Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

Décembre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    Il fait froid

    Partagez
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Il fait froid

    Message par moria le Ven 03 Déc 2010, 13:31

    Il serait bon que nos amis historiens du forum nous fassent un petit topo sur :
    "depuis quand la France a autant de sans abri ?"

    car en fait, il s'agit bien de problèmes économiques !!
    depuis quand, les hommes politiques devraient avoir honte ?




    """

    Le temps de la « bise »…
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Vous entendez « bise » et vous tendez la joue ? Merci, c’est fort aimable ! Mais il y a confusion : ce n’est pas de cette bise là que nous entretient l’ami Rodolphe… La glaciale, la qui vous perce et transperce parfois… Temps d’hiver ! Et Rodolphe, pilote de l’Itinérant, nous le dit bien : « Les SDF, “la bise venue”, c’est un souci »… « SDF Hivernaux »…

    Temps difficiles ?
    Pas assez pour la grande « jacquerie »…
    Portemont, le 2 décembre 2010

    SDF hivernaux
    Les SDF, “la bise venue”, c’est un souci. En été, on ne les regarde pas

    trop.

    Après tout… « pas de loyer, pas d’impôts, pas de femme, pas de mômes,
    et donc pas de problèmes, sont libres comme le vent, après tout, j’aurais

    peut-être envie d’être SDF »…

    Dans le genre « pensées idiotes », on ne fait guère mieux, mais c’est

    humain. En revanche, avec le froid, le gel, la neige… on est plus réaliste.



    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Et, sans se mettre à leur place, en sortant de l’immeuble, l’estomac gavé

    par le petit-déj, la Navigo RATP bien dans la poche, on ressent tout de

    même un certain malaise. Le gus ou la gus, y’en a de plus en plus des SDF
    à sexe faible, il a passé la nuit là, sous des cartons au pire, dans une toile

    de tente Don Quichotte au mieux, avec un froid pareil, pas de doute,
    c’est pas comme sous la couette !



    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    On a le droit de se demander, mais surtout, faut pas entrer dans les détails
    pourquoi sont pas allés au foyer.

    Paraît, c’est le Gouvernement et la Municipalité qui le disent, qu’il y a des
    places vides chaque nuit dans les hébergements d’urgence…

    enfin, c’est pas mon affaire, mais quand même.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    C’est pas « notre » affaire. Vrai.
    Et après tout, s’ils sont SDF, quelque part, « ils » ont dû le vouloir, non ?

    Et puis… on n’est pas responsable.

    La mondialisation, Brukzelles, les déficits… tout ça, c’est l’évolution

    normale de la société.

    C’est donc normal qu’il y en ait qui restent au bord de la route.


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Vrai. Absolument.

    C’est « normal » qu’il y ait des SDF comme il est normal que dans une

    dictature, qu’il y ait des disparus, une police politique et des camps de

    concentration.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Les SDF, ils sont utiles, ils ont une fonction sociale.

    Importante, capitale. Ils nous font peur. Ils sont là pour ça.

    Et, à la limite, le RMI ou RSA, qu’on leur donne, au Gouvernement, une
    biture chaque mois, c’est leur salaire.

    On les paie pour être SDF. On les paie pour nous faire peur.

    C’est fabuleux, l’époque que l’on vit, les « disparus », ils sont payés pour

    vivre et mourir dans des camps sans barbelés, sans chiens policiers, sans
    kapos, sans miradors !

    Quelle époque !
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Quant à la police politique, pas besoin, y’a Pôle Emploi qu’en fait office.
    Sans eux… sans les SDF, et, également, et faut pas l’oublier, sans les

    crédits à la consommation qui nous remplissent les boites aux lettres

    chaque semaine, et nous vident les comptes en banque chaque mois, sans

    les SDF et les Crédits, sans ces deux stupéfiants sociaux, y’aurait

    longtemps qu’on aurait fichu la pagaille, qu’on serait descendus dans la

    rue, qu’on aurait fait la Révolution.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Pendus par les Crédits…

    Ne serait-ce qu’il y a cinq ans, avec le Référendum sur la Constitution.

    Nous on a voté contre, et ils nous l’ont fait passer quand même !

