Qui est en ligne ?

Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Economie en FRANCE
Hier à 19:59 par Cousin Hubert

» Epargne populaire
Hier à 01:29 par Cousin Hubert

» mariage gay
Dim 24 Sep 2017, 20:34 par Cousin Hubert

» Islamisation (2)
Sam 23 Sep 2017, 22:04 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Lun 18 Sep 2017, 07:46 par philiberte

» Droit au logement opposable: les faits!
Sam 16 Sep 2017, 22:03 par philiberte

» Bonjour
Sam 16 Sep 2017, 19:47 par Mitsahne

» Attentats
Ven 15 Sep 2017, 18:40 par Cousin Hubert

» vacances
Lun 11 Sep 2017, 15:20 par Etienne Charles

Septembre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland
anipassion.com

    Economie en FRANCE

    Partagez
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10551
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Cousin Hubert le Ven 30 Nov 2012, 18:31

    L’Allemagne se prépare à l’implosion économique française

    La Grèce à détourné l'attention des marchés pendant que la France, l'autre pilier principal de l'Union Européenne, connaît actuellement une contraction économique comparable à celle de 2008-2009. A présent que les grecs ont reçu un nouveau tour de vis pour rassurer les banques créancières du pays, l’hexagone est la prochaine cible…


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22863
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Caton l'Ancien le Ven 30 Nov 2012, 18:52

    J'ai des questions pour les forts en économie :
    j'ai regardé les vidéos

    Egon Von Greyerz et Pierre Jovanovic sur l'effondrement programme du système monétaire... avec tout le système économique et social...

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    Et sur ma lancée :

    Jaiundoute.com - Autour d'un café avec Pierre Jovanovic

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 1 h 09


    Interview du Dr. Antal Fekete sur le standard or 29mn

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    ****
    Dans sa discussion autour d'un café, Jovanovic cite Rocard :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    Je ne connais pas Friedman, et je suis étonnée que 14 prix Nobel se soient trouvés d'accord avec lui s'il avait tort. Non que cela me paraisse impossible, car les scientifiques ne sont pas moins cupides que d'autres, mais c'est un taux d'accord important.

    Jovanovic est d'accord avec Rocard, pourtant il est contre l'interventionnisme d'Etat.

    Alors faut-il être socialiste ? (je plaisante)


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10551
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Cousin Hubert le Ven 30 Nov 2012, 20:00

    Les "sciences" economiques ne sont pas des sciences... Pour moi, c'est le principal probleme...

    Pour remonter vraiment a la racine en deroulant la pelote, un des principaux points est le fondement de cette pseudo science...

    Exemple:
    "Les ressources naturelles sont inépuisables, car sans cela nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées, ni épuisées, elles ne sont pas l'objet des sciences économiques" - Jean-Baptiste Say, Cours d'économie politique pratique, 1815.

    En consequence, le systeme economique base sur: le capital, le travail, et le PIB... est encore aujourd'hui enseigne a l'universite...

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Or, qui peut croire un instant que les ressources naturelles sont inepuisables? Celui qui croit que les ressources sont infinies dans un monde fini, est, soit un fou, soit un economiste...

    Cependant, il a raison sur un point: personne n'a paye un centime pour la formation du petrole, des atomes de cuivre, d'or, de fer, etc... Est-ce pertinent pour autant de faire sortir ces parametres du systeme economique?

    En effet, 99.9% des objets a portee de notre regard sont fait de petrole et de matieres premieres... donc ca devrait intervenir normalement quelque part dans l'equation..

    En fait, il faut raisonner de la facon suivante. L'energie et les matieres premieres n'interviennent pas en terme de cout dans le systeme macro-economique, mais en terme de volume (ou de flux).

    Quand on a compris ca... On a tout compris en fait...

    Des jeunes scientifiques du MIT ont etabli au debut des annees 70 un modele macro-economique complet et complexe, base sur le PIB, la croissance, l'energie, les matieres premieres, la population, le niveau de nourriture par habitant, etc...

