Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

»  Remerciements de perdreau37
Hier à 22:16 par Caton l'Ancien

» SUICIDES A FRANCE TELECOM
Sam 11 Aoû 2018, 11:37 par Largo Winch

» PARIS, Ville des Lumières.......
Mar 07 Aoû 2018, 18:23 par philiberte

» Agriculture
Sam 04 Aoû 2018, 09:01 par Caton l'Ancien

» Le fil de Mistinguette (3)
Mer 01 Aoû 2018, 19:22 par mistinguetteR

» Salut amical
Mer 01 Aoû 2018, 18:50 par Caton l'Ancien

» Grand Remplacement
Lun 30 Juil 2018, 18:24 par 007/**

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Dim 29 Juil 2018, 11:36 par Caton l'Ancien

» Pas-de-Calais et Calais
Sam 28 Juil 2018, 19:57 par Cousin Hubert

Août 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    Terrorisme islamiste

    Partagez
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6191
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Terrorisme islamiste

    Message par Mitsahne le Sam 24 Mar 2018, 18:18

    Une suggestion, je le reconnais, un peu osée, pour faire mal aux djihadistes :

    Je décréterais que tout terroriste tué au cours d'un attentat sera automatiquement incinéré (même s'il ne reste qu'un doigt au cas où il s'est fait exploser), et ses cendres seront jetées dans les égouts de l'abattoir des environs (ovins, bovins, porcins) de façon anonyme, hors présence proches.

    Cela n'évitera certainement pas beaucoup d'attentats mais cela peut faire réfléchir certains "allahouhakbars".


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 11990
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Terrorisme islamiste

    Message par Cousin Hubert le Sam 24 Mar 2018, 18:40

    Mitsahne a écrit:Une suggestion, je le reconnais, un peu osée, pour faire mal aux djihadistes

    Cela n'évitera certainement pas beaucoup d'attentats mais cela peut faire réfléchir certains "allahouhakbars".

    Je ferais des suggestions encore plus osées...

    Petit cochon


    Dernière édition par Cousin Hubert le Lun 26 Mar 2018, 22:09, édité 1 fois


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6191
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Terrorisme islamiste

    Message par Mitsahne le Sam 24 Mar 2018, 18:52

    Merci, Cousin, cela fait du bien de se sentir soutenu !

    Le steak haché ne sera pas cher bientôt...


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 11990
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Terrorisme islamiste

    Message par Cousin Hubert le Sam 24 Mar 2018, 19:43

    Mitsahne a écrit:Merci, Cousin, cela fait du bien de se sentir soutenu !
    Wink

    Mitsahne a écrit:Le steak haché ne sera pas cher bientôt...

    Pas cher et de qualité!!! Puisque ça sera du steak haché "halal"... directement du producteur au consommateur... Wink
    C'est nos "têtes blondes" du 93 qui vont se régaler... Siffler


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18452
    Age : 69
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Terrorisme islamiste

    Message par philiberte le Lun 26 Mar 2018, 06:20

    Mitsahne a écrit:Une suggestion, je le reconnais, un peu osée, pour faire mal aux djihadistes :

    Je décréterais que tout terroriste tué au cours d'un attentat sera automatiquement incinéré (même s'il ne reste qu'un doigt au cas où il s'est fait exploser), et ses cendres seront jetées dans les égouts de l'abattoir des environs (ovins, bovins, porcins) de façon anonyme, hors présence proches.

    Cela n'évitera certainement pas beaucoup d'attentats mais cela peut faire réfléchir certains "allahouhakbars".

    Excellente idée, mais vous pensez bien que nos gouvernants frileux ne se risqueront jamais à ça! Pensez, ça mettrait le feu aux poudres!


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18452
    Age : 69
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Terrorisme islamiste

    Message par philiberte le Lun 26 Mar 2018, 06:24

    Punaise!


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 23894
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Terrorisme islamiste

    Message par Caton l'Ancien le Lun 26 Mar 2018, 08:39

    Mitsahne a écrit:Une suggestion, je le reconnais, un peu osée, pour faire mal aux djihadistes :

    Je décréterais que tout terroriste tué au cours d'un attentat sera automatiquement incinéré (même s'il ne reste qu'un doigt au cas où il s'est fait exploser), et ses cendres seront jetées dans les égouts de l'abattoir des environs (ovins, bovins, porcins) de façon anonyme, hors présence proches.

