Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Anne Hidalgo
Ven 18 Aoû 2017, 19:20 par Jean Ripleure

» La Dette de la France
Ven 18 Aoû 2017, 14:20 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Ven 18 Aoû 2017, 11:09 par Cousin Hubert

» Attentat(s) en France
Mer 16 Aoû 2017, 18:46 par Cousin Hubert

» Le fil de Mistinguette (3)
Dim 13 Aoû 2017, 09:38 par Caton l'Ancien

» ON REMPLACE ...
Sam 05 Aoû 2017, 15:23 par Etienne Charles

» Terrorisme islamiste
Mar 01 Aoû 2017, 11:13 par 007/**

» Pas-de-Calais
Mar 01 Aoû 2017, 02:12 par Cousin Hubert

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Jeu 27 Juil 2017, 09:11 par philiberte

Août 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    PROFESSEUR ROBERT FAURISSON

    Partagez

    FLANDRE
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2145
    Age : 71
    Localisation : BASSE-NORMANDIE
    Loisirs : HERALDIQUE
    Date d'inscription : 15/12/2009

    PROFESSEUR ROBERT FAURISSON

    Message par FLANDRE le Jeu 30 Aoû 2012, 14:45

    Le 21 août dernier, Le Monde a consacré une double page à Robert Faurisson, intitulée : "29 décembre 1978 / Comme Le jour où Le Monde a publié la tribune de Faurisson". Comme toujours, on n’y trouve aucun argument, ni la moindre esquisse de débat ; n’y abondent que de basses insultes et des calomnies. L’indigence y atteint son comble.

    Mais certains journalistes du Monde n’ont pas toujours eu la vision bornée de l’histoire que le canard de référence impose aujourd’hui à tous ses lecteurs ! En privé, dès les années 1970, ils ont discuté avec le professeur Faurisson. Ils ont tenu à en savoir plus, à lui faire part de leur estime, voire de l’admiration qu’ils avaient pour ses recherches. Ils lui ont écrit avant que l’ouragan emporte sur son passage toute possibilité de débat.Aujourd’hui, le blog inofficiel de Robert Faurisson a décidé d’exhumer l’un de ces trésors. Il s’agit d’une lettre de Jacqueline Piatier. Cette dame, décédée en 2001, avait fondé le Monde des livres en 1967 (le supplément littéraire du quotidien Le Monde), qu’elle a dirigé jusqu’en 1983. Elle était une figure majeure du monde des Lettres françaises.

    Faurisson écrit : "Le 17 juin 1972, elle assiste à ma soutenance de thèse dans l’amphithéâtre Richelieu de la Sorbonne sur « la Bouffonnerie de Lautréamont », c’est-à-dire sur la bouffonnerie d’Isidore Ducasse (1846-1870), auteur des Chants de Maldoror par le Comte de Lautréamont. Le 23 juin, elle signe un compte rendu élogieux à la fois de la thèse et de la soutenance. Cinq ans plus tard, je lui envoie un texte résumant la conclusion de mes recherches sur les prétendues chambres à gaz nazies."
    En réponse, elle lui fait parvenir une émouvante et courageuse lettre à en-tête du Monde, qui révélait son révisionnisme.

    Paris 17 juillet 1977
    Cher Monsieur,
    Votre texte est arrivé pendant mes vacances ce qui vous explique mon retard à vous répondre. Je connaissais déjà votre thèse sur les Chambres à gaz. Elle est virulente. Il se peut qu’elle soit vraie et aille un jour rejoindre au pays des légendes ces histoires d’enfants aux mains coupées par les Allemands qui couraient après la guerre de 14.
    A moins qu’il ne paraisse un ouvrage sur la question (comme le livre américain que vous me signalez – mais il est déjà ancien) le Monde des livres n’est pas le lieu pour ouvrir une telle polémique et surtout pendant les vacances, où l’on peut difficilement se procurer les références nécessaires.
    Mais je garde votre note. Un jour ou l’autre, peut-être, j’y aurai recours. C’est un fameux lièvre que vous levez.Croyez à mon bon souvenir.
    Jacqueline Piatier

