Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia...
Hier à 09:13 par 007/**

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Dim 22 Oct 2017, 15:27 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Jeu 19 Oct 2017, 22:08 par Cousin Hubert

» Crise : le moment décisif approche - Michel Drac
Jeu 12 Oct 2017, 23:33 par Cousin Hubert

» PARIS, Ville des Lumières.......
Lun 09 Oct 2017, 22:38 par Cousin Hubert

» Terrorisme islamiste
Jeu 05 Oct 2017, 01:59 par Cousin Hubert

» Attentats
Mar 03 Oct 2017, 20:01 par Mitsahne

» Numismatique
Dim 01 Oct 2017, 22:50 par Cousin Hubert

» Nouveaux membres
Dim 01 Oct 2017, 12:57 par Cousin Hubert

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    La Dette de la France

    Partagez
    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: La Dette de la France

    Message par Alex Terieur le Mar 09 Aoû 2011, 00:49

    Le grand cirque va commencer.

    Appels en France à une baisse plus rapide des déficits titre Reuters ce soir.

    Tout le monde y va de son yaka
    Hollande, Ségo, Mélenchon, Lutte ouvrière, la CGT
    (tiens Aubry n'est pas citée, faut dire qu'avec le ramadan à Lille elle est fort occupée!)

    On va bien rire.
    La situation va être la même qu'aux Etats-Unis :

    - faut faire payer les riches !
    - non il y a trop de social !
    et on boucle.

    Et on ne sera pas plus avancé... mais la dette, elle,continue à prendre de l'embonpoint.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: La Dette de la France

    Message par moria le Mar 09 Aoû 2011, 02:43

    QUI croire ?

    La CONFIANCE n'est plus du tout là et les gens retirent leur liquidité.
    le matelas risque d'être plus doux à défaut de disparaitre totalement.


    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: La Dette de la France

    Message par Alex Terieur le Mer 10 Aoû 2011, 15:26

    France to take ticket on bailout express

    extrait traduit rapidement :

    “La France va sans doute perdre son statut AAA,” admet Pieter Cleppe, du Laboratoire d'idées Ouvert d'Europe. Connue pour sa semaine de travail légère de 35 heures, les économistes disent que la raison réelle pourquoi la France, comme certains de ses voisins d'UE, est dans le pétrin est qu'ils ne travaillent pas assez durement."
    Russia today

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    ceci explique les galopades dans tous les sens dans les ministères.
    Et en plein mois d'aout... pas de pitié non plus pour les fonctionnaires ces financiers.




    Invité
    Invité

    Re: La Dette de la France

    Message par Invité le Mer 10 Aoû 2011, 17:38

    avatar
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10626
    Age : 118
    Date d'inscription : 17/02/2007

    Re: La Dette de la France

    Message par Hibiscusez-moi le Mer 10 Aoû 2011, 17:55

    Et, il y a un instant dans CDA, un des responsables de SP pour l'Europe répète que la France ne risque pas de voir sa note dégradée dans les 2 ans qui viennent.

    En attendant, je crois que ma banque a dévissé de 20%...

    Invité
    Invité

    Re: La Dette de la France

    Message par Invité le Mer 10 Aoû 2011, 18:07

    Qui est plus dangereux pour l'avenir : les émeutiers ou les financiers paranoïaques ? Je n'ai pas de réponse.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: La Dette de la France

    Message par moria le Mer 10 Aoû 2011, 19:36

    G Lefebvre a écrit:Qui est plus dangereux pour l'avenir : les émeutiers ou les financiers paranoïaques ? Je n'ai pas de réponse.

    les deux, mon Capitaine.

    N Sarkozy a quitté Brégençon.

    Le CAC a fait -5,45 %

    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: La Dette de la France

    Message par Alex Terieur le Mer 10 Aoû 2011, 21:47

    Fitch, S&P Moody's et consorts font du politique et non de l'économie. Il n'y a rien de rationnel dans leurs démarches.

