Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 48 le Dim 11 Aoû 2013, 08:50

Derniers sujets

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Mar 27 Juin 2017, 21:02 par Cousin Hubert

» Crise : le moment décisif approche - Michel Drac
Dim 25 Juin 2017, 19:28 par Cousin Hubert

» PARIS, Ville des Lumières.......
Ven 23 Juin 2017, 20:16 par Cousin Hubert

» Numismatique
Ven 23 Juin 2017, 19:33 par Cousin Hubert

» Pas-de-Calais
Jeu 22 Juin 2017, 23:53 par Cousin Hubert

» Islamisation (2)
Mer 21 Juin 2017, 22:03 par Cousin Hubert

» RESISTANCE !!!!!
Mer 21 Juin 2017, 17:10 par philiberte

» Terrorisme islamiste
Mer 21 Juin 2017, 08:12 par 007/**

» En cas de crise, les banques pourront...
Sam 17 Juin 2017, 19:28 par Cousin Hubert

Juin 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    Najat Vallaud-Belkacem

    Partagez
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Najat Vallaud-Belkacem

    Message par silence le Dim 05 Jan 2014, 17:28

    Des femmes maçons et des hommes aides à domicile pour plus de croissance ?
    "Briser le cercle qui assigne une profession à un sexe plutôt qu'à un autre" est un facteur de croissance, affirme Najat Vallaud-Belkacem dans "Le Journal du dimanche".
    http://www.lepoint.fr/politique/des-femmes-macons-et-des-hommes-aides-a-domicile-pour-plus-de-croissance-05-01-2014-1776997_20.php

    La reine des pommes a encore frappé!
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22853
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par Caton l'Ancien le Dim 05 Jan 2014, 19:25

    reine des pommes... impératrice, non ?


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 17980
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par philiberte le Dim 05 Jan 2014, 22:37

    je veux bien d'un homme aide à domicile.............


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6070
    Age : 87
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par Mitsahne le Lun 06 Jan 2014, 18:55

    philiberte a écrit:je veux bien d'un homme aide à domicile.............

    Faites passer une annonce !

    ...et racontez-nous les entretiens d'embauche !

    Cela pourrait faire une savoureuse pièce de théâtre.
    (Interdite aux - 18 ans ?)

    Je vois au moins une "chute" possible : à la fin, c'est le candidat qui paye Philiberte pour avoir le droit de travailler pour elle ! (C.D.I. = Contre des Incongruités).


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22853
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par Caton l'Ancien le Ven 07 Fév 2014, 12:55

    La marocaine veut mettre la France à genoux

    Politique
    Jeudi 06 Février 2014 à 17:53 (mis à jour le 06/02/2014 à 18:36)
    EXCLUSIF. Le document confidentiel qui accable Belkacem
    Par

    valeursactuelles.com

    Najat Vallaud-Belkacem a demandé secrètement à des responsables syndicaux et patronaux de signer un texte qui devait être publié dans la presse, pour défendre la théorie du genre. Photo © Patrick Iafrate

    Théorie du genre. Après avoir menti aux Français sur la théorie du genre à l’école, Najat Vallaud-Belkacem, ministre déléguée des Droits des femmes, tente désespérément de se raccrocher aux branches en faisant signer aux partenaires sociaux, une tribune rédigée…par son propre cabinet !

    Valeurs actuelles révèle aujourd'hui les méthodes utilisées par Najat Vallaud-Belkacem et son cabinet. Loin de vouloir mettre un terme à la polémique sur la théorie du genre, le gouvernement tente coûte que coûte de l’imposer. Et cette fois en mouillant les partenaires sociaux, pourtant étrangers à ce débat.

    La teneur du document

    Il est proposé à des organisations de plusieurs sensibilités (CFDT, FO, CGT, CFTC, Medef entre autres), de cosigner un texte, défendant les ABCD de l'égalité. Les ABCD, très critiqués depuis le succès de La Manif Pour Tous du dimanche 2 février, ont pour but d'inculquer aux enfants la théorie du genre, de manière déguisée.

    Intitulé « Nous ne ferons pas l’égalité dans l’emploi sans un apprentissage de l’égalité à l’école ! » le texte explique que « la transmission d’une culture de l’égalité ne peut se faire, aujourd’hui comme hier, sans aborder la question de l’égalité entre les filles et les garçons, l’égalité entre les femmes et les hommes ». En d’autres termes, en expliquant la théorie du genre à des enfants de CP.

    Transformer la société

    Le but de Belkacem : que le Gender devienne réalité.  « Ce n’est évidemment pas une question de théorie. C’est une nécessité démocratique mais c’est aussi un impératif pour lutter et annuler des inégalités professionnelles ».

    Le dernier paragraphe rédigé par les services de la ministre est clair : « nous soutenons l’esprit et la démarche des ABCD de l’égalité » !

    Une tribune signée par...le directeur adjoint de cabinet de Belkacem

    Valeurs actuelles a pu consulter ce document. Il ressort de son étude que ce texte n’est pas l’œuvre des partenaires sociaux, mais qu’il a été rédigé par un proche conseiller de la ministre : Thierry Breton, chargé de l'égalité professionnelle à son cabinet. En outre, la dernière relecture du texte a été supervisée par Jérôme Teillard, directeur adjoint du cabinet de Najat Vallaud-Belkacem !