    Cela n'évitera certainement pas beaucoup d'attentats mais cela peut faire réfléchir certains "allahouhakbars".

    Certes, Mitsahne, on peut se faire plaisir avec ce genre de propositions. Mais vous savez bien que le principal problème, ce ne sont même pas ces détraqués, car les islamistes sont effectivement des déséquilibrés, juste un peu plus que l'ensemble des musulmans, mais la masse des gogols et cyniques qui offrent notre pays comme si c'était le leur à des prétendues images du Christ.

    Vous pensez bien que si, simplement, la loi était appliquée, il ne serait pas nécessaire d'imaginer des solutions ....... extrémistes...

    Personnellement, c'est une autre catégorie que j'enverrais se faire incinérer.
    Et si j'en avais le pouvoir, je virerais la weil du Panthéon où elle squatte avec son con joint.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 23894
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Terrorisme islamiste

    Message par Caton l'Ancien le Lun 26 Mar 2018, 08:43

    Cousin, il me semble qu'il serait prudent de ne pas conserver cette "information"...


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6191
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Terrorisme islamiste

    Message par Mitsahne le Lun 26 Mar 2018, 19:05

    Caton a raison : par les temps qui courent, je ne vois pas l'intérêt de garder public les messages ci-dessus. Si vous voulez les supprimer, c'est d'accord.


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 11990
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Terrorisme islamiste

    Message par Cousin Hubert le Lun 26 Mar 2018, 22:10

    Caton l'Ancien a écrit:Cousin, il me semble qu'il serait prudent de ne pas conserver cette "information"...

    J'ai enlevé mon "information"... Wink


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    007/**
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 3219
    Age : 65
    Localisation : Burgondi
    Date d'inscription : 18/07/2007

    Re: Terrorisme islamiste

    Message par 007/** le Mar 27 Mar 2018, 09:46

    Hmouais ... Et si l'hysterisation antimuz était le piège dans lequel veulent justement nous faire tomber ceux qui les font venir ?
    Islamisme: les vrais coupables
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 23894
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Terrorisme islamiste

    Message par Caton l'Ancien le Mar 27 Mar 2018, 13:25

    Mais................. n'est-ce pas ce que je ne cesse de dire depuis des années, et qui m'a valu bien des réflexions désobligeantes.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6191
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Terrorisme islamiste

    Message par Mitsahne le Mar 27 Mar 2018, 16:06

    Demain, on va assister à une débauche d'hommages pathétiques, émouvants, grandiloquents, président de la République en tête, pour les obsèques nationales du valeureux gendarme de Carcassonne. Hypocrite aussi, car Macron a fait partie des "dirigeants" d'obédience hollandaise qui depuis des années ont laissé entrer et proliférer les terroristes d'aujourd'hui (et de demain).
    Castaner, le secrétaire général de son parti LREM, déclare qu'il faut laisser rentrer 258 adultes français djihadistes de Syrie "pour mieux les identifier" !!! Rappelons qu'il n'y a pas si longtemps, Vladimir Poutine disait qu'il pourchasserait les terroristes et irait les buter jusque dans les chiottes...
    Mais nous, on expulse quatre diplomates russes.

    Notez aussi qu'on doit éviter de dire EGORGER ou POIGNARDER, mais simplement "piqué au cou" !

    Et qu'un voisin de la pauvre dame juive assassinée à coups de couteau par un jeune islamiste de son immeuble a déclaré : voilà la SCHOAH QUI RECOMMENCE !

    Un seul conseil : bouffez le plus possible, sinon vous n'aurez plus assez de quoi vomir !!!


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 11990
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Terrorisme islamiste

    Message par Cousin Hubert le Ven 13 Avr 2018, 20:59

    Les noms de 2 626 agents du renseignement aux mains d’une islamiste radicalisée

    L’information est connue des autorités depuis un an mais était traitée avec la plus stricte confidentialité. En avril 2017, une jeune femme, Mina B., fichée S, est entendue dans le cadre d’une enquête judiciaire portant sur ses liens avec la mouvance radicale. Lors de son audition, Mina s’épanche. La police va alors découvrir des informations si sensibles qu’elles feront l’objet d’une seconde enquête préliminaire…

    (…) Les enquêteurs vont poursuivre leurs recherches et trouver sur l’ordinateur de Mina B. un certain nombre de photographies et de discussions sous pseudonyme, montrant que la jeune femme est en contact avec plusieurs djihadistes sur zone. Surtout, ils vont mettre la main sur une clé USB remplie de documents et fichiers de police sensibles, comprenant notamment une liste… de 2 626 agents du renseignement.