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    Ce modele permet de comprendre totalement la situation economique que l'on a aujourd'hui... Leurs previsions en 1970 de l'etat economique de la planete en 2010 se sont revelees parfaitement exactes...

    Les subprimes, les dettes souveraines, les delocalisations, les produits derives, l'explosion de la masse monetaire, les solutions des Keynesiens ou des Friedmaniens, ne sont des consequences mineures d'une theorie economique totalement erronee a la base... en comparaison de ce qui va nous arriver sur le dos...

    Si le modele de ces mathematiciens du MIT est exacte, on devrait avoir une reduction de la population de 12 milliards a... 1 milliard, qui devrait s'echelonner sur 10 ans, entre 2040 et 2050... autant dire que tout le monde ne mourra pas tranquillement dans son lit...

    Ce modele a ete capable de converger vers la bonne evolution de ce troupeau de rennes vivant dans un espace ferme:

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Quand les ressources ont ete devorees sans limite, ils meurent tous... On va juste vers le meme destin, et c'est prevu d'arriver dans 30/40 ans...

    Profitez!!!!


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21182
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par moria le Sam 01 Déc 2012, 11:11

    Cousin Hubert a écrit:
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    On dirait un schadock ! (ortho ?)
    Rions ! rions pendant qu'il en est encore temps.

    Les sciences économiques ne sont pas scientifiques car le facteur humain n'est pas quantifiable et ne peut être mis en équation.

    le doute, le désir,la peur, l'enthousiasme, le suivisme, le consumérisme, ect...
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10551
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Cousin Hubert le Sam 01 Déc 2012, 21:36

    Oui, mais cela ne justifie pas de supprimer l'energie et les matieres premieres dans l'equation macro economique...

    Quelque soit l'importance du facteur humain, si on supprime l'energie, il n'y a pas de "mecanisation de l'agriculture", donc les bles pourissent sur place, il n'y a pas d' "automatisation" dans les usines, et il n'y a pas de "logistique" pour remplir les rayons du supermarche...

    Dans ces conditions extremes, et je precise pour l'instant improbables, le facteur humain, c'est la barbarie..


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21182
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par moria le Dim 02 Déc 2012, 07:47

    Cousin Hubert a écrit:Oui, mais cela ne justifie pas de supprimer l'energie et les matieres premieres dans l'equation macro economique...


    Je n'ai jamais dit le contraire bon cousin.
    Simplement que ce soit producteurs, consommateurs, capitalistes ou travailleurs, l'humain est au centre de l'économie.
    Simplement, la finance est passée par là. Elle ne se préoccupe que de forcer le consommateur à consommer.
    Et chacun le fait plus ou moins selon ses besoins mais bien au-delà.

    Le consommateur est manipulé depuis qu'il faut consommer pour produire c'est à dire donner du boulot aux gens.

    C'est dans ce sens que je parle du "facteur humain".
    Ce devrait être lui qui détermine ce qui devrait être produit.

    Or c'est tout le contraire !
    Manipulation quand tu nous tiens...


    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Toby le Mer 19 Déc 2012, 18:55

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Pour avoir moins de pauvres il ne faut pas plus d’aides mais plus de riches

    Article rédigé par Nicolas Lecaussin le 13 Dec 2012
    Article écrit en collaboration avec Lucas Léger

    Dans son discours sur la lutte contre la pauvreté, le Premier Ministre a évoqué l’exil fiscal de Depardieu et consorts. Il a raison : en poussant hors de France les gens riches, on perd des emplois et on fabrique des pauvres. Quant au relèvement du RSA il représentera 5 € par mois ! A la multitude des aides et des emplois artificiels il faudrait substituer un impôt négatif.

    Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, vient d’annoncer une dizaine de mesures pour « lutter contre la pauvreté ». Ses propositions proviennent des Rapports réalisés par 7 (sept) Groupes de travail qui ont étudié pendant plusieurs mois la pauvreté en France. Leurs conclusions sont d’une rare originalité, ce qui nous garantit des solutions très efficaces. Les preuves ? Nous avons consulté le Rapport du Groupe de travail intitulé « Gouvernance des politiques de solidarité » réalisé par deux hauts fonctionnaires de l’Inspection Générale des affaires sociales. Pour eux, il faut d’abord « intégrer la lutte contre la pauvreté dans une approche de développement ». Et pour cela, il faut « développer sur de larges bases la participation des personnes en situation », « décloisonner l’action publique et mieux articuler ses niveaux d’intervention », « reconnaître le droit à l’initiative sociale » et, enfin, « organiser la transparence des politiques et la capitalisation des bonnes pratiques ». Nous voilà rassurés, surtout grâce la « capitalisation de bonnes pratiques » (pourquoi alors ne pas capitaliser notre système de retraite ?).
    Les pauvres peuvent dire merci car le Premier ministre a traduit ces Rapports en mesures d’assistanat avec une revalorisation du RSA, la mise en place de 100 000 contrats d’insertion, une augmentation des allocations et un relèvement du plafond de la CMU ainsi qu’une augmentation du nombre d’hébergements d’urgence. Toutes ces mesures ont déjà été prises dans le passé et elles n’ont fait qu’enfoncer les pauvres dans la dépendance et l’assistanat sans résoudre les problèmes.
    Ces mesures coûteront un total de 2 à 2,5 milliards d’euros d’ici à 2017. Un calcul simple permet de mettre en lumière l’impact de cette future politique sociale. L’Insee nous indique qu’il y a 8,6 millions de pauvres – défini comme une personne percevant moins de 60% du revenu médian. Au final, 2,5 milliards d’euros sur 5 ans, c’est 58€ par personne et par an ou 5€ par mois. C’est toujours ça, mais est-ce réellement suffisant pour faire vivre sa famille ? Le comble c’est qu’un autre gouvernement socialiste, celui de Lionel Jospin, avait jeté les bases d’une politique cohérente et plus efficace.
    Ce rapport de décembre 1998 proposait la refonte de toutes les aides sociales en une seule. C’est ce que les économistes appellent l’impôt négatif où l’on distribuerait une allocation, dégressive, pour tous ceux qui sont sous un certain seuil de revenu. L’impôt négatif a ce double avantage. Il permet de lisser les revenus du ménage lors du retour à l’emploi, et de ne jamais laisser à l’écart de la société celui qui n’a rien.
    A l’IREF, nous soutenons que le gouvernement socialiste se trompe lourdement. Comme d’ailleurs les gouvernements précédents. Ce n’est pas en aidant encore plus les pauvres qu’on les sort de la pauvreté. La seule manière de s’en sortir est de pouvoir s’enrichir en travaillant. Mieux vaut encourager la création et le développement des entreprises que l’aide sociale. Dans ce sens, la taxation et la chasse aux riches est largement contre-productive. Le dernier « scoop » en date est le départ en Belgique de l’acteur Gérard Depardieu. Or, on oublie que le comédien a plusieurs entreprises qui emploient plus d’une centaine de personnes. Le chasser de France met en péril tous ces emplois (et fait perdre à l’Etat des rentrées fiscales importantes…) comme le départ d’un Bernard Arnault menace les 80 000 personnes qui travaillent pour ses sociétés en France. Les pauvres n’ont pas besoin d’un énième Plan d’aide sociale mais de plusieurs Depardieu et de plusieurs Arnault. Ils ont besoin de riches comme eux pour trouver les emplois qui les feront sortir de la pauvreté.

    avatar
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10621
    Age : 118
    Date d'inscription : 17/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Hibiscusez-moi le Mer 19 Déc 2012, 19:45

    C'est clair que si un jour il n'y a plus de riches, nous serons tous pauvres. C'est bien parti.