    Matignon supervise l’opération

    Contactés par Valeurs actuelles, certains cosignataires de cette tribune affirment l’avoir reçue directement par le cabinet du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

    La pression de Belkacem

    Afin de faire signer son manifeste par le plus grand nombre de représentants d'organisations sociales, le cabinet de Belkacem a fait savoir aux potentiels signataires que certains ont déjà donné leur accord pour signer le texte. Et qu’il faut aller vite !


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21176
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par moria le Mar 22 Juil 2014, 09:03



    QUI est Mr Vallaut ?

    certes, un socialiste..... mais encore ?


    http://www.planet.fr/politique-qui-est-boris-vallaud-le-mari-de-najat-vallaud-belkacem.662334.29334.html?xtor=ES-1-648594[Planet-a-la-Une]-20140722
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par silence le Jeu 24 Juil 2014, 08:58

    un "rare moment d'émotion pure".
    http://www.lepoint.fr/societe/egalite-femmes-hommes-le-projet-de-loi-definitivement-vote-au-parlement-23-07-2014-1848612_23.php

    Hé bé... On dirait qu'elle n'a pas du en avoir beaucoup dans sa vie. Je lui en donnerai des rares moments d'émotion pure à celle-là!
    Ah le langage socialo...  panique
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par silence le Dim 07 Sep 2014, 11:17

    Une majorité des Français (51 %) a une opinion favorable de la nouvelle ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem, qui polarise de violentes attaques en pleine rentrée scolaire, selon un sondage à paraître dimanche dans Le Parisien. D'après les résultats d'un sondage réalisé par Odoxa, la nouvelle ministre de l'Éducation nationale recueille "51 % d'opinions favorables contre 47 % de mauvaises".
    http://www.lepoint.fr/politique/pendant-ce-temps-la-najat-vallaud-belkacem-07-09-2014-1860981_20.php

    C'est sur que si elle avait une verrue sur le nez l'opinion ne serait pas aussi favorable. Il y a des français qui n'ont rien dans le crane!
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10295
    Age : 46
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par Cousin Hubert le Dim 07 Sep 2014, 12:23

    La nomination de la belle Kacem a l'éduc naze est en soi une véritable provocation... Pourquoi pas un quelconque animateur d'une émission de télé poubelle tant qu'on y est...

    Cette nomination est une preuve de plus que Flamby est a bout de souffle, au bord de l'effondrement...


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

    Dupetit-Thouars
    Fillette
    Fillette

    Nombre de messages : 557
    Age : 80
    Localisation : Centre
    Date d'inscription : 13/06/2012

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par Dupetit-Thouars le Dim 07 Sep 2014, 13:39

    silence a écrit:Une majorité des Français (51 %) a une opinion favorable de la nouvelle ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem, qui polarise de violentes attaques en pleine rentrée scolaire, selon un sondage à paraître dimanche dans Le Parisien. D'après les résultats d'un sondage réalisé par Odoxa, la nouvelle ministre de l'Éducation nationale recueille "51 % d'opinions favorables contre 47 % de mauvaises".
    http://www.lepoint.fr/politique/pendant-ce-temps-la-najat-vallaud-belkacem-07-09-2014-1860981_20.php

    C'est sur que si elle avait une verrue sur le nez l'opinion ne serait pas aussi favorable. Il y a des français qui n'ont rien dans le crane!


    bonjour silence :de quelle obédience est Odoxa ? Quelle population à été "sondée " ?
    J'ai très vaguement enregistré que cette dame était issue de parents Marocains et Algériens ,ce qui à mes yeux en fait une Maghrébine à part entière et rien d'autre .
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22853
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par Caton l'Ancien le Mar 30 Déc 2014, 20:05

    L’effrayant regard de sorcière de Belkacem devant un garçonnet français transformé en fillette…
    Publié le 30 août 2014 par Jean Sobieski - Article du nº 370

    Regardez bien ces photos de Najet Belkacem, marocaine longtemps salariée par son Roi pour contrôler l’état d’esprit de ses compatriotes « perdus en France », assistant à la transformation d’un garçonnet en fillette, dans une école de la République Française.

    Maintenant, lisez simplement ces quelques lignes glanées sur Wikipedia.

    « The Uses of Enchantment, traduit en français sous le titre Psychanalyse des contes de fées, est un livre de Bruno Bettelheim paru en 1976. Selon l’auteur, il a « été écrit pour aider les adultes, et plus spécialement ceux qui ont charge d’enfants, à comprendre l’importance des contes de fée »1.

    À travers plusieurs contes populaires tels que Blanche-Neige ou La Belle et la Bête, Bettelheim y analyse le contenu psychanalytique des contes pour enfants, s’attachant en particulier à de grands thèmes comme le complexe d’Œdipe ou encore la rivalité fraternelle chez les enfants. Il montre comment ces contes répondent aux angoisses des enfants en les informant sur les épreuves à venir et les efforts à accomplir avant d’atteindre la maturité. Il met en perspective différentes versions des contes et montre quelles sont celles qui correspondent le mieux à la structuration psychologique de l’enfant. Ainsi, telle version des Trois Petits Cochons permet au jeune enfant d’intégrer la nécessité, pour grandir, de passer du principe de plaisir (régi par la prévalence du monde imaginaire, de la toute-puissance infantile) au principe de réalité (régi par les contraintes de la vie quotidienne, liées à la socialisation) ; ce que ne permettent pas, d’après Bettelheim, d’autres versions.

