Qui est en ligne ?

Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 1 Invisible et 4 Invités :: 1 Moteur de recherche

Cousin Hubert


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Aujourd'hui à 00:34 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Hier à 22:08 par Cousin Hubert

» Crise : le moment décisif approche - Michel Drac
Jeu 12 Oct 2017, 23:33 par Cousin Hubert

» PARIS, Ville des Lumières.......
Lun 09 Oct 2017, 22:38 par Cousin Hubert

» Terrorisme islamiste
Jeu 05 Oct 2017, 01:59 par Cousin Hubert

» Attentats
Mar 03 Oct 2017, 20:01 par Mitsahne

» Numismatique
Dim 01 Oct 2017, 22:50 par Cousin Hubert

» Nouveaux membres
Dim 01 Oct 2017, 12:57 par Cousin Hubert

» LA DICTATURE EST EN MARCHE ET PERSONNE NE REAGIT !
Mer 27 Sep 2017, 22:04 par Jean Ripleure

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    la mémoire bafouée.

    Partagez
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18100
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    la mémoire bafouée.

    Message par philiberte le Ven 06 Juil 2007, 23:07

    Subject: Fwd: TR: TR: Défense d'honorer la mémoire…

    Défense d'honorer la mémoire…
    Le cinq juillet 1962, quatre à cinq mille innocents sont assassinés à Oran, par des fanatiques algériens, le jour de la proclamation de l'indépendance. On ne connaîtra jamais le nombre exact de victimes. Un rassemblement commémoratif, devait se tenir à l'Arc de Triomphe à Paris, aujourd'hui. Il a été interdit. Le président de la république fait particulièrement honte à la France , et aux Français. En effet, on nous a fait comprendre qu'il est responsable de cette interdiction. C'est une insulte à la mémoire des suppliciés.

    Cette insulte est aggravée une première fois, quand on prend connaissance des prétextes invoqués pour cette interdiction. Hier soir tard, l'organisateur du rassemblement a reçu un fax du préfet de Paris, annonçant l'interdiction. Ce document énumère les attendus de cette pitoyable décision. La raison principale était le trouble de l'ordre public. Les traditionnelles officines de soutien aux nazislamistes, MRAP, LDH et autres nuisances subventionnées, auraient proféré des menaces. Des affrontements auraient été à craindre. En pareil cas, la logique aurait voulu que tous les responsables de ses officines soient interpellés, pour menaces à l'encontre d'une réunion publique. La force publique aurait dû protéger le rassemblement. Le pouvoir a choisi de l'interdire, donnant ainsi raison aux perturbateurs. Une autre raison, l'Arc de triomphe n'était pas le lieu propice pour cette manifestation. Enfin quoi ! Les victimes n'étaient que des anonymes, des colons et des traîtres (les harkis), ajouteraient certains torchons. Depuis sept ans, nous savons qu'en France, c'est déclaré "raciste d'extrême droite", de dire du mal des nazislamistes, ou en l'occurrence, de rappeler des atrocités qu'ils ont commises, contre des Français.

    Avec dépit, nous constatons que SARKOZY n'a pas l'intention de corriger cette faute grave du comportement national. Il est vrai qu'il est attendu en Algérie. Il va probablement y causer de sa fumisterie euro méditerranéenne. L'ancien fellagha l'aurait certainement accueilli avec une moue dédaigneuse, si cette modeste commémoration avait eu lieu. Déjà que SARKOZY prétend mettre un bémol à la repentance, si en plus, même discrètement, on rappelle les horreurs arabes, où va-t-on ?

    Cette insulte est aggravée une deuxième fois, quand on compare le sort de cette petite manifestation, à celles autorisées et aux tribunes complaisamment offertes dans les média français, à tous les ceux qui viennent nous insulter et salir des épisodes glorieux de notre mémoire nationale. Certes, la radio et la télévision publiques françaises, sont au service de la propagande nazislamiste depuis sept ans. Elles ont chacune leur sommité. Pour la radio, il s'agit d'une infecte ordure qui sévit sur France Inter, spécialiste des procès contre les auditeurs écoeurés par ses insanités. Elle est largement devancé, par le champion du monde toutes catégories de la propagande nazislamiste en occident, protégé de l'ex occupant de l'Elysée, coupable de la célèbre fiction crapuleuse du 30 septembre 2000, production mondiale de France2. Mais visiblement, ça n'est pas suffisant pour ceux qui dictent la politique française de collaboration avec les nazislamistes. Ils ont l'intention de mettre au pas, tous les citoyens qui n'applaudissent pas des deux mains à cette collaboration. Ca a rarement autant pué Vichy, que ce soir.

