Qui est en ligne ?

Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 1 Moteur de recherche

philiberte


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Marseille
Aujourd'hui à 10:24 par philiberte

» Immigration: une richesse pour la France?
Hier à 23:50 par Cousin Hubert

» Vivre avec l'Islam ?
Hier à 23:37 par Cousin Hubert

» PARIS, Ville des Lumières.......
Hier à 23:20 par Cousin Hubert

» VRAIES NOUVELLES DU CLIMAT
Dim 23 Juil 2017, 19:51 par FLANDRE

» La gauche fait-elle le lit de l'islamisme ?
Mar 18 Juil 2017, 06:48 par 007/**

» En cas de crise, les banques pourront...
Sam 15 Juil 2017, 23:26 par Cousin Hubert

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Jeu 13 Juil 2017, 19:32 par Cousin Hubert

» L'autre affaire
Jeu 13 Juil 2017, 08:45 par 007/**

Juillet 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    désindustrialisation de la France

    Partagez
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10415
    Age : 46
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: désindustrialisation de la France

    Message par Cousin Hubert le Mer 13 Fév 2013, 16:52

    En 25 ans, la France a perdu 25% de ses emplois industriels tous secteurs confondus, soit 800 emplois par jour!

    Et ca devient dramatique.. Rolling Eyes

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: désindustrialisation de la France

    Message par Alex Terieur le Jeu 19 Sep 2013, 02:09

    France/Conjoncture: le pays subit les conséquences du choc fiscal (expert)

    Je synthétise un compte rendu d'une réunion qui s'est tenue ce jour mercredi à Genève avec le chef économiste d'Oddo Asset Management Bruno Cavalier devant un parterre de banquiers et d'investisseurs.

    Depuis la fin du mandat de Nicolas Sarkozy, 84 hausses d'impôts ou impôts nouveaux ont été décidées par les autorités. [note : sans compter les inventions du prédecesseur !]

    Le code du travail comporte 3532 pages, +47% en dix ans,
    le code des impôts 3672 pages (+51%)

    et le code de l'urbanisme 3438 pages (+120% en dix ans),

    Oddo note qu'en 2005 la France était placée à la 12e place et l'Allemagne à la 6e du classement annuel de la compétitivité réalisé par le Forum économique mondial (WEF). Huit ans plus tard, l'Allemagne a gagné deux places, la France en a perdu onze

    Oddo avertit également que l'année 2014 sera agitée en France, avec deux élections, les municipales en mars et les européennes en juin. Le risque est grand d'une sanction politique par les électeurs, alors que les sondages donnent le Front national en deuxième place après l'UMP (droite) aux élections européennes.

    Article de l'agence ATS complet
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    _________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18003
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: désindustrialisation de la France

    Message par philiberte le Jeu 19 Sep 2013, 15:59

    Alex Terieur a écrit:
    Le code du travail comporte 3532 pages, [b]+47% en dix ans
    ,
    le code des impôts 3672 pages (+51%)

    et le code de l'urbanisme 3438 pages (+120% en dix ans),

    là, il y aurait un vrai travail de rajeunissement et de simplification à faire, par des gens payés utilement!


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6072
    Age : 87
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: désindustrialisation de la France

    Message par Mitsahne le Jeu 19 Sep 2013, 19:27

    [i]...le code des impôts = 3672 pages...[/b]

    Je suis tombé un peu par hasard sur un article concernant Eugène Schueller, fondateur de l'Oréal et père de Liliane Bettencourt, né en 1884 et mort en 1957.

    Schueller était l'auteur d'une théorie très argumentée (étudiée avant la guerre 39/45 et poursuivie jusqu'en 1954) par laquelle il proposait de supprimer tous les impôts et taxes et de les remplacer par une seule taxe sur l'énergie (pétrole, charbon, eau, gaz, puis nucléaire). Révolutionnaire ! Génial !

    Arguments : taxe égalitaire puisque tout le monde, riches et pauvres, est consommateur d'énergie.
    Suppression de tous les autres impôts, sur le revenu, les sociétés, les biens immobiliers etc... donc suppression de tous les ministères s'occupant de l'assiette, des calculs, du recouvrement, du contrôle des impôts. Quasi impossibilité de fraude ! Fantastique.

    Ce projet était tellement séduisant qu'il fit l'objet d'un projet de loi en 1954, soutenu par environ 180 députés parmi lesquels on comptait Robert Schumann et...Jean-Marie Le Pen. Il fut bien entendu enterré parce que trop simple, trop révolutionnaire, trop suppresseur d'emplois. Les mauvaises langues dirent qu'un système compliqué, générateur de cas particuliers, d'avenants, d'exceptions multiples était une source inépuisable d'arrangements profitables surtout pour les plus fortunés. En gros, la suppression de la fraude n'arrangeait personne ! On n'en parla plus.

