Qui est en ligne ?

Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 1 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Anne Hidalgo
Ven 18 Aoû 2017, 19:20 par Jean Ripleure

» La Dette de la France
Ven 18 Aoû 2017, 14:20 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Ven 18 Aoû 2017, 11:09 par Cousin Hubert

» Attentat(s) en France
Mer 16 Aoû 2017, 18:46 par Cousin Hubert

» Le fil de Mistinguette (3)
Dim 13 Aoû 2017, 09:38 par Caton l'Ancien

» ON REMPLACE ...
Sam 05 Aoû 2017, 15:23 par Etienne Charles

» Terrorisme islamiste
Mar 01 Aoû 2017, 11:13 par 007/**

» Pas-de-Calais
Mar 01 Aoû 2017, 02:12 par Cousin Hubert

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Jeu 27 Juil 2017, 09:11 par philiberte

Août 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    Lettre ouverte du Dr. SADEK à Nicolas SARKOZY

    Partagez

    FLANDRE
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2145
    Age : 71
    Localisation : BASSE-NORMANDIE
    Loisirs : HERALDIQUE
    Date d'inscription : 15/12/2009

    Lettre ouverte du Dr. SADEK à Nicolas SARKOZY

    Message par FLANDRE le Mer 31 Mar 2010, 15:29


    Docteur Christian SADEK
    Médecin généraliste
    Les Prades
    46250 CAZALS
    Monsieur Nicolas SARKOZY
    Président de la République Française
    Cazals, le 08 Mars 2010
    Monsieur le Président de la République
    Avec tout le respect que je vous dois dû à votre fonction, je me permets de vous
    adresser ce petit présent : un croc de boucher. Ce n’est pas pour y suspendre Monsieur
    Dominique de VILLEPIN et n’a rien à voir avec les balles de 9mm qui vous ont été adressées
    anonymement.
    Moi, je vous dis qui je suis, et pourquoi je vous adresse cet objet.
    En temps que médecin de campagne, je suis tous les jours au contact de la France « d’en
    bas », des agriculteurs, des artisans, des professions libérales, des commerçants, des employés
    salariés qui doivent travailler toujours plus pour en fait gagner de moins en moins.
    Je côtoie aussi des personnes au R.S.A. qui travaillent au noir, arrivent à toucher de
    nombreuses allocations diverses et variées et qui en fait ne payent pas d’impôts et s’en sortent
    beaucoup mieux que ceux qui sont au SMIC, et qui travaillent 7 H / jour, et bien mieux que de
    nos agriculteurs qui eux travaillent plus de 60 H/ semaine et 365 jours par an et qui parfois
    sont obligés de fréquenter les Restos du Coeur pour nourrir leurs enfants. Et que dire de nos
    retraités qui ont de plus en plus de mal à joindre les deux bouts.
    Tous les jours, je mesure la température de la population de notre canton et, je ne sais si c’est
    une conséquence du prétendu réchauffement climatique, mais la température monte, monte
    lentement mais sûrement et un jour cela va éclater…
    Je pense que c’est comme le « big one » sur la faille de San Andréa : on sait que cela va
    arriver mais on ne connaît pas la date.
    C’est ce que je perçois sur le canton de Cazals et aussi ce que je pressens dans les autres
    cantons de France.
    Il serait dommage que notre Pays qui est au bord de la faillite, faillite en grande partie liée à
    l’incompétence et à la corruption de nos énarques, soit victime d’une troisième révolution qui
    achèverait de le ruiner.
    Comme en 1789, la Révolution pourrait éclater pour une parole de trop : en 1789 ce serait
    Marie-Antoinette qui l’aurait prononcée « Ils n’ont plus de pain alors qu’ils mangent de la
    brioche ». L’ENA n’existait pas mais déjà nous avions déjà une énarque qui ignorait comment
    se faisait le pain et la brioche : aucune réalité de la condition de vie des gens sur le terrain.
    C’est peut être pour éviter cela que nos énarques et hommes politiques font de longs discours
    qui nous endorment et ne veulent plus rien dire : au moins cela évite de mettre le feux aux
    poudres et ils se sont fait plaisir en alignant des mots mais aucune idée.
    Nous sommes en présence d’un Etat qui devient de plus en plus inquisiteur envers ses
    citoyens, de plus en plus répresseur envers les honnêtes gens, de plus en plus laxiste pour les
    voyous : auriez-vous peur des voyous Monsieur le Président ?
    Pourtant ce sont les honnêtes gens qui feront la prochaine révolution parce qu’ils en ont assez