    Ils savent parfaitement que si la France est dévissée dans ses notes l'euro est mort. Le couple France-Allemagne sert de locomotive (heu encore un peu) et permet l'alimentation du fonds de solidarité (à fonds perdus)

    Donc il faut que cela perdure encore, tant que cela est possible pour que la France continue de s'affaiblir.

    Ils attaquent par les petits côtés. cette fois c'est Chypre

    Fitch dégrade sa note, évoque un probable plan de sauvetage

    Chypre, nouveau maillon faible de la zone euro, a vu sa note de la dette à long terme dégradée mercredi par l'agence de notation financière Fitch qui a estimé que le pays aurait besoin d'un plan de sauvetage de l'Union européenne.

    "Fitch pense que le gouvernement ne pourra pas faire face à ses échéances sans une assistance officielle externe", explique le communiqué. Un analyste de l'agence a confirmé par téléphone qu'il s'agissait d'une allusion à un plan de sauvetage européen.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    Chypre n'est pas grand chose (en capitalisation), mais s'ajoute encore aux autres.

    Bientôt probablement la Belgique.

    Si à chaque fois la France y va de ses secours au fonds de solidarité, elle va s'affaiblir à tel point qu'elle va tomber comme un fruit mûr.

    Ensuite les agences pourront la dégrader. Il n'y aura plus rien à pomper.


    Dernière édition par Alex Terieur le Jeu 11 Aoû 2011, 01:01, édité 1 fois (Raison : coquille)
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: La Dette de la France

    Message par cilette le Mer 10 Aoû 2011, 21:53

    [code]Si à chaque fois la France y va de ses secours pour ça et pour la terre entière, sans parler de tous ceux qui pompent ici, je ne vois pas avec quoi on pourra payer nos impôts...
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6087
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: La Dette de la France

    Message par Mitsahne le Ven 12 Aoû 2011, 17:59

    "Le Point" de cette semaine publie deux graphiques intéressants concernant la dette française. Exprimée en pourcentage du PIB et à travers les gouvernements successifs, cela donne :

    1980 Président Giscard, 1er ministre Barre, 20,7 %
    1982 Mitterrand, Mauroy, 29 %
    1986 -id- Fabius 31,1 %
    1988 -id- Chirac 33,3 %
    1990 -id- Rocard 35,2 %
    1992 -id- Cresson 39,7%
    1993 -id- Bérégovoy 46%
    1996 Chirac Balladur 58,1 %
    1998 -id- Juppé 59,6 %
    2002 -id- Jospin 59,1 %
    2004 -id- Raffarin 65,2 %
    2006 -id- Villepin 64,1 %
    2008 Sarkozy Fillon 68,2 %
    2011 -id Fillon 84,7 %

    En résumé, 37 points d'augmentation pendant les 14 ans de règne de Mitterrand,
    8 points d'augmentation pendant les 12 ans de règne de Chirac,
    19 points d'augmentation pendant les 4 années de Sarkozy.

    Quant au déficit public (toujours en % du PIB) il était de :

    - 0,3 % en 1980
    - 6,5 % en 1993
    - 3,3 % en 2002
    - 7,5 % en 2009
    - 7,0 % en 2010

    Certes, crises pétrolières et crises financières ont accentué les mouvements, mais la leçon que l'on peut tirer c'est que la gauche et la droite n'ont pas fait mieux l'une que l'autre. Avec toute fois un bon point au gouvernement Jospin-sous-Chirac (modération) et un zéro pointé au gouvernement Fillon-sous-Sarkozy (la plus grosse augmentation en 4 ans). A la décharge de celui-ci, il a dû subir les effets de la loi des 35 heures qui coûte la bagatelle de 22 milliards d'euros par an soit, depuis dix ans, 220 milliards.
    Si l'on y ajoute 50 milliards d'euros par an que l'Etat verse en intérêts pour la dette publique, on arrive pour ces dix dernières années à la somme extravagante de 720 milliards (la moitié de la dette !) balancés par les fenêtres.*

    Seules des mesures drastiques pourraient arrêter cette hémorragie, et à condition que tous les pays d'Europe (sous euro) les prennent en même temps. C'est évidemment une vue de l'esprit. Et comme la croissance est à peu près nulle, on ne peut donc compter que sur des économies budgétaires draconiennes. Comment faire sans sacrifier d'emplois ???