    Cette liste, que Mina avait pris le soin d’effacer, date de 2008. Elle correspond à des policiers affectés à la Direction de la surveillance du territoire (DST) et aux Renseignements généraux (RG), au moment de la création de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), qui a fusionné en partie les deux entités. Cette direction a été remplacée en 2014 par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). De très nombreux policiers de l’époque présents sur la liste sont toujours en fonction. D’autres ont quitté le renseignement. D’autres enfin ont rejoint la DGSI et ne figurent donc pas sur cette liste.

    http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-les-noms-de-2-626-agents-du-renseignement-aux-mains-d-une-radicalisee-10-04-2018-2209549_23.php


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 23894
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Terrorisme islamiste

    Message par Caton l'Ancien le Dim 24 Juin 2018, 18:37

    C'est au Liban, mais ...

    1979-1982 : Israël a créé un groupe terroriste pour semer le chaos au Liban
    vendredi 22 juin 2018



    Dans les années 1979-1982, le gouvernement israélien a créé au Liban une organisation qui a commis de très nombreux attentats terroristes. Dans son livre, Rise and Kill First : The Secret History of Israel’s Targeted Assassinations, le chroniqueur militaire israélien Ronen Bergman revient, entre autres, sur cet épisode qui reste largement occulté.

    « Des choses terribles ont été faites avec le soutien de Sharon. J’ai soutenu et même participé à quelques-unes des opérations d’assassinats effectuées par Israël. Mais là nous parlons d’extermination de masse, juste pour tuer et pour semer le chaos et l’effroi chez les civils. Depuis quand envoyons-nous des ânes chargés de bombes dans des marchés pour qu’ils explosent ? »

    Ainsi s’exprime un agent du Mossad cité dans Rise and Kill First : The Secret History of Israel’s Targeted Assassinations, du journaliste israélien Ronen Bergman.

    En juillet 1979 à Jérusalem, une conférence sur le « terrorisme international » fut organisée par le Jonathan Institute, un organisme intimement lié au gouvernement israélien et nommé d’après Jonathan Nétanyahou, qui avait perdu la vie pendant le raid fameux des forces israéliennes à Entebbe [1]. Son père, l’historien Benzion Nétanyahou, ancien secrétaire personnel de Ze’ev Jabotinsky (le fondateur du sionisme révisionniste, branche ultranationaliste du sionisme), était un acteur majeur de la création de l’institut. Il prononça l’allocution inaugurale de la conférence. L’événement, expliqua-t-il, annonçait le début d’un « processus nouveau – le ralliement des démocraties au combat contre le terrorisme et ses dangers ». « Contre le front international du terrorisme », arguait Nétanyahou père, l’enjeu consiste à mobiliser « une opinion publique organisée qui poussera les gouvernements à agir ». Les orateurs de la conférence de 1979 représentaient un véritable Who’s Who du gotha conservateur, principalement d’Israël et des États-Unis.



    Un « mal moral » chez l’autre

    Benzion Nétanyahou insista sur « l’importance d’établir d’emblée qu’il existait un cadre conceptuel clair » : le terrorisme, expliquait-il, est le « meurtre délibéré et systématique de civils de manière à inspirer la peur ». C’est « un mal moral » qui « infecte ceux qui commettent ces crimes et aussi ceux qui, par méchanceté, ignorance ou simple refus de penser, les approuvent ».

    L’Institut organisa une deuxième conférence à Washington en juin 1984. Ses actes furent ensuite édités par Benyamin Nétanyahou et publiés sous le titre Terrorism : How the West Can Win. Comme Nétanyahou fils l’expliquait, la conférence de 1979 avait « contribué à focaliser l’attention de cercles occidentaux influents sur la vraie nature de la menace terroriste ». Ce n’était cependant « pas suffisant », puisqu’il n’y avait pas encore de « réponse internationale cohérente et unie ». Promouvoir une telle politique unifiée, concluait-il, était « l’objectif principal du deuxième rassemblement international » du Jonathan Institute. Et de fait, à la fin du premier mandat de Ronald Reagan, les élus américains en étaient arrivés à accepter et à adopter les principales assertions et hypothèses qui avaient été, depuis des années, au cœur du discours israélien sur le « terrorisme ». Le « terroriste » est l’« Autre » non occidental. Il utilise des moyens mauvais et immoraux, au service de fins mauvaises et immorales. En ce sens, « le terroriste » appartient au monde pré- ou non civilisé. Par contraste, « nous » nous opposons à, condamnons et rejetons « tous les terrorismes ». Nos usages de la force sont légitimes et toujours défensifs, car ils ne viennent qu’en réponse à la « menace terroriste ».