    que 1789 ne serve à rien et qu’ils ne soient bons qu’à payer des impôts.
    Je pense, en tant que médecin, que la révolution c’est comme le vaccin : de temps en temps il
    faut des rappels. Il y a trop longtemps maintenant que le dernier rappel a été administré.
    Après le dépistage des délinquants à l’âge de 3 ans, la taxe carbone qui épargne les plus
    pollueurs (vos petits copains), les radars « pompes » à fric, qu’allez vous nous pondre : le
    rétablissement des lettres de cachet ? Pourvu que je n’en sois pas la première victime !
    Vous êtes en train de nous faire une France à l’Américaine. Mais pas celle d’Obama ! Celle
    de Bush, marionnette de la C.I.A., des lobbies de l’industrie et de l’armement. Votre idole
    était G.W. Bush : cela « crevait » les yeux. L’Europe géographique avait un pays à la botte
    des américains (l’Angleterre), maintenant elle en a deux.
    Lors de l’invasion en Irak, par les américains, je devrais dire par la C.I.A. et les industriels de
    l’armement et accessoirement G.W. Bush, Jacques CHIRAC a eu probablement la meilleure
    initiative de ses mandats : ne pas y aller. S’il n’en avait pas été ainsi, je pense que notre pays,
    qui compte 1/6 de musulmans explosait de l’intérieur. En médecine il y a un dicton qui dit
    « primum no nocere » - d’abord ne pas nuire- et il a su l’appliquer.
    Vous êtes, lentement mais sûrement, en train de transformer le pays en dictature car vous avez
    l’esprit d’un petit dictateur ; il existe une grande similitude entre vous et Napoléon III dit Le
    Petit (dixit Victor Hugo).
    Mis à part quelques ministres, vous vous êtes entouré (mais cela est peut être voulu)
    d’incompétents notoires qui n’ont aucune réalité du terrain, comme par exemple Madame R.
    Bachelot qui nous a montré ses talents dans la gestion de la « grosse » épidémie de grippe A.
    Heureusement que le virus H1 N1, quant à sa virulence, n’avait rien à voir avec le H5 N1,
    auquel cas elle aurait participé à décimer le pays : elle aurait peut être résolu le problème de
    chômage en créant un maximum d’emplois…..dans les funérariums. Il y a un proverbe qui dit
    « au royaume des aveugles, les borgnes sont rois » : je crains que vous l’ayez fait vôtre. Mais
    au fait, cette épidémie de grippe, n’était-ce pas une diversion, pour faire parler d’autre chose
    que de la crise ce qui aurait risqué d’échauffer les esprits ?
    En vous adressant ce présent, je ne fais pas de menaces, je m’inspire un peu de vous - après
    tout c’est vous qui en avez parlé le premier, du croc de boucher - Je fais seulement de la
    prévention.
    Il serait en effet regrettable que votre absence de bon sens, votre éloignement de plus en plus
    grand de la France « d’en bas », comme avait dit Jean Pierre Raffarin, vous conduise à vous y
    trouvé suspendu par le peuple, ou pire encore, que la Guillotine, reléguée au musée par Robert
    Badinter, reprenne du service et fonctionne au rythme qu’elle a connu sous la Terreur. Je vous
    rappelle que vous êtes le Président de tous les Français même si tous n’ont pas voté pour vous
    et que vous avez été choisi pour vous occuper de notre Pays, pas pour l’anéantir.
    Je suis un libéral, mais je suis pour le libéralisme choisi et non subi et imposé. Vous êtes en
    train de créer un système de santé à l’américaine, c’est-à-dire à deux voire trois vitesses, alors
    que Monsieur Obama lui veut faire machine arrière et rendre l’accès aux soins à tous les
    Américains qui en étaient exclus.
    Vous êtes en train d’anéantir l’enseignement qui est le type même d’investissement à long
    terme où l’on dépense aujourd’hui de l’argent (nos impôts) qui sert à former les cerveaux qui
    feront l’élite intellectuelle de demain.
    Les pays nordiques comme la Finlande l’ont bien compris.
    Avec la suppression du juge d’instruction, vous êtes en train de créer une justice aux ordres du
    pouvoir : la France va devenir une République Bananière si elle ne l’est pas déjà.
    A l’allure où vous allez, la France sera le premier pays sous développé d’Europe : plus
    d’université, plus d’hôpitaux, plus d’industries, plus de services publics, plus d’agriculture….
    … une réserve de gaulois pour touristes étrangers tout au plus.