    Il y a là une idée à creuser. Dans son livre, Eugène Schueller démontrait que la mise en place de son système relançait l'industrie et faisait baisser le coût de la vie de plus de 20%. Ce livre est aujourd'hui introuvable sauf (Wikipédia) à 1 seul exemplaire d'occasion vendu 68 euros !

    A méditer.


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18003
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: désindustrialisation de la France

    Message par philiberte le Jeu 19 Sep 2013, 21:08

    Mitsahne a écrit:[Il y a là une idée à creuser. Dans son livre, Eugène Schueller démontrait que la mise en place de son système relançait l'industrie et faisait baisser le coût de la vie de plus de 20%. Ce livre est aujourd'hui introuvable sauf (Wikipédia) à 1 seul exemplaire d'occasion vendu 68 euros !

    A méditer.
    sur Amazon, 1 livre d'occasion à 66€ et des bananes,

    sur priceminister:
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    2 d'occasion à 24€

    à 6€: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21176
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: désindustrialisation de la France

    Message par moria le Lun 28 Avr 2014, 07:03


    ****2014****


    Jusqu'où ?
    Jusqu'où laisserons-nous nous dépecer ?


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Le gouvernement a aussi signalé son « extrême vigilance » sur « le maintien de l’excellence et de l’indépendance de la filière nucléaire française », un sujet pointé par le sénateur de Belfort, Jean-Pierre Chevènement .

    Alstom est de fait un fournisseur important d’EDF et Areva – le groupe doit réaliser des turbines pour les deux futurs EPR britanniques. Mais EDF, engagé dans une politique de diversification, est également en contrat avec GE pour diverses centrales.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    jusqu'où ?

    avatar
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10587
    Age : 118
    Date d'inscription : 17/02/2007

    Re: désindustrialisation de la France

    Message par Hibiscusez-moi le Lun 28 Avr 2014, 07:17

    moria a écrit:
    ****2014****



    Jusqu'où ?
    Jusqu'où laisserons-nous nous dépecer ?


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Le gouvernement a aussi signalé son « extrême vigilance » sur « le maintien de l’excellence et de l’indépendance de la filière nucléaire française », un sujet pointé par le sénateur de Belfort, Jean-Pierre Chevènement .

    Alstom est de fait un fournisseur important d’EDF et Areva – le groupe doit réaliser des turbines pour les deux futurs EPR britanniques. Mais EDF, engagé dans une politique de diversification, est également en contrat avec GE pour diverses centrales.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    jusqu'où ?


    Jusqu'à ce que mort s'ensuive.
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: désindustrialisation de la France

    Message par silence le Lun 28 Avr 2014, 07:41

    Bientôt il ne nous restera plus que les fesses à présenter.
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22854
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: désindustrialisation de la France

    Message par Caton l'Ancien le Lun 28 Avr 2014, 11:24

    Sauver l'euro quand on n'a plus d'industrie du tout, grâce à lui, d'après certains économistes (et à d'autres mesures, comme l'ouverture des frontières)...


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21176
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: désindustrialisation de la France

    Message par moria le Sam 21 Juin 2014, 10:27


    Ainsi donc la politique de pépère 1er abandonne Alsthom aux Ricains.

    Voilà un coup dur pour cette UE qui nous prône encore que l'on est plus fort à plusieurs que seul.
    Mettre 20% français dans la balance me parait se foutre des Français pour deux raisons :
    * avec quel argent allons-nous faire cela ?
    * çà veut sans doute dire : je rachète les parts de Bouygues qui se retrouve plus libre avec son porte-monnaie.
    et peut être calmer les ardeurs de Montebourg qui préférait que la "chose" restât en Europe.


    Elle est belle l'Europe !!


    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: désindustrialisation de la France

    Message par silence le Sam 21 Juin 2014, 10:55

    Mais ils ont préféré GE parce que les autres options de Siemens ne correspondaient pas aux critères de Bruxelles, donc il semble y avoir une certaine contradiction là.
    avatar
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10587
    Age : 118
    Date d'inscription : 17/02/2007

    Re: désindustrialisation de la France

    Message par Hibiscusez-moi le Sam 21 Juin 2014, 12:46

    moria a écrit:

    Mettre 20% français dans la balance me parait se foutre des Français pour deux raisons :
    * avec quel argent allons-nous faire cela ?
    * çà veut sans doute dire : je rachète les parts de Bouygues qui se retrouve plus libre avec son porte-monnaie.


    En attendant, Martin Bouygues refuse de vendre à l'Etat. Pas d'accord sur le prix proposé.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21176
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: désindustrialisation de la France

    Message par moria le Dim 22 Juin 2014, 08:21


    Date limite : demain, lundi.
    Le Conseil d'administration s'étant déjà prononcé pour GE.


    C'est le conseil d'administration d'Alstom qui doit trancher et dire s'il accepte ou non de rentrer en négociations exclusives avec General Electric (GE). Le temps presse. L'offre de l'américain expire lundi et son patron Jeff Immelt a déjà prévenu que la date "resterait intacte". Comprendre: il ne prolongera pas son offre.