    Il est important que l’association de ces photographies et de ce texte circule le plus largement possible. Car nous sommes là devant un conte de fées assez diabolique dont il eut été intéressant de connaitre la morale tirée par Bettelheim. Celui-ci n’étant plus de ce monde, je me risquerai à emprunter son chemin pour tenter une approche.

    Ici, le petit prince a été proprement émasculé. Une sorcière l’a changé en fillette juste bonne à baigner et emmailloter une poupée, sous le regard ébloui d’une parentèle réduite à l’expression corporelle des autruches ou mieux, des vaches vieillissantes promises à l’abattoir.

    La sorcière qui a jeté un sort à l’enfant veille à ce que l’affaire aille à son terme, lequel étant la sodomisation précédant la décapitation programmée de l’enfant devenu adolescent, puis adulte, par le fougueux cavalier surgi des sables du désert pour imposer sa loi au plus faible, au plus vulnérable, au plus dépossédé de son droit à se défendre. Le prince est nu. Il ne sera jamais roi, pour qui que ce soit.

    Le problème est que personne ne viendra à son secours. Ses sujets sont déjà en hébétude, ses conseillers ont rallié l’ennemi dans le sillage de régents pressés d’en finir avec leur propre magistère. On appelle ça la fin d’un monde.

    À l’inverse de chez les grands conteurs pour enfants, la sorcière triomphe dans la France du Roi Hollande. Cela se voit sur son visage. Venue d’une contrée où tout est interdit, celle-ci se venge sur celui où tout est permis. Regardez bien ses yeux au regard de givre, ses lèvres retroussées sur le pli carnassier de sa bouche, et la jouissance inscrite sur ce cauchemar à deux pattes. Cela s’appelle orgasme. Najat Belkacem en éprouve un à la vision d’un petit Français (blanc et d’aspect plutôt chrétien, comme c’est bizarre…) de cinq ans caressant un baigneur. Oserait-elle ébaucher la manœuvre au Maroc ? Elle en serait dans l’instant dissuadée par l’obscure terreur baignant son milieu social. Proposerait-elle le geste exécuté en France par un petit musulman ? Elle se prendrait illico la communauté toute entière sur le râble.

    Elle est lâche. Perverse. Meurtrière sous contrat.

    suite :
    http://ripostelaique.com/leffrayant-regard-de-sorciere-de-belkacem-devant-un-garconnet-francais-transforme-en-fillette.html


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22853
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par Caton l'Ancien le Sam 21 Mar 2015, 14:28

    10 minutes de bronca et d'étripades !!! jouissif !

    http://www.ndf.fr/nos-breves/20-03-2015/najat-vallaud-belkacem-huee-a-un-meeting-de-la-gauche-rassemblee#.VQ1tx-F8PVI


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par silence le Ven 01 Mai 2015, 08:56

    Brighelli : Madame la Ministre, les pseudo z'intellectuels vous saluent bien !
    Brighelli n'a pas digéré que Najat Vallaud-Belkacem charge les "pseudo z'intellectuels" qui "commentent la réforme du collège sans avoir lu les textes". Il répond.
    Madame la Ministre,

    Est-ce à Sciences Po que l'on vous a appris qu'un mensonge répété dix fois finit par devenir une vérité ? Ce que vous affirmez jeudi à RTL sur le collège 0.0, comme je l'ai appelé dès son dévoilement, et les programmes 100 % pédagos écrits pour mettre un peu plus de vide dans une structure décérébrée est faux de la première à la dernière ligne.
    ...

    la suite ici

    http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-madame-la-ministre-les-pseudo-z-intellectuels-vous-saluent-bien-30-04-2015-1925469_1886.php


    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par silence le Mer 13 Mai 2015, 11:42



    Consigny : nous sommes tous des pseudo-intellectuels

    Parce qu'ils critiquent la réforme des programmes scolaires, les intellectuels sont vilipendés par Najat Vallaud-Belkacem. Consigny prend leur défense.

    http://www.lepoint.fr/invites-du-point/charles-consigny/consigny-nous-sommes-tous-des-pseudo-intellectuels-13-05-2015-1928101_1449.php

    Et ils sont tous des pseudo ministres...
    avatar
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10575
    Age : 118
    Date d'inscription : 17/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par Hibiscusez-moi le Mer 13 Mai 2015, 12:59

    J'ai voulu en savoir un petit peu plus sur cette najat vacherin-bidule (que je ne peux pas blairer) et, en cherchant, je suis tombé sur ce portrait à l'acide sulfurique:

    http://ripostelaique.com/le-fabuleux-destin-de-najat-belkacem-parasite-incompetent-devenu-ministre.html

    Vos enfants auront-ils le bonheur de l'avoir comme présidente de la République, dans une vingtaine d'années?

