Qui est en ligne ?

Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Sujets similaires

    Derniers sujets

    » Anne Hidalgo
    Ven 18 Aoû 2017, 19:20 par Jean Ripleure

    » La Dette de la France
    Ven 18 Aoû 2017, 14:20 par Cousin Hubert

    » Immigration: une richesse pour la France?
    Ven 18 Aoû 2017, 11:09 par Cousin Hubert

    » Attentat(s) en France
    Mer 16 Aoû 2017, 18:46 par Cousin Hubert

    » Le fil de Mistinguette (3)
    Dim 13 Aoû 2017, 09:38 par Caton l'Ancien

    » ON REMPLACE ...
    Sam 05 Aoû 2017, 15:23 par Etienne Charles

    » Terrorisme islamiste
    Mar 01 Aoû 2017, 11:13 par 007/**

    » Pas-de-Calais
    Mar 01 Aoû 2017, 02:12 par Cousin Hubert

    » Les pépites sont terrorisées par les flics...
    Jeu 27 Juil 2017, 09:11 par philiberte

    Août 2017

    LunMarMerJeuVenSamDim
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031   

    Calendrier Calendrier

    Navigation

    Partenaires

    forum gratuit
    Tchat Blablaland
    anipassion.com

      Minarets

      Partagez
      avatar
      moria
      Admin
      Admin

      Nombre de messages : 21178
      Age : 116
      Localisation : Duché de Bourgogne
      Date d'inscription : 24/01/2007

      Re: Minarets

      Message par moria le Jeu 03 Déc 2009, 18:34

      aragorn a écrit:
      FoxRenard a écrit:
      Hibiscusez-moi a écrit: Je persiste à dire que les carottes sont archi cuites.

      Pas sur ! Geert Willders du parlement Hollandais (auteur du film FITNA) a approche Oscar Freysinger (auteur du référendum suisse) car il aimerait créer un mouvement anti-islamiste au niveau européen. Les choses semblent bouger. Même au Canada, très pro-islamiste, les gens commencent a réfléchir depuis les votations suisses.
      Puissiez-vous dire vrai...

      Bin voyons !!!
      faut y croire.

      Si la Résistance était partie perdante pendant la seconde, où serions nous ?

      OK y'a eu les Américains .......
      mais quand même, heureusement qu'une résistance s'est mise en place !
      avatar
      Hibiscusez-moi
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 10599
      Age : 118
      Date d'inscription : 17/02/2007

      Re: Minarets

      Message par Hibiscusez-moi le Jeu 03 Déc 2009, 18:52

      moria a écrit:
      Hibiscusez-moi a écrit:Ils n'ont pas protesté après avoir vu l'extrait de film suivant?

      http://www.youtube.com/watch?v=n8z3YIOrPk0&NR=1
      Oui mais là, il est chez eux.
      C'est à lui de partir s'il n'est pas content.

      Ils n'ont pas dû voir le film sinon, le réalisateur, les producteurs, le scénariste, Jean Dujardin, l'ingénieur du son, la script-girl, l'éclairagiste et tous les spectateurs auraient fait l'objet d'une fatwa...

      Etienne Charles
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 2031
      Age : 74
      Localisation : ligny le ribault 45240 loiret
      Date d'inscription : 04/08/2009

      Re: Minarets

      Message par Etienne Charles le Jeu 03 Déc 2009, 19:02

      Trés bon oss 117, çà me donne des idées....
      avatar
      Hibiscusez-moi
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 10599
      Age : 118
      Date d'inscription : 17/02/2007

      Re: Minarets

      Message par Hibiscusez-moi le Jeu 03 Déc 2009, 19:47

      [quote="moria"]
      Hibiscusez-moi a écrit:
      Hibiscusez-moi a écrit:Ils n'ont pas protesté après avoir vu l'extrait de film suivant?

      http://www.youtube.com/watch?v=n8z3YIOrPk0&NR=1[/quote]

      Je rigole!!! Les résultats du sondage ci-après me font moins marrer:

      http://www.medias.lemonde.fr/mmpub/edt/doc/20091203/1275462_bva-la_matinale_03-12-2009.pdf

      Je sais qu'il ne s'agit que d'un sondage et que les sondages n'engagent que les... sondeurs, mais quand même. Je persiste à dire que les carottes sont archi cuites.
      normal vous êtes pessimiste !
      regardez plutôt les sondages que j'ai apportés hier !!

      Non, les choses ont bougé et comme le rappelle Foxy, d'autres pays vont s'engouffrer dans cette voie : l'Autriche, Danmark, Italie et surement d'autres.

      Les hommes politiques ont reçu une sacrée gifle !

      Je suis pessimiste, écrivez-vous Moria?

