Qui est en ligne ?

Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Foot
Aujourd'hui à 14:55 par Caton l'Ancien

» HITLER
Aujourd'hui à 11:40 par Caton l'Ancien

» Le fil de Mistinguette (3)
Hier à 20:01 par mistinguetteR

» Contrat de mariage de plaisir
Lun 16 Juil 2018, 21:01 par Caton l'Ancien

» Immigration: une richesse pour la France?
Sam 14 Juil 2018, 18:37 par Cousin Hubert

» PARIS, Ville des Lumières.......
Sam 14 Juil 2018, 18:33 par Cousin Hubert

» Crise : le moment décisif approche - Michel Drac
Ven 13 Juil 2018, 10:50 par Caton l'Ancien

» Ciao a tutti
Mer 11 Juil 2018, 19:42 par vince68

» Discrimination anti-Français de souche
Lun 09 Juil 2018, 17:19 par 007/**

Juillet 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    CRECHES GRATUITES POUR LES PAUVRES

    Partagez

    FLANDRE
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2180
    Age : 72
    Localisation : BASSE-NORMANDIE
    Loisirs : HERALDIQUE
    Date d'inscription : 15/12/2009

    CRECHES GRATUITES POUR LES PAUVRES

    Message par FLANDRE le Lun 21 Jan 2013, 10:39

    Pour lutter contre la pauvreté, le nombre d'enfants issus de familles pauvres accueillis dans les crèches devra désormais atteindre un minimum de 10%, a annoncé aujourd'hui Jean-Marc Ayrault, confirmant une information du Journal du Dimanche. Le premier ministre doit détailler demain, lors d'un comité interministériel de lutte contre l'exclusion, son plan quinquennal de lutte contre la pauvreté, dont les grandes lignes ont été annoncées en décembre.

    "Il faudra désormais que les crèches accueillent au minimum 10% d'enfants pauvres", a-t-il déclaré. "A terme, les crèches devront accueillir la même proportion d'enfants issus de familles pauvres que ce qu'ils représentent dans leur commune", a-t-il précisé. La pauvreté touche un enfant sur cinq en France.

    Les modalités pour parvenir à 10% d'enfants pauvres en accueil collectif seront précisées dans la quatrième convention d'objectifs et de gestion (COG), qui doit être signée au printemps entre l'Etat et la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) pour la période 2013-2016. Cette convention fixera les objectifs et les moyens dévolus à la branche famille de la Sécurité sociale.

    Développer l'accès des enfants de familles en situation de précarité à des modes d'accueil collectif était l'une des principales préconisations du groupe de travail consacré à l'enfance, qui avait planché sur les moyens d'endiguer la pauvreté, avant la conférence des 10 et 11 décembre.

    Le rapport de ce groupe suggérait de prévoir l'accueil en établissement collectif d'ici à 2022 d'un enfant sur 4 de moins de 3 ans (aujourd'hui 15%) et de réserver 20% des places aux enfants vivant sous le seuil de pauvreté


    REMARQUES :

    - la grande majorité des "pauvres" est constituée d'éléments étrangers que personne n'a invité et qui nous coûtent déjà des fortunes ...

    - la majorité des "pauvres" ne travaille pas et a donc le loisir de s'occuper de ses bambins.

    - par contre les "pas trop pauvres" travaillent ... et pour eux la crêche est indispensable


    - et combien ça va encore coûter cette nouvelle démagogie ?



    Petit cochon

      La date/heure actuelle est Jeu 19 Juil 2018, 17:43