    Etienne Charles
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2015
    Age : 74
    Localisation : ligny le ribault 45240 loiret
    Date d'inscription : 04/08/2009

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par Etienne Charles le Mer 13 Mai 2015, 15:34

    Que cette " charmante" personne ait de l'ambition c'est légitime.
    C'est à notre descendance de mener le combat et de s'en débarrasser si par hasard elle est toujours en lice..
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par silence le Mer 13 Mai 2015, 16:01

    Hibiscusez-moi a écrit:J'ai voulu en savoir un petit peu plus sur cette najat vacherin-bidule (que je ne peux pas blairer) et, en cherchant, je suis tombé sur ce portrait à l'acide sulfurique:

    http://ripostelaique.com/le-fabuleux-destin-de-najat-belkacem-parasite-incompetent-devenu-ministre.html

    Vos enfants auront-ils le bonheur de l'avoir comme présidente de la République, dans une vingtaine d'années?

    Avec un bon popotin tout est possible...
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par silence le Lun 25 Jan 2016, 17:45


    http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/sur-canal-le-silence-genant-de-najat-vallaud-belkacem-25-01-2016-2012614_1886.php

    ...


    La non-réaction de Najat Vallaud-Belkacem

    Mais bien davantage par l'attitude de Najat Vallaud-Belkacem. « Si je devais vraiment réagir, je dirais simplement qu'il faut distinguer à mon avis deux choses : la situation de Moussa, qui en sa qualité de ressortissant français a droit à une aide et une protection qui, si j'ai bien compris, lui est apportée par l'ambassade, et puis pour le reste, je crois que c'est une association qui porte une façon de voir les choses qui n'est pas la mienne, à laquelle je ne souscris pas et qui me met aussi mal à l'aise, honnêtement, et donc je n'ajouterai rien. »

    Alors, moi qui n'ai jamais été ministre des Droits de la femme, mais qui me suis toujours battu pour elles ; moi qui suis, paraît-il, un abominable sexiste parce que je refuse de violer la langue et d'écrire « la » ministre sous prétexte que c'est une fonction et non une identité ; eh bien, en vérité je le dis à Mme Vallaud-Belkaem et à tous ceux qui lui servent la soupe : il est odieux d'accepter que soient tenus, à la télévision, des propos dégradants pour les femmes, assénés par un personnage qui se réfugie derrière son fanatisme – ses « préjugés », disait-on au siècle des Lumières, celui même que Mme Vallaud-Belkacem voulait éradiquer des programmes en avril dernier.

    Et il est inquiétant d'accepter que ce même personnage, du haut de son statut de « djihadiste de l'humanitaire » (sic !), refuse de ne pas condamner l'État islamique qui au même moment diffusait des images répugnantes visant la France et ses alliés. « Nous ne nous laisserons jamais impressionner », dit François Hollande : mais il en est une qui n'a pas daigné se lever et, au choix, partir pour ne pas cautionner ces propos immondes, ou, mieux, gifler cet homme qui porte le mépris des femmes à son plus haut point d'incandescence. Ou le lui dire, au moins. Manquerait-elle du sens de la repartie quand elle s'aventure en terrain médiatique non balisé ?
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 17980
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par philiberte le Mar 26 Jan 2016, 10:00

    elle n'avait pas son oreillette? rien de préparé par ses subordonnés?

    je trouve que "Belcassine" lui va bien.


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10575
    Age : 118
    Date d'inscription : 17/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par Hibiscusez-moi le Mar 26 Jan 2016, 12:48

    Je suppose que poussah 1er lui a remonté les bretelles, alors elle "a réagi"... si l'on peut dire:

    http://www.20minutes.fr/societe/1773255-20160126-najat-vallaud-belkacem-exprime-apres-malaise-plateau-supplement
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par silence le Mar 26 Jan 2016, 17:46


    Christian Jacob (LR) a estimé ce mardi que Najat Vallaud-Belkacem n'aurait pas dû « se laisser humilier » par le dirigeant de l'ONG musulmane BarakaCity à la télévision. À travers elle, « la France a été humiliée ».

    « Najat Vallaud-Belkacem ne peut pas se laisser humilier comme elle s'est laissé humilier. Non seulement elle est humiliée, mais c'est le gouvernement, c'est la France qui est humiliée par son attitude. La République ne peut pas être humiliée par l'attitude d'un de ses ministres », a dit Christian Jacob à l'Agence France-Presse en marge de ses voeux à la presse.

    http://www.lepoint.fr/politique/baraka-city-la-france-a-ete-humiliee-selon-christian-jacob-lr-26-01-2016-2012951_20.php

    Disons que vu ses origines elle a l'humiliation et la soumission dans les gènes.
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 17980
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par philiberte le Mar 26 Jan 2016, 18:04

    Hibiscusez-moi a écrit:Je suppose que poussah 1er lui a remonté les bretelles, alors elle "a réagi"... si l'on peut dire:

    http://www.20minutes.fr/societe/1773255-20160126-najat-vallaud-belkacem-exprime-apres-malaise-plateau-supplement

    les conseillers sont passés par là...


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10575
    Age : 118
    Date d'inscription : 17/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par Hibiscusez-moi le Mar 26 Jan 2016, 18:07

    J'ai lu, rapidement, qu'elle s'est expliquée (si l'on peut dire, encore une fois) à la "récré nationale".
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10295
    Age : 46
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par Cousin Hubert le Mar 26 Jan 2016, 23:03

    Najat V. Belkacem VS Barakacity : mentalité arabo-maghrébine et radicalisme musulman



    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par silence le Ven 29 Jan 2016, 17:54

    http://www.lepoint.fr/societe/du-nouveau-pour-le-bac-pro-29-01-2016-2013981_23.php

    je ne dis rien mais la photo en dit long!
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 17980
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par philiberte le Sam 30 Jan 2016, 10:21

    comment on dit, déjà?
    ah, oui: un cautère sur une jambe de bois.


