Qui est en ligne ?

Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» VRAIES NOUVELLES DU CLIMAT
Hier à 19:51 par FLANDRE

» La gauche fait-elle le lit de l'islamisme ?
Mar 18 Juil 2017, 06:48 par 007/**

» En cas de crise, les banques pourront...
Sam 15 Juil 2017, 23:26 par Cousin Hubert

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Jeu 13 Juil 2017, 19:32 par Cousin Hubert

» L'autre affaire
Jeu 13 Juil 2017, 08:45 par 007/**

» Le fil de Mistinguette (3)
Mer 12 Juil 2017, 16:12 par mistinguetteR

» On va tuer le "blanc"
Mar 11 Juil 2017, 20:52 par Cousin Hubert

» Gens du pillage, roms, gitans...
Lun 10 Juil 2017, 21:12 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Lun 10 Juil 2017, 16:18 par Etienne Charles

Juillet 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    LIQUIDATION TOTALE AVANT FERMETURE ... DE LA FRANCE

    Partagez

    FLANDRE
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2138
    Age : 71
    Localisation : BASSE-NORMANDIE
    Loisirs : HERALDIQUE
    Date d'inscription : 15/12/2009

    LIQUIDATION TOTALE AVANT FERMETURE ... DE LA FRANCE

    Message par FLANDRE le Lun 15 Avr 2013, 09:21

    France : liquidation totale
    Source : scriptoblog.com

    Ce gouvernement restera comme celui qui aura tenté de finir d’achever la France.
    Chaque jour Ayrault et son équipe, avec le soutien de François Hollande évidemment, donnent l’impression de vouloir terminer le travail entamé depuis (au moins) Pompidou.

    Pulvérisation de la famille
    Depuis une quarantaine d’années, individualisme hédoniste aidant et féminisme en délire triomphant, la famille avait déjà sérieusement du plomb dans l’aile : multiplication des divorces, accroissement des familles monoparentales, 200 000 avortements pratiqués chaque année depuis l’adoption de la loi Veil, démographie faible. La loi Taubira relative au mariage des duos homosexuels et lesbiens (en langue française un couple suppose l’altérité) et à l’adoption des enfants arrive donc telle la cerise sur le gâteau. De plus, c’est un secret de polichinelle mais dès que le mot "mariage" sera prononcé, avec la jurisprudence européenne, cela ouvrira immédiatement droit à la PMA et à la GPA. La loi Taubira est donc le dernier clou dans le cercueil de la famille.

    Oraison funèbre pour la souveraineté nationale
    Hollande aura également échoué, comme c’était absolument prévisible, à renégocier le traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), ce super-Maastricht avec son lot d’atteinte insupportable à la souveraineté et principalement budgétaire à travers la "règle d’or" inscrite dès lors dans le marbre constitutionnel, un déficit autorisé qui ne doit pas excéder 0,5% du PIB et un mécanisme correctif automatique en cas de dépassement. En revanche, il n’aura pas hésité un instant à le faire ratifier par le Parlement. Consulter le peuple français par la voie référendaire sur un sujet aussi capital (comme le sujet précédent d’ailleurs), vous plaisantez cher Monsieur ! La France ne maîtrisait déjà plus ses frontières et ne pouvait plus battre monnaie, son budget devra désormais passer sous les fourches caudines des eurocrates.

