Qui est en ligne ?

Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Anne Hidalgo
Ven 18 Aoû 2017, 19:20 par Jean Ripleure

» La Dette de la France
Ven 18 Aoû 2017, 14:20 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Ven 18 Aoû 2017, 11:09 par Cousin Hubert

» Attentat(s) en France
Mer 16 Aoû 2017, 18:46 par Cousin Hubert

» Le fil de Mistinguette (3)
Dim 13 Aoû 2017, 09:38 par Caton l'Ancien

» ON REMPLACE ...
Sam 05 Aoû 2017, 15:23 par Etienne Charles

» Terrorisme islamiste
Mar 01 Aoû 2017, 11:13 par 007/**

» Pas-de-Calais
Mar 01 Aoû 2017, 02:12 par Cousin Hubert

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Jeu 27 Juil 2017, 09:11 par philiberte

Août 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    Caisse des dépots et consignations - CDC

    Partagez
    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Caisse des dépots et consignations - CDC

    Message par Alex Terieur le Ven 06 Jan 2012, 17:03

    La Caisse des dépôts et consignations (CDC)


    Faudrait pas trop taper dans la caisse !


    Petit rappel

    La Caisse des dépôts et consignations (CDC), parfois simplement appelée Caisse des dépôts, est une institution financière publique de la France créée en 1816. Placée sous le contrôle direct du Parlement, elle exerce des activités d'intérêt général pour le compte de l'État et des collectivités territoriales, mais elle a aussi des activités concurrentielles.

    Tout comme la Banque de France, c'est une personne morale de droit public. Elle est placée sous le contrôle d'une commission de surveillance qui comprend 13 membres dont 5 représentants du Parlement soit 3 députés et 2 sénateurs, un représentant du Conseil d'État, 2 représentants de la Cour des comptes, le gouverneur de la Banque de France, le directeur général du Trésor et de la Politique économique ainsi que 3 personnalités qualifiées.
    (Wikipedia)

    Cette vénérable institution c'est du sérieux donc.
    A tel point que :

    "L'administration de la Caisse des dépôts et consignations est confiée à un directeur général nommé pour cinq ans et à un caissier général. Le directeur général prête serment « de défendre l'autonomie de l'établissement et de garantir l'inviolabilité des fonds qui lui sont remis en garde ». Selon la loi d'avril 1816, il est personnellement et financièrement responsable de la gestion des fonds confiés à l'institution."

    Depuis mars 2007, cette fonction est occupée par Augustin de Romanet.

    On voit qu'en principe, elle est bien protégée des délires gouvernementaux du moment.


    Que gère la CDC

    On ne va pas rentrer dans le détail de ses attributions. En bref, elle assure, pour le compte de l'État et des collectivités locales des missions d'intérêt général.

    Financièrement c'est :

    Capitaux propres : 20,2 Md€ (hors plus-values latentes

    Bilan du fonds d'épargne géré par la Caisse des Dépôts : 224,9 Md€

    Ce sont les livret A, les LDD (ex-Codevi) les LEP.
    Bref, les sous des petits épargnants. Ce qu'ils appellent l'épargne populaire.

    46 fonds de retraite sont gérés par la Caisse des Dépôts

    etc...

    source site de la CDC

    voir sur son site une petite vidéo expliquant comment elle protège l'épargne populaire.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



    _________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: Caisse des dépots et consignations - CDC

    Message par Alex Terieur le Ven 06 Jan 2012, 17:27

    La Caisse des dépôts et consignations (CDC)


    Faudrait pas trop taper dans la caisse ! (suite)


    Différentes opérations récentes.

    EADS

    En avril 2006, la Caisse des dépôts et consignations achète une partie du capital d'EADS cédé par DaimlerChrysler et le Groupe Lagardère, entraînant pour eux une importante plus-value latente. Cet épisode est un des volets de l'affaire EADS.
    (source Wikipedia)

    QUICK (halal ?)

    Dans l'affaire qui oppose les hommes d'affaires belge Albert Frère et français Jean-Marie Kuhn, une filiale de la Caisse des dépôts est citée pour avoir racheté la chaîne de restaurants Quick à un prix surévalué.
    (source Wikipedia)

    En novembre dernier Challenges nous apprend qu' une commission rogatoire internationale est lancée dans l’affaire Quick-CDC .

    La justice belge exige des documents de la part de Bercy. Elle enquête sur la façon dont Albert Frère a cédé en 2006 les restaurants Quick à la Caisse des dépôts
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    La folle aventure de la Caisse des dépôts dans le Caucase

    Plus récemment (7/12/2011), une autre affaire, plus soumise à caution puisqu' émanant de Médiapart


    "Nicolas Sarkozy veut que la Caisse des dépôts et consignations, dont ce n'est pas la mission, soit l'un des deux principaux organisateurs, avec un partenaire russe, d'un projet pharaonique de plus de 11 milliards d'euros visant à construire cinq stations de skis dans le Caucase du Nord, une région en proie à une corruption généralisée."

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



    Ces jours-ci, on sauve Groupama et sa Cerise de la panade.

    Le conseil d'administration de Groupama a donné fin décembre son aval à l'accord conclu avec la Caisse des dépôts (CDC) mi-décembre, qui prévoit la fusion des foncières immobilières Icade (CDC) et Silic (Groupama) dans une société commune dont l'institution publique détiendra la majorité du capital.
    L'accord prévoit également un investissement de la CDC dans Gan Eurocourtage, filiale de Groupama, à hauteur de 300 millions d'euros.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    Au tour de Dexia également, que l'Etat veut nationaliser d'après la Tribune, malgré les réticences de la CDC.

    Pour celle ci, une nationalisation pure et simple de la partie Française est fortement envisagée. Mais le président de la Commission de surveillance de la CDC, le député Michel Bouvard semble trainer les pieds pour ne pas mettre en danger son institution, malgré les pressions du gouvernement.

    "Selon le quotidien Les Echos, l'Etat envisage de nationaliser ce qui reste de Dexia en raison des difficultés rencontrées pour mettre en oeuvre le volet français du plan de démantèlement de la banque élaboré en octobre.
    Plusieurs responsables gouvernementaux français ont pour leur part indiqué en privé à Reuters que cette option n'était pas envisagée. Le ministre des Finances, François Baroin, n'a pas souhaité répondre aux journalistes qui l'interrogeaient sur le sujet en marge d'un colloque à Paris.

    Pour bon nombre d'observateurs, cette différence de communication entre la Caisse des dépôts et le gouvernement s'explique par le bras de fer que se livrent les deux parties sur le dossier. Sollicitée à de nombreuses reprises sur des dossiers liés à la crise, la CDC veut préserver sa santé financière et le gouvernement essaie à tout prix de convaincre les agences de notation de conserver la note triple A accordée à la dette souveraine française.

    Complexité supplémentaire dans le dossier, la CDC est dans une position jugée délicate puisque, candidat non déclaré à sa propre succession, son directeur général, Augustin de Romanet, attend son éventuelle reconduction par le président de la république en mars, date à laquelle son mandat arrive à échéance."

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    Lessivée par la crise des "subprimes" , mise à genoux par la crise de la dette souveraine européenne Dexia se trouve également mise à l'index pour avoir accordé des prêts considérés comme toxiques à de nombreuses collectivités locales

    QUESTION

    Est-ce avec les encours des livrets de caisse d'épargne, des fonds de retraites etc... que l'on va acheter des actifs aussi pourris.
    C'est bien ce que semble exiger le gouvernement.

    A suivre de près.


    _________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

      La date/heure actuelle est Mer 23 Aoû 2017, 11:58