser"...
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par silence le Jeu 30 Aoû 2007, 11:10

    à l'IUFM, en plus de crétins, ce sont tous des pédophiles en puissance alors!
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par cilette le Jeu 30 Aoû 2007, 11:15

    silence a écrit:à l'IUFM, en plus de crétins, ce sont tous des pédophiles en puissance alors!
    ... ajoutons encore un mot de trois lettres (pardon, quatre puisque c'est au pluriel...)
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22861
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par Caton l'Ancien le Jeu 30 Aoû 2007, 11:24

    Misère...
    Vous avez raison cilette, du moins pour le mot en trois lettres, parce que l'autre, c'est un peu abusif...

    Et ce que les profs ont de très dangereux, c'est qu'ils sont persuadés d'être très intelligents, même quand ils sont très ignorants et très bêtes. Le sommet c'était ma folle de Tende...(prof de philo...)

    Les profs sont les meilleurs islamisateurs de France. Ils propagent le Dogme de l'Immaculé Autre avec un enthousiasme irrésistible.
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18032
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par philiberte le Jeu 30 Aoû 2007, 13:17

    cilette a écrit:
    silence a écrit:Les enfants ont la plupart du temps un grand besoin de tendresse et ils peuvent retrouver chez un professeur, l’image d’un parent, voir d’un ami. Un geste d’affection au bon moment est toujours bienvenu. Une ébouriffade de cheveux, une petite tape amicale, quelque fois une bise au plus petits, une bourrade sympa… bref tous ces gestes naturels chez les gens normaux.
    J’ai été vraiment choqué de voir que ce rapport d’être humain à être humain n’existe que très rarement dans les écoles ou les lycées français.
    Je viens de régions ou les élèves ont l’habitude de traiter familièrement et très souvent leurs professeurs d’ " oncle " ou de " tante " (tio y tia).
    Il est déplorable que la peur incontrôlée de la pédophilie est à ce point pervertie les relations adultes-enfants, lesquelles sont pourtant merveilleuses et d’une immense richesse, aussi bien pour l’adulte que pour l’enfant.
    C’est désolant.
    Faut-il rappeler qu'à l'IUFM lorsqu'on vous pose la question "pourquoi voulez-vous êtes instit ?" il ne faut surtout pas répondre "parce que j'aime les enfants" sinon vous ête recalé... Aimer les enfants c'est être pédophile.

    Il est vrai que lorsqu'un ballon de foot est un "référentiel bondissant" et un ballon de rugby un "référentiel bondissant aléatoire", on peut comprendre que "aimer" signifie "baiser"...

    je n'ai jamais utilisé, ni vu utilisé ces mots dans une classe. je pense que ces expressions sont sorties du cerveau embrumé d'un quelconque "péda--gogue", qui a eu le malheur de les médiatiser, et depuis, elles sont ressorties régulièrement.


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22861
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par Caton l'Ancien le Jeu 30 Aoû 2007, 18:01

    C'est Allègre qui avait trouvé le mot dans un rapport de prof de gym.
    Les profs de gym sont très complexés vis à vis des autres profs, surtout de maths et encore plus de français.
    Ils ont fait des pieds et des mains, avec des profs complexés aussi, d'"Education musicale" et d'Arts plastiques", pour que leurs matières ne soient plus en fin de bulletin, après le Français et les maths, l'histoire géo et l'anglais.
    Ils ont eu gain de cause, maintenant, les matières sont par ordre alphabétique... et on commence par Arts, Ed musicale et Education Physique et Sportive...

    Les profs de sport (qui détestent qu'on les appelle ainsi) se mettent au verbiage intello... Il faut écouter leurs conversations...

    De même, les moyennes sont calculées sur toutes les matières, et comme en sport, arts plastiques et musique, il n'y a pas de note inférieure à la moyenne, ou bien c'est un événement... vous avez des moyennes mirobolantes...

    En français, autrefois on mettait des notes séparées en orthographe, rédaction, grammaire, récitation. Maintenant on mixe tout, et celui qui a tout misé sur la récitation peut avoir tout de même une note acceptable. Bon, malgré tout ça, on voit des notes désastreuses... C'est la faute de la nullité des profs.
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18032
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par philiberte le Jeu 30 Aoû 2007, 21:37

    Caton l'Ancien a écrit:C'est Allègre qui avait trouvé le mot dans un rapport de prof de gym.
    Les profs de gym sont très complexés vis à vis des autres profs, surtout de maths et encore plus de français.
    Ils ont fait des pieds et des mains, avec des profs complexés aussi, d'"Education musicale" et d'Arts plastiques", pour que leurs matières ne soient plus en fin de bulletin, après le Français et les maths, l'histoire géo et l'anglais.
    Ils ont eu gain de cause, maintenant, les matières sont par ordre alphabétique... et on commence par Arts, Ed musicale et Education Physique et Sportive...