    Dans les faits, n'ayant pu être prévenus, environ deux à trois cent personnes, pour la plupart septuagénaires et originaires d'Oranie, avaient commencé à se diriger vers l'Arc de Triomphe. Mais, le rond point était encerclé de barrières. Des CRS en tenue anti-émeute, pas moins d'une quinzaine de cars, interdisaient courtoisement l'accès. Puis ils entreprirent de repousser gentiment les gens, le plus loin possible de la place de l'Etoile, le nom d'origine de ce lieu est en l'occurrence, préférable. Devant Cartier, sur les Champs Elysées, le petit groupe entonna avec ferveur, "Sambre et Meuse", plus connu sous le nom de "chant des Africains", l'hymne officieux des Pieds Noirs. On y voyait un officier supérieur en uniforme. Les participants étaient outrés par cette interdiction. Quelques uns étaient venus de province.

    Décidément, le nouveau président de la république française confirme la rupture, non pas avec les pratiques antérieures, mais avec le soupçon d'espoir, que par contraste, il a fugacement suscité chez une partie de son électorat. Ca empire de jour en jour. On reparle de la présence à Paris, du chef du gang nazislamiste libanais d'obédience perse. Comme il l'avait proclamé, SARKOZY perpétue les reptations commencées par de Gaulle, devant les arabes les plus hostiles envers l'occident en général, et la France en particulier.
    Charles DALGER, le 5 juillet 2007


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: la mémoire bafouée.

    Message par Toby le Sam 07 Juil 2007, 12:35

    Charles DALGER, que, par ailleurs, je ne connais pas, n'est pas le seul à se poser des questions.
    J'aimerais que mon pessimisme soit peu fondé, mais j'ai des doutes...

    Et pendant ce temps là des mosquées sont érigées...bave
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: la mémoire bafouée.

    Message par silence le Sam 07 Juil 2007, 14:10

    "... sur les Champs Elysées, le petit groupe entonna avec ferveur, "Sambre et Meuse", plus connu sous le nom de "chant des Africains", l'hymne officieux des Pieds Noirs."


    Excusez, mais c'est faux, le "chant des Africains" n'a rien à voir du tout avec celui de "Sambre et Meuse".

    Ce Charles d'Alger mélange un peu les choses.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: la mémoire bafouée.

    Message par moria le Sam 07 Juil 2007, 15:55

    """
    C'est nous les Africains qui arrivons de loin
    Nous venons des Colonies pour défendre le pays
    Nous avons laissé là-bas nos parents, nos ami


    Et nous avons au cœur
    Une invincible ardeur

    Car nous voulons porter haut et fier
    Le beau drapeau de notre France entière
    Et si quelqu'un venait à y toucher
    Nous serions là pour mourir à ses pieds


    Battez Tambours (bis)
    A nos amours (bis)
    Pour le pays
    Pour la patrie
    Mourir au loin
    C'est nous les Africains."""


    C'est avec allant et émotion que les Anciens d'Algérie, au garde-à-vous, reprennent en choeur cet air fameux.

    C'est une façon de se souvenir de ceux qui sont tombés "là-bas'' et
    de leur rendre hommage.


    "Lors des commémorations officielles des guerres passées, les fanfares et les cliques interprètent régulièrement cet air de tradition, symbole du souvenir de l'éternelle Armée d'Afrique.
    Il accompagne très souvent notre Marseillaise.

    Il n'est pas un ancien d'Algérie qui n'en connaisse au moins l'air, sinon les paroles du refrain.

    Les couplets en sont moins connus et l'origine de ce chant est obscure
    pour beaucoup
    .

    Il est de coutume de penser que cet air date des années 43-44 car le Corps Expéditionnaire Français en Italie était composé presque exclusivement de soldats d'Afrique du Nord de toutes origines.

    A propos du chant " C'est nous les Africains " On a beaucoup écrit au sujet de ce chant que certains qualifient de chant de l'O.A.S. (sic) ;

    faut-il y voir l'ombre de l'excommunication, déjà encourue du fait de l'occupation allemande en 1941-1942 ou la manie des anti-France, de montrer du doigt tout ce qui leur paraît " politiquement incorrect "

    Mais il restait un point d'ombre : qui était le fameux commandant Reyjade. La légende, et non pas l'histoire, dit que le commandant (sic) Reyjade, des Tirailleurs marocains, écrivit en 1915, une marche destinée aux troupes marocaines, qui commençait
    ainsi : " C'est nous les Marocains qui arrivons de loin ".

    Une autre source attribue le texte au sergent Bondifala et au tirailleur
    Marizot, en 1915, sur la musique de l'Hymne de l'Infanterie de Marine.

    Il est deux points sur lesquels nous sommes d'accord :
    année de création (1915),
    et la musique de l'Hymne
    de l'Infanterie de Marine.

    Mais pour le reste, à propos de Reyjade, nous nous posons la question : est-il vraiment commandant ?
    Il est inconnu des contrôles militaires de l'époque.