      Information toute fraîche:

      http://www.lepost.fr/article/2009/12/02/1820572_daniel-vaillant-si-ces-musulmans-prient-dans-la-rue-c-est-pas-pour-le-plaisir.html

      Voulez-vous que je vous rappelle TOUT ce qu'ils ont obtenu en très, très peu d'années? En dehors des mosquées et de leur financement partiel par Bibi, Titi, Vivi... Les élus ne se cachent même plus de banquer!


      Dernière édition par Hibiscusez-moi le Jeu 03 Déc 2009, 20:37, édité 1 fois
      avatar
      Caton l'Ancien
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 22861
      Date d'inscription : 14/02/2007

      Re: Minarets

      Message par Caton l'Ancien le Jeu 03 Déc 2009, 19:59

      Hibiscusez-moi a écrit:Je sais depuis peu qu'Erdogan n'est pas l'auteur de ce vers. Il citait un poète disparu du nom de Ziya Gökalp. Mais peut-être ne vous apprends-je rien.

      Cela ne change pas grand chose au fond, sauf pour amplifier le sentiment d'aversion : car si leurs "poètes" produisent ce style de "poésie", on voit bien à quel point leur "modération" est "poétique"...


      _________________
      Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
      Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
      avatar
      Toby
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 6774
      Date d'inscription : 12/02/2007

      Re: Minarets

      Message par Toby le Jeu 03 Déc 2009, 21:58

      "Je suis pessimiste, écrivez-vous Moria?"

      Vous êtes simplement réaliste.

      "Les hommes politiques ont reçu une sacrée gifle !" dit Moria

      Toutes les gifles reçues ne les empêchent pas de persévérer, même à l'encontre de leur électorat. Ceux, au pouvoir, qui ont des sursauts se font rapidement traiter de fachos, nazis et autres choses semblables et rentrent rapidement dans le rang de l'UE.
      avatar
      moria
      Admin
      Admin

      Nombre de messages : 21178
      Age : 116
      Localisation : Duché de Bourgogne
      Date d'inscription : 24/01/2007

      Re: Minarets

      Message par moria le Ven 04 Déc 2009, 13:19

      on peut être réaliste et avoir une once d'optimisme.

      sinon, à quoi bon se battre .?
      je vous le demande.
      avatar
      Toby
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 6774
      Date d'inscription : 12/02/2007

      Re: Minarets

      Message par Toby le Ven 04 Déc 2009, 13:57

      "Il n'y a pas besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer"

      Guillaume le Taciturne
      avatar
      Chabert
      Magnum
      Magnum

      Nombre de messages : 1851
      Age : 62
      Localisation : Ex-France.
      Date d'inscription : 03/06/2009

      Re: Minarets

      Message par Chabert le Ven 04 Déc 2009, 14:41

      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/12/04/01011-20091204FILWWW00449-fillon-favorable-aux-minarets.php
      Fillon est favorable à l'édification de minarets en France! DE plus, il mélange un peu tout ce monsieur, assimilant le minaret à un lieu de culte au même titre que la mosquée. C'est vraiment un nullard!
      avatar
      silence
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 22007
      Age : 103
      Localisation : Bretagne
      Date d'inscription : 12/02/2007

      Re: Minarets

      Message par silence le Ven 04 Déc 2009, 14:46

      Il fallait s'y attendre...
      avatar
      Hibiscusez-moi
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 10599
      Age : 118
      Date d'inscription : 17/02/2007

      Re: Minarets

      Message par Hibiscusez-moi le Ven 04 Déc 2009, 15:02

      moria a écrit:on peut être réaliste et avoir une once d'optimisme.

      sinon, à quoi bon se battre .?
      je vous le demande.
      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/12/04/01011-20091204FILWWW00449-fillon-favorable-aux-minarets.php

      Gauche et "droite", même co...mbat Moria...

      Je vous soumets la contribution d'un internaute postant sur un blog. Lisez bien sa dernière phrase et dites-moi s'il est pessimiste ou réaliste:

      "Une anecdote: je regardais hier soir la grande emission de debat politique sur la BBC qui s'appelle Question Time. Le invites politiques, tous dans la parfaite lignee Bobo politiquement correcte que nous avons en France, tape sur le populisme et la xenophobie des Suisses suite a leur vote. Pas un debut de reflexion autour du pourquoi du vote, personne n'ose meme prononcer le mot "immigration", tout le monde se complait en parlant du beau modele tolerant anglais. Bref, je suis consterne!

      La parole circule et un homme la prend dans le public. Il dit qu'il est musulman, de Slough, une ville a forte densite immigree. Il explique que dans sa ville les communautes musulmanes, les noirs, les juifs, les blancs vivent de plus en plus retranchees et qu'il n'y a plus d'interaction du tout. Il explique que "plus l'on donne a une communaute, plus elle en demande et se retranche".