    Les administrateurs d'Alstom vont se réunir, "vraisemblablement aujourd'hui ou demain" (dimanche) et donner leur décision finale avant l'ouverture de la Bourse de Paris, lundi à 9 heures, où est cotée l'action Alstom. De son côté, François Hollande a dit compter sur "des avancées d'ici la fin de journée".


    D'un côté Bouygues cherche à vendre la totalité de sa participation (29,4%), qu'il valorise dans ses comptes 3,07 milliards d'euros, après avoir dû passer une dépréciation de 1,4 milliard d'euros en 2013. Le groupe a payé sa participation relativement cher, selon des analystes. Au plus fort, l'action valait 55 euros en 2010. Contre 28, vendredi à la clôture. Et surtout, il a besoin d'argent, notamment pour relancer Bouygues Telecom. Une source au fait des discussions a indiqué que Bouygues chercherait à vendre sa participation à 35 euros par titre.

    De l'autre côté, l'État ne peut pas paraître dispendieux et devra montrer qu'il a tout fait pour négocier au plus serré avec Bouygues. Il propose de racheter les actions au prix du marché. Soit un montant de 1,7 milliard d'euros.

    Les analyses sur la capacité de l'Etat divergent. Europe 1 rappelle que depuis deux ans l'Etat "a vendu des titres de plusieurs entreprises dans lesquelles il a des participations : Safran, EADS ou encore Aéroport de Paris. Selon les derniers pointages en janvier, ces mouvements de capitaux lui ont permis d'engranger 3,5 milliards d'euros. En utilisant ces réserves, il pourra largement financer l'opération avec Bouygues". Mais l'économiste Philippe Dessertine répond sur France Info que "l'Etat n'a pas les moyens de suivre et se retrouve un peu acculé du fait de la proposition qu'il s'est obligé de faire à Bouygues et du fait qu'il ait refusé la première opération avec General Electric". Pour lui, "l'Etat s'est placé dans une situation où il va devoir payer le prix fort".
    De quels leviers dispose l'Etat ?

    "Alstom aujourd'hui serait sans conditions dans les mains de General Electric depuis des mois si nous n'étions pas intervenus", se félicitait le Premier ministre Manuel Valls. "Fluidité dans la méthode et résultats, cohérence gouvernementale : l'État a été très professionnel. Ça a été dur mais ça a été une très bonne négociation", assurait même vendredi soir un proche du président de la République.

    Pourtant, la partie n'est pas gagnée. L'Etat et Bouygues sont en plein bras de fer, remarquent Les Echos.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    Mais "l'Etat dispose de moyens de pressions sur le groupe, qui dépend en grande partie des pouvoirs publics", écrit le journal.

    Une source gouvernementale a glissé au quotidien qu'il y avait "suffisamment de relations globales avec Bouygues sur beaucoup de sujets pour que cela ne se passe pas mal".
    Et de glisser : "L’offre MHI/Mitsubishi reste d’ailleurs toujours possible".

    Samedi
    , l'Etat met la pression à Bouygues.
    François Hollande a prévenu : "S'il n'y avait pas ces avancées, s'il n'y avait pas cette vente à un prix qui pour le gouvernement soit acceptable alors il y aurait nécessairement à revenir sur l'alliance telle qu'elle vient d'être annoncée" avec l'américain General Electric.
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10415
    Age : 46
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: désindustrialisation de la France

    Message par Cousin Hubert le Dim 13 Déc 2015, 09:41

    L'économie française a détruit près de 600.000 emplois depuis 2008


    C'est le détail qui fait froid dans le dos. Entre juin et août, l'industrie a ainsi enregistré son 58ème trimestre d'affilée de repli, en détruisant encore 14.600 emplois, le niveau le plus élevé depuis deux ans. Depuis le début de la purge entamée au 2ème trimestre 2001, pas moins de 982.000 emplois industriels ont été rayés de la carte de France…

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21176
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: désindustrialisation de la France

    Message par moria le Dim 13 Déc 2015, 10:29


    Tu es bien pessimiste Cousin !

    La COP 21 va tout réparer çà
    des investissements à gogo partout
    à travers le monde.
    lol!

    Moins rigolo :
    COP21 un premier pas "obligé" vers un gouvernement mondial, socialiste bien entendu...
    On comprend le pourquoi d'une interdiction absolue de tout commentaire contradictoire durant ces 15 jours..
    L'unanimité m'a toujours inquiétée car elle relève de gouvernements totalitaires.
    Hier , au vu des applaudissements unanimes , j'ai pensé à la Corée du Nord...Pas à pas , on finira par arriver à ne plus rien lui envier.



    Contenu sponsorisé

    Re: désindustrialisation de la France

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 26 Juil 2017, 22:36