    Bien entendu parce que, plus prosaïquement, les paroles sont de Jeanne Decruck, en 1915 (pseudonyme de Reyjade).

    Décédée en 1954, elle était aussi connue sous le nom de Jeanne Breilh, Breilh-Decruck, ou Fay-Béryl (sources Sacem).

    Mais question que nous posons : qui lui a demandé de composer ces paroles ou si cela est à son initiative personnelle, en quelle occasion ?

    En 1940, le capitaine Félix Boyer fut libéré par les Allemands en tant qu'ancien combattant de la Grande Guerre.
    Récupéré à Alger par le général de la Porte du Theil, placé à la disposition du commissaire régional des Chantiers de Jeunesse Française en Algérie, Alphonse S. Van Hecke, il reçut la charge d'organiser la Musique d'Afrique
    du Nord à Hussein-Dey.

    Le capitaine Félix, Frédéric, Marius Boyer reprit la Marche de Armée d'Afrique composée en 1915.
    Les " Marocains " devinrent les " Africains " et le chant de gloire des Chantiers de Jeunesse Française d'Afrique du Nord dans les groupements, les districts, les sections de l'ADAC (Association des Anciens des Chantiers), à Rabat, à Alger, à Constantine et à Tunis.
    Nommé chef de musique de la garnison d'Alger, le capitaine Félix Boyer rebaptisa officiellement cet hymne : " Chant de guerre des Africains " (nous évoquons ces souvenirs dans l'algérianiste n°92, p. 119).

    La Musique des Chantiers eut, à l'époque, une grande notoriété en Alger et région.
    La nouvelle Armée d'Afrique, avec l'intégration des Chantiers dans le 7e régiment de Chasseurs d'Afrique, adopta aussitôt ce " Chant de guerre des Africains " et l'emmena dans ses campagnes de Tunisie, de France et d'Allemagne. Le capitaine Félix Boyer, alias Grasso Boyer, est décédé en 1980 (sources Sacem).

    Ce chant jugé séditieux par l'occupant, fut interdit dès 1941 et il faudra attendre le débarquement américain du 8 novembre 1942 pour qu'il retentisse à nouveau sur la Route Moutonnière, au retour vers le Hamma.

    Nous, en mémoire des Dupont, Sanchez, Mohamed ou David d'Algérie tombés sur tant de chemins pour libérer la France, vibrons encore aux accents du " Chant des Africains " évocateur de souvenirs glorieux et douloureux.

    Ce texte n'aurait pu être écrit sans la participation active du président des Anciens du 7e régiment de Chasseurs d'Afrique, Alain Abdi et du capitaine Francis Josse de l'Amicale du 7e régiment de Chasseurs.

    Je remercie aussi Paul Rossignol pour sa communication à Lionel Faivre de " Un peu d'Histoire autour de ce Chant des Africains " et transmise par ce dernier à la chronique.

    Théo Bruand d'Uzelle, 39500 Tavaux""



    J'étais jeune enfant et le 05 juillet 1962 j'avais retrouvé mon Jura natal mais je me souviens avoir eu l'occasion de chanter cela avec "les grands".

    Ce chant n'a rien à voir avec les Djamel and co , falsificateurs de l'HISTOIRE !!!


    Il a à voir avec le courage de ceux qui voulaient défendre l'empire français et entre autres : les Pieds Noirs !


    Mon père en fut.
    Paix à son âme.









    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: la mémoire bafouée.

    Message par Toby le Sam 07 Juil 2007, 16:29

    Refrain :
    Le régiment de Sambre et Meuse
    Marchait toujours au cri de liberté
    Cherchant la route glorieuse
    Qui l'a conduit à l'immortalité


    Musique de Robert Planquette (1879)
    Paroles de Paul Cézano

    Et comme dit Silence, Sambre et Meuse et le Chant des Africains : rien à voir!
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22867
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: la mémoire bafouée.

    Message par Caton l'Ancien le Sam 07 Juil 2007, 17:37

    C'est vrai, Dalger confond les musiques et les paroles.
    Cela n'enlève rien à la portée de son message.

    On fait des manifestations fracassantes sur les "massacres de Sétif", tout à l'heure sur Fr Inter, dans le "rendez-vous avec X" on nous a pour la millième fois rebassinés avec les Algériens jetés à la Seine à l'Insitut médico légal, mais on refuse de commémorer les assassinats des Français.

    Invité
    Invité

    Re: la mémoire bafouée.

    Message par Invité le Sam 07 Juil 2007, 19:54

    La repentance aujoud'hui en vigueur me fait penser aux aigreurs d'estomac d'un goinfre un peu âgé qui déplore les excès dont il s'est nourri - et se nourrit encore.

    C'est que la moraline - et tous les ratés qui en vivent - nos gâcherait la digestion!
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: la mémoire bafouée.