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)

    Jean Ripleure
    Champagne
    Champagne

    Nombre de messages : 1346
    Age : 67
    Localisation : France
    Date d'inscription : 25/08/2012

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par Jean Ripleure le Mer 10 Fév 2016, 14:37


    Un doute, une interrogation, une hésitation,…  ? Une seule solution : « On te manipule.fr » !  

    Et devinez qui le dit, qui l’écrit qui l’avoue ?

    C’est vraiment très drôle : « Le Ministère de la Vérité » : Orwell l’a imaginé, NVB l’a fait !

    -----------------------
    « Dans le roman 1984 de George Orwell, le Miniver est le ministère de la vérité.
    Il s'agit d'un terme de novlangue, qui fait intervenir la ‘’doublepensée’’, puisqu'il s'agit en fait d'un ministère de la propagande : un organe du pouvoir qui réécrit l'histoire aussi souvent que « nécessaire ». Wikipedia
    -----------------------

    http://www.gouvernement.fr/on-te-manipule
    -----------------------
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par silence le Dim 10 Avr 2016, 09:54

    Une professeur de lettres classiques écrit son désarroi face à la réforme du collège voulue par la ministre de l'Éducation. Celle-ci ne lui a pas répondu...
    Par Jean-Paul Brighelli

    http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-lettre-ouverte-a-najat-vallaud-belkacem-10-04-2016-2031157_1886.php


    Isbergues, le 16 mars 2016

    Madame le ministre,

    En septembre 2016, je franchirai les portes de ma classe pour la 25e année… Cela aurait pu être un bel anniversaire, n'est-ce pas ?

    Vingt-cinq années au service de mes élèves, latinistes, pour la plupart… Oui, je suis professeur de lettres classiques… Enfin, j'étais…

    J'aurais pu envisager cette rentrée avec joie comme je le fais depuis 25 ans…

    Mon métier, une vocation, une passion… Mais ça, c'était avant…

    Avant que vous ne décidiez cette abjecte réforme du collège et la mort programmée de mon enseignement. À vous qui portez cette réforme et la défendez, à vous qui prônez la réussite pour tous et déclarez la fin de l'élitisme au nom de l'égalité pour tous, à vous qui entendez défendre les valeurs de la République, je veux raconter l'histoire d'une enfant de l'École de la République, je veux raconter l'histoire de 25 ans de carrière au service de cette École de la République. Je veux raconter mon histoire et ma vocation, que vous êtes en train de détruire.

    Arrière-petite-fille d'un domestique qui ne savait ni lire ni écrire, petite-fille d'une femme de ménage, j'ai été élevée à l'école du courage, à celle de l'effort et du travail. Je ne saurais vous dire combien de fois j'ai entendu mes parents me dire, ainsi qu'à mon frère cadet : « Il faut travailler à l'école, si vous travaillez, vous réussirez et vous aurez une meilleure situation que nous et vos grands-parents. Étudiez, les enfants, apprenez, lisez, ce sera cela votre vraie et seule richesse. » J'ai été élevée à l'école de l'exemple : celui de mes parents qui, de simple ouvrière textile et ouvrier de chantier, ont fini leur carrière secrétaire médicale et technicien en électro-technique. Il fut une époque où nous faisions nos devoirs ensemble à la maison, les enfants d'un côté, les parents de l'autre.

    Alors, j'ai suivi leur exemple, par respect, par admiration, par devoir. J'ai travaillé à l'école, j'ai aimé l'école, je m'y suis ennuyée aussi et je l'ai même détestée quelquefois, et il paraît qu'un jour, en rentrant de classe, alors même que j'étais encore en maternelle, j'aurais dit à mes parents : « Quand je serai grande, je serai maîtresse... »

    Cette vocation, puisque c'en était bien une, m'a portée tout au long de mes études. J'ai bénéficié de ce que vous appelez, Madame le ministre, comme tous ceux qui vous ont précédée, l'ascenseur social. Moi, enfant du peuple, j'ai choisi de faire ce qu'on appelait à l'époque un bac B avec toutes les options que j'ai eu le « droit » de présenter : latin, sciences naturelles et musique… Je partais au lycée pour 8 heures et en ressortais à 17 h 30, cinq jours par semaine, avec une pause méridienne qui n'existait pas, parce que, déjà à l'époque, latin et options se faisaient à des heures incongrues… Mais j'avais le « droit » de les suivre, ces fameuses options élitistes. Moi, enfant du peuple, je ne comptais pas mes heures de cours, je ne suis pas morte de ces emplois du temps surchargés, je me suis, au contraire, nourrie à l'École de la République, je me suis abreuvée à la source, je me suis repue de connaissances et de savoirs, d'auteurs classiques et d'humanités ; de tout ce qui fait de moi ce que je suis aujourd'hui. De tout ce que moi, enfant du Peuple, je ne pouvais espérer à la maison, de tout ce que mes parents voulaient offrir à leurs enfants.

