Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Gilets jaunes
Aujourd'hui à 13:07 par Caton l'Ancien

» Attentat(s) en France
Aujourd'hui à 11:34 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Aujourd'hui à 01:35 par Cousin Hubert

» Pacte mondial sur les migrations
Lun 10 Déc 2018, 20:19 par Caton l'Ancien

» Crise : le moment décisif approche - Michel Drac
Mer 28 Nov 2018, 20:45 par Caton l'Ancien

» Lettre ouverte à l'UMP (SIEL)
Mar 27 Nov 2018, 18:12 par Caton l'Ancien

» Renault
Jeu 22 Nov 2018, 22:03 par Caton l'Ancien

» Le fil de Mistinguette (3)
Mer 21 Nov 2018, 19:01 par mistinguetteR

» L'ULTRA DROITE
Mer 21 Nov 2018, 15:10 par Caton l'Ancien

Décembre 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    Mai 68

    Partagez
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 24612
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Mai 68

    Message par Caton l'Ancien le Dim 27 Mai 2018, 21:21

    Eh bien !!! il n'y avait pas de chapitre sur ce sujet !

    On commence par la fin :

    événement : débranchons mai 68 !

    https://lincorrect.org/evenement-debranchons-mai-68/


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    mistinguetteR
    Bourguignone
    Bourguignone

    Nombre de messages : 860
    Age : 35
    Localisation : nancy
    Loisirs : informatique, musique
    Date d'inscription : 11/07/2016

    Re: Mai 68

    Message par mistinguetteR le Lun 28 Mai 2018, 11:01

    Aaaah mai 68 !!! V"la une époque qu elle est formidable
    je ne vous cache pas que j aurai kiffé être derrière les barricades en ce joli mois de l'année 68
    j aurais mis tout mon coeur à taquiner les crs de l époque et cracher à la face les fameux slogans soixantes huitards
    celui que je préfère est "mors aux vaches"
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 24612
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Mai 68

    Message par Caton l'Ancien le Lun 28 Mai 2018, 15:59

    Miss, décidément, vous serez toujours décalée...

    D'abord un mors est une pièce de harnachement du cheval, et on n'en met pas aux vaches.

    Ensuite, le cri "mort aux vaches", dont vous voulez sans doute parler, 1) ne date pas de mai 68 ; 2) n'a pour ainsi dire pas été utilisé à cette époque.

    Moi j'ai eu le malheur d'avoir 18 ans à cette date, c'est la pire de ma vie. Pas tellement que j'aie été malheureuse, mais je suis tellement accablée d'avoir cru les conneries qu'on m'a racontées alors....
    Il m'a fallu presque tout le reste de ma vie pour me dépêtrer.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    mistinguetteR
    Bourguignone
    Bourguignone

    Nombre de messages : 860
    Age : 35
    Localisation : nancy
    Loisirs : informatique, musique
    Date d'inscription : 11/07/2016

    Re: Mai 68

    Message par mistinguetteR le Lun 28 Mai 2018, 17:18

    Caton l'Ancien a écrit:Miss, décidément, vous serez toujours décalée...

    D'abord un mors est une pièce de harnachement du cheval, et on n'en met pas aux vaches.

    Ensuite, le cri "mort aux vaches", dont vous voulez sans doute parler,  1) ne date pas de mai 68 ; 2) n'a pour ainsi dire pas été utilisé à cette époque.

    Moi j'ai eu le malheur d'avoir 18 ans à cette date, c'est la pire de ma vie. Pas tellement que j'aie été malheureuse, mais je suis tellement accablée d'avoir cru les conneries qu'on m'a racontées alors....
    Il m'a fallu presque tout le reste de ma vie pour me dépêtrer.
    eh bien chere madame caton ,mes parents ayant à peu pres le même âge que vous en mai 68, etaient fiers et contents de participer aux manifs pour protester contre l autorité parentale, et se liberer de leurs mors
    ils m ont raconté qu avant 1968 les valeurs etaient bien rigides i
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 24612
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Mai 68

    Message par Caton l'Ancien le Lun 28 Mai 2018, 19:53

    Miss, nous vous avons dit cent fois que vos parents sont des gourdiflots (pour rester gentille), incapables de voir plus loin que le bout de leur nez, et qu'il ne faut pas leur demander de lier une cause et une conséquence.