    Ce discours est de l’idéologie pure. Car de 1979 à 1983, précisément durant la période qui sépare les conférences de Jérusalem et de Washington, de très hauts responsables israéliens menèrent une campagne à large échelle d’attentats à la voiture piégée qui tua des centaines de Palestiniens et de Libanais, civils pour la plupart. Plus remarquable encore, un des objectifs de cette opération secrète était précisément de pousser l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) à recourir au « terrorisme » pour fournir à Israël la justification d’une invasion du Liban. Ces assertions ne sont pas le produit d’un esprit conspirationniste. Une description des grandes lignes de cette opération secrète a été publiée par Ronen Bergman, un journaliste israélien respecté, dans le New York Times Magazine du 23 janvier 2018. Il était adapté de son livre Rise and Kill First : The Secret History of Israel’s Targeted Assassinations où figure un compte rendu bien plus détaillé de l’opération, entièrement basé sur des interviews avec des responsables israéliens impliqués dans ou informés de l’opération à l’époque.



    Sans laisser d’empreintes

    Dans le New York Times, Bergman, chroniqueur chevronné sur les questions militaires et de renseignement du quotidien israélien Yedioth Ahronoth, décrit comment, le 22 avril 1979, un « escadron terroriste » du Front de libération de la Palestine a pris en otage puis sauvagement assassiné à Naharyia, une bourgade israélienne proche de la frontière libanaise, un père et deux de ses filles de 4 et 2 ans. « Dans la foulée », explique l’auteur, le général Rafael Eitan, alors chef d’état-major, lança avec le général commandant de la région nord Avigdor Ben-Gal, la mise en place d’un groupe dont le rôle serait de mener des opérations terroristes en territoire libanais. Avec l’accord d’Eitan, Ben-Gal recruta le général Meir Dagan, « le plus grand expert en opérations spéciales » d’Israël (et futur chef du Mossad), et « tous les trois mirent en place le Front pour la libération du Liban des étrangers [FLLE] ».

    Bergman cite le général David Agmon, un des rares hommes à avoir été informé de l’opération, qui explique ainsi son objectif :

    « Le but était de créer le chaos parmi les Palestiniens et les Syriens au Liban, sans laisser d’empreinte israélienne, pour leur donner l’impression qu’ils étaient constamment sous attaque et leur instiller un sentiment d’insécurité. »

    Pour y parvenir, Eitan, Ben-Gal et Dagan « recrutèrent des locaux libanais, druzes, chrétiens et musulmans chiites, qui n’aimaient pas les Palestiniens et souhaitaient qu’ils quittent le Liban. » Entre 1979 et 1983, « le Front a tué des centaines de personnes ».

    Pour ceux qui connaissent le conflit au Liban, la référence à ce FLLE est extraordinairement significative. Ce groupe a, au début des années 1980, revendiqué la responsabilité de dizaines d’attentats destructifs à la voiture piégée ciblant les Palestiniens et leurs alliés libanais. Ces attentats furent largement couverts par la presse américaine de l’époque. Le plus souvent, les journalistes américains décrivirent le FLLE comme un « mystérieux » ou « insaisissable groupe d’extrême droite ». À l’occasion, ils notèrent que les Palestiniens et leurs alliés libanais étaient convaincus que ce groupe n’était qu’une invention d’Israël destinée à cacher son rôle.