    Les profs de sport (qui détestent qu'on les appelle ainsi) se mettent au verbiage intello... Il faut écouter leurs conversations...

    De même, les moyennes sont calculées sur toutes les matières, et comme en sport, arts plastiques et musique, il n'y a pas de note inférieure à la moyenne, ou bien c'est un événement... vous avez des moyennes mirobolantes...

    En français, autrefois on mettait des notes séparées en orthographe, rédaction, grammaire, récitation. Maintenant on mixe tout, et celui qui a tout misé sur la récitation peut avoir tout de même une note acceptable. Bon, malgré tout ça, on voit des notes désastreuses... C'est la faute de la nullité des profs.

    j'ai connu l'époque où au collège, les matières secondaires avaient coéficient 0,5; et aucune note ne devait être supérieure à 16! on avait eu des "mots" avec notre prof principal, car, si on acceptait le coéficient, on ne comprenait pas la note maxi.


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par cilette le Dim 02 Sep 2007, 16:31

    silence a écrit:à l'IUFM, en plus de crétins, ce sont tous des pédophiles en puissance alors!
    ... seulement des psycho-socios-pédagogos-bobos...

    Et on voit le résultat.

    Un élève - pardon, un apprenant - a tous les droits ; on doit tout lui pardonner - pardon, comprendre - car il est en devenir.

    Toujours est-il que ce prof renonce à faire appel de la décision, qu'il n'est pas soutenu ni par la hiérarchie ni par les collègues. D'ailleurs, comment voudriez-vous qu'on le soutienne puisqu'on n'a rien d'officiel à reprocher à cet élève ? Si le prof a demandé qu'on le recadre, rien n'a été fait donc l'élève est innocent comme l'agneau qui vient de naître...
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par cilette le Dim 02 Sep 2007, 16:34

    philiberte a écrit:
    cilette a écrit:
    silence a écrit:Les enfants ont la plupart du temps un grand besoin de tendresse et ils peuvent retrouver chez un professeur, l’image d’un parent, voir d’un ami. Un geste d’affection au bon moment est toujours bienvenu. Une ébouriffade de cheveux, une petite tape amicale, quelque fois une bise au plus petits, une bourrade sympa… bref tous ces gestes naturels chez les gens normaux.
    J’ai été vraiment choqué de voir que ce rapport d’être humain à être humain n’existe que très rarement dans les écoles ou les lycées français.
    Je viens de régions ou les élèves ont l’habitude de traiter familièrement et très souvent leurs professeurs d’ " oncle " ou de " tante " (tio y tia).
    Il est déplorable que la peur incontrôlée de la pédophilie est à ce point pervertie les relations adultes-enfants, lesquelles sont pourtant merveilleuses et d’une immense richesse, aussi bien pour l’adulte que pour l’enfant.
    C’est désolant.
    Faut-il rappeler qu'à l'IUFM lorsqu'on vous pose la question "pourquoi voulez-vous êtes instit ?" il ne faut surtout pas répondre "parce que j'aime les enfants" sinon vous ête recalé... Aimer les enfants c'est être pédophile.

    Il est vrai que lorsqu'un ballon de foot est un "référentiel bondissant" et un ballon de rugby un "référentiel bondissant aléatoire", on peut comprendre que "aimer" signifie "baiser"...

    je n'ai jamais utilisé, ni vu utilisé ces mots dans une classe. je pense que ces expressions sont sorties du cerveau embrumé d'un quelconque "péda--gogue", qui a eu le malheur de les médiatiser, et depuis, elles sont ressorties régulièrement.
    Moi, c'est de l'IUFM que je les tiens ; j'y ai officié pendant trois ans, pas dans l'enseignement, mais j'ai appris beaucoup de choses concernant l'enseignement, les encadrants, les pratiques etc.