    Attention ! Les Gaulois à l’image d’Astérix et Obélix pourraient bien entrer en Résistance …..
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Lettre ouverte du Dr. SADEK à Nicolas SARKOZY

    Message par Scaramouche le Mer 31 Mar 2010, 20:23

    C'est "primum non nocere" (les jeunes médecins ne font plus de latin )et malgré sa citation (fausse) sur Marie Antoinette on peut pardonner à ce "sans culotte moderne" car ce qu'il dit est vrai mais malgré tout il croit encore au changement et sa lettre est un plaidoyer autant qu'un avertissement.
    Or on a affaire à des autistes coupés du monde. Ce que les gens ne subissent pas ne les atteint pas ou plus exactement comme disait si joliment Chirac " ça m'en touche une sans faire bouger l'autre"
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18030
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Lettre ouverte du Dr. SADEK à Nicolas SARKOZY

    Message par philiberte le Jeu 01 Avr 2010, 12:24

    outre la citation fausse de cette pauvre reine, l'allusion à Napoléon III est une faute historique: c'était un grand homme d'état, méconnu. que Victor Hugo lui ai donné ce surnom immérité nous montre seulement la partialité de ce dernier, qui s'en est resté bouder, comme Jospin, dans son île (il n'a pas voulu rentrer en France, après la levée de son exil).


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)

    Etienne Charles
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2032
    Age : 74
    Localisation : ligny le ribault 45240 loiret
    Date d'inscription : 04/08/2009

    Re: Lettre ouverte du Dr. SADEK à Nicolas SARKOZY

    Message par Etienne Charles le Jeu 01 Avr 2010, 16:48

    Ce bon docteur pose à sa façon la question qui me taraude :
    Pourquoi a-t-on coupé la tête à Louis XVI ?( faudra-t-il recommencer?)
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18030
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Lettre ouverte du Dr. SADEK à Nicolas SARKOZY

    Message par philiberte le Jeu 01 Avr 2010, 17:17

    Etienne Charles a écrit:Ce bon docteur pose à sa façon la question qui me taraude :
    Pourquoi a-t-on coupé la tête à Louis XVI ?( faudra-t-il recommencer?)

    il a été le bouc émissaire, celui sur lequel se sont vengés tous les frustrés. s'il avait été plus énergique et moins resectueux de la vie, il n'aurait pas fini ainsi. on fait faire n'importe quoi et tout ce qu'on veut à une foule, quand on sait la mener.


