Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia...
Hier à 09:13 par 007/**

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Dim 22 Oct 2017, 15:27 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Jeu 19 Oct 2017, 22:08 par Cousin Hubert

» Crise : le moment décisif approche - Michel Drac
Jeu 12 Oct 2017, 23:33 par Cousin Hubert

» PARIS, Ville des Lumières.......
Lun 09 Oct 2017, 22:38 par Cousin Hubert

» Terrorisme islamiste
Jeu 05 Oct 2017, 01:59 par Cousin Hubert

» Attentats
Mar 03 Oct 2017, 20:01 par Mitsahne

» Numismatique
Dim 01 Oct 2017, 22:50 par Cousin Hubert

» Nouveaux membres
Dim 01 Oct 2017, 12:57 par Cousin Hubert

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    Economie en FRANCE

    Partagez
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Economie en FRANCE

    Message par moria le Jeu 14 Juin 2007, 20:55

    TVA "sociale" renommée TVA anti-délocalisations.

    je crois avoir compris le système qui EST MIS A L ETUDE mais ce qui m'exaspère c'est d'entendre la Gauche hurlait au loup alors que c'est eux qui ont eu les premiers l'idée de la TVA Sociale.

    Maintenant que la DROITE veut se pencher sur la question, ils s'en servent pour diaboliser à nouveau.

    Ce système veut alléger le coût du travail et permettre :
    - un meilleur coût de production
    - pour une meilleure compétitivité
    - permettre de nouvelles embauches

    mais aussi taxer les importations tout en étant plus compétitifs à l'export.

    La marge est faible d'autant que NICOLAS SARKOZY vient de dire qu'il s'oppose à toute augmentation de la TVA en l'état actuel.

    La Gauche est franchement désespérée..........

    Les couteaux vont sortir dimanche soir. çà va fuser.


    Dernière édition par moria le Dim 19 Juin 2011, 10:51, édité 1 fois
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22867
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Caton l'Ancien le Jeu 14 Juin 2007, 21:00

    moria a écrit:
    La Gauche est franchement désespérée..........

    Les couteaux vont sortir dimanche soir. çà va fuser.

    Oui, elle nous avait dit, la gauche, vous allez voir ce que vous allez voir !!
    Même G Pince y avait cru, il appelait à faire des provisions en prévision des émeutes et tout et tout...
    J'avoue que j'ai fait le plein d'essence (de toute façon, j'en avais besoin ...)

    Mais en fait si quelqu'un fait quelque chose, ce ne sera pas la gauche. Ils sont par terre. Et les autres ne sont pas encore assez forts.
    Mais ils sont tous très hargneux.

    ON LES AURA !!!!
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Toby le Ven 15 Juin 2007, 12:22

    Caton l'Ancien a écrit:
    moria a écrit:
    La Gauche est franchement désespérée..........

    Les couteaux vont sortir dimanche soir. çà va fuser.

    Oui, elle nous avait dit, la gauche, vous allez voir ce que vous allez voir !!
    Même G Pince y avait cru, il appelait à faire des provisions en prévision des émeutes et tout et tout...
    J'avoue que j'ai fait le plein d'essence (de toute façon, j'en avais besoin ...)

    Mais en fait si quelqu'un fait quelque chose, ce ne sera pas la gauche. Ils sont par terre. Et les autres ne sont pas encore assez forts.
    Mais ils sont tous très hargneux.

    ON LES AURA !!!!

    Ils peuvent toutefois créer ou provoquer des désordres sociaux et ne s'en priveront pas à la première occasion. Je fais confiance à la donzelle Sigolène d'essayer de mettre ses menaces à exécution. Le bien de la France elle s'en f..t!
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par moria le Ven 15 Juin 2007, 14:42


    Alors ????????

    Sarko leur lache un peu la laisse ou bien quoi ??

    Pourquoi cette polémique sur la TVA dite sociale si mal dénommée ?

    Ce système est non seulement à l'étude mais l'idée en revient à la gauche.