    Il me semble aussi vous avoir lue disant qu'ils n'étaient pas enchantés du résultat de leur magnifique innovation pédagogique.
    Eh oui, quand on fait quelque chose qui a été déconseillé pendant des siècles, voire des millénaires, il faudrait peut-être commencer par se demander s'il n'y avait pas de bonnes raisons.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    mistinguetteR
    Bourguignone
    Bourguignone

    Nombre de messages : 860
    Age : 35
    Localisation : nancy
    Loisirs : informatique, musique
    Date d'inscription : 11/07/2016

    Re: Mai 68

    Message par mistinguetteR le Lun 28 Mai 2018, 21:31

    Je remercie mes parents clairvoyants de m avoir éduqués d une façon ultralibérale
    Il est vrai qu
    ils m ont inculqué quelques règles de bienséance,imposés deux ou trois limites ;et c est tout , je me suis autodisciplinee toute seule comme une grande

    je remercie mes parents très perspicaces de ne pas m avoir fait subir une education stricte car les enfants trop bien élevés sont tous très coincés
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12553
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Mai 68

    Message par Cousin Hubert le Lun 28 Mai 2018, 23:56

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    1968...Quelques souvenirs personnels.

    En ce temps-là, j'avais 39 ans et tous mes cheveux, j'étais cadre dans une société américaine d'électronique (tout nouveau), j'habitais Metz, et le lundi 6 mai j'étais convoqué à une réunion de direction, avenue Kléber. Journée chargée qui ne m'avait pas permis de lire le journal ni d'écouter la radio. Vers 19h, je décide d'aller boire un verre à la Rhumerie Martiniquaise, Bd. St-Germain, où j'avais mes habitudes. Métro, j'arrive à St-Germain-des-Prés.

    Foule inhabituelle. Je me dirige vers l'unique sortie : horreur elle est bloquée par les CRS qui maintiennent dans l'escalier une meute de jeunes gens hurlant CRS-SS. Des odeurs de gaz lacrymogènes n'indiquent rien de bon.
    Et puis, tout d'un coup, c'est la charge sauvage. Des dizaines de CRS casqués, certains en civil, chargent à la matraque, frappent aveuglément sur tout ce qui bouge ou qui ne bouge pas. Je prends une raclée de coups sur la tête sur le dos, lunettes brisées, costume-cravate déchiré, allongé sur le quai du métro complètement sonné...

    Une fois la sortie dégagée, je me retrouve sur un boulevard St-Germain entièrement dépavé et je me dirige vers la rue de Rennes, seul secteur semblant calme non occupé par la police mais toujours avec autant de braillards. Un chantier de construction avec échafaudage...et des barres de fer (éléments d'échafaudages) qui furent utilisées comme autant de javelots sur les CRS qui reculèrent jusqu'à la rue Appolinaire avant de nous balancer une nouvelle giclée de grenades lacrymo.

    Rentré chez moi le lendemain à Metz, en me déshabillant, ma femme découvre mon dos zébré de quatorze coups de matraque (c'est elle qui les a comptés) et se demande, pendant quelques secondes dans quelle boîte louche maso j'ai bien pu me fourrer !

    Bon, c'est pas Verdun ni Stalingrad, il n'y a aucune gloire à s'être trouvé au mauvais endroit dans un mauvais moment. Et ce n'était que le début...Mais tout de même, être battu sans avoir rien fait, ça laisse beaucoup d'amertume.


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18601
    Age : 70
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Mai 68

    Message par philiberte le Mar 29 Mai 2018, 08:28

    Ah.
    Mitsahne aussi a eu le problème de connexion…..


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    mistinguetteR
    Bourguignone
    Bourguignone

    Nombre de messages : 860
    Age : 35
    Localisation : nancy
    Loisirs : informatique, musique
    Date d'inscription : 11/07/2016

    Re: Mai 68

    Message par mistinguetteR le Mar 29 Mai 2018, 11:59

    houps c est quoi ce binzz là
    qui cause la dedans mitshane ou tonton ?
    heureusement qu on a un indice pour nous aiguiller
    l auteur écrit qu il a 39 ans en 1968 donc j en déduis qu il s agit de monsieur mitshane
    qu ils sont niais les crs
    ils sont incapables de differencier un homme distingué et élégant des blousons noirs de la manif
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12553
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Mai 68

    Message par Cousin Hubert le Mar 29 Mai 2018, 14:37

    mistinguetteR a écrit:
    ils sont incapables de differencier un homme distingué et élégant des blousons noirs de la manif

    Pas de blousons noirs en mai 1968... mais des fils de bourgeois, qui sont devenus eux-mêmes de très gros bourgeois, et qui préparent leurs enfants (les fils et filles de) à être aussi de gros bourgeois.
    Le chanteur Renaud, fils de bourgeois journaliste et éminent collaborateur pendant l'occupation allemande, s'était déguisé un temps en "blouson noir"...

