Qui est en ligne ?

Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Hier à 15:27 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Jeu 19 Oct 2017, 22:08 par Cousin Hubert

» Crise : le moment décisif approche - Michel Drac
Jeu 12 Oct 2017, 23:33 par Cousin Hubert

» PARIS, Ville des Lumières.......
Lun 09 Oct 2017, 22:38 par Cousin Hubert

» Terrorisme islamiste
Jeu 05 Oct 2017, 01:59 par Cousin Hubert

» Attentats
Mar 03 Oct 2017, 20:01 par Mitsahne

» Numismatique
Dim 01 Oct 2017, 22:50 par Cousin Hubert

» Nouveaux membres
Dim 01 Oct 2017, 12:57 par Cousin Hubert

» LA DICTATURE EST EN MARCHE ET PERSONNE NE REAGIT !
Mer 27 Sep 2017, 22:04 par Jean Ripleure

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    Le Retour de l'Esclavage

    Partagez
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22867
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Le Retour de l'Esclavage

    Message par Caton l'Ancien le Mar 08 Déc 2009, 18:32

    Mardi 8 décembre 2009
    2 08 12 2009 01:54

    Le retour de l'esclavage


    On a du mal à l’imaginer aujourd’hui, mais l’esclavage est de retour.

    C’est un esclavage sous une forme plus subtile que celle dont les livres
    d’histoire nous ont laissé les images, mais c’est un esclavage quand
    même.


    Ne cherchez pas les chaînes autour de vous, vous n’en trouverez pas,
    aujourd’hui ce n’est plus avec un fouet qu’on asservit, c’est avec un
    livre de couleur verte.


    Dans le pays de Voltaire et des lumières, de la déclaration des droits de
    l’Homme et de la Démocratie des hommes sillonnent les rues de nos
    villes en propageant inlassablement une idéologie de soumission et
    d’aliénation.


    Dans leur sillage fleurissent barbes et foulards, tristes étendards de
    l’islam, modernes versions des colliers de fer devenus obsolètes depuis
    que ce sont les esprits qu’on enchaîne.


    Héritiers et victimes d’une croyance exaltant l’asservissement et l’abolition de
    la volonté individuelle, ces nouveaux prédateurs urbains chassent des
    proies sans méfiances: les citoyens français.

    -------------------------------------------------------------

    Qui sait aujourd’hui que Mahomet, l’inventeur de l’islam, dès qu’il fût
    devenu le dictateur prophète d’une bande armée écumant les alentours de
    Médine, gagnait sa vie et finançait le Jihad en vendant le butin de ses
    rapines dont notamment des esclaves?


    Un cinquième de ce que pillaient les musulmans revenait en effet à Mahomet
    selon l’ordre même d’Allah, dicté par Mahomet dans le Coran: « Et
    sachez que, de tout butin que vous avez ramassé, le cinquième
    appartient à Allah, au messager, à ses proches parents, aux orphelins,
    aux pauvres, et aux voyageurs […] »
    (Coran: 8,41)

    L’apôtre d’Allah envoya un détachement dans le Nadj. J’étais parmi eux et j’ai
    obtenu de grandes richesses. Notre chef donna à chacun un chameau en
    récompense. Nous sommes revenus devant l’apôtre d’Allah qui a réparti
    le butin parmi nous. Chacun a reçu douze chameaux après qu’il ait pris
    un cinquième...

    (Dawud, Hadith 14/ 2737).
    ...
    le prophète avait brusquement attaqué les Banu Mustaliq sans
    avertissement alors qu’ils étaient sans crainte et que leur bétail
    s’abreuvait aux points d’eau. Les hommes combattants ont été tués et
    les femmes et enfants pris comme captifs...

    (Bukhari, Sahih 46/ 717).

    Allah n’a probablement jamais réclamé quoi que ce soit. Les pauvres, les
    orphelins et les voyageurs quand à eux devaient faire confiance au
    messager et à sa famille pour toucher quelque chose, l’histoire en tout
    cas, ne nous a laissé aucune trace d’un orphelinat ni d’un hospice
    fondé par le messager d’Allah.


    L’argent de Mahomet provenait de la vente du butin: chameaux, chèvres, femmes et enfants.

