Qui est en ligne ?

Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

philiberte


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Marseille
Aujourd'hui à 10:24 par philiberte

» Immigration: une richesse pour la France?
Hier à 23:50 par Cousin Hubert

» Vivre avec l'Islam ?
Hier à 23:37 par Cousin Hubert

» PARIS, Ville des Lumières.......
Hier à 23:20 par Cousin Hubert

» VRAIES NOUVELLES DU CLIMAT
Dim 23 Juil 2017, 19:51 par FLANDRE

» La gauche fait-elle le lit de l'islamisme ?
Mar 18 Juil 2017, 06:48 par 007/**

» En cas de crise, les banques pourront...
Sam 15 Juil 2017, 23:26 par Cousin Hubert

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Jeu 13 Juil 2017, 19:32 par Cousin Hubert

» L'autre affaire
Jeu 13 Juil 2017, 08:45 par 007/**

Juillet 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    économie &chômage

    Partagez
    avatar
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10587
    Age : 118
    Date d'inscription : 17/02/2007

    Re: économie &chômage

    Message par Hibiscusez-moi le Ven 14 Oct 2016, 10:25

    Hibiscusez-moi a écrit:Les chiffres du mois d'août sont mauvais. Etonnant, non? Le rantanflan va peut-être franchir, avant la fin de son mandat, le mur des 6 000 000 de chômeurs, toutes catégories (outre-mer compris) confondues.

    Je reviens d'une belle promenade en montagne pendant laquelle j'ai pu voir de nombreux isards et  marmottes. Lorsque je suis arrivé au parking terminus il n'y avait qu'un véhicule, un de ceux du conseil général. A l'intérieur 2 employés. Qu'est-ce qu'ils faisaient: rien. Je me demande même ce qu'ils pouvaient bien ficher à cet endroit où il n'y a rien à foutre, sinon coincer la bulle. C'est juste un des exemples de la masse des emplois à supprimer ou à ne pas remplacer. Mais bon, le penser, c'est déjà mauvais pour la courbe du chômage...


    Ce matin, j'ai encore bien ri très... jaune! Jaune citron, même. Très amer.

    Courses et, au retour, qu'est-ce que je vois sur une route 2 X 1 voies -très- séparées par un mur en béton central? Une camionnette du conseil général et 4 mecs.

    L'un d'eux m'arrête (comme si il y avait urgence...). Pourquoi? Pour qu'un deuxième aille jusqu'au mur avec l'une des extrémités de son décamètre ruban. L'autre bout était tenue par un 3ème. Ils mesuraient la largeur de "ma" voie et ne pouvaient pas attendre que je sois passé.

    Vous vous dîtes: "mais ils étaient 4, non?" C'est exact.

    "Alors, que fichait le 4ème?" Excellente question! Il tenait un cahier et un stylo (an 2016) et notait.

    Je récapitule: une camionnette, 4 mecs, un ruban, un cahier, un stylo. Il n'y pas 2 individus en rab, quelque part?

    (il a été beaucoup question de la suppression de nombreux fonctionnaires ou assimilés lors du débat, hier soir)

    Etienne Charles
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2020
    Age : 74
    Localisation : ligny le ribault 45240 loiret
    Date d'inscription : 04/08/2009

    Re: économie &chômage

    Message par Etienne Charles le Ven 14 Oct 2016, 14:50

    Il est a noter que tous ceux qui ont demandé la suppression des fonctionnaires ont a leur service un ou deux gardes du corps détachés de la police nationale.
    Chiche mais qu'ils engagent des gardes privés!
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22854
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: économie &chômage

    Message par Caton l'Ancien le Ven 14 Oct 2016, 15:25

    Hibiscusez-moi a écrit:


    Je récapitule: une camionnette, 4 mecs, un ruban, un cahier, un stylo. Il n'y pas 2 individus en rab, quelque part?

    (il a été beaucoup question de la suppression de nombreux fonctionnaires ou assimilés lors du débat, hier soir)

    il faudrait leur proposer :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Le souci, c'est qu'ils ne sont pas très soigneux.
    Ma conduite d'adduction d'eau a été réparée cet été, ils ont oublié un mètre ruban...
    Il faudrait que je le rapporte, mais je vais dépenser plus qu'il ne vaut en essence et temps...


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22854
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: économie &chômage

    Message par Caton l'Ancien le Mar 25 Oct 2016, 18:51

    Les socialistes et la ruine de l’économie
    25 octobre 2016 par Lambert Jean-Claude dans Economie avec 2 commentaires

    J’ai 80 ans, dont près de 50 ans passés comme cadre dirigeant ou patron dans quatre PME de toutes sortes et de toutes tailles.