    Dupetit-Thouars
    Fillette
    Fillette

    Nombre de messages : 557
    Age : 80
    Localisation : Centre
    Date d'inscription : 13/06/2012

    Re: PROFESSEUR ROBERT FAURISSON

    Message par Dupetit-Thouars le Mar 04 Sep 2012, 17:39

    FLANDRE a écrit:Le 21 août dernier, Le Monde a consacré une double page à Robert Faurisson, intitulée : "29 décembre 1978 / Comme Le jour où Le Monde a publié la tribune de Faurisson". Comme toujours, on n’y trouve aucun argument, ni la moindre esquisse de débat ; n’y abondent que de basses insultes et des calomnies. L’indigence y atteint son comble.

    Mais certains journalistes du Monde n’ont pas toujours eu la vision bornée de l’histoire que le canard de référence impose aujourd’hui à tous ses lecteurs ! En privé, dès les années 1970, ils ont discuté avec le professeur Faurisson. Ils ont tenu à en savoir plus, à lui faire part de leur estime, voire de l’admiration qu’ils avaient pour ses recherches. Ils lui ont écrit avant que l’ouragan emporte sur son passage toute possibilité de débat.Aujourd’hui, le blog inofficiel de Robert Faurisson a décidé d’exhumer l’un de ces trésors. Il s’agit d’une lettre de Jacqueline Piatier. Cette dame, décédée en 2001, avait fondé le Monde des livres en 1967 (le supplément littéraire du quotidien Le Monde), qu’elle a dirigé jusqu’en 1983. Elle était une figure majeure du monde des Lettres françaises.

    Faurisson écrit : "Le 17 juin 1972, elle assiste à ma soutenance de thèse dans l’amphithéâtre Richelieu de la Sorbonne sur « la Bouffonnerie de Lautréamont », c’est-à-dire sur la bouffonnerie d’Isidore Ducasse (1846-1870), auteur des Chants de Maldoror par le Comte de Lautréamont. Le 23 juin, elle signe un compte rendu élogieux à la fois de la thèse et de la soutenance. Cinq ans plus tard, je lui envoie un texte résumant la conclusion de mes recherches sur les prétendues chambres à gaz nazies."
    En réponse, elle lui fait parvenir une émouvante et courageuse lettre à en-tête du Monde, qui révélait son révisionnisme.

    Paris 17 juillet 1977
    Cher Monsieur,
    Votre texte est arrivé pendant mes vacances ce qui vous explique mon retard à vous répondre. Je connaissais déjà votre thèse sur les Chambres à gaz. Elle est virulente. Il se peut qu’elle soit vraie et aille un jour rejoindre au pays des légendes ces histoires d’enfants aux mains coupées par les Allemands qui couraient après la guerre de 14.
    A moins qu’il ne paraisse un ouvrage sur la question (comme le livre américain que vous me signalez – mais il est déjà ancien) le Monde des livres n’est pas le lieu pour ouvrir une telle polémique et surtout pendant les vacances, où l’on peut difficilement se procurer les références nécessaires.
    Mais je garde votre note. Un jour ou l’autre, peut-être, j’y aurai recours. C’est un fameux lièvre que vous levez.Croyez à mon bon souvenir.
    Jacqueline Piatier
    bonjour FLANDRE ,j'ai mis beaucoup de temps à répondre au sujet des fameux camps et leur négation ;j'avais besoin de revoir un des miens ,protagoniste après coup de cette horrible tragédie ,puisqu'il fût (en tant que F.F.L )débarqué en même temps que mon père tombé en 1944 à Ouistréham ;il fût donc ,accompagnant un régiment Britannique l'un des "découvreurs " des camps en question .Etant enfant ,je reçu même une giffle pour avoir consulté l'album photo ramené dans ses bagages ,et contenant bien sur ce qu'il ne valait mieux pas qu'un enfant regarde .depuis ce jour lointain ce parent n'a jamais voulu m'en parler .Je le comprends fort bien ,ayant vécu la dernière année de l'Indochine (Dinassault)certains souvenirs doivent rester privés .
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6072
    Age : 87
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PROFESSEUR ROBERT FAURISSON

    Message par Mitsahne le Mar 04 Sep 2012, 19:09

    Le professeur Faurisson est certainement l'homme le plus haï de France à cause de ses prises de position sur la Shoah et la dénonciation de ce qu'il appelle, non pas la bouffonnerie, mais l'imposture du nombre des victimes des chambres à gaz pendant la seconde guerre mondiale.