    Bref... Mai 68 est une révolution bourgeoise au profit exclusif des bourgeois.

    Cela tient tant que des imbéciles croient que c'est une révolution "populaire".

    Nota: le parallèle est identique pour la pseudo révolution de 1789...


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6216
    Age : 89
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Mai 68

    Message par Mitsahne le Mar 29 Mai 2018, 15:18

    Merci à Cousin d'avoir fait le nécessaire !


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 24612
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Mai 68

    Message par Caton l'Ancien le Mar 29 Mai 2018, 18:57

    Cousin Hubert a écrit:

    Bref... Mai 68 est une révolution bourgeoise au profit exclusif des bourgeois.

    Cela tient tant que des imbéciles croient que c'est une révolution "populaire".

    Nota: le parallèle est identique pour la pseudo révolution de 1789...

    Absolument.
    Les partis ouvriers (en fait le parti communiste) ont mis longtemps pour embrayer.
    A l'époque, il était plutôt pour l'ordre et gérait un grand nombre de communes. Il était plutôt à l'aise financièrement, et frôlait les 25 % aux élections.

    Il n'avait pas tellement intérêt à mettre le bazar, mais s'il avait laissé les gauchiasses occuper tout le terrain, il se serait discrédité.

    Il a donc pris le train en marche, et celui qui a su récupérer le mouvement pour prendre le pouvoir, c'est la Mitte.
    Retors et machiavélique, il a accepté d'être le prête-nom de la "révolution" des kon bandit et con sorts.


    Mai 68 : «Ils sont tous des juifs allemands»

    40 ans après mai 68, la France n’en finit pas de se questionner sur cette révolution manquée. Mais fait encore plus troublant, comment se fait-il qu’autant de Juifs aient participé à ce mouvement de révolte, ébauche révolutionnaire au sein d’une démocratie en paix ?

    1968, Israël a 20 ans. Les baby-boomers aussi. Mais le monde frissonne. Une vague rouge s’apprête à emporter les démocraties libérales, un vent libertaire souffle du côté des démocraties populaires. Mai 68 renoue avec la pensée marxiste. La contestation révolutionnaire s’en prend à la superstructure, l’Etat et ses appareils : la culture, l’université, l’unité de production, la famille, l’autorité, la hiérarchie, le rapport de classe.

    Délégitimisation du pouvoir
    Comment se fait-il qu’une démocratie représentative post-industrielle, vivant en paix au sein de l’Europe Unie (fin du processus de décolonisation) se voie délégitimée par une partie de ses citoyens alors qu’ils jouissent de droits civiques, politiques et sociaux ? Le fait est unique : une révolution s’ébauche en Occident et un vent de liberté souffle au cœur des démocraties populaires en pleine guerre froide. La crise d’autorité que représentent les émeutes de 68 met en lumière l’influence des minorités politiques en démocratie alors que celle-ci est supposée reposer sur le principe de majorité. Ainsi, une petite minorité comptant une grande force d’action peut équilibrer et même dépasser une majorité peu active car l’influence politique est fonction de l’action entreprise et non du nombre de participants. Phénomène sans précédent, les protestataires nient la légitimité des dirigeants élus démocratiquement. La fracture se passe en trois temps : crise de confiance au nom de l’éthique démocratique (critique totale du pouvoir existant – gouvernement et opposition accusés de consensus), conflit de légitimité (radicalisation au sein de l’ordre légal, intensification des actions extra-parlementaires et confrontations avec les autorités), crise de légitimité (violence dirigée et organisée contre le régime en négation des normes démocratiques). Dans la crise de délégitimisation, le régime perçu comme inexact et injuste n’est donc plus reconnu.
    Les universités sont instrumentalisées pour relayer les revendications étudiantes et pour unifier l’opposition contre le consensus dirigeant. Elles servent à enrôler les militants (même extra-universitaires) en vue d’un soutien actif à la cause. L’académie aussi veut se libérer et rentre dans la controverse. En tant qu’institution, elle devient une partie de la critique politique générale du régime.
    Le mouvement étudiant formule des demandes précises, fait pression sur les décideurs et influence de façon décisive le gouvernement à agir.
    Mais qui sont ces étudiants revendicateurs et quelle est leur utopie ? Selon le politologue Ehud Shprinchek, la plupart viennent de bonnes familles bourgeoises, plutôt socialisantes. Et surtout, beaucoup de Juifs. Tous sont des acteurs politiques. Les manifestants espèrent un changement social et sociétal radical. Des groupuscules émanant du parti communiste se développent contre l’establishment bourgeois .