    Alors ????????

    voudrait-il leur permettre d'avoir un peu plus de députés que prévu, dimanche ???
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Toby le Ven 15 Juin 2007, 17:59

    moria a écrit:
    Alors ????????

    Sarko leur lache un peu la laisse ou bien quoi ??

    Pourquoi cette polémique sur la TVA dite sociale si mal dénommée ?

    Ce système est non seulement à l'étude mais l'idée en revient à la gauche.


    Alors ????????

    voudrait-il leur permettre d'avoir un peu plus de députés que prévu, dimanche ???

    NON affraid
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Scaramouche le Sam 16 Juin 2007, 11:00

    Attendre pour voir
    Ne pas se réjouïr avant d'avoir les résultats d'une politique
    pour l'instant on tatonne..
    D'autre part l'inquiétude concernant la T.V.A est normale car elle touche tout le monde et en augmentant les prix (je ne vois pas comment faire autrement ) elle va ralentir la consommation, à moins de n'exister que sur certains produits étrangers (Chine) qui vont évidémment réagir avec nos exportations. La marge de manoeuvre est délicate et la gauche crie "au loup! " c'est son boulot mais les couteaux c'est pour plus tard.
    Bonne soirée
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par silence le Sam 16 Juin 2007, 11:07

    Augmenter la TVA a toujours été un remède des socialistes dans le monde. Bizarre l'ump, bizarre. Cela sent mauvais. On ne peut pas baser des solutions sur l'augmentation d'impôts.
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Scaramouche le Sam 16 Juin 2007, 20:01

    Et "reprendre d'une main ce qu'on donne de l'autre" est un très vieux classique..
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par moria le Dim 17 Juin 2007, 00:13

    NON, rien n'est fait et N Sarkozi s'oppose à une augmentation de la tva dans l'état actuel.

    Le but est de permettre
    une meilleure compétitivité des entreprises
    en baissant le coût du travail,
    limitant ainsi les délocalisations et
    permettant l'embauche
    tout en pénalisant les importations.

    çà fait beaucoup d'espoirs....


    le talon d'Achille est de savoir si les entreprises joueront le jeu en baissant leur prix.


    à suivre.....
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Scaramouche le Dim 17 Juin 2007, 10:38

    La T.V.A. si elle augmente touchera les petits retraités, les bas salaires et tous ceux qui ont déjà un faible pouvoir d'achat. cela risque d'augmenter et généraliser le travail au noir et d'être furieusement impopulaire,( les autres mesures n'étant positives que pour un très petit nombre.)

    Quant aux heures supplémentaires souhaitons qu'employeurs et employés jouent le jeu, mais connaissant la "débrouille" en France il est à craindre que des augmentations de salaire soient "transformées" en heures supplémentaires ce qui permettra aux intéréssés qui y ont intérêt d'être détaxés et défiscalisés !!! Contrôles impossibles!
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Economie et réformes de la France

    Message par moria le Mer 18 Juil 2007, 07:58

    Fonction publique : les syndicats sur leur faim

    Après les annonces qui fâchent (suppression de
    35.000 à 40.000 postes en 2008), Eric Woerth et André Santini vont
    engager un dialogue de réforme à l'automne.



    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    C'est là que les choses vont vraiment commencer et je croise les doigts.
    De toutes façons, ils vont nous faire une rentrée chaude pour ne pas déroger aux mauvaises habitudes et nous continuerons de payer.

    Mais........... ce sera quand même "la rupture" car il le faut !!!
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par moria le Dim 19 Juin 2011, 11:04

    2011-2011-2011

    moria a écrit:NON, rien n'est fait et N Sarkozi s'oppose à une augmentation de la tva dans l'état actuel.

    Le but est de permettre
    une meilleure compétitivité des entreprises
    en baissant le coût du travail,
    limitant ainsi les délocalisations et
    permettant l'embauche
    tout en pénalisant les importations.