    Il ne nie pas l'existence des chambres à gaz - ce qui serait stupide - mais il discute le nombre des victimes qui, selon lui, serait fortement exagéré, notamment de la part des associations juives.

    Je reviendrai plus tard à ce sujet qui, comme vous le savez, est tabou. Les lois Gayssot interdisent pratiquement d'en parler autrement que ce qui a été défini une fois pour toutes par ces fameuses et infâmes lois dites "mémorielles".

    La meilleure preuve est le nombre de morts au camp d'Auschwitz, inscrit sur le monument officiel. De cinq millions on est passé, je crois à un million et demi (je vérifierai bientôt).

    La "shoah-busines" marche bien, merci.


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PROFESSEUR ROBERT FAURISSON

    Message par Toby le Mar 04 Sep 2012, 19:58

    "Il ne nie pas l'existence des chambres à gaz - ce qui serait stupide - mais il discute le nombre des victimes qui, selon lui, serait fortement exagéré, notamment de la part des associations juives."

    Que le nombre des victimes ait été multiplié, surtout juives, je n'en discute pas, comme le nombre des résistants français d'ailleurs. Par contre, il n'y a aucun doute sur le but de la "solution finale".
    Un million ou six ne change rien au principe.
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22861
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: PROFESSEUR ROBERT FAURISSON

    Message par Caton l'Ancien le Mer 05 Sep 2012, 11:18

    Toby a écrit:"Il ne nie pas l'existence des chambres à gaz - ce qui serait stupide - mais il discute le nombre des victimes qui, selon lui, serait fortement exagéré, notamment de la part des associations juives."

    Que le nombre des victimes ait été multiplié, surtout juives, je n'en discute pas, comme le nombre des résistants français d'ailleurs. Par contre, il n'y a aucun doute sur le but de la "solution finale".
    Un million ou six ne change rien au principe.
    **********************************************************
    Préambule : j'avertis que je vais donner mon avis et que je ne suis pas d'accord avec tout ce qui est écrit au-dessus.
    Je ne me considère pas comme propriétaire du blog pour autant, et les un ou deux constipés du blog ne sont pas obligés de me lire.
    Il y a même une fonction "mettre l'auteur des messages parmi les indésirables"
    Je ne saurais trop les inviter à le faire.
    **********************************************************

    Non, cela ne change rien au principe.
    Mais ça change les proportions.
    Lorsque, sur 2 millions d'Arméniens en Turquie, il en est assassiné de diverses manières entre 1 million 300 000 à 1 million 500 000, on peut parler de véritable génocide.
    50 à 75 % de la population d'un groupe détruite.
    Et 100 ans après, les survivants ne sont qu'une poignée, principalement à l'étranger, car les autres ont fini par céder aux pressions.
    Sur le forum du figaro, une turque francophone avocate, Lili, racontait qu'elle pensait que sa grand-mère était une arménienne chrétienne. Mais elle n'avait pas d'éléments certains.
    Or, ce véritable génocide a été totalement occulté.
    Personnellement, je n'en ai eu connaissance qu'il y a une dizaine d'années, grâce à un documentaire télévisé.
    Dans les manuels d'histoire, l'événement n'est absolument pas développé, je ne me souviens même pas de l'avoir vu mentionné.
    Je peux même vérifier, si je retrouve mon vieux livre de terminale, dans mes cartons.

    Je peux témoigner que le génocide des Arméniens pour les juifs ne se situe pas au même niveau. Ils tiennent furieusement (cad qu'on se fait insulter si on veut assimiler) à leur primauté sur le sujet.

