Qui est en ligne ?

Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Cousin Hubert, Etienne Charles


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 48 le Dim 11 Aoû 2013, 08:50

Sujets similaires

    Derniers sujets

    » QUESTIONS SUR LES ARMES
    Aujourd'hui à 17:35 par Etienne Charles

    » L'ECOLE en FRANCE
    Hier à 18:48 par Cousin Hubert

    » PARIS, Ville des Lumières.......
    Dim 21 Mai 2017, 21:10 par Cousin Hubert

    » En cas de crise, les banques pourront...
    Ven 19 Mai 2017, 22:41 par Cousin Hubert

    » racisme
    Jeu 18 Mai 2017, 22:43 par Cousin Hubert

    » L' ESPOIR !
    Jeu 18 Mai 2017, 22:32 par Cousin Hubert

    » Les pépites sont terrorisées par les flics...
    Jeu 18 Mai 2017, 20:23 par philiberte

    » Crise : le moment décisif approche - Michel Drac
    Lun 15 Mai 2017, 19:21 par Cousin Hubert

    » Le fil de Mistinguette (3)
    Lun 15 Mai 2017, 16:13 par mistinguetteR

    Mai 2017

    LunMarMerJeuVenSamDim
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031    

    Calendrier Calendrier

    Navigation

    Partenaires

    forum gratuit
    Tchat Blablaland

      Souveraineté de la France

      Partagez
      avatar
      Caton l'Ancien
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 22853
      Date d'inscription : 14/02/2007

      Re: Souveraineté de la France

      Message par Caton l'Ancien le Sam 25 Déc 2010, 15:16

      Eh bien, merci Mitsahne pour ces infos sur PdV.
      Alors à cause d'un petit mer.eux, la France a été privée d'un leader de taille...
      Besancenot sait nuire même à des endroits incroyables...


      _________________
      Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
      Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
      avatar
      philiberte
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 17944
      Age : 68
      Localisation : duché de Nevers
      Date d'inscription : 12/02/2007

      Re: Souveraineté de la France

      Message par philiberte le Sam 25 Déc 2010, 21:20

      silence a écrit: "du Guesclin" ........... Un autre des personnages de notre enfance.

      qui ne serait pas tout à fait ce qu'on en a dit.


      _________________
      Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

      Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
      avatar
      moria
      Admin
      Admin

      Nombre de messages : 21175
      Age : 116
      Localisation : Duché de Bourgogne
      Date d'inscription : 24/01/2007

      Re: Souveraineté de la France

      Message par moria le Mer 20 Mar 2013, 11:08


      ****2013****


      Gustave Le Bon, médecin et sociologue au tournant des XIXe et XXe siècles, a rédigé des analyses singulièrement prémonitoires.

      Le texte ci-dessous, extrait de « La psychologie des foules » apporte la preuve de cette exceptionnelle lucidité :

      « … Après avoir exercé son action créatrice, le temps commence cette œuvre de destruction à laquelle n’échappent ni les dieux, ni les hommes.
      Arrivée à un certain niveau de puissance et de complexité, la civilisation cesse de grandir, et, dès qu’elle ne grandit plus, elle est condamnée à décliner rapidement.

      L’heure de la vieillesse va sonner bientôt.


      « Cette heure inévitable est toujours marquée par l’affaiblissement de l’idéal qui soutenait l’âme de la race.

      À mesure que cet idéal pâlit, tous les édifices religieux, politiques ou sociaux dont il était l’inspirateur commencent à s’ébranler.


      « Avec l’évanouissement progressif de son idéal, la race perd de plus en plus ce qui faisait sa cohésion, son unité et sa force.

      L’individu peut croître en personnalité et en intelligence, mais en même temps aussi l’égoïsme collectif de la race est remplacé par un développement excessif de l’égoïsme individuel accompagné de l’affaissement du caractère et de l’amoindrissement des aptitudes à l’action.

      Ce qui formait un peuple, une unité, un bloc, finit par devenir une agglomération d’individus sans cohésion
      et que maintiennent artificiellement pour quelque temps encore les traditions et les institutions. C’est alors que, divisés par leurs intérêts et leurs aspirations, ne sachant plus se gouverner, les hommes demandent à être dirigés dans leurs moindres actes, et que l’État exerce son influence absorbante.