    çà fait beaucoup d'espoirs....


    le talon d'Achille est de savoir si les entreprises joueront le jeu en baissant leur prix.


    à suivre.....

    à suivre ?
    Besson en reparle !

    mais moi, je veux parler du SMIC car enfin, ce SMIC est trop élevé !!

    bin oui, un Frenchy empoche plus de 1000€ net alors qu'un salarié chinois touche en moyenne 260 € (2700 yuans)/mois avec un minimum de 62 € (640 yuans). Et encore, à la campagne, certains arrivent à peine à "gagner" 30€/mois (308 Yuan).

    Oui mais ce n'est pas comparable car les Français ont des prestations sociales ect...... ON SAIT cela.

    Oui, mais....



    La "grosse" commission ne nous oublie pas !
    Si donc, chez nous, nous manquons de compétitivité économique, une seule raison : le SMIC qui est trop élevé… explique-t-elle

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Si pour Jean-Claude Trichet, gourou de la BCE qui rappelait notre mauvaise conduite depuis la création de la zone EURO, en citant l’Allemagne où les salaires dans la fonction publique n'avaient augmenté que de
    17 % contre "environ 35 %" chez nous… augmenter les salaires ce serait « la dernière bêtise à faire », pour la Commission c’est bien pire encore !


    Nous sommes inconscients et trop généreux donc avec un 1365 euros brut mensuel qui font un 1073 euros net… (Chiffres au 1er janvier 2011)

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    Salaire minimum mensuel au 1er janvier 2011 en Europe et aux Etats-Unis, en euros.
    Pas de salaire minimum en Allemagne, Italie, Finlande, Autriche, Danemark, Suède,

    Une « recommandation » qui est relayée par nombre d’économistes dont Pascal Salin, professeur d’économie à l’université Paris Dauphine.

    La « musique » est entendue : le salaire minimum est
    « un des obstacles importants à l’emploi, c’est un créateur de chômage.

    Lorsqu’on impose à un jeune qui entre sur le marché de l’emploi un salaire de base faible, on lui enlève une chance d’augmenter sa productivité.
    Moi je préfèrerais qu’on supprime carrément le SMIC, je suis persuadé que le niveau de chômage baisserait beaucoup. Le salarié serait dans une situation de pouvoir négocier un salaire beaucoup plus élevé ».


    ../..
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par moria le Dim 19 Juin 2011, 11:08

    .../...



    La Belle prose de la Commission ?

    « Le déficit courant de la France s'est progressivement creusé durant la dernière décennie.

    Cette situation s'explique par la dégradation de la balance commerciale des biens, elle-même provoquée en partie par une perte de compétitivité sur les coûts salariaux après la réintroduction, sur la période 2003-2005, d'un salaire minimum unique (la réforme des 35 heures engagée précédemment avait abouti à cinq niveaux minimums différents).

    Des améliorations ont été apportées à la procédure d'indexation (création d'un comité consultatif d'experts indépendants, suppression des augmentations discrétionnaires), qui conduisent à une modération de la hausse du salaire minimum.

    Elles ont considérablement réduit la proportion des salariés rémunérés au salaire minimum et permis ainsi une meilleure différenciation salariale.

    Toutefois, le salaire minimum français reste l'un des plus élevés de l'Union européenne par rapport au salaire médian, même si les prélèvements obligatoires sont beaucoup moins élevés que pour le salaire moyen en raison de la réduction des cotisations sociales patronales. »

    Et aussi…

    « La France est l'un des pays de l'Union européenne où les impôts et les charges sociales sur le travail sont les plus élevés, tandis que la consommation y est relativement peu taxée.
    De plus, la part des recettes des taxes environnementales dans le PIB est elle aussi nettement inférieure à la moyenne de l'Union européenne.

    Un rééquilibrage du système fiscal par le déplacement de la charge fiscale du travail vers la consommation et l'environnement aurait probablement des effets bénéfiques sur l'emploi et sur la réalisation des objectifs environnementaux.