    Depuis 1981 (trente ans !) tous les gouvernements sans exception ont vécu au dessus de leurs moyens en augmentant la dette, c'est-à-dire en la reportant d'année en année sur les générations ultérieures. Un jour, ça craque et il est trop tard. C'est ce que nous vivons en ce moment.

    Avec le train-train des méthodes classiques et autres amusettes, il est impossible de s'en sortir. Il faudrait un gouvernement de salut public, un homme à poigne insensible aux sondages et mouvements de rue, des pouvoirs très étendus (possibilité de gouverner par décrets), et des mesures impopulaires qui touchent absolument tout le monde afin que personne ne puisse se soustraire à l'effort gigantesque qui serait demandé.
    Une première mesure pourrait être de former et d'embaucher des dizaines de milliers de contrôleurs pour stopper la fraude à tous les niveaux. Ils se payeraient sur le fruit des économies réalisées et seraient en même temps une réponse aux pertes d'emploi inévitables dues aux restrictions budgétaires.

    Si on y ajoute des mesures très strictes prises sur le fonctionnement de l'Assemblée Nationale, le Sénat et le Conseil économique et Social - suppression de celui-ci, division par deux des effectifs des deux autres -, suppression d'une grande quantité de subventions inutiles, train de vie des collectivité locales qui a doublé en quelques années, suppression des réceptions fastueuses, des feux d'artifice, des "voyages d'études", parrainages et autres mariages de cités, on devrait arriver au moins à arrêter la gabegie.

    Mais je rêve...


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)

    Etienne Charles
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2051
    Age : 74
    Localisation : ligny le ribault 45240 loiret
    Date d'inscription : 04/08/2009

    Re: La Dette de la France

    Message par Etienne Charles le Ven 12 Aoû 2011, 18:58

    Le sevrage va être trés dur...
    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: La Dette de la France

    Message par Alex Terieur le Dim 14 Aoû 2011, 02:18

    Résumons les précédents messages

    Des vérités premières qu'il faut bien rappeler


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



    Bon dimanche
    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: La Dette de la France

    Message par Alex Terieur le Mer 07 Sep 2011, 01:49

    Fitch prévoit un endettement accru des régions françaises

    Les régions françaises devraient voir leur endettement augmenter en raison d'une baisse de leur épargne nette "et de leur volonté de maintenir leurs programmes d'investissement", signale l'agence de notation Fitch Ratings dans son rapport « Observatoire financier des régions françaises », publié le 6 septembre.
    En 2010, le budget cumulé des vingt-deux régions atteignaient 28,8 milliards d'euros.

    "A supposer qu'elles décident d'y affecter toutes leurs ressources immédiatement disponibles et de stopper tout investissement, les vingt-deux régions de métropole mettraient près de quatre ans en moyenne pour venir à bout de leur dette de 17 milliards", analyse le quotidien économique Les Echos."

    La dégradation des capacités d'autofinancement, estime par ailleurs l'agence, devrait "stimuler la croissance de l'endettement à moyen terme". L'encours de dette directe des régions est estimé à 16,8 milliards d'euros fin 2010, en hausse de 7 % par rapport à 2009.

    « C'est là que se trouve la véritable marge de manoeuvre des régions. Elles vont se recentrer sur leurs compétences obligatoires : les transports, la formation professionnelle et les lycées ».

    Cette nouvelle règle du jeu institutionnelle devrait notamment entraîner une réduction sensible des montants des subventions que les régions versent, notamment dans le domaine culturel.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    sources :
    le Monde
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    les Echos
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    _________

    Plus de subventions au culturel : finie la fête ?

    ah ah finis les spectacles de m...de des gauchos ou il y a plus d' "artistes" sur scène que de spectateurs ayant payé leur place dans la salle, finies les aides aux assocs véreuses (bien souvent tournées vers la Mecque) pompant comme des sangsues le fric coulant en abondance.

