Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia...
Aujourd'hui à 01:23 par Cousin Hubert

» PARIS, Ville des Lumières.......
Aujourd'hui à 01:18 par Cousin Hubert

» Pas-de-Calais
Sam 13 Jan 2018, 22:57 par Cousin Hubert

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Sam 13 Jan 2018, 22:55 par Cousin Hubert

» Gens du pillage, roms, gitans...
Sam 13 Jan 2018, 22:52 par Cousin Hubert

» Le fil de Mistinguette (3)
Ven 12 Jan 2018, 14:59 par mistinguetteR

» Immigration: une richesse pour la France?
Jeu 11 Jan 2018, 20:42 par Cousin Hubert

» HITLER
Dim 07 Jan 2018, 19:53 par Cousin Hubert

» ANTIFA: l'affaire Méric
Sam 06 Jan 2018, 22:24 par Cousin Hubert

Janvier 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    C'est toujours d'actualité ... malheureusement !

    Partagez

    FLANDRE
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2160
    Age : 72
    Localisation : BASSE-NORMANDIE
    Loisirs : HERALDIQUE
    Date d'inscription : 15/12/2009

    C'est toujours d'actualité ... malheureusement !

    Message par FLANDRE le Sam 23 Jan 2010, 11:25

    [size=18]Citation :
    Pierre Milloz, haut fonctionnaire dont le curriculum vitae impose le respect[1], est un fin observateur de l´administration française, dont les études furent couronnées par la chancellerie des Universités de Paris (Prix Deschanel) et à deux reprises par l´Académie des sciences morales et politiques (prix René Cassin, prix Lucien Dupont).
    Autrement dit, sa rigueur et son sérieux ne sont pas à remettre en cause.

    En 1990 il publie un premier rapport intitulé « le Coût de l´immigration »[2] qui évalua à 211 milliards de francs le coût des étrangers (au sens administratif du terme) installés en France, pour la seule année 1989.

    En se basant sur les données officielles des recensements de l´Insee, des statistiques de l´éducation nationale, des caisses d´allocation familiales, de l´UNEDIC, de la CNAM, des statistiques du ministère des finances, il démontre implacablement le cheminement qu´il suit pour arriver à une conclusion très incorrecte pour l´établissement.

    Bien entendu, il prend en compte la richesse crée par les travailleurs immigrés dont le montant des impôts collectés, afin d´obtenir un différentiel de flux financiers.
    Lorsque le rapport est présenté à la presse, c´est l´affolement, d´autant plus que Milloz fait partie des économistes du Front National.

    Pierre Joxe, alors ministre de l´Intérieur, annonce à l´assemblée nationale qu´une contre expertise sera menée afin de démasquer une supposée supercherie, car bien entendu, selon le précepte toujours en vigueur, « l´immigration est une chance pour la France ».
    Le président du Haut Conseil à l´intégration annonça la mise en place d´un groupe de travail du Plan afin de disséquer le fameux rapport, pour publier ensuite un contre argumentaire pour démonter ce qui constituait une bombe politique .

    Mais ni le rapport annoncé au ministère de l´Intérieur, ni celui du Plan ne virent le jour.

    Les effets d´annonces restèrent vains.
    Et pour cause, le contenu du travail de Milloz se base sur des chiffres incontestables, car officiels.

    En 1997 il récidive en publiant une réactualisation de ses travaux prenant en compte l´année 1995. Dans son avant-propos il présente son étude :
    « Quant à la manière de traiter le sujet, elle sera identique à celle qui avait été adoptée en 1989-1990. On examinera les statistiques relatives au nombre d´étrangers, les revenus de ces derniers, leur contribution financière au fonctionnement de notre société et le coût des avantages qu´ils obtiennent en contrepartie de cette contribution.
    On aboutira à la conclusion qu´ils sont au nombre de 6 600 000 et que, pour la seule année 1995, ils coûtent à la nation plus de 280 Milliards de Francs.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21187
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: C'est toujours d'actualité ... malheureusement !

    Message par moria le Sam 23 Jan 2010, 14:19

    Venant du FN, il n'a aucune chance de passer le portillon !

      La date/heure actuelle est Mar 16 Jan 2018, 10:15