    Mais le plus intéressant est que
    1) Parmi les griefs de Hitler contre les juifs, il y avait d'une part qu'ils étaient à la tête de la finance internationale, notamment par l'intermédiaire de l'Amérique, qu'ils dirigeaient et dirigent toujours avec la FED, dont les fondateurs sont en majorité des banquiers juifs, et quelques protestants.
    2) que les Bocheviks étaient en majorité des juifs, comme le confirme Alain Rubin sur Riposte laïque :
    "« Je défends en effet un mode d’éveil de l’intelligence humaine. C’est lui qui permit au parti Bund, un parti ouvrier, -formé de milliers de Juifs marxistes méthodiquement instruits dans l’étude du « capital » de Marx, (trente mille militants en 1903, pour deux à trois millions de Juifs sous administration russe, vivant sous un régime autoritaire qui laissera s’organiser les pogromes), plus nombreux à eux seuls que tous les autres groupes marxistes unifiés dans le POSDR (le parti des Lénine, Plekhanov, Trotski, Dan, Tséretelli, Martov, Rosa Luxembourg, Staline, Zinoviev…)- c’est lui, cet état d’esprit, qui leur permit de discuter et de recruter souvent dans les yéschivot (sortes d’universités talmudiques), pas pour y trouver des fanatiques, des talibans juifs, mais des hommes de conviction, des militants rigoureux et décidés, des hommes à l’esprit acéré qui constitueront l’armature dévouée et instruite du mouvement ouvrier de Russie et de Pologne, puis celui des États-Unis et d’Argentine (pour ceux qui purent y émigrer)."
    (C'est moi qui souligne)

    Ces vertueux bolcheviks ont imaginé l'extermination sans procès des opposants, des "possédants" (ils se réclament de la Révolution française et de ses droits de l'Homme, Liberté, Propriété, Sûreté, Résistance à l'Opression).
    Ils ont interdit les pratiques religieuses, exterminé l'intelligentsia non révolutionnaire, imposé une idéologie par la terreur, encadré la société par les manifestations de masse, l'embrigadement de la jeunesse, la pratique de la délation y compris familiale, ouvert les camps du goulag (camp de détention d'Etat; il y a un fil sur le forum).

    Hitler s'est vanté auprès d'un journaliste qui a publié leurs entretiens de s'être inspiré de TOUT auprès des bolcheviks.

    Même le slogan d'Auschwitz dont on nous rebat les oreilles, est repris au goulag des Îles Solovki "la liberté par le travail", sans parler des chambres à gaz ambulantes, c'est à dire les camions dont le pot d'échappement était branché sur l'intérieur, et les "quotas" de "pertes" sur les chantiers, comme celui du chemin de fer de Staline en Sibérie, qui n'a jamais été mis en service, bien que des dizaines de milliers de zeks soient morts à cause des conditions atroces.

    Les Allemands ont la réputation de tout faire à fond. Ils ont repris les méthodes des Bolcheviks et les ont perfectionnées avec les chambres à gaz.

    Il y a pourtant une chose où ils n'ont pas réussi à égaler les bolcheviks : c'est que les zeks, bien que très souvent incarcérés pour rien, continuaient à adorer Staline.

    Dans les camps des socialistes nationalistes allemands dits "nazis", on faisait cyniquement de la musique, mais on n'obligeait pas les détenus à adorer Hitler.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22861
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: PROFESSEUR ROBERT FAURISSON

    Message par Caton l'Ancien le Mer 05 Sep 2012, 11:22

    Alex Terieur a écrit: Nouvel acte de vandalisme anti-chrétien en Israël, condamnations générales

    Alex, cet article irait mieux dns le chapitre "israël", ne croyez-vous pas ?