    Avec beaucoup de chance, finies les enveloppes garnies aux syndicats, terminées les assistances déguisées à SOS machin et autres.

    Salle temps pour des films pourris et par surcroit anti-Français subventionnés par le contribuable

    Hors-la-loi financé à 59% par l’argent des contribuables français (dont 100 000 euros de la région PACA).

    Omar m’a tuer Subventions :

    - 75 000 euros de subvention du conseil général des Alpes-Maritimes.
    - 150 000 euros de subvention de la région PACA.
    - 100 000 euros de subvention du conseil régional de Languedoc-Roussillon.

    Au total, 325 000 euros de subventions pour Omar m’a tuer, en plus de l’argent public de France Télévisions, la facture s’avère lourde pour les contribuables français.
    source Observatoire des subventions
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Tout ça c'est terminé ?

    Je rêve là je crois.
    Tant pis ça fait du bien.


    _________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: La Dette de la France

    Message par Alex Terieur le Sam 10 Sep 2011, 01:31

    Le compto-dette
    En milliards d'euros

    cliquer pour activer.
    source :
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    note :

    Un autre compteur, plus connu mais non exportable donne pour la dette un montant proche mais évalue d'environ 1000 euros supplémentaires la dette per capita.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Idem pour celui de Planetoscope = 25 830 euros par Français lorsqu'il a été mis à jour.


    _________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: La Dette de la France

    Message par Alex Terieur le Lun 10 Oct 2011, 14:36


    SAU-VES



    Après Fitch, c'est au tour de Moody's et Standard & Poor's de confirmer le AAA pour la France.

    Tant mieux pour les taux d'intérêts d'emprunts acquittés sur la dette.

    Mais le croquemitaine électoral est agité clairement :

    «nous continuons à surveiller les débats dans la sphère politique avec en ligne de mire l'élection présidentielle qui approche, pour connaître la stratégie destinée à réduire le ratio de dette.»

    Sans langue de bois, on traduit par "les Français ont intérêt à ne pas se tromper dans leur vote sinon ....."

    Toute velléité de quitter le SYSTEME sera immédiatement sanctionné. A bon entendeur....

    D'ailleurs Mme Parisot, membre du club Le Siècle ainsi que du groupe Bilderberg vous a d'ailleurs bien prévenu dans son dernier bouquin "Un piège bleu Marine".

    Attention, elle sait tout M'ame Parisot, d'ailleurs elle possède 75% des parts de l'IFOP, c'est vous dire !



    _________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10626
    Age : 118
    Date d'inscription : 17/02/2007

    Re: La Dette de la France

    Message par Hibiscusez-moi le Mer 19 Oct 2011, 17:09

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6087
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: La Dette de la France

    Message par Mitsahne le Mer 19 Oct 2011, 17:55

    Alex Terieur a écrit:
    SAU-VES



    Après Fitch, c'est au tour de Moody's et Standard & Poor's de confirmer le AAA pour la France.

    Tant mieux pour les taux d'intérêts d'emprunts acquittés sur la dette.

    Mais le croquemitaine électoral est agité clairement :

    «nous continuons à surveiller les débats dans la sphère politique avec en ligne de mire l'élection présidentielle qui approche, pour connaître la stratégie destinée à réduire le ratio de dette.»

    Sans langue de bois, on traduit par "les Français ont intérêt à ne pas se tromper dans leur vote sinon ....."

    Toute velléité de quitter le SYSTEME sera immédiatement sanctionné. A bon entendeur....

    D'ailleurs Mme Parisot, membre du club Le Siècle ainsi que du groupe Bilderberg vous a d'ailleurs bien prévenu dans son dernier bouquin "Un piège bleu Marine".