    Les Juifs et la révolution
    En 1988, le quotidien Le Monde publie un article intitulé : ‘’Le mouvement de mai 68 fut-il une "révolution juive" ? En effet, la proportion de Juifs dans les mouvements révolutionnaires, que ce soit en 1917 ou en 1968, est importante. Est-ce une tradition juive que de vouloir changer le monde et de s’y engager ? Est-ce que le messianisme révolutionnaire fait écho (laïque) au messianisme juif dans sa version émancipatrice ? Existe-t-il un lien entre l’humanisme universaliste et la tradition mosaïque ?
    La pérennité des Juifs a résidé tout au long de l’Histoire dans la lutte et le combat. Dans la tradition, le monde non fini a été donné à l’homme afin de le parfaire. Même laïcisés, les Juifs gardent ancrée en eux cette mission qui incombe à Israël de mener l’humanité à son accomplissement. Le judaïsme renferme donc les notions de réparation du monde (Tikoun), d’innovation et d'interprétation perpétuelles du monde (Hidouch) et de messianisme au sens de délivrance finale (Guéoula). Il y a un écho entre le déterminisme historique marxiste et le judaïsme vecteur de l’histoire de l’humanité. Comme l’a formulé Benny Lévy, philosophe ancien soixante-huitard revenu aux sources de la pensée juive, le Juif est un passeur. Il est le vecteur de l’histoire jusqu’à l’accomplissement de l’humanité dans le projet divin.
    Les juifs seraient donc intrinsèquement, culturellement révolutionnaires, ne se satisfaisant pas du monde comme tel mais visant à son perfectionnement constant car fidèles à la tradition prophétique systématiquement opposée au pouvoir en place : Samuel face au roi Saül, Nathan face au roi David ou Chamaï face à Hérode.
    De là l’engagement dans tout mouvement visionnaire visant à la réalisation d’un projet de monde meilleur. Ainsi, même dans les messianismes politiques modernes, les Juifs sont toujours présents, prenant une part active à ces mouvements. Selon Henri Weber , mai 68 a été un mouvement "démocratique et libertaire", "hédoniste, contre l'ordre moral et la rationalité capitaliste" et "romantique et messianique". Cette troisième dimension appartenant aux valeurs juives a implicitement rendu les jeunes Juifs plus réceptifs au discours révolutionnaire. Il s se sont davantage impliqués dans la direction des mouvements et organisations d'extrême gauche.

    La génération post-Shoah
    Pour la génération post-Shoah, 68 permet de libérer la parole, de rêver d’un monde meilleur. Le printemps de mai représente peut-être pour la ‘’seconde génération’’ une revanche sur l’histoire de leurs parents. Les jeunes peuvent agir, crier, revendiquer, prendre leur destin en main, être acteur et non spectateur passif de leur vie. Ces enfants d’après la Shoah exorcisent leur lourd héritage familial en devenant membres de groupes trotskistes, maoïstes ou anarchisants. Ils fondent et militent dans des mouvements révolutionnaires d’extrême gauche (Gauche prolétarienne, Jeunesse Communiste Révolutionnaire trotskyste (actuelle LCR),Organisation communiste internationaliste trotskyste) peut-être pour faire le pendant de l’extrême droite. Il est d’ailleurs intéressant de noter que les meneurs sont principalement ashkénazes. Tous ces intellectuels de la gauche radicale aujourd'hui reconvertis en député européen, maître de conférences, professeur d’histoire, philosophe (Daniel Cohn-Bendit, Daniel Schulmann, Yves Fleischl, André Glucksmann, Robert Linhardt, Henri Weber, Alain Krivine, Daniel Gluckstein, Alain Finkielkraut ) ont en commun d'avoir grandi dans des familles profondément marquées par le drame de la Shoah.