      Le presentateur lui demande alors s'il est choque par la votation suisse? Il repond que non et qu'en plus il aurait vote POUR l'interdiction des minarets. Il finit meme par ajouter qu'apres tout, si les immigres ne sont pas satisfaits, il peuvent tjs retourner au pays. Silence absolu sur le plateau TV, le panel politique est meduse, un musulman vient de faire exploser leur consensus bobo. Qu'en retiendront ils? Rien sans doute."


      "Qu'en retiendront-ils? Rien sans doute."
      avatar
      Hibiscusez-moi
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 10599
      Age : 118
      Date d'inscription : 17/02/2007

      Re: Minarets

      Message par Hibiscusez-moi le Ven 04 Déc 2009, 15:42

      Moria, le 23/4/09 j'ouvrais un fil: "Nous vibrionnons, ils installent un monde de Babel" (ce que je crois encore plus aujourd'hui et les réactions de nos zélites politico-médiatiques après le vote des Suisses est une preuve supplémentaire) et quelques semaines après, je lisais:

      "J’ai tourné autour de ce thème comme un maître-chien mis en présence d’un colis piégé. Difficile de l’aborder de front sans qu’il vous explose à la figure. Il y a péril de mort civile. C’est pourtant l’interrogation capitale. J’ai hésité. D’autant plus qu’en 1973, en publiant Le Camp des saints, j’ai déjà à peu près tout dit là-dessus. Je n’ai pas grand-chose à ajouter, sinon que JE CROIS QUE LES CAROTTES SONT CUITES.
      [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Car je suis persuadé que notre destin de Français est scellé, parce qu’« ils sont chez eux chez moi » (Mitterrand), au sein d’une « Europe dont les racines sont autant musulmanes que chrétiennes » (Chirac), parce que la situation est irréversible jusqu’au basculement définitif des années 2050 qui verra les « Français de souche » se compter seulement la moitié la plus âgée de la population du pays, le reste étant composé d’Africains, Maghrébins ou Noirs et d’Asiatiques de toutes provenances issus du réservoir inépuisable du tiers monde, avec forte dominante de l’islam, djihadistes et fondamentalistes compris, cette danse-là ne faisant que commencer.

      La France n’est pas seule concernée. Toute l’Europe marche à la mort. Les avertissements ne manquent pas rapport de l’ONU (qui s’en réjouit), travaux incontournables de Jean-Claude Chesnais et Jacques Dupâquier, notamment , mais ils sont systématiquement occultés et l’Ined pousse à la désinformation. Le silence quasi sépulcral des médias, des gouvernements et des institutions communautaires sur le krach démographique de l’Europe des Quinze est l’un des phénomènes les plus sidérants de notre époque. Quand il y a une naissance dans ma famille ou chez mes amis, je ne puis regarder ce bébé de chez nous sans songer à ce qui se prépare pour lui dans l’incurie des « gouvernances » et qu’il lui faudra affronter dans son âge d’homme…

      Sans compter que les « Français de souche », matraqués par le tam-tam lancinant des droits de l’homme, de « l’accueil à l’autre », du « partage » cher à nos évêques, etc., encadrés par tout un arsenal répressif de lois dites « antiracistes », conditionnés dès la petite enfance au « métissage » culturel et comportemental, aux impératifs de la « France plurielle » et à toutes les dérives de l’antique charité chrétienne, n’auront plus d’autre ressource que de baisser les frais et de se fondre sans moufter dans le nouveau moule « citoyen » du Français de 2050.
      Ne désespérons tout de même pas. Assurément, il subsistera ce qu’on appelle en ethnologie des isolats, de puissantes minorités, peut-être une quinzaine de millions de Français et pas nécessairement tous de race blanche qui parleront encore notre langue dans son intégrité à peu près sauvée et s’obstineront à rester imprégnés de notre culture et de notre histoire telles qu’elles nous ont été transmises de génération en génération. Cela ne leur sera pas facile.

      Face aux différentes « communautés » qu’on voit se former dès aujourd’hui sur les ruines de l’intégration (ou plutôt sur son inversion progressive : c’est nous qu’on intègre à « l’autre », à présent, et plus le contraire) et qui en 2050 seront définitivement et sans doute institutionnellement installées, il s’agira en quelque sorte je cherche un terme approprié d’une communauté de la pérennité française. Celle-ci s’appuiera sur ses familles, sa natalité, son endogamie de survie, ses écoles, ses réseaux parallèles de solidarité, peut-être même ses zones géographiques, ses portions de territoire, ses quartiers, voire ses places de sûreté et, pourquoi pas, sa foi chrétienne, et catholique avec un peu de chance si ce ciment-là tient encore.

      Cela ne plaira pas. Le clash surviendra un moment ou l’autre. Quelque chose comme l’élimination des koulaks par des moyens légaux appropriés. Et ensuite ?

