Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

Décembre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    RETRAITE ou DEROUTE ?

    Partagez

    FLANDRE
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2156
    Age : 72
    Localisation : BASSE-NORMANDIE
    Loisirs : HERALDIQUE
    Date d'inscription : 15/12/2009

    RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par FLANDRE le Lun 15 Fév 2010, 16:24

    Soixante dix-sept pourcent des Français estimeraient qu'il est urgent de réformer les retraites.
    La moyenne de l'âge de départ à la retraite est de 65 ans en Europe, 60 en France. Les Européens envisagent très dérieusement de repousser à l'âge de 67 ans ces départs.
    En France repousser l'êge de départ en retraite serait un casus belli pour nos braves syndicalistes ...
    Mais pour les partis de gauche, si j'en crois Le Figaro, il s'agit là d'un faux débat.
    Conclusion : Prenez les électeurs français pour des c... et ils voteront pour vous cf. les sondages "calculés" pour les prochaines régionales !
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    uranienne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 3862
    Age : 51
    Localisation : Var
    Loisirs : Jardinage, nature.
    Date d'inscription : 19/02/2008

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par uranienne le Lun 15 Fév 2010, 16:55

    FLANDRE a écrit:Soixante dix-sept pourcent des Français estimeraient qu'il est urgent de réformer les retraites.
    La moyenne de l'âge de départ à la retraite est de 65 ans en Europe, 60 en France. Les Européens envisagent très dérieusement de repousser à l'âge de 67 ans ces départs.
    En France repousser l'êge de départ en retraite serait un casus belli pour nos braves syndicalistes ...
    Mais pour les partis de gauche, si j'en crois Le Figaro, il s'agit là d'un faux débat.
    Conclusion : Prenez les électeurs français pour des c... et ils voteront pour vous cf. les sondages "calculés" pour les prochaines régionales !
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Il est vrai que je me vois mal à 65 ans soulever des cagettes de melons (au bas mot 10 kilos chacune), mais rien ne m 'empêche de me reconvertir, comme par exemple former des jeunes aux métiers du commerce, de la gestion etc ... Cela peut très bien me faire aller jusqu'à la retraite sans aucun soucis de maux de dos [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    FLANDRE
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2156
    Age : 72
    Localisation : BASSE-NORMANDIE
    Loisirs : HERALDIQUE
    Date d'inscription : 15/12/2009

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par FLANDRE le Lun 15 Fév 2010, 18:48

    uranienne a écrit:
    FLANDRE a écrit:Soixante dix-sept pourcent des Français estimeraient qu'il est urgent de réformer les retraites.
    La moyenne de l'âge de départ à la retraite est de 65 ans en Europe, 60 en France. Les Européens envisagent très dérieusement de repousser à l'âge de 67 ans ces départs.
    En France repousser l'êge de départ en retraite serait un casus belli pour nos braves syndicalistes ...
    Mais pour les partis de gauche, si j'en crois Le Figaro, il s'agit là d'un faux débat.
    Conclusion : Prenez les électeurs français pour des c... et ils voteront pour vous cf. les sondages "calculés" pour les prochaines régionales !
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Il est vrai que je me vois mal à 65 ans soulever des cagettes de melons (au bas mot 10 kilos chacune), mais rien ne m 'empêche de me reconvertir, comme par exemple former des jeunes aux métiers du commerce, de la gestion etc ... Cela peut très bien me faire aller jusqu'à la retraite sans aucun soucis de maux de dos [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Il devrait être évident que ce débat aborde la pénibilité des différents emplois ... Exemple un instit. retraite à 55 ans, un prof de lycèe à 60, d'Université à 72 .... Pourquoi ?
    Un mécanicien à la SNCF 50 ans, un chauffeur de bus ou de 747 : 60 ... pourquoi .
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6110
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par Mitsahne le Lun 15 Fév 2010, 19:44

    Nous avons les syndicats les plus bêtes et les plus bornés du monde. Nul doute qu'ils vont se battre comme des enragés pour NE PAS faire évoluer les choses.
    La plus grande partie de l'Europe a compris qu'il fallait abaisser l'âge de la retraite (Royaume Uni 68 ans, Allemagne 67 ans, les autres 65 ans), mais la CGT va camper sur les 60 ans et considérera comme une défaite de céder à 62 ans.