    Les exonérations fiscales et sociales (notamment les «niches fiscales») en France sont très élevées (environ 11 % du PIB) et font peser un risque sur l'assainissement des finances publiques.

    De plus, pour comprendre et exploiter les avantages du système, les ménages et les entreprises doivent s'attacher les services d'experts.
    Les dépenses fiscales sont utilisées pour mettre en oeuvre une politique économique précise, mais aucune évaluation systématique n'est réalisée pour déterminer si les objectifs visés ont été atteints.

    Enfin, la possibilité de les substituer aux dépenses publiques a permis aux autorités françaises de respecter officiellement les règles existantes en matière de dépenses.
    Les autorités françaises prévoient que le coût budgétaire des dépenses fiscales diminuera d'environ 0,75 % du PIB sur la période 2011-2013 (du fait notamment de la suppression de plusieurs d'entre elles).

    Les dépenses fiscales à supprimer n'ont toutefois pas encore été définies pour 2012 et les années suivantes.

    Les restrictions administratives à l'ouverture de grandes surfaces de distribution et l'interdiction de la vente à perte continuent d'entraver la concurrence dans le secteur du commerce de détail.
    Dans le secteur des services, des barrières à la concurrence subsistent pour plusieurs professions réglementées.
    Un réexamen des conditions d'accès à ces professions ou la suppression progressive de certains quotas (numerus clausus) et des droits exclusifs détenus par ces professions permettrait de remédier à cette situation. »

    L’intégralité…

    RECOMMANDATION DU CONSEIL
    concernant le programme national de réforme de la France pour 2011
    et portant avis du Conseil sur le programme de stabilité actualisé de la France pour la période 2011-2014


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    L'UE devait nous apporter PAIX, PROSPERITE !
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par silence le Dim 19 Juin 2011, 11:39

    "... les ménages et les entreprises doivent s'attacher les services d'experts. "

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Alex Terieur le Dim 19 Juin 2011, 11:50

    Le lien est incomplet (manque le début)

    rectifié :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Alex Terieur le Lun 20 Juin 2011, 00:51

    Continuons sur cette lancée.

    "Si les Etats-Unis et bon nombre de pays membres de l'Union européenne sont dans une position peu favorable, la situation de la France est également loin d'être réjouissante, même si la plupart des medias s'avèrent être extrêmement discrets sur le sujet.

    Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer a ainsi indiqué cette semaine que la France devrait accélérer la réduction de son déficit public en vue notamment de renforcer sa qualité de crédit, tout en améliorant sa compétitivité.
    .../...
    Il met par ailleurs en garde Paris contre la tentation de différer cet ajustement "dans un contexte de difficultés économiques et sociales".
    .../...
    Christian Noyer met tout particulièrement l'accent sur la nécessité de réduire les déficits des comptes sociaux, qui, souligne-t-il, constituent intégralement des dépenses courantes.

    "Leur financement par l'emprunt est un non-sens économique ", écrit-il enfin."

    Le gendarme veille :


    Un discours qui fait écho au récent avertissement à peine voilé de l'agence de notation Standard & Poor's, laquelle avait déclaré en fin de semaine dernière que la note maximale accordée à la France, "AAA", pourrait être menacée à l'horizon 2020.

    "Si les autorités françaises ne poursuivent pas la réforme des retraites, ne continuent pas de modifier la Sécurité sociale et ne consolident pas le budget face au risque d'accroissement des dépenses liées aux retraites et à la santé", alors "il est incertain que Standard & Poor's maintienne la note +AAA+", soulignait ainsi l'étude de l'agence de notation consacrée aux conséquences du vieillissement de la population.
    .../...
    A contrario, en l'absence de réformes, l'agence évoque une éventuelle dégradation progressive de la note à long terme du pays, passant à "AA" à l'horizon 2020 et entrant dans la catégorie des investissements spéculatifs (inférieure à "BBB-") avant 2040.