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: PROFESSEUR ROBERT FAURISSON

    Message par Alex Terieur le Mer 05 Sep 2012, 12:40

    Caton l'Ancien a écrit:
    Alex Terieur a écrit: Nouvel acte de vandalisme anti-chrétien en Israël, condamnations générales

    Alex, cet article irait mieux dns le chapitre "israël", ne croyez-vous pas ?

    fait ====> Israel / les chrétiens


    _________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    FLANDRE
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2145
    Age : 71
    Localisation : BASSE-NORMANDIE
    Loisirs : HERALDIQUE
    Date d'inscription : 15/12/2009

    Re: PROFESSEUR ROBERT FAURISSON

    Message par FLANDRE le Ven 21 Fév 2014, 08:45

    http://www.agenceinfolibre.fr/robert-faurisson-invoque-une-question-prioritaire-de-constitutionnalite-contre-la-loi-fabius-gayssot/


     Petit cochon 
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10448
    Age : 46
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PROFESSEUR ROBERT FAURISSON

    Message par Cousin Hubert le Ven 21 Fév 2014, 12:56



    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18028
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PROFESSEUR ROBERT FAURISSON

    Message par philiberte le Ven 21 Fév 2014, 15:03

    mais les révisionnistes contestent quoi, au juste, parce qu'on ne peut nier les camps.


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PROFESSEUR ROBERT FAURISSON

    Message par silence le Ven 21 Fév 2014, 15:18

    Dans d'autres pays on se pose des questions, on discute, on calcule, on dit ce que l'on pense, ce que l'on croit, on essaie d'avoir un aperçu de la "vérité". Malheureusement ce n'est pas le cas partout et encore moins en France. Puis on arrive à la même conclusion: La vérité est toujours du coté des vainqueurs et des puissants. Elle est inaccessible au citoyen bobo.
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10448
    Age : 46
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PROFESSEUR ROBERT FAURISSON

    Message par Cousin Hubert le Ven 21 Fév 2014, 15:29

    philiberte a écrit:mais les révisionnistes contestent quoi, au juste, parce qu'on ne peut nier les camps.

    Ce n'est pas l'existence des camps qui est contesté, mais l'existence des chambres a gaz dans les camps de concentration. Il a récupéré une copie des plans originaux du camp d'Auschwitz auprès de la direction, et selon lui, les récits des déportés ne sont pas crédibles, vu la dangerosité et explosibilité des produits chimiques, l'étanchéité  inexistante des portes des salles de douche, et la capacité clairement insuffisante des fours crématoires.

    Je ne connais pas le sujet, mais je sais qu'il est absolument interdit d'en parler en France.

    Bref, sa thèse est ici:



    Jean Robin avait appelé le camp d'Auschwitz pour voir si un certain Wiesel Elie avait été déporté la-bas.. La réponse est ici:



    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22861
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: PROFESSEUR ROBERT FAURISSON

    Message par Caton l'Ancien le Ven 21 Fév 2014, 16:01

    philiberte a écrit:mais les révisionnistes contestent quoi, au juste, parce qu'on ne peut nier les camps.

    Ils ne nient absolument pas les camps, les mauvais traitements, les déportations, les morts.

    Ils nient que les gens aient été gazés massivement.
    Je ne connais pas les thèses de Faurisson, j'ai juste lu quelques documents parcellaires.
    Ce que j'ai retenu, c'est qu'aux EU, on a pratiqué la peine de mort par le même gaz, à base de cyanure. 11 personnes.

    Or le cadavre est hautement toxique. Il faut prendre de grands précautions, confiner l'air contaminé, porter un masque et des gants.
    Et on nous dit que les sonderkommandos venaient avec leurs mains nues et sans aucune protection manipuler des centaines de cadavres toxiques. De plus la chambre à gaz d'Auschwitz se trouvait à quelques dizaines de mètres du bâtiment d'habitation des gardiens du camp.

    Un jeune juif, David Cole, est allé enquêter à Auschwitz : il a demandé comment il se faisait qu'il y ait si peu de traces de zyklon B dans la chambre à gaz, beaucoup moins que dans la salle voisine, désignée comme salle de désinfection, où l'on désinfectait les vêtements pour tuer les poux, porteurs de maladies.
    Il s'est étonné aussi que sur les photos aériennes d'époque, les hublots -par lesquels le cyanure était censé être versé- ne se voient pas : on lui a avoué qu'ils ont été créés après la guerre.
    Même chose pour un hublot sur la porte.


    http://www.youtube.com/watch?v=STJ5oMCjXK0
    David Cole a eu les pires ennuis.