    Je peux témoigner de la chute de notre économie vue du terrain.

    Je peux aussi signaler quelques-unes des erreurs de nos gouvernants démontrant leur incompétence – qui, entre autres, ont provoqué le désastre actuel.

    Au cours des années 1970, je me souviens d’un déjeuner, où j’étais invité avec mon chef par un confrère. Nous étions quatre à table. Après avoir apprécié la moitié d’un gros homard chacun, notre hôte appelle le garçon et lui demande de nous en servir une deuxième moitié. Certes, ce n’est pas bien, alors que des gens ont faim. Seule­ment voilà, à l’époque, tout le monde ne mangeait pas du homard tous les jours (et nous non plus !). En revanche, très peu de gens avaient faim et les restos du cœur n’avaient pas encore été inventés.

    Dans un but de justice sociale et pour faire rentrer quelques sous dans les caisses de l’État, les incompétents sus-cités ont limité drastiquement la part des frais de représentations (restaurant, entre autres), jusqu’alors inclus sans limite dans les frais généraux des entreprises.

    De ce fait, plus de repas pantagruélique ; ce n’est que justice socialiste.

    Revers de la médaille : 15 000 emplois supprimés dans la restauration. Et aucun bénéfice pour le trésor public, bien au contraire : les bénéfices des restaurants ont chuté (l’État en prenait la moitié) et les chômeurs ont cessé de cotiser et sont allés pointer à l’ANPE, Pôle Emploi de l’époque.
    Dans la même période, l’impôt sur les sociétés était de 50 % des bénéfices net. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’était pas un handicap. Un bon gestionnaire savait en novembre si l’année avait été bonne. Il fallait donc investir. Alors, il était possible de commander une machine, facturée immédiatement, même si elle était livrable au cours de l’année suivante, mais amortissable pour un tiers ou un quart de sa valeur tout aussi immédiatement. Des impôts en moins et du travail en plus.

    Les mêmes incompétents, et toujours pour les mêmes raisons, ont supprimé les amortissements anticipés. Le résultat ne s’est pas fait attendre. Les investissements ont baissé, les entreprises ne se sont plus développées, les chômeurs se sont multipliés, les recettes de l’État ont chuté et, pour faire face à la crise qu’ils venaient de provoquer, les politiciens n’ont rien trouvé de mieux que de réduire le taux d’impôt sur les sociétés. Un beau gâchis !

    Dans le même genre, les professions libérales pouvaient déduire de leurs revenus les frais en­gagés dans le logement, quel qu’il soit, pour le louer et préparer un capital pour leur retraite.

    Les socialistes ont supprimé cet avantage. C’était malin et, pour faire bonne mesure, ils ont promulgué la loi Quillot qui donnait tous les droits aux locataires et les supprimait tous aux propriétaires. La crise dans le bâtiment en 83 fut atroce. Des chômeurs comme jamais vu, la construction de logement particulier locatif s’est effondrée. De ce fait, le montant des loyers a flambé, car la pénurie s’est installée. Je me suis toujours posé la question : « Est-ce de l’incompétence ou du cynisme ? » Il ne faut pas oublier que le premier bailleur de France est la Caisse des Dépôts, organisme d’État très intéressé par la hausse des loyers, même si c’est le petit peuple qui doit en payer la note. Bravo les socialistes !

    Dans un autre domaine, j’ai connu le taux de TVA à 23,456 %, soit 30 % à déduire du prix TTC. Là non plus, ce n’était pas un problème : on exporte hors taxe et les produits de première nécessités avaient, comme aujourd’hui, un taux réduit. Par contre, les produits de luxe étaient surtaxés à 30 % du prix HT. Ce système donnait de bons résultats, car les salaires, très peu chargés, étaient convenables.

    Pour compenser l’augmentation des charges plus ou moins fantaisistes qui pénalisaient les entreprises (au lieu de baisser les charges), les incompétents n’ont rien trouvé de mieux que de baisser la TVA. Bien sûr, les mêmes, qui n’ont encore rien compris, ont hurlé au loup, lors­que Sarkozy a proposé la TVA sociale qui rétablissait partiellement la baisse passée.
    Il est inutile de me dire que ce temps est révolu, que l’on ne peut pas revenir en arrière. Je sais tout ça. Il n’en reste pas moins vrai que les gugusses qui ont fait toutes ces bêtises et bien d’autres devraient quitter la politique et se mettre au boulot !

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire

    Contenu sponsorisé

    Re: économie &chômage

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 26 Juil 2017, 22:30