    Faire céder les fonctionnaires sur les privilèges exorbitants dont ils bénéficient par rapport au privé est une tâche quasi impossible qui risque de paralyser le pays et de générer des batailles de rues sanglantes.

    Quant à la pénibilité, si personne ne conteste cet état à certaines catégories de travailleurs, on n'est pas prêt d'y voir clair dans les revendications des syndicats qui osent parler de pénébilité à propos de conducteurs de TGV qui travaillent confortablement...trois heures pas jour en moyenne. Ou les dockers, que l'on mobilise obligatoirement par équipes de six (quel que soit le travail à effectuer, même une heure) et qui, dans la région de FOS/MARSEILLE, sont tous propriétaires d'hôtels restaurants acquis grâce à de fausses déclarations. Ou des auto-mutilations. Ou des vols organisés dans les parcs à conteneurs.

    Il y a de belles empoignades en perspective !


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par moria le Mar 16 Fév 2010, 07:38

    Avez-vous lu cela ??
    15 février 2010
    Christian Estrosi

    Cinq à six milliards d’euros vont être siphonnés de la caisse de retraite des salariés du privé pour être refourgués à l’Ircantec, le régime des fonctionnaires contractuels et des élus locaux.La raison ?

    Le changement de statut de La Poste.
    Un véritable hold-up d’Etat orchestré de main de maître
    par Christian Estrosi.


    La Poste a changé de statut.
    Et ses employés contractuels, qui dépendaient jusqu’ici de l’Ircantec, relèveront désormais du régime commun des salariés du privé : l’Arrco-Agirc.

    Conséquence : les futurs embauchés de La Poste devront s’acquitter de cotisations plus élevées que celles de leurs collègues
    pour, plus tard à l’heure de la quille, toucher des pensions plus faibles.

    Un gros mensonge du gouvernement qui a toujours affirmé que le changement de statut ne changerait rien pour les employés de
    La Poste.


    L’Ircantec a pourtant une comptabilité équilibrée, le
    nombre d’élus et de contractuels (collectivités, enseignement, hôpitaux, sécurité…) ne cessant d’augmenter (au détriment des fonctionnaires titulaires).

    L’Arrco-Agirc, elle, est aux abois.
    Ses comptes sont dans le rouge. D’où la réforme des
    retraites annoncée pour cette année, d’ailleurs.



    Alors........... pourquoi ???

    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par Scaramouche le Mar 16 Fév 2010, 07:42

    Certains fonctionnaires ont un travail pénible qui néceéssite une attention constante sous peine d'accidents graves, je pense aux chirurgiens et aux infirmières comme aux aiguilleurs du ciel ou autres. La responsabilité d'un train ou d'un avion n'est pas celle de tout le monde.
    Une reraite à la carte s'impose, un prof de 65 ans dans une zone à risque n'est pas d'avantage une meilleure idée qu'une jeunette catapultée sans expérience. En revanche un prof de faculté peut continuer ses conférences tant qu'il n'a pas d'Alzheimer.
    Les fonctionnaires ont pour certains dans les ministères un travail. pépère mais ne pas oublier qu'ils paient leur sécurité d'emploi par une mauvaise rémunération et que quand ils font grève le pays s'arrête, il faut tenir compte de tous ces facteurs que ça nous plaise ou non.
    Le problème quand on fait des lois, (et elles prolifèrent jusqu'à la nausée) c'est qu'elles ne sont pas adaptées et ne tiennent pas compte des cas particuliers. Les syndicats sont là pour expliquer à nos ministres qu' en moyenne un couvreur sur les toîts n'est plus vraiment très alerte après 60 ans, et que l'arthrose chez un chirurgien c'est plutôt gênant.
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18180
    Age : 69
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par philiberte le Mar 16 Fév 2010, 09:50

    uranienne a écrit:Il est vrai que je me vois mal à 65 ans soulever des cagettes de melons (au bas mot 10 kilos chacune), mais rien ne m 'empêche de me reconvertir, comme par exemple former des jeunes aux métiers du commerce, de la gestion etc ... Cela peut très bien me faire aller jusqu'à la retraite sans aucun soucis de maux de dos

    il faut pouvoir se reconvertir. dans l'enseignement, par exemple, il n'y a rien de prévu pour sortir de la classe. à moins de démissionner. et retrouver du travail à 54 ans, pas facile.