    Il faut aussi savoir que les Américains ont fait des affaires fructueuses avec l'Allemagne national socialiste. Leur chiffre d'affaires était bien supérieur en 45 qu'en 39.
    Auschwitz n'a jamais été bombardé : on y produisait un caoutchouc dont les Américains avaient besoin...

    En vérité, que ce qui s'est vraiment passé à Auschwitz ne soit pas connu arrange à la fois les Américains et les Russes.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire

    Dupetit-Thouars
    Fillette
    Fillette

    Nombre de messages : 557
    Age : 80
    Localisation : Centre
    Date d'inscription : 13/06/2012

    Re: PROFESSEUR ROBERT FAURISSON

    Message par Dupetit-Thouars le Ven 21 Fév 2014, 17:03

    philiberte a écrit:mais les révisionnistes contestent quoi, au juste, parce qu'on ne peut nier les camps.

    bonjour ,personne de sensé et de bonne foi ne peut en effet nier l'existence des camps * .
    Le chiendent réside dans la "comptabilité " exacte du nombre des victimes ,puisque évaluées par les vainqueurs et ethnies en cause .
    Je suggère aux protagonistes de consulter les archives de la Wehrmacht ,partant vous ne trouverez nulle part au monde une organisation aussi précise ,méticuleuse et détaillée que celle de l'armée Allemande ;du crayon du sous-off de semaine au nombre de litres de carburant pour les véhicules , en passant par les boutons d'uniformes et le PQ. Il doit donc exister quelque part les bons d'achat de réception ,de quantité utilisée de Cyclon B fournit par Farben-Industrie .
    *Déjà indiqué ici ;plusieurs de mes très proches parents ,soldats aux forces françaises libres découvrirent certains camps et ramenèrent quelques photos ....
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22861
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: PROFESSEUR ROBERT FAURISSON

    Message par Caton l'Ancien le Ven 21 Fév 2014, 17:26

    Il est vraiment bien, ce petit David Cole



    http://www.youtube.com/watch?v=QVFon6Lsx5o


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10448
    Age : 46
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PROFESSEUR ROBERT FAURISSON

    Message par Cousin Hubert le Ven 21 Fév 2014, 17:34

    L'oligarchie nous oblige a croire les thèses officielles de la Shoah, de l'attentat de Kennedy ou du 911... alors qu'en toute objectivité, cela ne tient pas la route une seule seconde, même pour un esprit simplet. Et je ne parle même pas de la fiole agitée par le général US a l'ONU..
    Ceux qui veulent investiguer pour voir ce qui se cache derrière ces manipulations globales (médiatiques, politiques, financières, législatives, industrielles, militaires, etc..) se font laminer médiatiquement, moralement, pénalement, fiscalement, voire physiquement... Il y a donc manifestement quelque chose de sérieux a cacher...
    Bref, c'est un peu comme en URSS, tout le monde sait que c'est faux, mais tout le monde la ferme, afin d’éviter le goulag ou les emmerdes... Et puis, a quoi bon dénoncer? Pour gagner quoi?


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

    FLANDRE
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2145
    Age : 71
    Localisation : BASSE-NORMANDIE
    Loisirs : HERALDIQUE
    Date d'inscription : 15/12/2009

    Re: PROFESSEUR ROBERT FAURISSON

    Message par FLANDRE le Ven 21 Fév 2014, 19:07

    Caton l'Ancien a écrit:Il est vraiment bien, ce petit David Cole



    http://www.youtube.com/watch?v=QVFon6Lsx5o


    Il ne va certainement pas manquer de minables imbéciles pour l'estimer antisémite ...


     hahaha 
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: PROFESSEUR ROBERT FAURISSON

    Message par silence le Ven 21 Fév 2014, 19:14

    Qu'est ce que vous pouvez être prévisible mon pauvre.

    Contenu sponsorisé

    Re: PROFESSEUR ROBERT FAURISSON

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû 2017, 13:07