    En d’autres époques, sans crédits et sans SDF, du temps où « un salaire

    devait permettre au chef de famille de nourrir sa famille »… du temps où

    quelques irréductibles clochards au teint fleuri faisaient les joies des
    touristes parisiens… en ce temps béni, clôt définitivement un ou deux ans
    après Mai 68, en ces temps bénis donc, on n’aurait jamais accepté d’être
    bernés, trahis, roulés dans la farine.

    On serait descendus dans la rue. On aurait fichu la pagaille. On aurait fait

    la Révolution.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Mais aujourd’hui, avec cinquante euros en fin de mois, en plus, ou en

    moins le plus souvent à la banque, on regarde le SDF, sans en avoir l’air,

    du coin de l’œil, et arrivé au boulot, on sourit au patron. Au petit patron

    qui lui-même, a la trouille de son banquier.

    Un système parfait. Une forme accomplie du “Meilleur des mondes”.

    Le SDF se les gèle, et nous on a peur. Et les gros, les gras, les obèses de
    chez Mammon et, eux, ils se frottent les mains qu’ils ont douces, pfuiiitt
    pfuiiitt font les actions et autres “valeurs” boursières sous leurs doigts, ça
    produit pas de cal, ce papier-là, pas plus que les couverts argentés du

    Fouquet’s.

    Le SDF se les gèle, et nous on a peur. Et “nos” soldats vont répandre la
    mort afin de produire encore plus de candidats aux explosions suicides.
    Le terrorisme “islamique”, c’est presque aussi bon que les SDF pour

    qu’on la ferme. Et à cause de cette “menace”, on voit maintenant des

    bidasses professionnels armés jusqu’aux dents dans nos métros et dans

    nos bus… alors que jadis la République interdisait aux “militaires” d’agir

    sur le sol national. Là, ils sont prêts à répondre à toutes les “menaces”, à

    commencer par celle du Peuple. C’est-à-dire nous, à supposer qu’on se

    réveille…
    Le SDF se les gèle, et nous on a peur. Et les banques continuent de faire

    du n’importe quoi. 100 milliards d’euros pour venir en aide aux banquiers
    irlandais… pas mal !

    Le quart, sur dix ans, et y’aurait plus d’enfants morts de paludisme !

    Le SDF se les gèle, et nous on a peur.
    Et on laisse Kadhafi monter des camps de la mort en plein désert pour les
    sans-papiers dont il est chargé de protéger l’Europe vieille, égoïste etriche
    . Celle de Brukzelles. Celle des banquiers. Celle de Mammon.


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Le SDF se les gèle, et nous on a peur.

    Et on nous met le Veau d’Or dans nos assiettes.



    Enfin… virtuellement !
    Rodolphe Clauteaux
    avatar
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10640
    Age : 118
    Date d'inscription : 17/02/2007

    Re: Il fait froid

    Message par Hibiscusez-moi le Ven 03 Déc 2010, 14:27

    Sans remonter jusqu'à la création du monde, souvenons-nous des années 50 et du fameux Abbé Pierre. A cette époque on ne comptait plus les bidonvilles et je peux témoigner qu'il y en avait un à proximité de chez moi: à Stains (93).

    Aujourd'hui, il n'y a quasiment plus de bidonvilles (sinon ceux des roms auxquels, je le rappelle, devraient revenir les milliards d'euros que verse l'UE -pour leur insertion- à leurs pays d'origine), mais il y a toujours des "sans" qui ne construisent plus leurs abris.

    Conclusion: il y aura toujours des clochards, comme il y aura toujours des "filles de joie". Aujourd'hui, on dit "sans abris" et "péripatéticiennes"... "Péripatéticiens", aussi.
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18180
    Age : 69
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Il fait froid

    Message par philiberte le Ven 03 Déc 2010, 16:12

    ce que je ne comprends pas, c'est que certains refusent d'être abrités. la peur des espaces clos?


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: Il fait froid

    Message par Alex Terieur le Ven 03 Déc 2010, 16:38

    philiberte a écrit:ce que je ne comprends pas, c'est que certains refusent d'être abrités. la peur des espaces clos?

    pas vraiment la peur des espaces clos, mais à cause de l'insécurité qui y règne.

    C'est du moins ce que j'en ai lu à plusieurs reprises.

    Le problème des sans abris étant un des marronniers de la presse, (elle en parle chaque année, mais rien n'est jamais fait) il est probable qu'un journaliste va ressortir des archives une de ses enquêtes qui vous le ré-expliquera pour la nième fois.