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)

    Etienne Charles
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2083
    Age : 74
    Localisation : ligny le ribault 45240 loiret
    Date d'inscription : 04/08/2009

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par Etienne Charles le Mar 16 Fév 2010, 11:48

    Sur ce sujet comme sur d'autres le parti socialiste est bien conscient du problème mais par démagogie et électoralisme forcené se met la tête dans le sable.
    En 1992 quand j'étais syndicaliste à la PP nous avions eu une longue discussion à ce sujet avec le Ministre de l'époque M. Quiles.
    Il convenait lui que la retraite à la carte était incontournable.
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par cilette le Mar 16 Fév 2010, 12:42

    uranienne a écrit:
    FLANDRE a écrit:Soixante dix-sept pourcent des Français estimeraient qu'il est urgent de réformer les retraites.
    La moyenne de l'âge de départ à la retraite est de 65 ans en Europe, 60 en France. Les Européens envisagent très dérieusement de repousser à l'âge de 67 ans ces départs.
    En France repousser l'êge de départ en retraite serait un casus belli pour nos braves syndicalistes ...
    Mais pour les partis de gauche, si j'en crois Le Figaro, il s'agit là d'un faux débat.
    Conclusion : Prenez les électeurs français pour des c... et ils voteront pour vous cf. les sondages "calculés" pour les prochaines régionales !
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Il est vrai que je me vois mal à 65 ans soulever des cagettes de melons (au bas mot 10 kilos chacune), mais rien ne m 'empêche de me reconvertir, comme par exemple former des jeunes aux métiers du commerce, de la gestion etc ... Cela peut très bien me faire aller jusqu'à la retraite sans aucun soucis de maux de dos [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Bon... je vais avoir 69 ans et hier encore j'ai livré des cartons de frites de 12 kg chez mon fils...

    Quand vous aurez 65 ans, vous verrez qu'on peut encore survivre en travaillant.

    Maintenant, il est possible aussi, c'est vrai, de changer de métier, surtout quand on a le dos en vrac, mais il vaut mieux ne pas attendre 65 ans.
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par cilette le Mar 16 Fév 2010, 12:51

    Fixer un âge pour la retraite est quelque chose de ridicule. Quand on se sent en forme, qu'on se demande ce qu'on ferait si on n'avait plus son travail, pourquoi être obligé de partir en retraite, j'entends quand on est encore efficace dans son travail.

    Maintenant, pour tous ceux qui avaient un travail pénible comme les conducteurs de locomotive à charbon, qu'on parte en retraite plus tôt se comprend ; à partir du moment où il n'y a plus de charbon à pelleter, le problème aurait dû être revu et on a attendu des années et des années pour le soulever.

    Les profs font un métier difficile ; pourquoi ne pas les reconvertir dans l'administration quand ils n'en peuvent plus d'enseigner (de tenter de gérer les conflits dans les classes plutôt...) ?

    Nous vivons à coups de lois qui peuvent s'appliquer dans certains cas mais pas dans d'autres. Il n'y a plus aucune possibilité de réflexion pour gérer un problème car tout est bloqué par des lois souvent imbéciles.

    Si on laissait un peu de liberté à chacun et si on n'intervenait qu'en cas de conflit, ce serait mieux (à mon sens).
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par moria le Mar 16 Fév 2010, 14:07

    La liberté ?
    Dans un pays comme le nôtre, à moitié communiste, c'est un fantasme !
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par cilette le Mar 16 Fév 2010, 14:14

    moria a écrit:La liberté ?
    Dans un pays comme le nôtre, à moitié communiste, c'est un fantasme !
    Hélas !!! Twisted Evil
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par silence le Mar 16 Fév 2010, 14:28

    Il me semble que les retraites telles qu'elles sont connues en France sont destinées à disparaitre. Il faudra tôt ou tard recourir à des systèmes privés compétitifs de "caisses de compensations" ou de mutuelles comme aux Usa. L'état ne pourra jamais tout couvrir.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par moria le Mar 16 Fév 2010, 14:34

    silence a écrit:Il me semble que les retraites telles qu'elles sont connues en France sont destinées à disparaitre. Il faudra tôt ou tard recourir à des systèmes privés compétitifs de "caisses de compensations" ou de mutuelles comme aux Usa. L'état ne pourra jamais tout couvrir.
    je n'ai pas attendu après l'Etat pour mettre qq radis de côté.
    Je n'ai jamais rien eu de l'Etat, je ne compte pas trop sur lui.
    Le pire est encore réservé pour nos enfants......