    Les socialo..s veulent modifier le calcul de la taxe d'habitation en introduisant la notion de revenus. Ils vont aussi s'intéresser aux retraites et, à mon avis, ce ne sera pas pour les augmenter.
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10551
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Cousin Hubert le Mer 19 Déc 2012, 22:18

    Hibiscusez-moi a écrit:C'est clair que si un jour il n'y a plus de riches, nous serons tous pauvres. C'est bien parti.

    Tout a fait, une fois les "riches" a l'abri, la classe moyenne sera la cible privilegiee des collecteurs d'impots type "Don Salluste", pour glisser peu a peu vers la pauvrete, jusqu'a sa complete disparition...

    Il ne restera plus que des pauvres, reduits en esclavage pour payer une dette infinie et au service de l'hyperclasse mondialisee...


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21182
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par moria le Jeu 20 Déc 2012, 18:29

    La "dette infinie" ne peut qu'éclater.

    Comment imaginer plusieurs générations pour la résorber ?

    Je crois toujours en la refonte obligée du système.
    Il faut attendre encore plus de misère, sans doute tandis que certains continuent à se remplir le bide.
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10551
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Cousin Hubert le Jeu 20 Déc 2012, 19:45

    Moria, vous devriez regarder l'argent dette de Paul Grignon pour comprendre le principe de la creation monetaire. L'argent n'est ni plus ni moins qu'une creance en fait.

    Au fur et a mesure qu'on rembourse la dette, l'argent se retire de la circulation (la baignoire se vide), et il n'y a pas assez d'argent disponible pour rembourser la totalite de la dette car le pret est toujours a interet. On doit donc continuer a imprimer de l'argent pour que le systeme economique puisse continuer a croitre.

    Techniquement, on ne peut pas rembourser, sauf si on a une croissance exceptionnelle, et superieure au taux d'interet.

    Aujourd'hui, le taux directeur des banques centrales est quasi nul...

    Et les perspectives de croissance? Pour moi, aucune chance d'amelioration. Quand Fillon dit que la production de petrole ne peut que decroitre, la croissance prendra necessairement le meme chemin. Sans petrole, vous pouvez dire adieu a 99.99% des biens que vous touchez tous les jours, y compris la nourriture. (il faut environ 1500 litres de pétrole pour nourrir un citoyen américain chaque annee).


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21182
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par moria le Jeu 20 Déc 2012, 19:56


    cher Cousin, je sais comment çà se passe.
    mais cette cavalerie va bien se casser la g....e,
    un jour !

    La croissance n'est plus là et nous ne pouvons pas consommer plus sans mourir !
    çà me rappelle cette torture qui vous oblige à boire, boire, boire jusqu'à éclater.




    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10551
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Cousin Hubert le Jeu 20 Déc 2012, 20:41

    moria a écrit:
    cher Cousin, je sais comment çà se passe.
    mais cette cavalerie va bien se casser la g....e,
    un jour !

    C'est absolument certain. Le probleme est de savoir quand...
    Mais, vous pouvez commencer a acheter des biens tangibles: terrains, forets, metaux precieux. Ils seront a l'abri de l'effondrement economique et de l'hyperinflation.


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18072
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par philiberte le Mar 08 Jan 2013, 17:06

    je ne sais pas trop où mettre ce post:
    samedi après-midi, j'écoutais sur je ne sais quelle radio des conseils pour des voyages.

    le présentateur prônait les voyages par "emirat" de grande qualité, et bien moins chers qu'ailleurs! et dans ma petite tête, je me disais que le quatar-encore lui!- commençait à couler les grandes compagnies aériennes. lorsqu'elles auront disparu -rachetées évidemment, devinez par qui?- il aura beau jeu de faire ses prix.

    et ça ne doit pas se résumer aux compagnies aériennes..........


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10551
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Cousin Hubert le Jeu 17 Jan 2013, 15:54

    Un peu de culture economique, pour sauver vos "pepettes"...

    Effet du deleveraging sur l'economie...