    J'écrirais bien un livre sur ce que j'y ai appris, et je ferais rire beaucoup de monde, mais j'ai assez peu de temps...
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par cilette le Dim 02 Sep 2007, 16:42

    philiberte a écrit:
    Caton l'Ancien a écrit:C'est Allègre qui avait trouvé le mot dans un rapport de prof de gym.
    Les profs de gym sont très complexés vis à vis des autres profs, surtout de maths et encore plus de français.
    Ils ont fait des pieds et des mains, avec des profs complexés aussi, d'"Education musicale" et d'Arts plastiques", pour que leurs matières ne soient plus en fin de bulletin, après le Français et les maths, l'histoire géo et l'anglais.
    Ils ont eu gain de cause, maintenant, les matières sont par ordre alphabétique... et on commence par Arts, Ed musicale et Education Physique et Sportive...

    Les profs de sport (qui détestent qu'on les appelle ainsi) se mettent au verbiage intello... Il faut écouter leurs conversations...

    De même, les moyennes sont calculées sur toutes les matières, et comme en sport, arts plastiques et musique, il n'y a pas de note inférieure à la moyenne, ou bien c'est un événement... vous avez des moyennes mirobolantes...

    En français, autrefois on mettait des notes séparées en orthographe, rédaction, grammaire, récitation. Maintenant on mixe tout, et celui qui a tout misé sur la récitation peut avoir tout de même une note acceptable. Bon, malgré tout ça, on voit des notes désastreuses... C'est la faute de la nullité des profs.

    j'ai connu l'époque où au collège, les matières secondaires avaient coéficient 0,5; et aucune note ne devait être supérieure à 16! on avait eu des "mots" avec notre prof principal, car, si on acceptait le coéficient, on ne comprenait pas la note maxi.
    Loin de moi l'idée de penser que telle matière est plus noble que telle autre. On peut être un bon prof, autant en français qu'en musique ou en éducation physique. D'ailleurs l'éducation physique est mise à l'honneur avec notre nouveau président et il va faire augmenter les heures de cours.

    Dans le collège en ZEP ou j'ai également sévi, le seul prof agrégé qu'il y avait était le prof d'éducation physique et nous passions une grosse partie de notre budget à acheter des tables de ping-pong...

    A l'IUT où j'ai passé une bonne partie de ma carrière, les notes et appréciations d'éducation physique permettaient de classer les futurs étudiants qui, à niveau égal dans les autres matières, ne pouvaient être ex-aequo. En effet, si un élève a compris le travail d'équipe, il s'intégrera plus facilement dans le monde du travail. Il est vrai qu'à l'époque, les profs étaient encore des profs et les consignes n'étaient pas données pour que tous les élèves soient des supers futurs prix Nobel...
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22861
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par Caton l'Ancien le Dim 02 Sep 2007, 20:37

    Chère cilette, moi non plus je n'avais pas de préjugé envers les profs de sport, car je pense qu'il faut "mens sana in corpore sano" (un esprit sain dans un corps sain).
    Et de plus, j'ai eu le 1er prix d'EPS et seulement le 2ème de Compo française en Terminale...

    Mais les profs de sport sont vraiment, vraiment très ....
    Alors..
    Nous aussi nous avons un agrégé de sport. Ce n'est pas le pire, mais tout de même...
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par cilette le Mar 04 Sep 2007, 23:25

    Caton l'Ancien a écrit:Chère cilette, moi non plus je n'avais pas de préjugé envers les profs de sport, car je pense qu'il faut "mens sana in corpore sano" (un esprit sain dans un corps sain).
    Et de plus, j'ai eu le 1er prix d'EPS et seulement le 2ème de Compo française en Terminale...

    Mais les profs de sport sont vraiment, vraiment très ....
    Alors..
    Nous aussi nous avons un agrégé de sport. Ce n'est pas le pire, mais tout de même...
    C'est comme dans tous les métiers ; la matière n'est pas importante, c'est le niveau d'intelligence de celui qui l'enseigne qui l'est... Et j'ai eu mon brevet sportif avec mention très bien... Après, j'ai été dispensée de sport (à mon grand désespoir car je n'ai pas pu continuer à faire du basket !).
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par Scaramouche le Mer 05 Sep 2007, 14:54

    Pendant 35 minutes Sarko nous a refait un état des lieux de l'école.
    Résultat une difficulté supplémentaire pour le passage en 6ème ce qui n'est pas trop tôt et idem pour le Bac qu'il a reconnu être un certificat d'assiduité.
    En avant pour "l'excellence" à l'école puisqu'elle leur sera demandée ensuite dans leur vie professionnelle.
    Il commence à y avoir des grincements de dents !
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21179
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par moria le Mer 05 Sep 2007, 17:22

    Il faut une sélection et des redoublements possible !
    On ne peut laisser les enfants accumuler des couches d'insuffisance et les retrouver au bac.