    Avez-vous lu aussi mon post plus haut avec un nouveau vase communicant ?
    avatar
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10640
    Age : 118
    Date d'inscription : 17/02/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par Hibiscusez-moi le Mar 16 Fév 2010, 14:59

    moria a écrit:La liberté ?
    Dans un pays comme le nôtre, à moitié communiste, c'est un fantasme !

    A moitié communiste et à moitié socialiste.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par moria le Mar 16 Fév 2010, 15:41

    Hibiscusez-moi a écrit:
    moria a écrit:La liberté ?
    Dans un pays comme le nôtre, à moitié communiste, c'est un fantasme !

    A moitié communiste et à moitié socialiste.
    :-)) OUI ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] vous faites bien de rectifier.... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22912
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par Caton l'Ancien le Mar 16 Fév 2010, 18:29

    Mitsahne a écrit:Nous avons les syndicats les plus bêtes et les plus bornés du monde. Nul doute qu'ils vont se battre comme des enragés pour NE PAS faire évoluer les choses.
    La plus grande partie de l'Europe a compris qu'il fallait abaisser l'âge de la retraite (Royaume Uni 68 ans, Allemagne 67 ans, les autres 65 ans), mais la CGT va camper sur les 60 ans et considérera comme une défaite de céder à 62 ans.

    Faire céder les fonctionnaires sur les privilèges exorbitants dont ils bénéficient par rapport au privé est une tâche quasi impossible qui risque de paralyser le pays et de générer des batailles de rues sanglantes

    Tout à fait d'accord, mitsahne.
    Dans les salles des profs, ça devient la complainte permanente...
    Je me f..s de leur tête, en leur disant "Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes".

    La retraite à 60 ans a été votée alors que ceux qui se sont fait élire sur ce mot d'ordre démagogique SAVAIENT parfaitement que c'était démagogique.
    Les juifs qui ne veulent pas entendre parler de Le Pen me font mourir de rire, car ils ont voté pour une ordure, démagogue et cynique, en la personne de la mite.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par Scaramouche le Mer 17 Fév 2010, 10:39

    silence a écrit:Il me semble que les retraites telles qu'elles sont connues en France sont destinées à disparaitre. Il faudra tôt ou tard recourir à des systèmes privés compétitifs de "caisses de compensations" ou de mutuelles comme aux Usa. L'état ne pourra jamais tout couvrir.

    Oui mais avec un crac boursier sur les fonds communs de pension comment faites-vous ? Il se trouve que ce qui est garanti par l'état a plus de chances d'être préservé, les mauvais placements les faillites en tous gEnres et les dévaluations n'offrent guère de sécurité. Ainsi les anciennes assurances-vie qui à l'origine échappaient à l'imposition se retrouve actruellement frappées par les nouvelles mesures. Même l'état ne garantit pas vos placements et surtout sa parole!
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18180
    Age : 69
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par philiberte le Mer 17 Fév 2010, 13:49

    achetons de l'or, et enfouissons-le au fond du jardin, au pied du grand chêne, le soir après minuit, quand un nuage cache la lune.........................


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6110
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par Mitsahne le Mer 17 Fév 2010, 17:26

    On entend souvent le discours selon lequel les jeunes générations (les actifs d'aujourd'hui) sont contre le fait de travailler pour payer les retraites de leurs aînés vivants. Cela leur paraît choquant.
    Y a-t-il d'autres moyens ?

    De toutes façons, on ne pourra pas échapper au système actuel mais seulement en l'améliorant :
    - augmenter l'âge de la retraite à 65 ans.
    - envisager une part de capitalisation ajoutée à la répartition.
    - aligner les retraites publiques sur celles du privé au nom d'une égalité évidente.
    - supprimer progressivement les régimes spéciaux jusqu'à alignement sur le régime général.
    C'est un travail sur au moins trente ans qu'il faut envisager et négocier.

    A ces conditions seulement, je ne serais pas opposé à une participation de principe des retraités au fond commun (taux à discuter) même si cela fait hurler certains.