    J'ai eu le « droit », parce que j'y ai travaillé avec ardeur, de poursuivre cette recherche d'excellence, de connaissances et de savoirs en classe préparatoire de lettres à l'époque où aucun quota n'existait pour les enfants d'ouvriers ou des cités. J'ai mérité ce droit simplement par mon travail et mon acharnement.

    Mon parcours a continué à l'université en Licence et Maîtrise de Lettres classiques, jusqu'au moment tant attendu de mon premier poste de lettres classiques en collège, il y a bientôt 25 ans. J'ai poussé la porte de ma première classe avec une volonté presque unique : rendre à l'École de la République ce qu'elle m'avait offert, donner à chacun des élèves qui passerait dans ma classe ce que tant de professeurs m'avaient offert, offrir à chaque enfant de quoi s'abreuver, se nourrir et se repaître à plus faim de savoirs, de connaissances, de repères, de valeurs…

    Je l'ai fait longtemps et je le fais toujours… J'y ai cru longtemps, et je n'y crois plus…

    Je n'y crois plus, parce que ce parcours-là, Madame le ministre, qui n'est pas exceptionnel, et qu'ont connu et connaissent encore de nombreux élèves, ce parcours-là, qui au moins en partie a été le vôtre, vous avez décidé de le rendre impossible. Vous allez tuer tous les parcours d'exception qu'offrait l'École de la République au nom d'une égalité égalitariste, parce que vous refusez de comprendre que, pour être équitable, l'École ne doit pas proposer la même chose à tous les enfants, parce qu'aussi ressemblants soient les enfants entre eux, il n'en est pas un qui ait le même besoin que son voisin.

    Vous me faites disparaître, non parce que vous faites disparaître ma matière, vous me faites disparaître parce que vous faites disparaître tout ce en quoi je crois, tout ce pour quoi je suis professeur depuis 25 ans.

    Je vous accuse, avec tant d'autres qui vous ont précédée, d'être responsable et coupable de la désespérance dans laquelle vous plongez notre jeunesse.

    Je vous accuse de refuser à mes prochains élèves toutes les richesses dont ont bénéficié les précédentes générations.

    Je vous accuse de priver mes plus jeunes enfants de l'École de l'exigence et de l'excellence à laquelle, moi, enfant du peuple, j'ai eu droit et d'être ainsi responsable de leur inculture à venir !

    Auraient-ils besoin d'Accompagnement Personnalisé en plus de leurs heures disciplinaires ? Tant pis pour eux, ils en auront, mais en lieu et place de leurs heures de cours. Voudraient-ils suivre un véritable enseignement du latin ? Ils n'en auront pas le droit ! Auraient-ils, arrivés en 4e, envie de parfaire leur anglais et la volonté d'être bilingue au sortir du lycée comme leur sœur aînée ? Pas de chance, c'est terminé ! Ils se débrouilleront pour l'être avec leur cours d'anglais en classe entière ! Souhaiteraient-ils découvrir les métiers et études vers lesquels ils voudraient se diriger après la 3e parce que l'enseignement général ne leur correspond pas ? Ils auraient pu demander une option DP3. Mais ça, c'était avant !

    Combien de parents pourront ajouter l'école à la maison pour pallier les manquements de l'École ? Combien de parents auront les moyens d'offrir des cours particuliers à leurs enfants pour qu'ils puissent continuer à avoir accès aux savoirs et aux connaissances ? C'est cela votre conception de l'égalité pour tous ?

    Ce n'est pas la mienne ! Et je sais d'où je le tiens : mes parents, avec la meilleure volonté de monde, n'auraient jamais pu remplacer l'École si elle n'avait pas été de qualité. Au contraire, ils lui faisaient confiance et ils avaient raison… Sans doute, suis-je de ces dernières générations non sacrifiées.

    Je viens, aujourd'hui, de recevoir ma répartition horaire pour l'an prochain… L'an prochain, Madame le Ministre, grâce à cette réforme que vous défendez si bien, je devrai enseigner 21 heures par semaine : 16 heures de latin, les seules qui survivront à la réforme (sur les 26 qui existaient jusqu'à présent) et 5 heures de français, soit 21 heures de présence en cours , 4 niveaux de classes différents, 4 nouveaux programmes à préparer contre un temps plein en latin cette année sur 2 niveaux… Quelle reconnaissance de mon métier, n'est-ce pas ? De mon investissement ? Votre directrice générale de l'Enseignement, Madame Florence Robine, y a déjà répondu : « Les profs, ils auront leurs vacances pour préparer, et ils n'ont pas besoin de manuels, tout est sur Internet. »

    Vous dites vouloir promouvoir le latin pour tous… Il existait déjà, et bien avant vous ! L'interdisciplinarité, Madame le ministre, cela fait 25 ans que je la pratique ! Mes cours ne sont pas faits que de déclinaisons et de grammaire qui ennuient mes élèves !

    Faut-il si peu connaître mon métier et me mépriser ?

    Faut-il tant me mépriser pour me dire en formation que ma « position monolithique d'opposante à la réforme ne vaut que parce que je suis susceptible de perdre mon poste et qu'il faut avoir pour moi de la compassion jusqu'au mois de juin » ?

    Faut-il tant mépriser notre langue et les élèves pour m'apprendre, toujours en formation, que l'an prochain, il serait judicieux que je tolère, dans les copies, « les petit-ENT filles » parce qu'il y a la sensation du pluriel ?