    En revanche, aucune connaissance préalable du conflit libanais n’est requise pour comprendre l’ampleur et l’importance des révélations de Bergman. Au début, explique-t-il, l’opération utilisait surtout « des explosifs cachés dans des bidons d’huile ou des boîtes de conserve » fabriqués dans un atelier de tôlerie du kibboutz Mahanayim où résidait Ben-Gal. Ces « petits barils » passaient ensuite au Liban. Rapidement, poursuit l’auteur,

    « des bombes ont commencé à exploser dans les maisons de collaborateurs de l’OLP au Sud-Liban, tuant toutes les personnes qui s’y trouvaient, ou dans les bureaux de l’OLP, surtout à Tyr, à Sidon et dans les camps de réfugiés palestiniens alentour, causant des dommages et des victimes en masse. »

    Des actions non autorisées ?

    L’opération était menée dans le plus grand secret. Selon Bergman, elle ne fut jamais approuvée par le gouvernement lui-même et il n’y a « pas moyen de savoir » à quel degré Ezer Weizman, alors ministre de la Défense, en fut informé. Mais malgré leurs efforts, Eitan, Ben-Gal et Dagan furent incapables de garder l’opération complètement hermétique. Bientôt, plusieurs hauts responsables d’AMAN (acronyme d’Agaf Ha-Modi’in, renseignement militaire israélien) s’y opposèrent énergiquement, mais sans succès. La contestation vint aussi de l’intérieur du gouvernement. Le vice-ministre israélien de la Défense, Mordechai Tzippori, fut informé d’une attaque en avril 1980 durant laquelle des femmes et des enfants avaient été tués par l’explosion d’une voiture piégée au Sud-Liban. En juin, une réunion eut lieu dans le bureau du Premier ministre Menahem Begin. Tzippori accusa Ben-Gal de « mener des actions non autorisées au Liban » durant lesquelles « des femmes et des enfants avaient été tués. » « Inexact !, répliqua ce dernier. Quatre ou cinq terroristes ont été tués. Qui circule au Liban dans une Mercedes à 2 h du matin ? Seulement des terroristes ! » Begin accepta les assurances de Ben-Gal et mit fin à la réunion. Celle-ci marqua la fin de toute contestation contre l’opération secrète menée par Eitan, Ben-Gal et Dagan.

    Le 16 juillet 1981, des roquettes palestiniennes Katioucha tuèrent trois civils israéliens dans la bourgade de Kiryat Shmonah. Le jour suivant, les forces aériennes israéliennes ripostèrent par des bombardements massifs ciblant les quartiers généraux de l’OLP au centre de Beyrouth ainsi que plusieurs ponts autour de Sidon, tuant entre 200 et 300 personnes, principalement des civils libanais, et en blessant plus de 800. Le 5 août 1981, Begin choisit Ariel Sharon pour le remplacer comme ministre de la Défense. Ainsi que des historiens et chroniqueurs israéliens comme Zeev Schiff, Ehoud Yaari, Benny Morris, Avi Shlaim ou Zeev Maoz l’ont depuis longtemps documenté, dans les dix mois qui suivirent, Israël s’engagea dans des nombreuses opérations militaires dans l’objectif clair de provoquer les Palestiniens à quelque forme de réponse armée qu’Israël aurait alors pu condamner comme une attaque « terroriste » justifiant une offensive majeure au Liban. Rise and Kill First représente une contribution majeure à notre compréhension de ce moment historique, car il montre, à partir de comptes-rendus de première main des responsables israéliens impliqués dans l’opération, que la campagne d’attentats à la voiture piégée qui s’intensifia beaucoup lorsque Sharon devint ministre de la Défense doit être comprise précisément comme un élément de cette stratégie plus large de provocation.

    Lire l’article entier sur orientxxi.info
    Notes

    [1] Dans la nuit du 3 au 4 juillet 1976, un commando israélien intervint à Entebbe, en Ouganda, pour libérer les passagers d’un vol Air France pris en otage par des membres du Front populaire de libération de la Palestine.



    https://www.egaliteetreconciliation.fr/1979-1982-Israel-a-cree-un-groupe-terroriste-pour-semer-le-chaos-au-Liban-51341.html


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 11990
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Terrorisme islamiste

    Message par Cousin Hubert le Mar 26 Juin 2018, 23:37

    L’Etat Islamique aurait validé un projet visant à envoyer des enfants-soldats en Europe

    Selon un djihadiste français, l’EI aurait validé un projet de deux cadres de l’organisation, les frères Clain, visant à envoyer des enfants-soldats en Europe

    Des enfants-soldats formés en Syrie pour commettre des attentats en France ? Ce scénario cauchemardesque aurait été très sérieusement envisagé par l’organisation Etat islamique (EI), à en croire les récentes confessions d’un djihadiste français, Jonathan Geffroy. Capturé début 2017 par l’Armée syrienne libre (ASL) tandis qu’il cherchait à fuir la Syrie avec sa femme et ses deux enfants, ce Toulousain de 35 ans a été remis en septembre par les autorités turques à la France, où il a été mis en examen pour association de malfaiteur terroriste criminelle.