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par Scaramouche le Mer 17 Fév 2010, 19:24

    Mitsahne a écrit:On entend souvent le discours selon lequel les jeunes générations (les actifs d'aujourd'hui) sont contre le fait de travailler pour payer les retraites de leurs aînés vivants. Cela leur paraît choquant.
    Y a-t-il d'autres moyens ?

    De toutes façons, on ne pourra pas échapper au système actuel mais seulement en l'améliorant :
    - augmenter l'âge de la retraite à 65 ans.
    - envisager une part de capitalisation ajoutée à la répartition.
    - aligner les retraites publiques sur celles du privé au nom d'une égalité évidente.
    - supprimer progressivement les régimes spéciaux jusqu'à alignement sur le régime général.
    C'est un travail sur au moins trente ans qu'il faut envisager et négocier.

    A ces conditions seulement, je ne serais pas opposé à une participation de principe des retraités au fond commun (taux à discuter) même si cela fait hurler certains.
    Il y a en ce moment une campagne style raciste anti-vieux où on mélange jeunes retraités et très vieux.. (ceux qui vont avoir à payer 2500 euros par mois de maison de retraite et qui seront complétement à la charge de la société. )
    Je serais en faveur d'une retraite "à la carte" suivant goûts et possibilités, un vieux sénateur de 78 ans est plus enclin à coller à son poste !
    Il est évident que dans un avenir proche les retraites ne seront pas suffisantes, mais malgré tout ce qu'on raconte , beaucoup maintenant le sont déjà et je pense aux veuves qui n'ont jamais travaillé pour élever leurs enfants comme c'était autrefois. ( d'où peut-être le coup de gueule de madame Badinter contre le retour de la femme nourricière à la maison !!)
    Il y a quand même une incohérence que je ne comprends pas et que je voudrai bien que vous m'expliquiez: après avoir fait les 35 heures sur lesquels personne ne revient pourquoi plaider maintenant pour un allongement du travail des anciens alors que les jeunes attendent fébrilement à la porte ?
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par moria le Jeu 18 Fév 2010, 07:59

    Certains ont fait le parallèle entre le système Maddock et notre système de répartition : système pyramidal.

    le problème, c'est que lorsqu'il n'y a plus de cotisants (clients) il n'y a plus de distribution (capital + intérêts).

    La politique c'est prévoir.
    Heureusement !!!
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par silence le Jeu 18 Fév 2010, 09:18

    Le problème se réduit à cotiser plus, rien d'autre.
    Ou on travaille plus longtemps ou on travaille plus.
    Mais pour cela il faudrait d'abord faire une véritable campagne pour inciter les gens à créer des entreprises et leur extirper de la tête l'idée d'être fonctionnaires ou bureaucrates qui sont des activités malheureusement nécessaires mais improductives (mises à part les activités indispensables, comme l'éducation et la santé, par exemple).
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par Scaramouche le Jeu 18 Fév 2010, 17:42

    Ajoutez l'indispensable police et les employés municipaux qui ne peuvent pas être privatisés en plus des ministères du gouvernement ( un gouffre) les multiples "commissions" "expertises " en tous genres et réunions "bidon". Ces grands fonctionnaires qui touchent des retraites à vie pour quelques années de présence. (Celle de ministre de l'intérieur de monsieur Sarkozy en supplément de sa fonction actuelle) . Que ce soit justifié ou non avouez que cela fait grincer quelques ... appareils dentaires [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Je suis pourtant pour libérer le système sclérosé mais force est de remarquer que les entreprises privées sont moins fiables si on en juge par les transports dans certains pays étrangers. les possibilités de crises, les escalades de prix, ou les faillites. Les grandes entreprises garanties par l'état offrent plus de fiabilité.. (Avez-vous écouté les sirènes pour modifier votre contrat EDF? )
    Seule solution dont parle Mitshane : favoriser les retraites privées, l'épargne ( avec garanties) en plus de celle de l'état. Mais comment faire si on a autour d'un smic à vie?
    Je demandais comment "travailler plus" quand il n'y a pas de travail? Les heures supplémentaires pour certains sont rares et mal payées (dans l'administration) et les jeunes poussent les vieux dehors. Actuellement quelques-uns restent "consultants" mais la plupart prennent leur retraite anticipée obligés par leur entreprise. Or à mesure que nous vieillissons notre situation des retraité est moins florissante.
    Ils vont allonger d'un an l'âge de la retraite ce qui ne servira pas à grand chose et sans doute diminuer les prestations ou ne pas les augmenter ce qui revient au même et ce qui va générer un beau tollé .. Petit casse-tête : les 75 - 90 ans qui n'ont pas les moyens d'aller en maison de retraite ni de s'offrir des aides à domicile plutôt rares. On n'a rien fait en faveur des hospices Tous les gouvernements vont s'y casser les dents ..seule solution : l'euthanasie.
    Qui a dit que "gouverner c'est prévoir" ? Dur .. dur parfois d'être au pied du mur; on les plaindrait presque.
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par silence le Jeu 18 Fév 2010, 18:03