    Faut-il tant mépriser le métier de professeur ou le méconnaître pour laisser dire que « l'enseignant ne transmet plus les connaissances liées à sa discipline, il aide l'élève à construire les compétences qui feront de lui un bon citoyen européen » ?

    Oui, je crains que vous ne me méprisiez, que votre silence, une fois de plus, ne soit que mépris, que vos interventions médiatiques prochaines ne soient que mépris…

    Pourtant, Madame le ministre, si vous preniez la peine de m'entendre, si vous preniez la peine d'écouter la désespérance et le cri du cœur de l'appel qui vous est lancé, vous y trouveriez bien plus que de simples « bruits de chiottes », vous y trouveriez le respect que j'ai pour mes élèves, vous y trouveriez le respect que j'ai de mon métier, vous y trouveriez la passion qui m'anime chaque fois que je passe le seuil de ma classe, vous y trouveriez cet amour que j'ai de mes élèves et que je suis en train de perdre de mon métier… Et si vous preniez la peine d'entendre et d'écouter les 80 % de professeurs qui s'opposent aujourd'hui à cette réforme, à celle des rythmes scolaires et à celle du lycée, vous entendriez des femmes et des hommes de conviction, des femmes et des hommes de propositions, des femmes et des hommes convaincus que notre École est malade de sa refondation et des réformes qui se succèdent, des femmes et des hommes prêts à œuvrer de longues années encore pour une Réinstitution de l'École au service de tous les enfants de la République.

    Continuez à nous mépriser encore, Madame le ministre, et vous entendrez bientôt le bruit de notre colère, vous entendrez gronder notre désespérance, parce qu'il n'y a rien de pire que de ne pas être entendus alors même que d'autres le sont.

    J'aspire au jour où je pourrai de nouveau m'adresser à mon ministre de tutelle, avec tout le respect qui lui est dû, j'aspire au jour où mon ministre de tutelle aura pour moi, professeur, autant de respect que j'en ai pour mes élèves. J'aspire au jour où mon ministre de tutelle aura pour mes élèves tout le respect qui leur est dû. J'aspire au jour où mon ministre de tutelle saura réinstituer l'École de la République. Alors, seulement, ma haute considération et mes salutations respectueuses seront sincères, alors seulement, la confiance reviendra.

    Je vous prie donc d'agréer, Madame le ministre, mes salutations qui ne sont respectueuses que parce qu'elles sont formelles.

    Isabelle Dignocourt

    Professeur certifiée de lettres classiques


    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22853
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par Caton l'Ancien le Mer 11 Mai 2016, 21:45

    mail UNI

    Lors de la séance de questions au gouvernement ayant eu lieu ce mercredi 11 mai, Najat Vallaud Belkacem, ministre de l’Education nationale a perdu son self-control et est allée jusqu’à accuser la droite "d’avoir dévalorisé l’école en préférant le curé à l’instituteur".

    Najat Vallaud Belkacem montre aujourd’hui son vrai visage, celle d’une ministre agressive et méprisante qui aboie pour faire oublier son bilan parmi les plus mauvais à la tête du ministère de l’Education nationale.
    En effet,
    - Les français n’oublieront pas la réforme du collège, qui a préféré l’égalitarisme au détriment des enseignements d’excellence (Latin, grec, classes bi-langues).
    - Les français n’oublieront pas son choix inacceptable de supprimer les bourses au mérite plutôt que d’encourager les élèves méritants à se surpasser.
    - Les français n’oublieront pas les calamiteux programmes scolaires qui ont consacré le nivellement pas le bas.
    - Les français n’oublieront pas sa volonté d’imposer une désastreuse réforme de l’orthographe consacrant l’écriture phonétique au détriment de l’écriture traditionnelle.
    - Les français n’oublieront pas sa tentative d’imposer l’enseignement de la théorie du genre à l’école avec notamment les « ABCD de l’égalité ».

    Il n’y a rien à sauver du bilan de Najat Vallaud Belkacem, qui si elle veut vraiment améliorer le sort des élèves n’a qu’une chose à faire : démissionner !!


    Et vous, demandez-vous sa démission ?
    Je participe au sondage


    http://www.dailymotion.com/video/x49vqd0_najat-vallaud-belkacem-perd-ses-nerfs_school?mc_cid=2911c4c38d&mc_eid=15e55997f0


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22853
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par Caton l'Ancien le Jeu 09 Juin 2016, 13:37

    Belkacem répond à la pétition contre l'arabe au CP

    Najat Vallaud-Belkacem
    Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

    8 juin 2016 — Mesdames, Messieurs,

    Vous avez joint votre signature à une pétition contre l’apprentissage d’une langue vivante dès le CP en estimant que cet apprentissage est dommageable à l’apprentissage du français.

    Je prends donc la plume pour mettre fin à certaines rumeurs et clarifier l’intérêt pour les élèves de ces choix.

    L'apprentissage précoce d'une langue vivante dans la scolarité permet aux enfants d’obtenir un meilleur niveau à terme dans cette langue, mais aussi de mieux maîtriser le français et même, d’obtenir de meilleurs résultats dans d’autres domaines. Dans ce domaine, comme dans bien d’autres, il est toujours délicat de raisonner sur le mode de l’exclusion systématique : ce n’est pas l’un ou l’autre, mais l’un et l’autre. La complémentarité est une force.