    _________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: Il fait froid

    Message par cilette le Dim 05 Déc 2010, 16:35

    Il y a des sans abris et pourtant il y a beaucoup de logements vides, mais pas à Paris.

    Maintenant, connaissant quelqu'un qui travaille pour l'ARS, il me dit qu'il y a de plus en plus de sans abri qui ne veulent pas intégrer les foyers et qui préfèrent être dans la rue. Tant que le temps n'est pas trop froid, on les laisse. Quand il commence à faire très froit ils insistent pour qu'ils intègrent un foyer. Quand les foyers sont remplis, il y a les hôtels qui sont réquisitionnés et là, pour avoir vu dans quel état étaient laissées les chambres après leur passage...
    avatar
    aragorn
    Champagne
    Champagne

    Nombre de messages : 1182
    Age : 65
    Localisation : quelque part en France
    Loisirs : musique classique-lecture-poker
    Date d'inscription : 18/04/2008

    Re: Il fait froid

    Message par aragorn le Dim 05 Déc 2010, 18:10

    philiberte a écrit:ce que je ne comprends pas, c'est que certains refusent d'être abrités. la peur des espaces clos?

    J'ai souvent évoqué ce sujet en discutant avec des gens; il semblerait qu'ils aient peur d'être agressé pendant leur sommeil, qu'on leur vole le peu de biens qu'ils ont, et puis surtout ils veulent être libre et indépendant.
    Pour certains (pas tous),être clochard est une philosophie, c'est preque une raison de vivre.
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Il fait froid

    Message par silence le Dim 05 Déc 2010, 18:15

    Le clochard ...

    Il s'endort sur un banc
    Dans le jardin public désert ;
    Plus personne ne l'attend,
    Sa seule compagne est la misère !

    Au fond des yeux son histoire
    Dont personne ne veut rien savoir ;
    A chacun son enfer,
    Ce n'est pas notre affaire !
    Il est sale, il sent mauvais,
    On s'écarte, un peu gêné ;
    Surtout, ne pas toucher le pouilleux,
    Et si le malheur était contagieux !
    Il demande, les yeux baissés,
    Quelque chose pour manger,
    Alors, on s'éloigne en jetant
    Une pièce dans la boîte en fer blanc,
    On détourne le regard,
    On change de trottoir,
    Et on oublie son visage
    Pour retrouver nos images !

    Il s'endort sur un banc
    Dans le jardin public désert ;
    Plus personne ne l'attend,
    Sa seule compagne est la misère !
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18180
    Age : 69
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Il fait froid

    Message par philiberte le Dim 05 Déc 2010, 18:17

    cilette a écrit:..... et là, pour avoir vu dans quel état étaient laissées les chambres après leur passage...
    pour quelle raison croyez-vous qu'il y a autant de logements vides un peu partout? ça, et les loyers impayés.


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Il fait froid

    Message par moria le Dim 05 Déc 2010, 18:55

    C'est vrai Hibis, il y a eu l'hiver 54.
    mais le pays sortait de la guerre et 10ans n'avaient pas suffi.


    depuis, les décennies se sont écoulées .... nous aurions pu réussir à nous (le Pays) enrichir si nous avions suivi notre voie.
    une reconstruction pour toujours le progrès et non pas l'inverse !

    le progrès grâce à la recherche et l'investissement.

    Nous avons là un retour en arrière qui m'échappe .... juste un peu.
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Il fait froid

    Message par silence le Dim 05 Déc 2010, 19:10

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Il fait froid

    Message par moria le Lun 06 Déc 2010, 08:58

    Je suis assez d'avis et cela nous ramène à ma question.

    ""La pauvreté, c'est l'homme qui la produit, la société qui la veut".


    L'Occident a voulu acheter des produits bon marché et en contre partie, les pays en "voie de développement" reçoivent l'aide des ONG.

    Oui, c'est le travail qui doit être donné à faire et donc être payé !
    Oui, il faut rémunérer le risque mais à hauteur raisonnable.



    """Les pays du Nord veulent se développer alors qu'ils ont déjà tout, voire trop : les gens sont obèses, ils s'ennuient et veulent maintenant aller sur la lune !"""


    Francisco Van der Hoff,
    prêtre.

    ce n'est pas faux.

    Contenu sponsorisé

    Re: Il fait froid

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 18 Déc 2017, 21:16