Qui est en ligne ?

Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Cousin Hubert


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

Décembre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    URGENCES SELON M. PELLOUX

    Partagez

    FLANDRE
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2156
    Age : 72
    Localisation : BASSE-NORMANDIE
    Loisirs : HERALDIQUE
    Date d'inscription : 15/12/2009

    URGENCES SELON M. PELLOUX

    Message par FLANDRE le Mer 11 Juil 2012, 11:57

    UNE HISTOIRE SIMPLE

    S'il fallait une image des fractures sociales et sanitaires en France, je prendrais celle de Roland-Garros. Attention : je ne suis pas contre le sport, le tennis, les 700 sportifs ni les 500000 personnes qui vont à ce rituel clanique pour regarder des jeunes gens taper des baballes en short avec des cris primitifs, dans un silence de cimetière. Ce que j'y vois, c'est l'acmé des classes sociales, avec les riches parqués entourés de vigiles, des sponsors de produits de luxe, le tout en face du bois de Boulogne, haut lieu de prostitution et de délinquance parisiennes. Et à quelques mètres des pauvres dans des cartons ou dans des bagnoles !
    Mais les fractures ne s'arrêtent pas là: un système médical privé se met en branle pendant le tournoi : neuf chirurgiens traumatologues, huit urgentistes, neuf échographistes, deux radiologues IRM ainsi que trente et un kinésithérapeutes et vingt infirmières. Pour les sportifs et un public en bonne santé ! Et à 500 mètres de là ; l'hôpital public Ambroise-Paré, avec son plan d'économie et ses cent quarante malades aux urgences par jour avec seulement deux urgentistes et deux internes, un radiologue (pour tous les examens) et sept infirmières et aides-soignants. Ils reçoivent toutes les urgences, de la plus grande pauvreté aux plus riches, du vieux dément au jeune défoncé, du moins grave au plus grave... et les malades venus de Roland-Garros.
    Aux urgences de l'hôpital public les patients attendent des dizaines d'heures pour avoir une consultation, un lit d'hospitalisation... Beaucoup de médias et de médecins voient en ces usagers du service public des peu ou pas malades, des profiteurs, des pauvres... Peut-être que si tous les malades aux urgences avaient une raquette et un short, les choses changeraient, il n'y aurait plus d'attente et il y aurait plus de moyens, me direz-vous? Ben non ! Car ce modèle sociologique, surmédiatisé, est réservé plutôt à des gens riches. Alors il est facile de surmédicaliser un événement pour une population sportive riche qui n'est pas malade et critiquer le service public et montrer du doigt les malades qui y viennent. Enfin, selon une enquête récente, il faut en moyenne six mois pour avoir un rendez-vous pour une IRM. Mais, pour ce tournoi, les IRM sont très rapides ! Alors, si vous avez une IRM en attente, enfilez vite un short, prenez un billet pour Roland-Garros et vous avez des chances d'avoir l'examen dans l’heure !




    Patrick Pelloux, urgentiste

    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: URGENCES SELON M. PELLOUX

    Message par silence le Mer 11 Juil 2012, 12:03

    Et au foot c'est encore pire.
    Mais bon, les stars il faut en prendre soin. Elles sont très rentables et parfois distrayantes.
    Nous, le reste, ne sommes que des microbes sans intérêt.
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6110
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: URGENCES SELON M. PELLOUX

    Message par Mitsahne le Mer 11 Juil 2012, 19:18

    Je n'aime pas Pelloux et son parti-pris gauchiste, mais là, il n'a pas entièrement tort.

    Il serait encore plus crédible s'il daignait parler des abus de la CMU et de l'AME, des sans-papiers qui mobilisent aussi beaucoup trop de services médicaux (au détriment des Français réguliers) et qui coûtent, au final, beaucoup plus cher que Roland Garros !


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)

    Contenu sponsorisé

    Re: URGENCES SELON M. PELLOUX

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 17 Déc 2017, 22:38