    Attention, elle sait tout M'ame Parisot, d'ailleurs elle possède 75% des parts de l'IFOP, c'est vous dire !



    La dernière prestation de Mme Parisot à l'émission de Ruquier du samedi soir n'a pas été brillante. Elle s'est fait sérieusement contrer par Ruquier et les deux journalistes Natacha Polony et Audrey Pulvar.
    Elle n'a convaincu personne. Elle est très désagréable.


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: La Dette de la France

    Message par moria le Mer 19 Oct 2011, 18:10



    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: La Dette de la France

    Message par Alex Terieur le Jeu 10 Nov 2011, 00:52

    Hervé Juvin (realpolitik) revient ici sur les raisons de la dette, de la sortie du cadre de l’économie et de l’expérience néo-libérale telle que mise en place depuis 30 ans.

    (source realpolitik.tv)

    Exposé clair, intéressant et....inquiétant.


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] por [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    _________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: La Dette de la France

    Message par silence le Jeu 10 Nov 2011, 07:56

    "Après avoir intensivement pratiqué l’orgue et la course à pied, s’être intéressé au cinéma expérimental et à la photographie, s’être essayé à l’écriture de chansons blues et rock, il écrit des ouvrages touristiques, des nouvelles, des scénarios.

    A partir des années 1980, son expérience (???) professionnelle de conseiller auprès d’institutions financières le conduit à publier plusieurs ouvrages qui décrivent les marchés boursiers, les nouveaux métiers de la banque, la construction européenne. Il participe au débat et à la réflexion collective à travers la création et l’animation de centres de réflexion, la publication d’articles et de livre, à travers aussi ses conférences et interventions publiques."

    passer de la course à pied aux débats plus sérieux... faut le faire.

    Ce n'est que le point de vue d'un homme qui semble de gauche. Un théoricien de plus, négatif et apocalyptique comme Attali,chacun dans son style ...

    C'est curieux comme le pessimisme fait recette, c'est rare de pouvoir écouter des personnes parlant d'une façon plus positive.
    Tous des "Jean qui pleure" et ils ne m’empêcheront pas de dormir.
    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: La Dette de la France

    Message par Alex Terieur le Jeu 10 Nov 2011, 18:38

    avant-propos :
    Texte relevé dans le tribune du 9/11.
    Lecture non conseillée aux optimistes inconditionnels.


    Pour les patrons allemands, "la France est devenue un facteur de risque à prendre très au sérieux"



    1°) Avis sur le nouveau plan Français (qui ne sera pas le dernier). A savourer sans modération.


    "Ces mesures ne vont pas suffire: la France a un gros problème de croissance, de productivité et je ne la vois pas les résoudre en peu de temps avec ce plan", indiquait mercredi à Berlin le président de la Fédération des exportateurs allemands (BGA), Anton Börner, devant l'Association de la presse étrangère (VAP). "Je ne crois pas qu'un président français puisse s'attaquer aux privilèges comme le nécessiterait l'économie or les marchés financiers sont devenus impatients: pour eux la France est devenue un facteur de risque à prendre très au sérieux", estime ce représentant d'entreprises réalisant au total quelque 1200 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel à l'export.

    "Jusqu'ici le lien entre Angela Merkel et Nicolas Sarkozy a tenu mais une fois Sarkozy réélu cela va se rompre et dès l'été prochain nous aurons une situation encore plus grave qu'aujourd'hui, la France étant le prochain domino alors que nous n'aurons pas même résolu le cas italien", prédit, pessimiste, Anton Börner

    Selon lui le rapprochement entre Paris et Berlin est tout simplement impossible. "La mentalité des Français est beaucoup plus proche de celle des Italiens que de celle des Allemands", explique-t-il."

    Et pan !
    clair, net et précis.
    Teuton quoi.


    Au passage, on note que les élections françaises sont déjà entérinées, mais je ne veux décevoir personne.


    2°) les perspectives de l'europe par le patronat allemand, un morceau également très savoureux.