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Lettre ouverte du Dr. SADEK à Nicolas SARKOZY

    Message par silence le Jeu 01 Avr 2010, 17:42

    La révolution a été une arnaque. Elle n'était plus nécessaire.
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22861
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Lettre ouverte du Dr. SADEK à Nicolas SARKOZY

    Message par Caton l'Ancien le Jeu 01 Avr 2010, 21:51

    Les philosophes du XVIIIème ont tous été formés chez les Jésuites ou
    d’autres religieux. Voltaire a écrit une lettre d’éloges sur le Père
    Porrée, un de ses maîtres.
    Les idées de respect des pauvres et d’obligation des riches de les
    aider se trouvent dans l’Evangile et Bossuet n’hésitait pas à le
    rappeler dans ses Sermons.

    Et tu parles de « Lumières »…
    Elles ont produit une Révolution sanglante, où, au nom des « Droits de
    l’Homme », qui sont la Liberté, la Propriété, la Sûreté, la Résistance
    à l’Oppression, on a non seulement privé les « citoyens » de la liberté
    de pratiquer leur culte, on les a spoliés de leurs biens, on ne leur a
    permis aucune résistance à l’oppression, et on a trucidé allégrement,
    au point que l’on ne pouvait traverser la place Royale devenue « de la
    Concorde » sans se mettre du sang jusqu’aux chevilles lorsque « la
    veuve » était à l’ouvrage, on (la Convention) a organisé sciemment le
    génocide en Vendée, et on (les républicains ) ont organisé la
    conspiration du silence autour de ce génocide en créant parallèlement
    le mythe de la grandeur républicaine.

    extraits Jeanne chez Rioufol
    http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2010/03/burqa-a-quoi-joue-le-conseil-d.html#comments


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22861
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Lettre ouverte du Dr. SADEK à Nicolas SARKOZY

    Message par Caton l'Ancien le Jeu 01 Avr 2010, 21:54

    silence a écrit:La révolution a été une arnaque. Elle n'était plus nécessaire.
    je suis en train de lire Gracchus Babeuf : la guerre de la Vendée et le système de dépopulation .
    C'est aussi ce qu'il dit.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Lettre ouverte du Dr. SADEK à Nicolas SARKOZY

    Message par silence le Ven 02 Avr 2010, 09:44

    Je prends note de l'auteur!

    FLANDRE
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2145
    Age : 71
    Localisation : BASSE-NORMANDIE
    Loisirs : HERALDIQUE
    Date d'inscription : 15/12/2009

    Re: Lettre ouverte du Dr. SADEK à Nicolas SARKOZY

    Message par FLANDRE le Ven 02 Avr 2010, 11:51

    Bons Français bien franchouillards. Ce qui vous intéresse ce n’est bien évidemment pas ce qu’écrit ce médecin mais de pinailler sur une citation latine ou sur une citation plus ou moins contestée de l’Autrichienne. C’est bien, on se croirait au Parlement !
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Lettre ouverte du Dr. SADEK à Nicolas SARKOZY

    Message par silence le Ven 02 Avr 2010, 12:04

    Moi j'aime bien les bons français bien franchouillards. Il y en a de moins en moins.
    Au parlement c'est bien pire, le latin c'est du chinois pour eux...
    Marie Antoinette? Ah ouais! C'était la copine au p'tit Louis!
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Lettre ouverte du Dr. SADEK à Nicolas SARKOZY

    Message par Scaramouche le Ven 02 Avr 2010, 14:07

    Que voulez-vous cher Flandre qu'on réponde à ce " médecin." ? Vous ouvrez le courrier de "Marianne" et vous en avez autant tout aussi vrai et mieux rédigé car lorsqu'on écrit à un président et qu'on est censé avoir un niveau culturel de base suffisant on ne commet pas de telles bévues, donc la franchouillarde et pas fâchée de l'être a suggéré par ces allusives remarques que la lettre par ailleurs mal construite et un tantinet outrancière pouvait être "bidon".
    Mais il est vrai que pour moi le doute est paradoxalement une profession de foi !
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18030
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Lettre ouverte du Dr. SADEK à Nicolas SARKOZY

    Message par philiberte le Ven 02 Avr 2010, 14:20

    tout à fait d'accord, Scaramouche, quoique ce médecin existe bien, j'ai vérifié dans les pages jaunes. est-il au courant de l'emploi de son nom? j'en doute.
    quoi qu'il en soit, que voulez-vous qu'on réponde, puis que ce qu'il écrit, nous en débattons à longueur d'année dans ce forum........