    C'est évident que pour travailler plus et gagner plus, il ne faut pas offrir des postes de fonctionnaires mais créer beaucoup d'entreprises, petites ou moyennes.
    Il faut absolument que les français cessent de ponctionner l'état et deviennent des entrepreneurs.
    Il faut que l'état cesse son paternalisme envers toutes les activités.
    Il faut libérer le marché à grande échelle et pas à petits pets comme on le fait aujourd'hui.
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22912
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par Caton l'Ancien le Jeu 18 Fév 2010, 19:16

    J'ai acheté un studio à crédit pour me faire un complément de retraite.
    La locataire ne paie plus depuis plusieurs mois.
    Si elle est au chômage, je ne pourrai pas la faire sortir mais je serai obligée de payer les charges afférentes à la propriété...


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par silence le Ven 19 Fév 2010, 09:01

    C'est frustrant mais il doit bien y avoir un moyen d'arriver à un accord. Lui avez-vous parlé au moins?
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par Scaramouche le Sam 20 Fév 2010, 10:25

    Entre les assurances-vie nouvellement imposées et en perte de vitesse et les actions très aléatoires pour un particulier lambda, les obligations dont on nous dit ( " C dans l'Air) qu'elles vont prochaînement subir un crac, les caisses d'Epargne non épargnées et en baisse les appartements locatifs dont les locataires sont ou deviennent insolvables .. nous sommes en droit de penser que notre retraite actuelle reste le dernier bastion auquel se raccrocher.
    Mais entre le libéralisme à l'américaine et un état - nounou qui étouffe toutes nos libertés nous sommes aussi en droit d'espérer un équilibre.
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6110
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par Mitsahne le Dim 21 Fév 2010, 19:32

    silence a écrit:C'est évident que pour travailler plus et gagner plus, il ne faut pas offrir des postes de fonctionnaires mais créer beaucoup d'entreprises, petites ou moyennes.
    Il faut absolument que les français cessent de ponctionner l'état et deviennent des entrepreneurs.
    Il faut que l'état cesse son paternalisme envers toutes les activités.
    Il faut libérer le marché à grande échelle et pas à petits pets comme on le fait aujourd'hui.


    Je lis dans le Figaro Magazine du samedi 20 février :

    C'est fait ! Les prorpiétaires peuvent désormais souscrire la nouvelle garantie des risques locatifs (GRL) qui permet de mieux se couvrir contre mes locataires mauvais payeurs.
    Un premier assureur DAS (groupe MMA) vient de signer une convention avec l'Etat l' APAGL (Association pour l'accès aux garanties locatives). "D'autres assureurs comme Macifilia (Macif), April, l'Equité (Generali), les Mutuelles Alsace-Lorraine ou encore la CGI (assureur de la FNAIM) devraient suivre dans le mois qui vient" explique Lucie Cahn, directrice de l'APAGL.
    Le nouveau dispositif est réservé aux loyers ne dépassant pas 2 000euros. Tous les locataires sont éligibles à condition que leur taux d'effort (c'est-à-dire le loyer charges comprises) ne dépasse pas 50% de leurs ressources.
    En cas d'impayés, les assureurs couvriront le sinistre jusqu'à 70 000 euros. Les dégradations seront indemnisées à hauteur de 7 700 euros.
    Le coût de la GRL ? Om variera entre 2,2 et 2,5% du loyer annuel.

    A vous de voir...


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18180
    Age : 69
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par philiberte le Dim 21 Fév 2010, 20:02

    il y a un moment que ça existe. j'ai trouvé une assurance pour 1,78% du loyer. mais il est vrai que ce n'était pas partout.


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)

    Contenu sponsorisé

    Re: RETRAITE ou DEROUTE ?

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 18 Déc 2017, 21:34