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21182
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par moria le Mer 13 Fév 2013, 21:02


    J'ai pensé poster sur le fil "déficit" puis je me suis dit que "déficit" était tellement commun qu'il valait mieux englober le tout dans "Economie"


    Question :

    "Au fait, continue t-on toujours à verser les 130 millions d'€ qui constituent chaque année la contribution de la France envers la Turquie..."

    oui !!

    mais chut, il ne faut pas le dire aux français

    rappel, c'était en 2011:


    "Richard Mallié*, député UMP des Bouches-du Rhône, qui, suivi d’une cinquantaine de ses confrères, a déposé un amendement au projet de loi de finances afin de supprimer les crédits de pré adhésion accordés à la Turquie, soit près de 900 millions d’euros sur sept ans (2007-2013).
    En effet, comme chaque année, la France s’apprête à verser à Ankara, par le biais de l’Union européenne, près de 150 millions d’euros en vue de son adhésion."

    *Sarkozy et Fillon ont été favorables à l'adhésion de la Turquie à l'ue

    aujourd'hui:

    "Le gouvernement français veut accélérer le processus d’entrée de la Turquie dans l’Union européenne.
    13 février 2013
    Hier, la France a fait un nouveau pas vers l’intégration de la Turquie dans l’Union européenne en acceptant d’ouvrir, à Bruxelles, un nouveau chapitre des négociations d’adhésion.

    Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabiu,s a fait savoir à son homologue turc, Ahmet Davutoglu, que la France allait prochainement lever son veto à l’ouverture des négociations :

    « Je lui ai confirmé qu’on était favorables à ouvrir la discussion sur le chapitre 22″, a-t-il communiqué.

    Quant à Philippe Lalliot, porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, il a déclaré que la France avait le désir d’ « apporter un nouvel élan aux relations entre l’Union européenne et la Turquie ».

    "Elle attend de la Turquie qu’elle s’engage de son côté à contribuer concrètement à cette dynamique », a-t-il poursuivi."


    source [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par silence le Sam 13 Juil 2013, 04:58

    La France perd son AAA auprès de l'agence Fitch

    Moscovici "prend acte"
    ...
    Le ministre de l'Économie et des Finances, Pierre Moscovici, "prend acte" de la perte du triple A par la France auprès de l'agence de notation Fitch et réaffirme que la stratégie du gouvernement "est la bonne". "La dette française est parmi les plus sûres et les plus liquides au sein de la zone euro, bénéficiant de taux historiquement bas, preuve de la confiance réaffirmée des investisseurs. Cette confiance renforce la conviction du gouvernement que sa stratégie est la bonne", déclare-t-il dans un communiqué.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    En somme pour ces incompétents, si tout va mal c'est que tout va bien. J'ai rarement cynisme pareil.
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10551
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Cousin Hubert le Sam 13 Juil 2013, 05:28

    silence a écrit:Cette confiance renforce la conviction du gouvernement que sa stratégie est la bonne.

    hahaha 


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21182
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par moria le Sam 13 Juil 2013, 12:14

    Ficht avait déjà trop longtemps voulu privilégier la France,ils ne veulent plus se ridiculiser par rapport à Moodys ou d’autres agences comme Standard and Poors,qui ont dégradé notre note les premiers !

    Ça va peut-être réveiller Flamby pour passer aux réformes structurelles !

    En parlera-t-il dimanche le fourbe ?
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par silence le Sam 13 Juil 2013, 12:38

    la dialectique de gauche est increvable. Ces types sont capable de vous démontrer avec le plus grand sérieux que les chutes d'eau montent au lieu de descendre.
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Toby le Mer 31 Juil 2013, 17:27

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Les faussaires de l’économie et de la fiscalité


    Fausses analyses, fausses promesses, fausses nouvelles, fausses mesures : nos gouvernants ont fui la réalité et la vérité et essayent de donner le change en occupant les médias. Mais ont-ils encore quelque crédibilité en matière d’économie et de fiscalité ?
    Nos gouvernants se croient tout permis. Ils utilisent leur pouvoir législatif précaire pour nier les lois de la nature comme les lois de l’économie. La nature ?
    La loi de la République a été utilisée pour asséner qu’il n’y avait plus ni homme ni femme, ni père ni mère. L’économie ? Un projet de loi de M. Hamon voudrait faire croire qu’il n’y a plus ni actionnaire ni salarié : application à l’entreprise du concept de « genre »...
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par silence le Mer 31 Juil 2013, 18:17