    S'attendant à terme à un éclatement de la zone euro, Anton Börner ne s'en alarme pas outre mesure, un "bloc monétaire avec l'Allemagne, les Pays-Bas, l'Autriche, la Finlande, peut-être le Danemark" devant s'y substituer.

    "L'euro est important pour nous les exportateurs mais pas tant que cela (...) si nous exportons tant dans la zone euro cela n'a rien à voir avec le fait d'avoir une monnaie commune mais plutôt, dans le marché intérieur européen, avec l'absence de droits de douane".
    (....)

    En résumant ce que dit le responsable du patronat allemand, restons entre gens du même monde dans notre petit club des 5.

    source :
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    ______________________

    restons optimistes :
    Addendum :

    "Le taux 10 ans de la France au plus haut depuis juillet dernier, le spread au-dessus des 170 pb

    Les investisseurs réduisent leur exposition à la dette française. Les taux remontent et les spreads battent chaque jour leur record de la veille. (le marché)"

    source GECODIA (Economie française et économie mondiale) 10/11/2011



    _________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: La Dette de la France

    Message par silence le Jeu 10 Nov 2011, 18:48

    Comme dirait mon ami Omar...
    "Puisque tu ignores ce que te réserve demain, efforce-toi d'être heureux aujourd'hui. Prends une urne de vin, va t'asseoir au clair de lune, et bois, en te disant que la lune te cherchera peut-être vainement demain. "
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: La Dette de la France

    Message par moria le Jeu 10 Nov 2011, 18:55

    oui mais tout de même.....

    """A l'inverse, selon "le gouvernement fédéral allemand, la France a donné avec son train de mesures un bon exemple d'un comportement responsable (...) ce sont des annonces auxquelles on peut se fier avec une perspective concrète de mise en œuvre, ce qui permet à un pays de regagner la confiance sur les marchés", a loué mercredi le porte-parole d'Angela Merkel, Steffen Seibert.


    Interrogé par La Tribune, si le candidat François Hollande devait lui aussi faire sien le plan de mesures présenté par François Fillon, il a souligné que "les choses [du plan français] sont justes".

    Angela Merkel n'a apparemment, cependant, pas l'intention d'en parler avec François Hollande
    lui-même :
    "je ne connais aucun projet de rencontre de la chancelière avec François Hollande", a précisé son porte-parole."""


    Il reste à savoir qui commande ?
    Les patrons allemands ou la Chancelière ?

    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: La Dette de la France

    Message par silence le Jeu 10 Nov 2011, 20:45

    François Hollande, c'est RIEN.
    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: La Dette de la France

    Message par Alex Terieur le Jeu 10 Nov 2011, 21:03

    moria a écrit:oui mais tout de même.....



    Il reste à savoir qui commande ?
    Les patrons allemands ou la Chancelière ?


    Le blabla de Merckel rapporté ici, n'est que du langage politique sans aucune portée sauf pour occuper les journaleux.

    pour savoir qui commande ?

    Vous vous posez encore la question ?


    _________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: La Dette de la France

    Message par Alex Terieur le Ven 11 Nov 2011, 01:21

    Toujours plus haut, le spread de la France passe au-dessus des 170 pb

    Très nette aggravation pour la dette publique de France sur le marché obligataire. Les taux à moyen et long terme s’écartent nettement du Bund et les spreads vont de record en record. Le spread 10 ans atteint 170 pb.


    Deuxième journée calamiteuse pour les obligations d’Etat de la France. Si on note une détente sur l’Italie, la pression est désormais sur la France, même si la situation n’a pas la gravité que pour les PIIGS.

    Les spreads de taux sur les obligations publiques de la France atteint désormais 170 pb à 10 ans. Ainsi, l’OAT 10 ans atteint 3,36 % (Bund à 1,66 % + 1,70 % ; cf. tableau ci-dessous). Sur une semaine, le spread 10 ans a pris près de 50 pb. Le spread français est au même niveau que celui de l’Italie à la fin du printemps dernier (cf. graphique). Les taux de la France sont dans une dérive "à l'italienne".
    (...)