    Zayd était accompagné par Dumayra, un client d’Ali, et un de ses frères. Ils
    firent plusieurs prisonniers dans le peuple de Mina, qui est sur le
    rivage, un lot assez mélangé. Ils furent vendus comme esclaves et les
    familles furent séparées. L’apôtre arriva à cause des pleurs et demanda
    leur cause. Quand on lui dit, il ordonna:
    -Vendez-les seulement par lots!
    Cela voulait dire: les mères avec les enfants.
    (ibn Hisham, Conduite de l'envoyé d'Allah, notes)

    On comprend mieux quand on sait cela pourquoi l’esclavage est omniprésent dans l’islam.

    Le prophète de l’islam, modèle et exemple de tous les fidèles, vendait des femmes et des enfants…

    En islam, les fidèles sont les esclaves d’Allah, les hommes dominent le
    femmes, les musulmans dominent les mécréants. Quand un musulman
    s’échappe de l’islam il faut le tuer, tel un esclave en fuite, pour
    décourager les autres de s’enfuir aussi; quand on craint la
    désobéissance d’une femme on l’enferme ou on la bat.


    Soumission, adoration, prosternation, obéissance, obligation, prescription,
    interdiction, coercition, châtiment, la société islamique dans de
    nombreux aspects est calquée sur l’environnement d’un marchand
    d’esclave, mais est-ce vraiment le fruit du hasard?


    « Il n'appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu'Allah et Son messager ont décidé d'une chose d'avoir encore le
    choix dans leur façon d'agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s'est égaré certes, d'un égarement évident. »

    (Coran: 33, 36)

    L’esclave a-t-il le droit de contester l’avis du maître? Non bien sûr.

    Le musulman a-t-il le droit de contester les lois religieuses? Non. S’il le fait c’est au prix d’une damnation éternelle et de
    l’opprobre, parfois violente, de sa communauté.


    Notre pays dont les traditions de liberté faisaient l’admiration de tous
    contemple désemparé ses citoyens tomber un à un dans la nasse d’une
    croyance venue d’ailleurs qui transforme peu à peu ceux dont elle
    s’empare en esclaves.


    Esclaves qui auront alors le devoir d’attirer d’autres victimes au sein de la
    nasse islamique, vis sans fin broyant les individus et les sociétés.


    Comment la République peut-elle continuer à fonctionner normalement et garantir
    l’unité de la Nation alors même que son constituant fondamental, le
    citoyen libre de ses choix et de l’exercice de sa souveraineté, est
    remplacé par un esclave irresponsable dont les choix sont dictés par
    des écrits datant d’il y a plus de mille ans, interprétés par des
    « savants » vivant au cœur de dictatures étrangères?


    Elle ne peut évidemment pas, et ne fait aujourd’hui que subir, passive et
    impuissante comme presque tous les autres pays européens, la lente
    nécrose du déchirement communautariste baptisée par certains
    « multiculturalisme.»


    Mais ce multiculturalisme n’est guère qu’un mot creux désignant l’irruption
    d’une idéologie politique héritière d’un mode de pensée
    irrémédiablement imprégné du concept de l’esclavage.


    L’histoire de Mahomet est liée à l’esclavage, l’histoire de l’islam de sa création jusqu’à aujourd’hui est liée à
    l’esclavage.


    L’esclavage est au cœur du système de pensée islamique, système qui enseigne la
    soumission inconditionnelle des êtres aux codes moyenâgeux de la Charia
    et qui réclame aujourd’hui sa place dans nos sociétés au nom de nos
    principes de liberté, quelle révoltante prétention!


    Notre réponse ne devrait-elle pas être évidente? L’esclavage est une
    abomination, c’est l’antithèse du principe de Liberté qui fonde nos
    sociétés démocratiques et la notion même de dignité humaine.


    Comment peut-on imaginer un instant transiger avec les esclavagistes de
    l’esprit que sont les propagateurs de l’idéologie islamique? Est-il
    donc si difficile d’affirmer que dans notre société nul n’a le droit de
    tenter de réduire autrui en esclavage?


    Comment imaginer les laisser continuer à répandre leurs enseignements
    attentatoires à la dignité humaine auprès de nos concitoyens sans
    méfiance?


    Il faut l’affirmer clairement que toute idéologie qui prétend limiter ou
    supprimer le libre arbitre de l’Etre humain et lui nie le droit
    d’exercer souverainement ses décisions au nom de la Charia n’est qu’une
    forme d’esclavage théocratique incompatible avec notre conception de la
    dignité humaine et des valeurs de la République. Etre soumis à une loi
    que l’on ne peut ni changer ni contester c’est être esclave, un état
    incompatible avec celui de citoyen.