    Depuis que je suis revenu en France j'ai la sensation de vivre dans un monde à l'envers.
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Toby le Mer 31 Juil 2013, 18:55

    Je n'y vis qu'une partie de l'année et je pense aussi que maintenant les fous dirigent l'asile.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21182
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par moria le Mer 14 Aoû 2013, 10:39



    Ce matin toute gloriole sortie, les merdias s’enflamment avec 0.50% de croissance !
    Youppi !!

    Mais à quoi joue-t-on ?
    en votant hollande, JE savais qu’il y aurait un iceberg devant nous : TOUS les mensonges de « MOI-JE » !

    Gare à la rentrée quand les feuilles de l’automne fiscal vont tomber !

    Quasiment 10% de fonctionnaires.
    Quasiment 10% d’émigrés à qui on ne demande rien au contraire
    Quasiment une disparition de l’industrie, des difficultés dans les services … il reste : la misère.

    Les socialos n’ont jamais RIEN compris à l’économie.
    C’est en créant, en innovant, en investissant que l’on crée de la croissance mais pas en subventionnant !

    Ils continueront.
    Encore 4 ans !



    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18072
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par philiberte le Mer 14 Aoû 2013, 10:56

    on disait déjà que sarko ne tiendrait pas ses 5 ans. ça me fait bien rire quand on dit que le flan n'arrivera pas au bout!


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10551
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Cousin Hubert le Mer 14 Aoû 2013, 12:36

    0,5% de croissance... alors que les fruits et légumes ont pris 15 a 17% dans le dernier trimestre... et que les salaires et retraites sont restés au point mort..

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    A part ça, tout va bien...


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6082
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Mitsahne le Mer 14 Aoû 2013, 18:07

    C'est le foutage de gueule le plus énorme du siècle !

    Il faut savoir comment fonctionne l'Insee. Le gouvernement a besoin de bons chiffres, l'Insee sort de bons chiffres. Il faut rassurer les populations, l'Insee annonce un croissance de 0,01 % (compte tenu d'une marge d'erreur de 1% !). Sonnez tambours, résonnez trompettes ! Ayrault pavoise, Hollande s'éclate. C'est comme le beauf qui vient de gagner 2 euros au loto après une mise de 20 euros et qui dit : "hein, qui c'est qui va palper ?"...

    Et le populo-lambda se dit :
    - Si tout va si bien que ça, pourquoi que les impôts augmentent, que la vie est de plus en plus chère (+ 30% sur les fruits et légumes) et que le chômage ne baisse pas ?

    Non seulement président et ministres sont des incapables patentés mais ils ont un sens de l'humour franchement indigeste. C'est vrai que c'est tordant de voir des tonnes d'oeufs frais déversés devant les préfectures. Taubira hurle de rire après qu'un multirécidiviste a violé et tabassé deux femmes dans la banlieue. Pourtant, Valls n'arrête pas de dire que c'est inacceptable, inacceptable, inacceptable...à chacun selon ses moyens. On va donc favoriser les évasions de taulards pour faire de la place dans les prisons, ou les pousser au suicide. C'est d'un drôle !
    Il y a plus risible encore : l'Etat ayant besoin (passagèrement bien sûr) d'argent, il vend ses bijoux de famille. Ainsi, en 2006 il a vendu les bâtiments de l'Imprimerie Nationale 85 millions. Belle affaire ! Mais le Ministère des Affaires Etrangères ayant besoin de place a racheté ces mêmes bâtiments quatre fois plus chers quelques années après !(Le Point de ce jour). Cherchez une rime riche à Gribouille !