    Sans mesures de redressement, la dette du pays atteindrait presque 370% du Produit intérieur brut (PIB) en 2050, anticipe l'agence.

    Un chiffre qui vous glacerait les dos ...
    Elisabeth Studer, le Blog Finances 19/6
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Bon c'est une projection relativement lointaine, simple coup de semonce. Mais l'agence précise bien dans sa note : "toutes choses étant égales par ailleurs".
    Faut vraiment pas que ça dérape quelque part...et c'est mal parti.

    On remarquera au passage que maintenant ce sont les agences de notation (accréditées par qui sinon la haute finance) qui donnent les ordres aux politiques.
    On est franchement mal barrés.
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par silence le Lun 20 Juin 2011, 07:21

    Je me demande ce que l'on va faire quand on aura tous des mauvaises notes... On sera peut-être plus à l'aise. Il n'y aura plus personne à noter et pour noter.
    Mad Max coming.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par moria le Lun 20 Juin 2011, 09:10

    J'entendais à la TSF un journaleux -sourire au micro- dialoguer avec une consoeur qui racontait l'histoire d'une femme (mais on peut globaliser aux hommes) qui avait 400 et poussières d'€ pour vivre.

    58 ans,elle avait derrière elle 40 années d'usine.

    Trop jeune pour toucher sa retraite, trop vieille pour trouver du travail.

    Il est bien évident qu' ON NE PEUT PAS "VIVRE" avec cette somme.
    Survivre ?
    peut être. Il est évident qu'il faut être aidé par la famille, les resto du coeur ou je ne sais...



    Alex Terieur a écrit:

    "../..[/u]
    Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer a ainsi indiqué cette semaine que la France devrait accélérer la réduction de son déficit public en vue notamment de renforcer sa qualité de crédit, tout en améliorant sa compétitivité.
    .../...
    Il met par ailleurs en garde Paris contre la tentation de différer cet ajustement "dans un contexte de difficultés économiques et sociales".
    .../...
    Christian Noyer met tout particulièrement l'accent sur la nécessité de réduire les déficits des comptes sociaux, qui, souligne-t-il, constituent intégralement des dépenses courantes.

    [b]Naturellement, YA KA !!
    la question est toujours la même : on fait quoi pour faire comment ?

    a-t-on -par exemple-....... des statistiques ?
    s'est-on occupé de la fraude ?
    s'est-on occupé des devoirs, avant les droits ?



    QUI fait le trou de la Sécu ?
    vous m'avez devancée...
    voyons !



    "Leur financement par l'emprunt est un non-sens économique ", écrit-il enfin."

    Le gendarme veille :


    Un discours qui fait écho au récent avertissement à peine voilé de l'agence de notation Standard & Poor's, laquelle avait déclaré en fin de semaine dernière que la note maximale accordée à la France, "AAA", pourrait être menacée à l'horizon 2020.
    Le gendarme veille. çà, on peut compter dessus. Pour veiller, il veille !
    Il est vrai que de toujours avoir recours à l'emprunt pour payer son quotidien, mène à la déroute.
    On le voit chaque jour avec le nombre de dossiers de surendettement déposés à la BdF.
    il en est de même pour un Etat.
    Nous avons légion d'exemples !

    Donc, il faut REDUIRE ses dépenses puisqu'il n'y a plus de rentrées.
    SAUF .... sauf que l'on peut toujours puiser dans la poche du con tribuable.

    Vivre au-dessus de ses moyens n'a qu'un temps et je rends responsables les gouvernements qui n'ont pas su expliquer et dire "NON, çà suffit, on ne peut plus dépenser comme avant, il y a trop de charges."

    Des charges il y en a pour les petits mais les grands se graissent bien !
    Ont-ils fait des efforts pour réduire leurs frais, leurs avantages en nature, en retraite, en chômage ?
    et depuis quand ?