    Vers une citoyenneté au rabais
    Même si ce funeste projet semble pour le moment enterré, le droit de vote des étrangers aux élections locales finirait d’entamer le rapport qui devrait être indissociable entre citoyenneté et nationalité. Principe normalement intangible qui a déjà été mis à mal par les élections européennes ouvertes aux ressortissants communautaires. Mais ce n’est pas le seul élément qui met à mal le principe de citoyenneté. Le consentement à l’impôt est un élément constitutif du sentiment d’appartenance à la citoyenneté française. Or, depuis l’affaire Cahuzac ce consentement à l’impôt est désormais beaucoup moins évident pour nombre de contribuables. Voir le ministre en charge du Budget (ou ce qu’il en reste, voir paragraphe précédent) et de la lutte contre l’évasion fiscale s’affranchir lui-même des règles communes, tricher et mentir ne va certainement pas aider à réconcilier les Français avec les Finances publiques. D’autant que l’agacement était déjà grand de voir une très grosse partie des prélèvements partir dans le tonneau des Danaïdes du remboursement d’une dette illégitime, dans l’aide médicale d’État (AME) réservée aux clandestins, dans des subventions accordées à des associations ne représentant qu’elles-mêmes ou encore dans le paiement de bombes que l’on vient déverser sur les populations libyennes. Alors que dans le même temps des hôpitaux ferment, des crèches n’ouvrent pas, des services publics sont supprimés dans les campagnes (et largement dans les villes désormais), des transports ne circulent plus par "souci de rentabilité" à partir de certaines heures etc.

    La fin d’un modèle social

    L’accord national interprofessionnel (ANI) signé par le MEDEF et les syndicats minoritaires (CFDT, CFE-CGC et CFTC), syndicats qui n’ont rassemblé aux dernières élections prud’homales que 38,7% des voix, sera repris très probablement dans sa quasi-intégralité par la représentation abusivement qualifiée de "nationale". Ce texte met fin au CDI tel qu’il fut jusqu’alors. Un texte qui ferait presque passer le CPE de triste mémoire pour une mesure progressiste !
    Que contient ce texte ?
    Il sera désormais possible de baisser les salaires jusqu’au niveau du SMIC et d’allonger le temps de travail en cas de difficultés économiques dans l’entreprise (si accord d’entreprise il y a). En cas de refus : licenciement. La mobilité forcée d’un site à l’autre sans limitation dans le temps et dans l’espace est inscrite. En cas de refus : licenciement. Les licenciements sont facilités (contournement de la loi et de la justice prud’homale), les délais de recours sont réduits pour le non-respect du contrat de travail, la contestation de licenciement et les salaires impayés ou minorés. Mais cet accord c’est aussi l’extension du contrat à durée indéterminée intermittent.
    En clair : on vous embauche en durée indéterminée mais on vous fait travailler quand on en a besoin, les périodes non-travaillées ne donnant pas droit à l’allocation-chômage...
    Comme l’explique très bien notre ami Adrien Abauzit, l’ANI relève de tout sauf d’un hasard du calendrier. Il s’inscrit parfaitement dans le cadre du marché transatlantique prévu à l’horizon 2015 et si souvent évoqué par Pierre Hillard. Les conditions de travail des Français et plus largement des Européens devant s’aligner sur celles des travailleurs d’outre-Atlantique.Autre mesure marquée du sceau de la régression sociale : la baisse des allocations familiales. Outre que sur un plan symbolique cette décision est un vrai désastre, cette baisse des alloc’ risque de peser fortement sur les naissances. Quel projet se cache derrière ce sale coup encore porté à la famille française ? Logique comptable court-termiste ou dessein beaucoup plus inavouable ? Et les retraites complémentaires dans tout ça ?
    Là aussi, il y a eu "accord" entre les partenaires sociaux. Avec le regard bienveillant et complice du gouvernement, qui ne s’est pas mêlé des discussions entre le MEDEF (décidément choyé et gâté comme jamais) et les syndicats. Outre la CFDT, la CFTC et FO ont décidé de signer. Depuis le 1er avril, les retraites complémentaires sont moins revalorisées que l’inflation, ce qui amputera le pouvoir d’achat des 11 millions de retraités concernés. Les pensions seront ainsi augmentées de +0,8% pour l’Arrco (retraite complémentaire des salariés du privé) et +0,5% pour l’Agirc (retraite complémentaire des cadres du privé), alors que l’inflation a été revue à +1,2% par le gouvernement pour 2013. [1]

    Tropisme américano-anglophile éhonté
    Le projet de loi Peillon-Fioraso est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Ce projet de loi présenté en conseil des minsitres le 20 mars étend la possibilité de dispenser dans l’enseignement supérieur des cours en anglais plutôt qu’en français. Jusqu’ici, la loi Toubon de 1994 posait comme principe qu’en France, dans n’importe quelle école ou université publique ou privée, tous les enseignements devaient être dispensés en français, la langue de la République. À deux exceptions près : pour les cours de langues et lorsque l’enseignant est un intervenant étranger. Là encore il s’agit de fondre la France dans le magma du mondialisme américanomorphe.