    Le gouvernement, quelle bande de joyeux drilles ! Y en a-t-il seulement un seul qui sait ce que c'est que de travailler en entreprise ? Avec des responsabilités, des sanctions, des risques, des choix, des échecs et des réussites et beaucoup d'emmerdes ? Quand on entend la ministre de la Justice clamer qu'elle ne supporte pas d'être commandée, que faut-il faire ? lui faire un pied-de-nez, un coup de pied au cul jusqu'à la fin de nos rhumatismes ou un tabassage en règle par quelques uns de ses protégés, les "chances pour la France" ? Ayrault et Hollande, ses deux supérieurs hiérarchiques n'ont même pas réagi à cette rébellion, en bons avachis qu'ils sont. Les chefs s'en foutent, ça sent 1940, la débâcle, la défaite consommée sans qu'un De Gaulle ou un Pétain soient même en vue.

    Une majorité s'est trouvée pour installer Hollande (pardon pour virer Sarkozy), mais on sent déjà le Mélenchon qui frétille, qui guette la tombée des feuilles d'automne et d'impôts pour faire monter le lait qui fait les bonnes panades. Mélenchon ne peut faire ses choux gras que dans la pétaudière du chaos, il n'aura pas à se donner grand mal : ces salauds de socialistes qu'il déteste font le boulot pour lui. Ce n'est pas un vulgaire capitaine de pédalo qui va faire de l'ombre au vaisseau amiral !

    Marine engrange tout doucement des bons points et se retrouvera, le jour venu, juste en dessous de Hollande - exactement ce qu'il désire - pour un deuxième tour qui lui ouvrira les portes d'un deuxième quinquennat.

    Ne parlons pas de l'UMP boiteuse, cafouillarde, désenfillonnée, décopétisée, déficitairisée, aussi appétente qu'un chewingum sur le trottoir. Le trou laissé par Nicolas n'attire pas. Les militants rechignent à banquer pour un joueur qui a misé trop fort et qui a tout perdu, mais qui est prêt à recommencer ! Impairs et manque, comme à la roulette !

    Comme on le voit, la situation est hilarante, désespérément hilarante, dramatiquement hilarante et les cons rient de leurs conneries. Le châpiteau s'écroule, les clowns rient et il y a longtemps que M. Loyal a été bouffé par les otaries.

    Ce n'est pas pour rien que la rue du Cirque, à Paris, longe l'Elysée.


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    Chabert
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1852
    Age : 62
    Localisation : Ex-France.
    Date d'inscription : 03/06/2009

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Chabert le Mer 14 Aoû 2013, 18:38

    """Marine engrange tout doucement des bons points et se retrouvera, le jour venu, juste en dessous de Hollande - exactement ce qu'il désire - pour un deuxième tour qui lui ouvrira les portes d'un deuxième quinquennat.""""

    C'est exactement ce qui se profile à l'horizon! (Front républicain oblige!!!).
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10551
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Cousin Hubert le Jeu 22 Aoû 2013, 21:39

    Jean-Michel Steg a été formé à l'université de Harvard aux USA avant d'intégrer l'IEP (Institut des Études Politiques) Sciences Po à Paris...

    Ancien directeur général dans les banques Citigroup, Goldman Sachs et Lazard Freres, il est actuellement chez Blackstone.

    Alors qu'il débat sur la faillite du système de retraites complémentaires avec Nicolas Doze, il évoque ouvertement que le système bancaire sera en panne d'ici peu, les invités étant scotchés avant d'enchaîner sur un autre sujet !

    « Je pense (...) qu'en France, on ne bougera vraiment que le jour où on mettra sa carte de crédit (...) dans le distributeur automatique et que ça ne sortira pas, que ce soit le distributeur automatique de votre banque, le compte bancaire d'un employé public ou celui d'un retraité. Et je pense que ce jour là se profile. »

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21182
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par moria le Ven 14 Fév 2014, 08:16


    ****2014****


    çà y est, on est sauvés !

    En 2013, la croissance a été meilleure qu'espérée : 0.3%

    Contenu sponsorisé

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 26 Sep 2017, 00:31