    "Si les autorités françaises ne poursuivent pas la réforme des retraites, ne continuent pas de modifier la Sécurité sociale et ne consolident pas le budget face au risque d'accroissement des dépenses liées aux retraites et à la santé", alors "il est incertain que Standard & Poor's maintienne la note +AAA+", soulignait ainsi l'étude de l'agence de notation consacrée aux conséquences du vieillissement de la population.

    On s'en doute mais avant ils vont s'occuper des voisins cependant que nous sommes sur la liste !!

    .../...
    A contrario, en l'absence de réformes, l'agence évoque une éventuelle dégradation progressive de la note à long terme du pays, passant à "AA" à l'horizon 2020 et entrant dans la catégorie des investissements spéculatifs (inférieure à "BBB-") avant 2040.

    Sans mesures de redressement, la dette du pays atteindrait presque 370% du Produit intérieur brut (PIB) en 2050, anticipe l'agence.


    Il est certain que nous ne pouvons pas faire comme les USA qui fuient en avant !
    Ils commencent à y regarder de plus près cependant.



    Un chiffre qui vous glacerait les dos ...
    Elisabeth Studer, le Blog Finances 19/6

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Bon c'est une projection relativement lointaine, simple coup de semonce.
    Mais l'agence précise bien dans sa note : "toutes choses étant égales par ailleurs".
    Faut vraiment pas que ça dérape quelque part...et c'est mal parti.

    On remarquera au passage que maintenant ce sont les agences de notation (accréditées par qui sinon la haute finance) qui donnent les ordres aux politiques.

    Oui, les politiques ont laissé faire !!
    ils ont laissé faire que l'Economie dirige et que les financiers se goinfrent.
    Ce n'est pas eux, les zélites, qui vont souffrir....


    On est franchement mal barrés.

    Pour terminer, je rappelle les propos de Mme MERKEL :

    "l'€ a fait beaucoup de bien à l'Allemagne".

    vous pouvez donc conclure : l'€ fort = le mark.
    donc, elle voudrait bien continuer ainsi, elle.


    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par silence le Lun 20 Juin 2011, 09:43

    Faisons comme elle alors!
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par moria le Lun 20 Juin 2011, 09:47

    silence a écrit:Faisons comme elle alors!

    Ce n'est pas possible. Vous même, vous nous avez donné les chiffres de NOS (France) exportations.

    nous ne vendons pas la même chose et beaucoup de pays ont besoin des produits allemands : tous les pays émergents qui veulent construire des trucs.

    nous, nous vendons des trucs déjà construits.
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par silence le Lun 20 Juin 2011, 09:59

    Quand on n'a pas d'idées propres il faut imiter les autres.
    Si on veut avoir de l'argent il vaut mieux avoir un ami riche.
    Si on veut apprendre il vaut mieux avoir un ami cultivé.
    Si on n'est pas futé, il vaut mieux avoir un ami intelligent.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par moria le Lun 20 Juin 2011, 10:19


    alors.... il faut compter nos amis !
    je veux parler des vrais....

    vous en voyez combien ?

    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par silence le Lun 20 Juin 2011, 11:00

    Il m'en reste cinq. Ils sont en train de disparaitre. J'avais un grand ami italien, 40 ans d'amitié.
    Par contre beaucoup d'aimables connaissances mais sans intimité.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par moria le Lun 27 Juin 2011, 08:58

    çà y est !


    En décembre 2009, Nicolas Sarkozy fixait les priorités d'avenir financées par le grand emprunt.

    Il faudra que les Français aient drôlement confiance en Sarko ou en la Gauche selon qui arrivera le premier !




    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Alex Terieur le Lun 27 Juin 2011, 12:08

    moria a écrit:çà y est !
    En décembre 2009, Nicolas Sarkozy fixait les priorités d'avenir financées par le grand emprunt.

    Il faudra que les Français aient drôlement confiance en Sarko ou en la Gauche selon qui arrivera le premier !



    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    "la France de l'excellence" revient en leitmotiv dans ces beaux discours.
    Tu parles, ils n'ont de cesse de déglinguer le niveau de l'éducation nationale et on nous parle d'un futur merveilleux.