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6073
    Age : 87
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Lettre ouverte du Dr. SADEK à Nicolas SARKOZY

    Message par Mitsahne le Sam 03 Avr 2010, 18:54

    Tout n'est pas faux dans ce qu'écrit le docteur Sadek, mais que c'est mal dit !
    D'accord avec vous, Scaramouche, ce médecin ne fait pas preuve de beaucoup de culture, ses allusions à Marie-Antoinette, 1789, Napoléon III et la guillotine sont, à défaut de véracité, d'une pauvreté navrante. C'est de la prose de cul-terreux primaire qui écrit comme il vous pique la fesse : mécaniquement sans réfléchir.

    Il est certes bien placé pour recueillir les avis de ses patients. Sa position de médecin lui permet en outre de leur donner sa propre opinion qui, par amalgame, fait autorité au même titre que ses prescriptions d'aspirine et de suppositoires. Ce que dit Monsieur le Docteur a plus de poids, à parole égale, que ce que dit la boulangère ou le droguiste.

    Ce bon docteur, emporté par son ardeur de redresseur de torts, déraille complètement quand il rend responsable N. Sarkozy de l'anéantissement de notre enseignement : il a commencé il y a plus de cinquante ans !
    S'il a raison de dénoncer la pagaille de la vaccination anti-grippe A, il déraille encore quand il met sur le dos du Président les dysfonctionnements de notre système de santé.
    Sa comparaison de dictature avec Napoléon III tombe à plat et prouve qu'il ne connaît l'Histoire que par des clichés convenus, "ah, que la République était belle sous l'Empire" disait-on, après 1870 ! Et ce n'est pas parce que le talent de V. Hugo a essayé de ridiculiser Napoléon-le-petit que celui-ci était un imbécile. Mais ceci est une autre histoire...

    Bref, ce brave toubib d'un niveau de troisième moderne ne dit ni plus ni moins que ce que l'on trouve sur tous les forums à des milliers d'exemplaires, sans originalité et les erreurs historiques en plus.
    Quand on se targue de rappels aux anciens, il vaut mieux choisir chez Tocqueville que chez Marie-Antoinette ! Il eut pu, par exemple, citer celle-ci, qui n'eut pas manqué de sel à propos de notre Président :
    Les grands hommes se passionnent pour les petites choses, quand les grandes viennent à leur manquer.
    Ou celle-ci (de Montesquieu), pleine d'actualité :
    C'est un malheur de n'être point aimé; mais c'est un affront que de ne l'être plus.


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)

    Invité
    Invité

    Re: Lettre ouverte du Dr. SADEK à Nicolas SARKOZY

    Message par Invité le Sam 03 Avr 2010, 22:47

    C'est ce que je me suis dit aussi en la lisant, après avoir vérifié s'il est bien réel dans les "pages jaunes"...Par ailleurs, écrire au Président de la République de cette manière, pourrait avoir des conséquences inattendues : invitation à une consultation psychiâtrique. Je suppose que cet homme a dû forcer un peu sur l'Armagnac ou sur du Cahors avant de passer à l'acte.
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Lettre ouverte du Dr. SADEK à Nicolas SARKOZY

    Message par Scaramouche le Dim 04 Avr 2010, 15:22

    Disons, pour ne pas trop enfoncer le docteur Sadek que nous pourrions supposer qu'il est d'origine étrangère et nationalisé depuis peu. (.mais attention nous risquons d' avoir la Halde sur le dos!)

    Contenu sponsorisé

    Re: Lettre ouverte du Dr. SADEK à Nicolas SARKOZY

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 23 Aoû 2017, 06:26