    J'espère OUI que ce dernier soit valorisé : çà ne voulait plus rien dire.

    je regrette -par contre- que N Sarkozy se sente obligé d'envoyer par courrier LA lettre à CHAQUE enseignant.

    Elle partira sans doute au feu comme le livre de Luc Ferry à la poubelle.

    Mais bon, c'est lui le chef MAIS il dépense avec nos sous !!
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18032
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par philiberte le Mer 05 Sep 2007, 22:56

    il devrait l'envoyer par e-mail, ça reviendrait moins cher, avec une sortie papier pour chacun dans chaque établissement!
    je suis une fille pratique...


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par cilette le Ven 07 Sep 2007, 09:45

    philiberte a écrit:il devrait l'envoyer par e-mail, ça reviendrait moins cher, avec une sortie papier pour chacun dans chaque établissement!
    je suis une fille pratique...
    Les mails connus sont ceux des établissements ; qui vous dit qu'ils ne seraient pas effacés ? (malencontreusement, bien sûr !)

    La seule façon d'être certain que chacun aura ce document, c'est de l'envoyer par courrier ; dans les établissements, comme les syndicats ont la haute main sur tout, il serait fort possible de dire que finalement ce document n'a pas d'intérêt, qu'il risque d'amener la révolution et que, pour l'équilibre de l'établissement, il vaut mieux ne pas le distribuer.

    Quand je parle de la révolution, c'est dans le sens où les enseignants diraient "enfin, une bonne nouvelle" (ce qui est plus de probable) et qui ne conviendrait absolument pas aux meneurs syndicalistes.
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par Scaramouche le Ven 07 Sep 2007, 13:41

    Lu dans l'Express quelques précisions sur les suites de votre "affaire Bamboula"
    Notre Sarko qui n'est pas à une exagération près et "ne se sent plus" a accordé une prise de photo souvenir de la récéption de consolation à la famille Bamboula et auparavant il a demandé au père :
    "Est-ce que je mets une veste ou est-ce que je reste en chemise?"
    "Si cela ne vous ennuie pas je préférerais une veste" ...ose le père...
    Qu'à cela ne tienne écrit L'Express, notre président va se rhabiller !!et quand il revient:
    " Est-ce que je ne suis pas beau comme ça ? " (sic)

    De tous temps j'ai pensé que le service du protocole était le plus difficile poste de la république, mais là ça bat le reccord !
    Devrait-on l'envoyer chez l'inénarrable Nadine de Rotshild ???
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par silence le Ven 07 Sep 2007, 14:33

    Il joue donc, il joue à être président... il joue à beaucoup de choses et il s'amuse comme un petit fou.
    Cela ne va pas mener bien loin.
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par cilette le Ven 07 Sep 2007, 18:08

    silence a écrit:Il joue donc, il joue à être président... il joue à beaucoup de choses et il s'amuse comme un petit fou.
    Cela ne va pas mener bien loin.
    Sur ce coup là, il a peut-être joué, mais il a perdu une voix : la mienne.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21179
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par moria le Sam 08 Sep 2007, 08:56

    cilette a écrit:
    silence a écrit:Il joue donc, il joue à être président... il joue à beaucoup de choses et il s'amuse comme un petit fou.
    Cela ne va pas mener bien loin.
    Sur ce coup là, il a peut-être joué, mais il a perdu une voix : la mienne.

    moi aussi, j'ai été écoeurée.
    Allez chercher le délinquant et son père en voiture avec chauffeur et ne pas recevoir la partie adverse, ce n'est pas faire preuve d'objectivité.

    ll faut le lui dire:
    http://www.u-m-p.org/site/index.php
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par silence le Sam 08 Sep 2007, 11:00

    Un jour, le jeu va finir... ce ne sera pas drôle.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21179
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par moria le Dim 09 Sep 2007, 08:49

    allez lire sur votre fil "Justice puante".......
    le feu, j'y crois de plus en plus car il faut être réaliste : çà va péter.
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par Scaramouche le Dim 09 Sep 2007, 10:09

    Merci à Moria
    J'ai mis une petite bafouille à Sarko .
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21179
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par moria le Dim 09 Sep 2007, 17:24

    Je crois qu'il va falloir leur écrire de plus en plus.
    Il faut même les arceler dirais-je.....

    Ils ne répondent pas mais ils lisent.

    Moi c'est ce que je compte faire de plus en plus.

    Contenu sponsorisé

    Re: Pauvre enfant traité par son prof de "bamboula"

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 24 Aoû 2017, 10:44