    Moise, Marx et Trotski
    Mai 68 fait appel aux deux grands théoriciens de la gauche révolutionnaire : Marx et Trotsky. Eux-mêmes Juifs, ils cherchent à travers le communisme une réponse au ‘’problème juif’’. Le marxisme et le trotskisme dans sa version plus radicale de mouvement permanent et mondial seraient donc en quelque sorte sa solution globale.
    Aux USA, Herbert Marcuse, philosophe et sociologue néo-marxiste voit dans la révolte étudiante l’avant-garde révolutionnaire, agent du changement à venir, en remplacement du prolétariat. ‘’A la place de l'ancienne société bourgeoise, avec ses classes et ses antagonismes de classes, surgit une association où le libre développement de chacun est la condition du libre développement de tous. ’’ (extraits du manifeste du parti communiste, Karl Marx et Frederik Engels, 1847).
    La sémantique marxiste évoque un mouvement émancipatoire : la minorité devient majorité pour le bien de tous. Le prolétariat jusqu’ici malmené, prend la forme d’une révolte qui changera la face du monde. Cette théorie révolutionnaire précède de quelques décennies l’idée du sionisme, autre mouvement politico-culturel moderne, destiné à reconstituer le peuple juif en un Etat souverain lui appartenant et à stimuler l'identité et le nationalisme juif.

    La téchouva : réponse aux lendemains qui déchantent
    Loin de la désespérance de certains face à l’échec de l’utopie qui les ont mené au suicide, plusieurs militants juifs comprennent qu’il y a un autre combat existentiel plus concret à mener ailleurs. Devant le parti pris inconditionnel de la gauche révolutionnaire pour les Palestiniens et sa critique permanente d’Israël, certains étudiants juifs français comme Joseph Atoun et Rony Akrish (devenus rabbins) ou l’historien Simon Epstein, militants engagés, prennent conscience finalement que pour eux le vrai combat se trouve en Israël. Ils renouent avec leur judaïsme. La construction du projet sioniste se substitue à la révolution.
    En somme, 68 reste l’alternative collectiviste ‘’universaliste’’ de l’affirmation de soi face à celle plus authentiquement juive et individuelle du retour à soi provoqué par la victoire israélienne de 67.

    Et le Rav Joseph Atoun de conclure dans une interview publiée dans Regards n° 207 : ‘’L’âme juive a une conscience très aigue de la responsabilité qui lui incombe de faire réussir l’histoire de l’humanité. [...] Le Juif a toujours voulu réussir l’histoire, non pour lui mais pour les autres. Il pensait être le ferment révolutionnaire au sein des sociétés non juives dans lesquelles il a été diasporisé. C’est le point positif de tous ces Juifs qui ont mené les combats révolutionnaires. [...]  La notion la plus importante qui traverse tout combat révolutionnaire, c’est la notion de messianisme, c’est-à-dire qu’il y a un sens à l’histoire et que ce sens est un progrès. Le messianisme qui traverse l’histoire d’Israël depuis son début, c’est une sorte de ferment révolutionnaire. [...] La kippa, c’est la révolution permanente du Juif [...] Il n’y a pas d’autre moyen de réussir la révolution qu’avec la kippa. ’’


    Israel Magazine / Noémie Grynberg 2008

    (lire les commentaires  lol !)

    http://www.noemiegrynberg.com/pages/histoire/mai-68-ils-sont-tous-des-juifs-allemands.html


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 24612
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Mai 68

    Message par Caton l'Ancien le Mar 29 Mai 2018, 19:01

    mistinguetteR a écrit:j en déduis qu il s agit de monsieur mitshane
    qu ils sont niais les crs
    ils sont incapables de differencier un homme distingué et élégant des blousons noirs de la manif

    En effet, c'est une chose étonnante, d'autant qu'un homme de 39 ans ne peut pas être confondu avec un étudiant, même attardé.

    Sauf si on se dit qu'ils étaient en effet très niais, ou pris dans le feu de l'action ??? ou encore, qu'ils savaient que les manifestants étaient des fils de bourges...

    petite vengeance personnelle ???