    En revanche, en France, même si l’incertitude politique existe pour 2012, il semble que le marché intègre de plus en plus que les prévisions de croissance pour 2012 sont trop optimistes (rappel : 1 % pour le gouvernement) et que la réduction du déficit se fait à très petit pas (déficit public prévu à 4,5 % du PIB en 2012 et équilibre prévu uniquement pour 2016). La Commission européenne a publié ses prévisions de croissance pour 2012, avec seulement +0,6 % pour la France. De plus, elle souligne qu’une récession est possible (donc que sa prévision est une borne haute).

    Ainsi, il existe un risque de dérapage budgétaire en France avec un optimisme sur les recettes et un manque d’action sur les dépenses. Ceci ne passe plus sur les marchés.
    Equipe Gecodia

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    _____________________________

    en clair pour ceux que ce charabia peut rebuter :

    Pour un emprunt de 10 ans la France paie 1,7% d'intérêts de plus que l'Allemagne et les marchés considèrent que le plan Sarko/Fillon c'est du pipeau.





    _________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10626
    Age : 118
    Date d'inscription : 17/02/2007

    Re: La Dette de la France

    Message par Hibiscusez-moi le Ven 11 Nov 2011, 07:19

    Salut Alex.

    Il n'y a pas que "les marchés qui considèrent que le plan Sarko/Fillon c'est du pipeau". Seuls ceux qui portent des lunettes aux verres de plomb, les autruches et les niais qui ne voient pas que ce plan est bien en dessous de celui qu'il faut mettre en place. Nous y viendrons bientôt et là, bonjour les dégâts...

    Passe une bonne journée.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: La Dette de la France

    Message par moria le Ven 11 Nov 2011, 08:00

    Alex Terieur a écrit:
    moria a écrit:oui mais tout de même.....



    Il reste à savoir qui commande ?
    Les patrons allemands ou la Chancelière ?


    Le blabla de Merckel rapporté ici, n'est que du langage politique sans aucune portée sauf pour occuper les journaleux.

    pour savoir qui commande ?

    Vous vous posez encore la question ?

    Oui... j'rigole !
    Je trouve simplement que le turbo a été enclanché par les spéculateurs !
    Après la Grèce, l'Italie, ils en sont à la France.

    Nos dirigeants voudraient bien attendre les élections mais ce sera plus difficile que prévu.
    C'est l'évidence même et ces petites magouilles ne prennent plus.

    Il y a bq de sauces qui ne prennent plus !


    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: La Dette de la France

    Message par Alex Terieur le Ven 11 Nov 2011, 10:51

    @ hibis, moria,

    bonjour,

    nous sommes parfaitement d'accord.


    _________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: La Dette de la France

    Message par moria le Sam 12 Nov 2011, 12:14

    Je reviens à mon histoire de copain...

    parce que j'ai lu ceci :


    """
    Les cas du Japon et des Etats-Unis

    Si l'on observe les précédents historiques, la réponse n'est pas évidente.
    En 2001, l'agence S&P retire son triple A au Japon.

    Pourtant les taux d'intérêt auxquels emprunte l'archipel nippon baissent.

    Ils se situent aujourd'hui autour de 1% pour des obligations (parts de dettes vendues aux investisseurs) à 10 ans.


    Autre exemple frappant : celui des Etats-Unis.

    En août dernier, S&P dégrade la note américaine d'un cran à "AA+". Malgré l'apocalypse annoncée, rien ne se passe ou presque.
    Le taux auquel empruntent les Américains diminue même pendant quelques semaines.
    Il se situe aujourd'hui autour de 2%. """


    Alors .... n'ai-je point raison ?
    Il vaut mieux perdre son AAA que son taux d'intérêt !

    Il reste la question : comment se fait-ce ?
    QUI décide donc QUOI ? :-))







    Contenu sponsorisé

    Re: La Dette de la France

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 24 Oct 2017, 13:09