    D'ailleurs, 11 Milliards de ce plan sont déjà prévus pour l'enseignement supérieur et la formation (à quoi?) c'est bien la preuve de l'échec actuel.(11MdE selon le Figaro, Usine Nouvelle parle de 15 milliards)

    Ce grand emprunt (à qui? au Qatar encore une fois ?) et pour qui ?

    Les entreprises sont parfaitement capables d'innover seules quand on leur fout un peu la paix et qu'elles peuvent lever des fonds à un coût raisonnable sur les marchés. Leur développement ou au pire leur survie en dépend.

    Alors où va aller cette argent ? quel va être le taux de pertes dans les tuyaux entre la source et les destinataires arrosant les officines de conseils, les amis promus spécialistes pour la circonstance ?

    La Cour des Comptes nous racontera ça dans quelques années ... l'argent sera évaporé depuis longtemps, mais pas les remboursements de l'emprunt.


    Si l'on regarde de plus près ailleurs que dans ces articles génériques voir laudateurs de la presse généraliste, on commence un peu mieux à y voir clair.

    L’Usine Nouvelle nous en donne un aperçu.

    "Le secteur aéronautique va recevoir 1,5 milliard d'euros du grand emprunt, auquel s'ajoute un demi-milliard pour l'Espace.

    Quatre grands projets ont été retenus (...) Pour l'hélicoptère du futur, Eurocopter est leader entouré de ses partenaires comme Turbomeca (pour la turbine), Sagem et Thales pour l'avionique.

    Le grand emprunt a été particulièrement généreux avec la filière hélicoptère : 550 millions d'euros lui sont alloués, dont 315 millions pour Eurocopter. L'objectif : financer des briques de technologies pour développer des démonstrateurs (avionique, pale, éléments de structure, systèmes et propulsion) afin de préparer l'hélico du futur."

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    On remarquera que les entreprises généreusement assistées sont de malheureuses jeunes pousses en état de démarrage et désargentées.
    (note = Eurocopter est une filiale de EADS)
    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Alex Terieur le Lun 27 Juin 2011, 15:45

    Grand emprunt actualisation de mon précédent message

    sur son blog "la dette de la France" Ph. Herlin écrit ce jour :

    "...Et pendant ce temps là, la Cour des comptes s’alarme face à l’emballement de la dette et le gouvernement dépense allègrement 30 milliards d’euros avec le « Grand emprunt », qu’il aurait fallu stopper net pour réduire le déficit.

    Un Grand emprunt qui ne servira à rien, comme nous le disions (cf note 1), puisque tout cet argent passera par la tuyauterie largement percée et inefficace d’organismes publics (Oséo, Ademe, CEA, universités, Caisse des Dépôts, Anah…).
    (...)la haute administration française continue de dépenser à tout va quand une crise monétaire systémique menace…"

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    note 1
    Ph. Herlin fait ici référence à son billet du 15/12/2009 où il écrivait :

    "Le mot d’ordre de cet emprunt est conforme à celui de la France depuis le premier choc pétrolier de 1973 : surtout pas de réformes ! Déversons de l’argent et ça ira bien comme ça !

    Exemple emblématique avec les universités qui vont recevoir 11 milliards d’euros sans que l’on règle leurs problèmes récurrents et largement connus (népotisme, absence d’autonomie, manque de liens avec l’entreprise, blocages réguliers par des minorités trotskystes, etc) ; qui peut croire que cela va changer quoi que ce soit ?

    La seule bonne idée est le développement de l’Internet à très haut débit (par fibre optique) où les opérateurs privés apporteront 2 euros pour chaque euro investi par l’Etat, un partenariat efficace pour une vraie technologie d’avenir.

