Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia...
Hier à 20:47 par Cousin Hubert

» PARIS, Ville des Lumières.......
Ven 21 Sep 2018, 21:44 par Cousin Hubert

» Pas-de-Calais et Calais
Ven 21 Sep 2018, 20:50 par Cousin Hubert

» Le fil de Mistinguette (3)
Mer 19 Sep 2018, 21:06 par Caton l'Ancien

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Mar 18 Sep 2018, 20:41 par Cousin Hubert

» ANTIFA: l'affaire Méric
Mar 18 Sep 2018, 18:23 par 007/**

» L'héritage
Lun 17 Sep 2018, 16:48 par 007/**

» Marseille
Lun 17 Sep 2018, 09:04 par Caton l'Ancien

» Attentat(s) en France
Lun 17 Sep 2018, 09:02 par Caton l'Ancien

Septembre 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    L'héritage

    Partagez
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 24180
    Date d'inscription : 14/02/2007

    L'héritage

    Message par Caton l'Ancien le Mar 03 Avr 2018, 11:35

    M. Macron va-t-il changer les règles de l’héritage ?

    Christian de Moliner
    Professeur agrégé et écrivain

    Des libéraux, comme M. Bébéar ou M. Koenig, proposent d’instaurer en France une totale liberté testamentaire comme aux États-Unis et pressent le Président d’agir en ce sens.



    Le spectacle désolant donné par les héritiers de Johnny Hallyday illustre les différences entre la France et les États-Unis pour ce qui concerne l’héritage. Chez nous (comme dans la grande majorité des pays occidentaux), on ne peut pas déshériter un enfant. Un Français a le droit de disposer comme il l’entend de 50 % de ses biens après sa mort s’il a un fils ou une fille, de 33 % s’il y en a deux et de 25 % au-delà. Néanmoins, on peut donner la totalité de ses biens en usufruit à son conjoint survivant, ce qui crée des frustrations en cas de remariage, surtout si la bénéficiaire a le même âge que ses beaux-enfants. Et on peut aussi, grâce aux assurances-vie, contourner ces dispositions (sans dépasser certaines limites).

    L’héritage est source d’inégalité. C’est même la plus importante. Donations et héritages constituent 20 % des revenus en 2018. Ce pourcentage montera à 33 % en 2050. Cette proportion est énorme, mais seuls les plus aisés touchent ce pactole. Dans 30 % des cas, l’héritage s’élève à moins de 8.000 €, dans 85 % des cas, il ne dépasse pas 100.0000 € et il est, en moyenne, de 50.000 €.

    Des réformateurs (de gauche) préconisent de confisquer tous les héritages au profit d’un « pot » commun qui permettrait de verser 40.000 euros à chaque Français à sa majorité, ce qui les lancerait dans la vie. Mais une telle mesure révolterait ceux qui ont quelques biens et, du fait de cette résistance, ne se fera jamais. Même la défunte et communiste Union soviétique n’a jamais osé mettre en place une telle spoliation. D’autant plus que les moyens de contourner la suppression de l’héritage seraient nombreux. Il suffirait de donner son capital de son vivant à ses enfants (comment l’interdire sans abolir la propriété privée ?).

    À côté de ces extrémistes, des libéraux, comme M. Bébéar ou M. Koenig, proposent d’instaurer en France une totale liberté testamentaire comme aux États-Unis et pressent le Président d’agir en ce sens. M. Macron, qui combat toutes les formes de rentes, modifiera-t-il les règles existantes ? On verra ce qu’il décidera. Les partisans des lois américaines sur l’héritage prétendent qu’une telle modification permettrait une circulation plus rapide des biens (on hérite, en moyenne, à 60 ans et on a tendance à économiser ce qu’on a reçu). Ils donnent également en exemple des milliardaires qui donnent 1 % de leur capital à leurs enfants (ce qui suffit pour vivre sans travailler) et qui offrent 99 % de leurs biens à des organisations philanthropiques. Néanmoins, ce phénomène touche surtout uniquement les self-made-men, qui n’ont pas hérité de leur fortune. Les membres des grandes familles comme les Rockefeller ne le font jamais !

    Mais une telle réforme heurterait culturellement les Français et serait difficilement acceptée. On craint la belle-mère qui spolierait les enfants d’un premier lit ou l’infirmière cupide qui circonviendrait un malade. Nous sommes des latins et nous n’avons pas la mentalité anglo-saxonne dont le rapport avec l’argent est si particulier.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 24180
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: L'héritage

    Message par Caton l'Ancien le Mar 03 Avr 2018, 11:39

    Cette affaire est à prendre très au sérieux : une amie qui m'a signalé l'article précise qu'elle s'intéresse de près à l'héritage de Johnny...