    Dans une Démocratie seule la loi votée par la Nation, et donc éventuellement
    modifiable par la Nation, peut restreindre la Liberté des citoyens,
    l’esclavage étant interdit en France depuis 1848 et dans le monde
    entier depuis 1948, en faire la promotion devrait être reconnu comme un
    trouble à l’ordre public et interdit par tout Etat de droit digne de ce
    nom.


    La Charia, la loi d’asservissement promue par l’islam politique, a été
    reconnue par la Cour Européenne des Droits de l’Homme en 2001(2) comme
    reflétant fidèlement les dogmes et les règles divines édictées par la
    religion islamique et qu’elle était incompatible avec la Démocratie et
    les Droits de l’Homme, ce dont toute personne lucide peut se rendre
    compte en lisant les textes de l'islam.


    Or aucun des prédicateurs islamiques de France et d’Europe n’a déclaré
    avoir abrogé les règles de la Charia ni n’en a supprimé l’enseignement
    dans sa mosquée, en conséquence de quoi on peut affirmer que
    l’intégralité des mosquées, en continuant à enseigner la Charia,
    oeuvrent à transformer leurs fidèles en esclaves soumis à des règles
    normatives incompatibles avec la Démocratie et les Droits de l’Homme.


    Voilà le vrai problème que nous pose l'islam, les minarets et les Burqas ne
    sont que des épiphénomènes sans signification propre si on les observe
    sans les relier à ce dont ils sont aujourd'hui le symbole: le plus
    grand système esclavagiste, liberticide et impérialiste de l'histoire
    de l'humanité.

    Ce ne sont pas quelques tours et quelques morceaux de tissus qui sont
    la source de nos problèmes, légiférer à leur sujet ne résoudra rien.
    Tant que nos législateurs n'ouvriront pas les livres fondamentaux de
    l'islam ils ne connaîtront pas les causes de beaucoup de nos
    déchirements sociaux actuels, la crise économique n'explique pas les
    attaques de bâtiments publics aux cris d' "Allahou Akbar".

    Sans connaître la teneur politique
    de ce à quoi nous faisons face comment éspèrent-ils trouver les
    solutions dont notre "vivre ensemble" à tant besoin?

    A partir de là tout n’est-il pas dit? Qu’attendons-nous pour agir? Est-ce donc si difficile d'ouvrir des livres qu'on peut trouver dans toutes les librairies?

    (1) Source: http://www.islam-documents.org/
    (2) Affaire Refah Partisi (parti de la prospérité) contre Turquie 31 Juillet 2001


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Le Retour de l'Esclavage

    Message par silence le Mar 08 Déc 2009, 18:42

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Le Retour de l'Esclavage

    Message par moria le Mar 08 Déc 2009, 19:08

    Direct ........UMP : çà ne fait pas de mal !
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18100
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Le Retour de l'Esclavage

    Message par philiberte le Mar 08 Déc 2009, 23:08

    tant qu'ils auront le pétrole, on ne pourra rien faire avec les politiques.
    vous croyez qu'ils ne savent pas QUI est mahomet? ce que dit le coran? ça m'étonnerait.


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Le Retour de l'Esclavage

    Message par moria le Mer 09 Déc 2009, 08:15

    Ils sont culturellement voleurs, menteurs, violeurs........
    le couteau est leur arme préférée.

    Je sais que ce que je dis est grave.
    Tant pis.
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18100
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Le Retour de l'Esclavage

    Message par philiberte le Mer 09 Déc 2009, 10:54

    moria a écrit:Ils sont culturellement voleurs, menteurs, violeurs........
    le couteau est leur arme préférée.

    Je sais que ce que je dis est grave.
    Tant pis.

    oui, toute vérité n'est pas bonne à dire... Siffler Siffler Siffler


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22867
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Le Retour de l'Esclavage

    Message par Caton l'Ancien le Mer 09 Déc 2009, 17:06

    Aujourd'hui des élèves de la diversité sont entrés en chahutant dans la cantine ; ils m'ont crié "on a gagné, on a gagné!" "contre l'Egypte !
    J'ai répondu "je m'en fiche éperdument"
    Ils ont surenchéri "vive l'Algérie!"
    "J'ai rétorqué "un pays où la loi permet de battre les femmes"
    "Ils ont poussé des hourras.
    Un d'entre eux tout de même, m'a dit "passez, madame, moi je suis pour la France".