    Ça n’est d’ailleurs pas un hasard si la grande majorité des pays européens a fait ce choix, en débutant souvent à 6, 7 ou 8 ans la première langue vivante.

    En France, cette idée n’est pas nouvelle. En 1989, la première langue vivante fait son apparition dans nos écoles primaires en CM1 et CM2. Puis, au fil des années, les choses se sont ancrées : en 1995, François Bayrou crée « l’initiation aux langues vivantes » avec une première sensibilisation dès le CE1 ; en 2006, la pratique d’une langue vivante entre dans le socle commun des connaissances et compétences des cycles 2 et 3. Je poursuis donc cette dynamique en avançant la première langue vivante dès le CP et la deuxième langue vivante dès la 5e, une mesure que j’ai annoncée dès le mois de mars 2015.


    Quant à la maîtrise du français par les élèves, elle constitue évidemment, et, pour tout, dire, naturellement, la préoccupation centrale de la ministre de l’Éducation Nationale que je suis. De cette maîtrise dépend l’ensemble des apprentissages futurs, et j’entends et je partage vos inquiétudes sur ce sujet.

    C’est justement pour cette raison que dès mon arrivée au ministère de l’Éducation nationale, je me suis attelée à renforcer cet apprentissage. Le nouveau programme de français de l’école élémentaire, qui entrera en vigueur à la rentrée 2016, bénéficie à ce titre d’horaires renforcés en Français : en plus des 10 heures hebdomadaires consacrées au français du CP au CE2, 10 heures supplémentaires, prenant appui sur l’ensemble des champs disciplinaires, sont consacrées à des activités quotidiennes d’oral, de lecture et d’écriture.

    Dans les nouveaux programmes de français des cycles 2 et 3, la priorité à la maîtrise du langage se traduira par exemple par un entraînement quotidien à des travaux d’écriture et de dictée et la lecture à haute voix à l'école élémentaire. Ce sont des évolutions fondamentales que j’ai souhaitées.


    Enfin, vous m’interpellez sur l’enseignement de l’arabe. Propos tronqués ou volontairement mal interprétés, je veux ici mettre les choses au clair.

    L’enseignement de l’arabe existe en France depuis des années, il prend plusieurs formes.

    Quelques rares écoles le proposent sous la forme d’un enseignement de langue vivante au même titre que l’anglais, l’allemand ou l’espagnol. J’ai souhaité que l’offre de langues vivantes proposée aux élèves et à leurs parents à l’école élémentaire soit diversifiée : aujourd’hui, 91% des élèves apprennent l’anglais. A la rentrée, 1000 écoles supplémentaires proposeront de l’allemand, 80 de l’espagnol, 30 de l’italien, 20 du chinois, 15 de l’arabe, 10 du russe, 5 du portugais… La diversité des langues vivantes enseignées en France est une des forces de notre système scolaire.

    Par ailleurs, près de 50.000 élèves apprennent l’arabe à travers les ELCO, les enseignements de langue et de culture d’origine. Ces ELCO ont vu le jour dans les années 1970, lorsque la France accueillait de nombreux travailleurs migrants (arabe, turc, serbe, croate, italien, espagnol, portugais…).

    Cet enseignement, complémentaire aux 24 heures hebdomadaires de cours, est assuré par des personnels des pays partenaires dans le cadre de conventions bilatérales.

    Aucun de mes prédécesseurs ne s’était attelé à ce dossier alors même que tout le monde reconnaît qu’il fallait les faire évoluer. L’objectif est de créer des enseignements internationaux de langues étrangères et de passer d'un enseignement de « langues d'origine » à un enseignement de « langues étrangères ».

    Désormais, les personnels qui assureront ces enseignements seront forcément enseignants, maîtriseront systématiquement le français ; ils seront intégrés à l’équipe pédagogique, inspectés et mettront en œuvre des programmes de langues étrangères validés par le ministère français. C’est une véritable transformation que j’ai engagée car je préfère un cadre républicain pour l'apprentissage de l'arabe que le maintien d'un statu quo lié à des accords de 1970 dont tout le monde réclamait l'évolution.

    Vous le voyez, loin des caricatures dont ces débats font l’objet, nous renforçons l’apprentissage du français et des langues vivantes et nous donnons un cadre républicain à l’enseignement de langues étrangères. Il n’y a donc pas, contrairement à ce que vos propos laissent entendre, un remplacement de l’enseignement du français par l’enseignement de l’arabe. Il n’y a pas, non plus, d’obligation concernant l’apprentissage de l’arabe. Il y a par contre une réelle volonté politique d’apporter une réponse profondément républicaine aux questions soulevées par cet enseignement, et de rompre avec une passivité coupable qui n’a que trop duré.

    Vous trouverez plus d’informations sur le site du ministère à la rentrée 2016 : http://www.education.gouv.fr/cid102888/-infographies-l-apprentissage-des-langues-vivantes-a-la-rentree-2016.html

    Bien cordialement,

    Najat Vallaud-Belkacem
    Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

    https://www.change.org/p/belckacem-au-cp-on-apprend-le-fran%C3%A7ais/responses/34895


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire

    Contenu sponsorisé

    Re: Najat Vallaud-Belkacem

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 29 Juin 2017, 10:54