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    mistinguetteR
    Bourguignone
    Bourguignone

    Nombre de messages : 860
    Age : 35
    Localisation : nancy
    Loisirs : informatique, musique
    Date d'inscription : 11/07/2016

    Re: Mai 68

    Message par mistinguetteR le Mer 30 Mai 2018, 09:56

    tonton ,d abord renaud est à moitié fils de bourges sa mère etait ouvrière oui mai 68 est une révolte des etudiants mais des blousons noirs ont pu très bien partciper aux protestatins ils partagent les meme idees : absence d autorité, liberté sexuelle et provacateurs qui aiment foutrent le gros boxon
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12553
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Mai 68

    Message par Cousin Hubert le Mer 30 Mai 2018, 12:03

    mistinguetteR a écrit:tonton ,d abord renaud est à moitié fils de bourges sa mère etait ouvrière oui mai 68 est une révolte des etudiants mais des blousons noirs ont pu très bien partciper aux protestatins ils partagent les meme idees :  absence d autorité, liberté sexuelle et provacateurs qui aiment foutrent le gros boxon

    Il suffit de regarder les images de mai 68 : il n'y avait pas de blousons noirs dans les rues, mais que des fils de bourgeois.
    Le profil des casseurs de 68 est 100% identique aux black blocs de 2018, à savoir des fils de bourgeois qui émargent à 5000€/mois à 25 ans, et pistonnés par la famille.
    Ce sont des faits.


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 24612
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Mai 68

    Message par Caton l'Ancien le Mer 30 Mai 2018, 14:22

    Miss, des blousons noir ou l'équivalent, cela a toujours existé, sans empêcher la société de fonctionner.
    Mai 68 était certes un mouvement de libération, mais pas du tout celui que vous imaginez dans votre cervelle de piou-piou.
    C'était juste l'appeau qui appelait les simplets dans le piège.
    Maintenant, nous y sommes.
    Mais les gourdasses n'y voient toujours rien.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    mistinguetteR
    Bourguignone
    Bourguignone

    Nombre de messages : 860
    Age : 35
    Localisation : nancy
    Loisirs : informatique, musique
    Date d'inscription : 11/07/2016

    Re: Mai 68

    Message par mistinguetteR le Mer 30 Mai 2018, 16:10

    Caton l'Ancien a écrit:Miss, des blousons noir ou l'équivalent, cela a toujours existé, sans empêcher la société de fonctionner.
    Mai 68 était certes un mouvement de libération, mais pas du tout celui que vous imaginez dans votre cervelle de piou-piou.
    C'était juste l'appeau qui appelait les simplets dans le piège.
    Maintenant, nous y sommes.
    Mais les gourdasses n'y voient toujours rien.
    ben oui madame caton nous sommes les dindons de la farce
    ma petite cervelle de moineau vient de comprendre un peu tard le gazouillis démoniaque des bips bips
    ils nous tiennent par l appeau des c@@@ ces vautours
    pas facile de se liberer de leurs griffes crochues
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 24612
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Mai 68

    Message par Caton l'Ancien le Mer 30 Mai 2018, 21:33

    hahaha

    Miss, vous avez raison.
    Rigolons, c'est toujours ça que les boches d'aujourd'hui n'auront pas.

    Je n'arrive pas à me faire à l'idée qu'ils ne reçoivent pas un retour de manivelle.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    mistinguetteR
    Bourguignone
    Bourguignone

    Nombre de messages : 860
    Age : 35
    Localisation : nancy
    Loisirs : informatique, musique
    Date d'inscription : 11/07/2016

    Re: Mai 68

    Message par mistinguetteR le Jeu 31 Mai 2018, 09:32

    Madame caton D après ce que je lis vous ressentez encore de la rancœur contre les allemands
    Il faut tourner la page
    les gueguerres sont terminées, l armistice a été signée,vive l amitié fraco-deutsche
    aujourd'hui,en lorraine, on continue d entretenir des liens très amicaux avec les teutons H la paille
    pour revenir à mai 68 , je tiens à dire (petite annonce qui va laisser plus d un indifférent, tant pis )que les blousons noirs sont mes potes
    ayant adhéré au mouvement punk durant mon adolescence, j ai moi-même porte le symbolique perfecto dans les années 90
    à cette époque, je faisais ma revoulution
    je braillais "no future "comme les sexpistols
    paix à ton âme Sid!
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 24612
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Mai 68

    Message par Caton l'Ancien le Jeu 31 Mai 2018, 14:10

    Miss, vous êtes encore à côté de la plaque.
    Comme disait l'autre miss "mais j's'rais pas mistinguett, si j'étais pas comme ça"...