    Mais ce qui est inquiétant, est le comportement du personnel de la cantine: ils ont fait semblant d'être occupés pour ne pas me dire bonjour... Ce ne sont pas des mus.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire

    Invité
    Invité

    Re: Le Retour de l'Esclavage

    Message par Invité le Jeu 10 Déc 2009, 03:06

    il faut simplement souhaité que dans les générations futures cela change car si tel n'est pas le cas, il y aura du mouron à se faire ! J'ai moi-même travaillé pendant un petit laps de temps dans un collège et certains me faisaient peurs car ils avaient la haine. Nous avions des jeunes filles qui restaient au-delà de 16 ans dans nos murs pas à cause de leur niveau scolaire mais simplement parce que leurs parents ne voulaient pas les mettre au lycée au cas où elles se dévergonderaient. Elles vivaient très mal cette situation et ne savaient plus où elles en étaient. Quant aux garçons ils étaient vraiment très violents en paroles et en gestes. J'ai vu arriver des dossiers scolaires complètement farfelus ou la photo ne ressemblait en rien à la personne qui était devant nous. C'était des enfants qui venaient passer des séjours d'un ou deux ans en France soit disant et qui n'étaient vraiment plus des enfants mais des jeunes gens qui étaient plus près de 18 que de 12 ou 13 ans comme mentionné sur leurs papiers. Personne n'était dupe mais la consigne était de ne rien dire. Ils venaient souvent pour une question de santé (problème d'audition) et on s'apercevait rapidement qu'ils n'avaient rien et entendaient très bien. Ce collège était dans une petite ville très tranquille, trop tranquille car un jour il a été décrété qu'il fallait qu'elle accueille des familles de maghr...venant des quartiers chauds de Toulouse. En quelques mois il y a eu recrudescence de vols mais également un meurtre simplement parce qu'un client d'un bar avait demandé poliment qu'un groupe de jeunes ferme la porte derrière eux car il faisait très froid dehors. En représailles il a reçu un coup de couteau en sortant quelques instant plus tard puis la drogue à fait son apparition, etc, etc. Et la monstruosité dans cette histoire c'est que les familles relogées dans cette commune ne voulaient absolument pas venir aussi loin d'une grande agglomération car elles perdaient leurs amis et leur quartier mais qu'on ne leur avait pas donné le choix car elles perturbaient le quartier où elles se trouvaient au détriment d'autres personnes des retraités qui auraient préféré être logé en campagne mais comme ils étaient calmes on leur a dit de rester dans cette cité infernale.
    avatar
    uranienne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 3862
    Age : 51
    Localisation : Var
    Loisirs : Jardinage, nature.
    Date d'inscription : 19/02/2008

    Re: Le Retour de l'Esclavage

    Message par uranienne le Jeu 10 Déc 2009, 06:31

    Caton l'Ancien a écrit:Aujourd'hui des élèves de la diversité sont entrés en chahutant dans la cantine ; ils m'ont crié "on a gagné, on a gagné!" "contre l'Egypte !
    J'ai répondu "je m'en fiche éperdument"
    Ils ont surenchéri "vive l'Algérie!"
    "J'ai rétorqué "un pays où la loi permet de battre les femmes"
    "Ils ont poussé des hourras.
    Un d'entre eux tout de même, m'a dit "passez, madame, moi je suis pour la France".

    Mais ce qui est inquiétant, est le comportement du personnel de la cantine: ils ont fait semblant d'être occupés pour ne pas me dire bonjour... Ce ne sont pas des mus.
    Il ont peur (ce qui n'est pas une excuse), il faut dire que chaque jour apporte son lot de bourrage de crane.
    Nous avons de la chance, nous n'avons pasce soucis là où nous sommes. Il doit y avoir 2 musulmans dans le collège de Salomé et ils ne cassent les pieds à personne. Pour le lycée, ce sera une autre histoire, elle ira dans le privé.
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Le Retour de l'Esclavage