    L’Etat a un rôle à jouer dans les infrastructures, parfois dans quelques technologies clés, pour le reste c’est du déficit et de la dette."
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par moria le Lun 27 Juin 2011, 19:03

    je pensais que ce "grand emprunt" allait être proposé aux Français .... tout simplement ! ?!!
    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Alex Terieur le Lun 27 Juin 2011, 21:33

    moria a écrit:je pensais que ce "grand emprunt" allait être proposé aux Français .... tout simplement ! ?!!

    Bien sûr moria, mais uniquement pour payer les intérêts dans un premier temps et enfin de rembourser le capital.

    Soyez certaine que les Français vont être très concernés.

    Le reste n'est qu'une nébuleuse invention du roitelet qui préside à nos destinées (pour le moment).
    Et comme tout ce qu'il invente, il faut que cela soit mis en application impérativement, les hauts fonctionnaires appliquent pour ne pas y laisser leur tête.

    C'est comme ça la vie en Sarkosie.



    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Economie en FRANCE

    Message par moria le Mar 28 Juin 2011, 07:31

    en fait, les journaleux nous expliquent que le grand emprunt sera financé par :

    * 25% en empruntant sur les marchés

    * le reste représenterait le gain perçu de nos prêts aux banques.


    on se mord la queue.

    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Alex Terieur le Mar 28 Juin 2011, 11:39

    moria a écrit:en fait, les journaleux nous expliquent que le grand emprunt sera financé par :

    * 25% en empruntant sur les marchés

    * le reste représenterait le gain perçu de nos prêts aux banques.
    on se mord la queue.


    Je ne sais pas où "les journaleux" prennent leurs sources, et encore moins s'ils les vérifient.

    Ressources

    "L'effort public sera financé par un emprunt de 22 milliards d'euros sur les marchés financiers. Les 13 milliards restants proviendront du remboursement par les banques des fonds prêtés pendant la crise économique de 2008."

    la source de cette répartition provient du portail de gouvernement (décembre 2009).
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Rien n'indique s'il y a eu des changements de répartition depuis. Mais il semble bien que les banques se sont empressées de rembourser leurs dettes, intérêts inclus ce qui prouve qu'elle ont un sens de la gestion nettement plus efficace que nos gouvernants.
    ces fonds (empruntés bien entendu pas l'état) ont-ils été mis réellement en réserve en attente de ce "grand emprunt" ???.

    Quoi qu'il en soit ces 13 milliards prêtés temporairement aux banques sont bien en réalité des emprunts d'état.

    Enfin, c'est quoi cette salade de "grand emprunt" ?
    Des emprunts, la France passe son temps à en faire. ce n'est qu'une grosse goutte d'eau supplémentaire dans l'océan de dettes.

    je travaille de mémoire, donc chiffres peut-être approximatifs :

    En partant Chirac laissait une dette de 1160 milliards.Depuis notre grands timonier a mis la barre de notre dette a 1600 milliards d'€.,soit un alourdissement de 440 milliards. (soit + 38% en 4 ans)

    Selon l'Agence France Trésor (AFT) pour 2011 la France empruntera -en net- 184 milliards d'euros sur les marchés (prévisions).

    Dans son dernier bulletin AFT indique :
    "A l’issue du mois de mai, l’Agence France Trésor a émis 107,3 milliards d’euros, soit 58,3 % du programme annuel de financement à moyen et long terme fixé à 184 milliards d’euros pour l’ensemble de l’année...."
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Donc au bout de 5 mois on a déjà pompé près de 60% des prévisions 2011.


    Alors à quoi rime tout ce foin pour un emprunt de 22 (ou 35) MdE ???

    On prend vraiment le populo pour ... ce que vous voudrez.

    La seule chose qui soit concrète dans toute cette salade élyséenne c'est que pour une fois, un emprunt ne va pas servir à payer des dépenses courantes, mais à des investissements de recherche utiles pour la compétitivité future du pays.

    Reste à voir si les investissements choisis vont être productifs à terme (et surtout pour qui).

    Contenu sponsorisé

    Re: Economie en FRANCE

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 24 Oct 2017, 13:12