    Ce gouvernement est donc bel et bien un gouvernement de destruction nationale.Il s’est donné pour unique tâche de "réussir" là où les précédents gouvernements avaient "échoué". Et le moins qu’on puisse dire c’est que pour le moment il y parvient parfaitement.

    Les Français font aujourd’hui face à un gouvernement composé d’extrémistes et d’idéologues fanatiques (Taubira, Vallaud-Belkacem, Peillon...) accompagnés de carriéristes sans foi ni loi (Valls) et de bateleurs d’estrade prêts à renier toutes leurs convictions dans l’espoir de conserver leur portefeuille ministériel (Montebourg).
    Jusqu’où ce gouvernement pourrait-il aller ?
    À voir la façon dont des enfants, des personnes âgées et des familles ont été aspergés de gaz lacrymogènes lors de la Manif pour tous du 24 mars dernier, les Français ont un début de réponse


    Petit cochon
    avatar
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10585
    Age : 118
    Date d'inscription : 17/02/2007

    Re: LIQUIDATION TOTALE AVANT FERMETURE ... DE LA FRANCE

    Message par Hibiscusez-moi le Mer 24 Avr 2013, 16:11

    Que peut-on lire sur la stèle de Florange?

    Trahison.

    Ici reposent les promesses de changement de F. Hollande faites aux ouvriers et leurs familles à Florange le 24/02/2012. "Forges et sidérurgie lorraine" 1323-2013, la force ouvrière de Florange».

    Voilà l'inscription posthume de la stèle, posée ce mercredi devant les hauts-fourneaux d'Hayange définitivement fermés.

    Votez ps, le parti gagnant!
    avatar
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10585
    Age : 118
    Date d'inscription : 17/02/2007

    Re: LIQUIDATION TOTALE AVANT FERMETURE ... DE LA FRANCE

    Message par Hibiscusez-moi le Mer 24 Avr 2013, 23:19

    Le maire ps de Hayange a fait retirer la stèle en expliquant qu'il ne fallait pas se tromper de coupable (selon lui, ce n'est pas hollande mais mittal)
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10389
    Age : 46
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: LIQUIDATION TOTALE AVANT FERMETURE ... DE LA FRANCE

    Message par Cousin Hubert le Mer 24 Avr 2013, 23:23

    C'est a une faillite globale que nous devons faire face, et pas uniquement financière...

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: LIQUIDATION TOTALE AVANT FERMETURE ... DE LA FRANCE

    Message par silence le Jeu 25 Avr 2013, 00:42

    Ce n'est qu'une fiction politique.

    ...Au final, le livre ne me parait pas s'inscrire dans le rang des apotres du "déclin français". C'est un bel exercice d'analyse des réactions en chaine en économie, de l'incidence de la monnaie et du crédit (et de la confiance portée à ces deux éléments par le marché) sur l'activité économique. Les auteurs ont créé un site pour recueillir les réactions des lecteurs sur ce livre. Il est intéressant de constater à la lecture de ce dernier que les auteurs tiennent vraiment à modérer les ardeurs défaitistes de certains lecteurs et à rappeler que le seul but du livre est de faire prendre conscience qu'une politique d'endettement peut se traduire à terme par des conséquences douleureuses...mais que des solutions seront sans doute trouvées avant que "le jour où la France a fait faillite".

    http://www.deniscastel.fr/index.php/le_jour_ou_la_france_a_fait_faillite
    Il y a plein de bouquins comme ça.

    Contenu sponsorisé

    Re: LIQUIDATION TOTALE AVANT FERMETURE ... DE LA FRANCE

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 24 Juil 2017, 14:38