    Il ne faut pas perdre de vue les objectifs de la bankstéria internationale, qui s'est exprimée à plusieurs reprises dans l'Histoire, et spécialement en 1917, armée du "manifeste communiste" de Marx et d'autres arguments bien plus persuasifs.

    Je vous les rappelle :



    Expropriation de la propriété foncière et affectation de la rente foncière aux dépenses de l'Etat.

    Impôt fortement progressif.

    Abolition de l'héritage.

    Confiscation des biens de tous les émigrés et rebelles.

    Centralisation du crédit entre les mains de l'Etat, au moyen d'une banque nationale, dont le capital appartiendra à l'Etat et qui jouira d'un monopole exclusif.

    Centralisation entre les mains de l'Etat de tous les moyens de transport.

    Multiplication des manufactures nationales et des instruments de production; défrichement des terrains incultes et amélioration des terres cultivées, d'après un plan d'ensemble.

    Travail obligatoire pour tous; organisation d'armées industrielles, particulièrement pour l'agriculture.

    Combinaison du travail agricole et du travail industriel; mesures tendant à faire graduellement disparaître la distinction entre la ville et la campagne.

    Education publique et gratuite de tous les enfants. Abolition du travail des enfants dans les fabriques tel qu'il est pratiqué aujourd'hui. Combinaison de l'éducation avec la production matérielle, etc.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 24180
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: L'héritage

    Message par Caton l'Ancien le Mar 03 Avr 2018, 12:06

    Ce qui ne cesse de m'accabler de consternation depuis que je l'ai compris, c'est comment on a pu pendant CENT ANS réussir à faire croire que la "propriété collective des moyens de production" était un progrès par rapport à la propriété privée des mêmes.

    J'ai encore rencontré un jeune journaliste de l'Humanité "croyant" il y a peu de semaines.

    En vérité, la suppression de la propriété privée est un objectif constant de la communauté depuis des millénaires, et encore plus depuis que le christianisme a affirmé que l'esclave est une personne, et qu'il lui a été reconnu de posséder quelque chose, en premier son propre corps "Habeas corpus".

    La poursuite de l'objectif énoncé en Lévitique 25, 44 (esclavage) et en Deutéronome 23, 20 (usure) nécessite l'élimination de l'obstacle du christianisme.

    Cette élimination est presque aboutie, depuis que la communauté dirige les instances bancaires internationales sans aucun contre-pouvoir, depuis la Révolution dite française, la révolution dite russe -encore plus - et le sanglant XXème siècle. L'évêque de Rome est en train de mettre la dernière main.

    J'entends des gens se réjouir de s'être désinscrits des listes de baptême.
    Pauvres cloches.
    Ils font le jeu de nos pires ennemis communs;

    Je me moque comme de ma première chaussette que le christianisme soit construit -ou pas - sur des falsifications dont on me rebat les oreilles de partout.
    Ce qui compte, c'est que jusqu'à Vatican II, le christianisme était la colonne vertébrale de l'Occident et que cette colonne cassée, l'Occident est un pantin brisé.

    Les Pères de l’Église, ses théologiens, se sont trituré les méninges pour faire coïncider les contraintes de la vie avec les préceptes inapplicables de l’Évangile. St Thomas d'Aquin a produit le concept de "guerre juste" (repris par les communistes, d'ailleurs).
    Ces entorses aux obligations absolues ont permis que la Chrétienté durât 2000 ans.

    Pour la faire disparaître et éliminer un obstacle rédhibitoire aux projets mondialistes et leur objectif de captation de la totalité des richesses mondiales, le concours d'un clergé pour partie complice, pour partie imbécile et niais est efficace.

    Les bulots vont encore foncer dans le précipice, comme des moutons décérébrés.






    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 24180
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: L'héritage

    Message par Caton l'Ancien le Lun 17 Sep 2018, 11:10

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    comme c'est bizarre.... "page introuvable".


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    007/**
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 3282
    Age : 65
    Localisation : Burgondi
    Date d'inscription : 18/07/2007

    Re: L'héritage

    Message par 007/** le Lun 17 Sep 2018, 16:48

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Contenu sponsorisé

    Re: L'héritage

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 23 Sep 2018, 03:25