    Message par silence le Jeu 10 Déc 2009, 08:04

    Quand les musulmans sont en minorité, ils ne cassent les pieds de personne.
    Si les catholiques avaient le pouvoir, on aurait un curé dans chaque maison, comme ce qui arrivé en Espagne pendant un certain temps.
    Les religieux ne doivent avoir aucune force, aucun pouvoir.
    avatar
    uranienne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 3862
    Age : 51
    Localisation : Var
    Loisirs : Jardinage, nature.
    Date d'inscription : 19/02/2008

    Re: Le Retour de l'Esclavage

    Message par uranienne le Jeu 10 Déc 2009, 11:34

    silence a écrit:Quand les musulmans sont en minorité, ils ne cassent les pieds de personne.
    Si les catholiques avaient le pouvoir, on aurait un curé dans chaque maison, comme ce qui arrivé en Espagne pendant un certain temps.
    Les religieux ne doivent avoir aucune force, aucun pouvoir.

    La laïcité est la seule et unique solution à contre ce carnage en cours.
    Après tout, les religions ne sont que des croyances ,respectables au demeurant, mais ne doivent pas prendre le pas sur la vie civile.
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Le Retour de l'Esclavage

    Message par silence le Jeu 10 Déc 2009, 12:28

    La laïcité est trop faible contre une foi aussi forte.
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6087
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Le Retour de l'Esclavage

    Message par Mitsahne le Jeu 10 Déc 2009, 17:24

    Dans le Fig de ce jour :
    Et si la Torah se substituait à la loi israélienne...
    Les Israéliens laïques voient avec inquiétude croître le poids des religieux.

    Le ministre israélien de la Justice a déclenché un tollé en déclarant que la Torah devait progressivement remplacer la loi israélienne. "Petit à petit, nous imposerons aux citoyens d'Israël les lois de la >Torah et nous ferons de la Halakhah (jurisprudence rabbinique) la loi régissant la nation".

    Le "talibanisme" (même à la mode juive) n'a pas fini d'infester le monde.
    Les partis religieux ont un poids considérable dans ce pays et notamment les plus intransigeants : le Shass (séfarade) et les partis ultraorthodoxes de la Liste de la Torah Unifiée.

    Vouloir imposer une religion d'Etat est une aberration qui ne peut apporter que des troubles, des injustices et des condamnations imbéciles.
    C'est une régression.


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22867
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Le Retour de l'Esclavage

    Message par Caton l'Ancien le Jeu 10 Déc 2009, 21:17

    silence a écrit:La laïcité est trop faible contre une foi aussi forte.
    Oui, la laïcité ne fait pas le poids, ils s'en fichent totalement.
    Ils se fichent de tout, excepté d'imposer leur domination.
    Ils sont programmés pour ça.
    Mais je ne parlerais pas de foi... ce n'est que du fanatisme.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22867
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Le Retour de l'Esclavage

    Message par Caton l'Ancien le Jeu 10 Déc 2009, 21:20

    Mitsahne a écrit:Dans le Fig de ce jour :
    Et si la Torah se substituait à la loi israélienne...
    Les Israéliens laïques voient avec inquiétude croître le poids des religieux.
    Ce n'est pas encore fait...
    Il y aura des résistances.
    Le fanatisme est la chose au monde la mieux partagée : revoyons Polyeucte...


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Le Retour de l'Esclavage

    Message par silence le Lun 09 Avr 2012, 08:35

    Pression et pratiques humiliantes: des salariés de l'opérateur se plaignent de pratiques managériales brutales.
    http://www.lefigaro.fr/emploi/2012/04/08/09005-20120408ARTFIG00140-des-salaries-de-free-licencies-en-public.php

    Cette entreprise ou une autre peu importe...
    Mais on ose dire que l'esclavage a été aboli. Je rigole.
    Il a été juste camouflé.
    avatar
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10626
    Age : 118
    Date d'inscription : 17/02/2007

    Re: Le Retour de l'Esclavage

    Message par Hibiscusez-moi le Lun 21 Jan 2013, 13:02

    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10663
    Age : 47
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Le Retour de l'Esclavage

    Message par Cousin Hubert le Mar 13 Mai 2014, 20:18

    Serge de Beketch réagit au discours de Jacques Chirac du 30 janvier 2006 prononcé à l’Élysée en l’honneur du Comité pour la mémoire de l’esclavage :



    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

    Contenu sponsorisé

    Re: Le Retour de l'Esclavage

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017, 00:43