      « Avec la perte définitive de l’idéal ancien, la race finit par perdre aussi son âme.

      Elle n’est plus qu’une poussière d’individus isolés et redevient ce qu’elle était à son point de départ : une foule.
      Elle en présente tous les caractères transitoires sans consistance et sans lendemain.

      La civilisation n’a plus aucune fixité et tombe à la merci de tous les hasards.
      La plèbe est reine et les barbares avancent.

      La civilisation peut sembler brillante encore parce qu’elle conserve la façade extérieure créée par un long passé, mais c’est en réalité un édifice vermoulu que rien ne soutient plus et qui s’effondrera au premier orage.

      « Passer de la barbarie à la civilisation en poursuivant un rêve, puis décliner et mourir dès que ce rêve a perdu sa force, tel est le cycle de la vie d’un peuple… »

      Ces lignes datent de 1895.


      Plus près de nous, l’historien anglais Arnold Toynbee écrivait aussi :
      « La France est morte au champ d’honneur en 1918. »

      Le coup de grâce lui a été donné en 1940.

      Mais elle bouge encore, avec une classe politique pitoyable « de guignols qui se donnent en spectacle », vient de déclarer l’ancien ministre Bruno Le Maire…



      Trés beau texte.


      [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


      avatar
      silence
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 22007
      Age : 103
      Localisation : Bretagne
      Date d'inscription : 12/02/2007

      Re: Souveraineté de la France

      Message par silence le Mer 20 Mar 2013, 11:59

      Oui. De nos jours on a une forte tendance a oublier la sagesse des anciens. Non seulement nous n'avons pas pu faire mieux mais nous nous en sommes considérablement éloignés.
      Quant on voit la pauvreté des déclarations de nos "sages" actuels...
      avatar
      Hermione
      Mignonette
      Mignonette

      Nombre de messages : 29
      Age : 19
      Localisation : Charente-Maritime
      Date d'inscription : 30/03/2013

      Réponse

      Message par Hermione le Mer 22 Mai 2013, 21:32

      Alors à cause d'un petit mer.eux, la France a été privée d'un leader de taille...

      Tout à fait d'accord et la faute revient à l'UE. En effet comme le président n'a plus de pouvoir les leaders renoncent à la politique et il reste alors que des nuls.
      avatar
      Alex Terieur
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 5986
      Age : 70
      Localisation : off shore
      Loisirs : chevaux - attelage
      Date d'inscription : 11/10/2010

      Re: Souveraineté de la France

      Message par Alex Terieur le Jeu 23 Mai 2013, 00:25

      Hermione a écrit:
      Alors à cause d'un petit mer.eux, la France a été privée d'un leader de taille...

      Tout à fait d'accord et la faute revient à l'UE. En effet comme le président n'a plus de pouvoir les leaders renoncent à la politique et il reste alors que des nuls.

      Ben voyons !

      Sous la 3ème puis la 4ème République, l'UE ne sévissait pas encore que je sache.

      Et pourtant, le club des jean-foutres faisait salle comble.

      Un animal politique est et demeure un animal politique. Et il ne l'est que parce que l'Humanité est envahie de gens crédules.


      _________________
      [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
      avatar
      007/**
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 2650
      Age : 64
      Localisation : Burgondi
      Date d'inscription : 18/07/2007

      Re: Souveraineté de la France

      Message par 007/** le Jeu 23 Mai 2013, 07:29

      Alex Terieur a écrit:
      Sous la 3ème puis la 4ème République, l'UE ne sévissait pas encore que je sache.

      Et pourtant, le club des jean-foutres faisait salle comble.

      Un animal politique est et demeure un animal politique. Et il ne l'est que parce que l'Humanité est envahie de gens crédules.
      Exact. Seule solution, la démocratie directe qui débranche les premiers et oblige les seconds à prendre leurs responsabilités

      Contenu sponsorisé

      Re: Souveraineté de la France

      Message par Contenu sponsorisé


        La date/heure actuelle est Mer 24 Mai 2017, 17:41