    Je n'ai aucune animosité envers les Teutons, depuis longtemps, et en ce moment, je serais plutôt en train de penser que Tonton avait raison, et que nous avons loupé le coche.
    Car j'ai appris beaucoup de choses qu'on nous a cachées, et qui sont de nature à transformer totalement la vision que nous avons des choses.

    Pour le reste, j'ai perdu tout espoir de vous voir évoluer davantage.
    Vous êtes définitivement et éternellement fixée à vos 6 ans.




    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    mistinguetteR
    Bourguignone
    Bourguignone

    Nombre de messages : 860
    Age : 35
    Localisation : nancy
    Loisirs : informatique, musique
    Date d'inscription : 11/07/2016

    Re: Mai 68

    Message par mistinguetteR le Jeu 31 Mai 2018, 16:01

    Caton l'Ancien a écrit:Miss, vous êtes encore à côté de la plaque.
    Comme disait l'autre miss "mais j's'rais pas mistinguett, si j'étais pas comme ça"...


    Je n'ai aucune animosité envers les Teutons, depuis longtemps, et en ce moment, je serais plutôt en train de penser que Tonton avait raison, et que nous avons loupé le coche.
    Car j'ai appris beaucoup de choses qu'on nous a cachées, et qui sont de nature à transformer totalement la vision que nous avons des choses.

    Pour le reste, j'ai perdu tout espoir de vous voir évoluer davantage.
    Vous êtes définitivement et éternellement fixée à vos 6 ans.



    euh j ai dit ça moi : j's'rais pas mistinguett, si j'étais pas comme ça"...
    comme ça ? "ça " remplace quel mot ? une qualité ? une vertu ?
    je suis fixée à mes 6 ans ?
    mais bien sûr je joue encore à la poupée à 34 ans
    madame vous faites fausse route
    je ne suis pas un être léger,inconstant,frivole
    je ne vis pas ds un monde fantastique à la peter pan
    pour m eloigner de la réalite
    je suis cap de me surpasser et de faire face aux difficultés de la vie
    je suis une grande fille mature et responsable
    sans déc
    pour revenir à mai 68
    et ne pas être à côté de la place
    ceux qui sont à l origine du mouvement de revolte de mai 68 , ne serait ce pas les bips ? par hazard ?
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 24612
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Mai 68

    Message par Caton l'Ancien le Jeu 31 Mai 2018, 16:20



    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    007/**
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 3368
    Age : 66
    Localisation : Burgondi
    Date d'inscription : 18/07/2007

    Re: Mai 68

    Message par 007/** le Ven 01 Juin 2018, 08:52

    Caton l'Ancien a écrit:
    Je n'ai aucune animosité envers les Teutons, depuis longtemps, et en ce moment, je serais plutôt en train de penser que Tonton avait raison, et que nous avons loupé le coche.
    Car j'ai appris beaucoup de choses qu'on nous a cachées, et qui sont de nature à transformer totalement la vision que nous avons des choses.
    Pas la seule ! ça serait d'ailleurs intéressant de faire un petit résumé de tout ça point par point Wink
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 24612
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Mai 68

    Message par Caton l'Ancien le Ven 01 Juin 2018, 14:06

    J'ai posté des vidéos dans le chapitre Allemagne Histoire.
    A voir.



    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 24612
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Mai 68

    Message par Caton l'Ancien le Ven 01 Juin 2018, 14:07



    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    mistinguetteR
    Bourguignone
    Bourguignone

    Nombre de messages : 860
    Age : 35
    Localisation : nancy
    Loisirs : informatique, musique
    Date d'inscription : 11/07/2016

    Re: Mai 68

    Message par mistinguetteR le Sam 02 Juin 2018, 10:39

    oh misère
    je ressemblerais à ça moi ?
    à part d avoir le même pseudo ,je n ai rien en commun avec cet énergumène
    elle chante mal elle n a pas de voix
    et les paroles de sa chanson c est kuku la praline

    Contenu sponsorisé

    Re: Mai 68

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 13 Déc 2018, 15:34