    Message par silence le Sam 07 Juil 2007, 20:06

    J'AVOUE TOUT!!!

    Le massacre des bébés phoques, c'est moi.
    L'élection de Sarkozy, c'est moi aussi.
    La déforestation en Amazonie, idem.
    Le succès de Lorie, c'est Bibi.
    Le conflit du Proche-Orient, ma pomme (j'ai mis du poil à gratter dans les draps d'Ariel Sharon, filé une clope explosive à Yasser Arafat et fait une blague téléphonique au chef du Hamas).
    La dictature en Russie, itou (j'adore Poutine, il me fait penser à Pinochet, disparu trop tôt).
    Le chômage en hausse? Myself.
    La croissance qui stagne? Bingo!
    La guerre en Irak? Devinez.
    Le climat qui déraille? Ben oui.

    Oui, je suis le complot judéo-maçonique à moi toute seule. Et puisque j'ai décidé de tout confesser, absolument tout...
    C'est MOI qui ai pété dans l'ascenseur.

    "la bique émissaire"
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18100
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: la mémoire bafouée.

    Message par philiberte le Sam 07 Juil 2007, 20:33

    ha, ha, ha !!!


    dites... vous ne trouvez pas que Poutine et Delanoé se ressemblent? ils devraient se mettre en ménage!


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22867
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: la mémoire bafouée.

    Message par Caton l'Ancien le Sam 07 Juil 2007, 20:39

    silence a écrit:J'AVOUE TOUT!!!

    Le massacre des bébés phoques, c'est moi.
    L'élection de Sarkozy, c'est moi aussi.
    La déforestation en Amazonie, idem.
    Le succès de Lorie, c'est Bibi.
    Le conflit du Proche-Orient, ma pomme (j'ai mis du poil à gratter dans les draps d'Ariel Sharon, filé une clope explosive à Yasser Arafat et fait une blague téléphonique au chef du Hamas).
    La dictature en Russie, itou (j'adore Poutine, il me fait penser à Pinochet, disparu trop tôt).
    Le chômage en hausse? Myself.
    La croissance qui stagne? Bingo!
    La guerre en Irak? Devinez.
    Le climat qui déraille? Ben oui.

    Oui, je suis le complot judéo-maçonique à moi toute seule. Et puisque j'ai décidé de tout confesser, absolument tout...
    C'est MOI qui ai pété dans l'ascenseur.

    "la bique émissaire"

    Et en plus vous avez changé de sexe, silence sensei ???
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: la mémoire bafouée.

    Message par silence le Sam 07 Juil 2007, 21:33

    Comment? Vous ne connaissez pas la "Bique émissaire"? Pffff
    Caton l'ancien... quelle lacune!
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22867
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: la mémoire bafouée.

    Message par Caton l'Ancien le Sam 07 Juil 2007, 21:55

    Ben non, je connais le bouc, mais pas la bique.
    Les Juifs sont tout de même moins barbares que les musulmans. Ils envoient un vieux bouc dans le désert.
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: la mémoire bafouée.

    Message par Toby le Dim 08 Juil 2007, 10:35

    silence a écrit:J'AVOUE TOUT!!!

    Le massacre des bébés phoques, c'est moi.
    L'élection de Sarkozy, c'est moi aussi.
    La déforestation en Amazonie, idem.
    Le succès de Lorie, c'est Bibi.
    Le conflit du Proche-Orient, ma pomme (j'ai mis du poil à gratter dans les draps d'Ariel Sharon, filé une clope explosive à Yasser Arafat et fait une blague téléphonique au chef du Hamas).
    La dictature en Russie, itou (j'adore Poutine, il me fait penser à Pinochet, disparu trop tôt).
    Le chômage en hausse? Myself.
    La croissance qui stagne? Bingo!
    La guerre en Irak? Devinez.
    Le climat qui déraille? Ben oui.

    Oui, je suis le complot judéo-maçonique à moi toute seule. Et puisque j'ai décidé de tout confesser, absolument tout...
    C'est MOI qui ai pété dans l'ascenseur.

    "la bique émissaire"

    Silence, il vous sera beaucoup pardonné, parce que vous avez beaucoup pété... pardon péché. Very Happy Very Happy
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: la mémoire bafouée.

    Message par cilette le Dim 08 Juil 2007, 14:23

    moria a écrit:
    C'est nous les Africains qui arrivons de loin

    Chez moi, nous chantions "C'est nous les Africains qui REVENONS de loin"
    moria a écrit:
    Ce chant n'a rien à voir avec les Djamel and co , falsificateurs de l'HISTOIRE !!!


    Il a à voir avec le courage de ceux qui voulaient défendre l'empire français et entre autres : les Pieds Noirs !
    Encore heureux qu'il n'a rien à voir avec ce Djamel qui fait honte !

    Contenu sponsorisé

    Re: la mémoire bafouée.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017, 14:23