    Entendu à plusieurs reprises entre septembre 2017 et février 2018 par la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) puis par un juge d’instruction, le djihadiste, qui se présente comme un repenti, s’est montré constant dans son désir de coopérer. Son récit est d’autant plus précieux que Jonathan Geffroy est l’un des rares « revenants » à avoir fait partie de l’entourage des frères Jean-Michel et Fabien Clain, deux responsables de la propagande de l’EI qui figurent parmi les plus hauts cadres français de l’organisation encore en vie.

    Son témoignage semble confirmer l’une des menaces les plus redoutées par les services antiterroristes : le recrutement d’enfants ayant grandi en Syrie, les fameux « Lionceaux du Califat », pour perpétrer des attaques en Europe. A l’en croire, ce sont les frères Clain eux-mêmes qui ont soumis ce projet à leur hiérarchie. Si ses révélations sont exactes, elles étayeraient pour la première fois le rôle des deux frères – connus pour avoir prêté leur voix à la revendication des attentats du 13 novembre 2015 – dans la conception des opérations extérieures de l’EI.

    https://www.lemonde.fr/societe/article/2018/06/26/enfants-kamikazes-le-projet-secret-du-groupe-etat-islamique_5321204_3224.html

    Heureusement, notre gentil gouvernement a tout prévu pour accueillir et divertir les gamins soldats, à commencer par Médine au Bataclan. Siffler



    https://www.youtube.com/watch?v=uuTo6wtEQr0



    https://www.youtube.com/watch?v=tnOWxcZsChc


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 11990
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Terrorisme islamiste

    Message par Cousin Hubert le Mar 03 Juil 2018, 22:47

    Le terrorisme a coûté 43 milliards d’euros à la France en 12 ans

    L’Union européenne (UE) a perdu environ 180 milliards d’euros en termes de PIB en raison du terrorisme entre 2004 et 2016, selon une nouvelle étude de l’organisation de recherche à but non lucratif RAND Europe.

    Le rapport, préparé pour le Parlement européen, montre que le terrorisme est négativement associé à la croissance économique en Europe.

    Selon l’étude, les changements de comportement économique pourraient expliquer les effets négatifs observés sur la croissance économique, car les gens et les entreprises changent leurs comportements d’achat, d’épargne et d’investissement à la suite d’attaques terroristes.

    Les habitudes d’achat des consommateurs sont restées relativement stables et, dans certains cas, accrues à la suite d’une attaque terroriste, mais les données fournies dans l’étude suggèrent que les investissements ont diminué, passant à des dépenses publiques moins efficaces et moins favorables à la croissance.

    Cependant, ces effets négatifs sur la croissance économique ont tendance à être de courte durée et ne s’appliquent que dans l’année qui suit l’attaque terroriste.

    Le Royaume-Uni (43,7 milliards d’euros) et la France (43 milliards d’euros) ont subi les plus importantes pertes économiques en termes de PIB dues au terrorisme. Celui-ci a été suivi de près par l’Espagne (40,8 milliards d’euros), puis l’Allemagne (environ 19,2 milliards d’euros).

    Marco Hafner, économiste senior chez RAND Europe qui a dirigé l’analyse, a déclaré: « Outre la dévastation physique évidente et le traumatisme émotionnel, il y a un impact négatif sur la croissance économique dans les pays où ces attaques terroristes ont lieu. Lorsque vous tenez compte de la nature peu fréquente des événements terroristes en Europe, les pertes de PIB qui se produisent dans les économies nationales sont notables. »

    https://www.rand.org/news/press/2018/06/06.html

    Certains pays dépensent des milliards pour se développer: pour la conquête spatiale, pour l'intelligence artificielle, etc...

    En France, c'est pour cohabiter avec des terroristes parasites qui ne vivent que pour nous exterminer. Siffler



    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

    Contenu sponsorisé

    Re: Terrorisme islamiste

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 16 Aoû 2018, 02:12