      Ensuite la France ne sera plus peuplée, toutes origines confondues, que par des bernard-l’ermite qui vivront dans des coquilles abandonnées par les représentants d’une espèce à jamais disparue qui s’appelait l’espèce française et n’annonçait en rien, par on ne sait quelle métamorphose génétique, celle qui dans la seconde moitié de ce siècle se sera affublée de ce nom. Ce processus est déjà amorcé.

      Il existe une seconde hypothèse que je ne saurais formuler autrement qu’en privé et qui nécessiterait auparavant que je consultasse mon avocat, c’est que les derniers isolats résistent jusqu’à s’engager dans une sorte de reconquista sans doute différente de l’espagnole mais s’inspirant des mêmes motifs. Il y aurait un roman périlleux à écrire là-dessus. Ce n’est pas moi qui m’en chargerai, j’ai déjà donné. Son auteur n’est probablement pas encore né, mais ce livre verra le jour à point nommé, j’en suis sûr…

      Ce que je ne parviens pas à comprendre et qui me plonge dans un abîme de perplexité navrée, c’est pourquoi et comment tant de Français avertis et tant d’hommes politiques français concourent sciemment, méthodiquement, je n’ose dire cyniquement, à l’immolation d’une certaine France (évitons le qualificatif d’éternelle qui révulse les belles consciences) sur l’autel de l’humanisme utopique exacerbé. Je me pose la même question à propos de toutes ces associations omniprésentes de droits à ceci, de droits à cela, et toutes ces ligues, ces sociétés de pensée, ces officines subventionnées, ces réseaux de manipulateurs infiltrés dans tous les rouages de l’Etat (éducation, magistrature, partis politiques, syndicats, etc.), ces pétitionnaires innombrables, ces médias correctement consensuels et tous ces « intelligents » qui jour après jour et impunément inoculent leur substance anesthésiante dans l’organisme encore sain de la nation française.

      Même si je peux, à la limite, les créditer d’une part de sincérité, il m’arrive d’avoir de la peine à admettre que ce sont mes compatriotes. Je sens poindre le mot renégat, mais il y a une autre explication : ils confondent la France avec la République. Les « valeurs républicaines » se déclinent à l’infini, on le sait jusqu’à la satiété, mais sans jamais de référence à la France. Or la France est d’abord une patrie charnelle. En revanche, la République, qui n’est qu’une forme de gouvernement, est synonyme pour eux d’idéologie, idéologie avec un grand « I », l’idéologie majeure. Il me semble, en quelque sorte, qu’ils trahissent la première pour la seconde.

      Parmi le flot de références que j’accumule en épais dossiers à l’appui de ce bilan, en voici une qui sous des dehors bon enfant éclaire bien l’étendue des dégâts. Elle est extraite d’un discours de Laurent Fabius au congrès socialiste de Dijon, le 17 mai 2003 : « Quand la Marianne de nos mairies prendra le beau visage d’une jeune Française issue de l’immigration, ce jour-là la France aura franchi un pas en faisant vivre pleinement les valeurs de la République… »

      Puisque nous en sommes aux citations, en voici deux, pour conclure :
      « Aucun nombre de bombes atomiques ne pourra endiguer le raz de marée constitué par les millions d’êtres humains qui partiront un jour de la partie méridionale et pauvre du monde, pour faire irruption dans les espaces relativement ouverts du riche hémisphère septentrional, en quête de survie. » (Président Boumediene, mars 1974.)

      Et celle-là, tirée du XXe chant de l’Apocalypse :
      « Le temps des mille ans s’achève. Voilà que sortent les nations qui sont aux quatre coins de la terre et qui égalent en nombre le sable de la mer. Elles partiront en expédition sur la surface de la terre, elles investiront le camp des saints et la ville bien-aimée. "

      Jean RASPAIL dans Le Figaro n° 18619 du jeudi 17 juin 2004 : « La Patrie trahie par la République »


      C'est en beaucoup mieux écrit ce que je pense et dis depuis des années et des années... Jusque et y compris "les carottes".

      "Tout est décidé, tout s'installe." écrivais-je. Malheureusement!


      avatar
      silence
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 22007
      Age : 103
      Localisation : Bretagne
      Date d'inscription : 12/02/2007

      Re: Minarets

      Message par silence le Ven 04 Déc 2009, 16:25

      Évidement le panorama est sombre mais je crois toujours à l'existence de l'imprévu. L'imprévu qui bouleverse tous les pronostiques.
      avatar
      Hibiscusez-moi
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 10599
      Age : 118
      Date d'inscription : 17/02/2007

      Re: Minarets

      Message par Hibiscusez-moi le Ven 04 Déc 2009, 17:15

      silence a écrit:Évidement le panorama est sombre mais je crois toujours à l'existence de l'imprévu. L'imprévu qui bouleverse tous les pronostiques.
      Peut-être. C'était ma seconde d'optimisme.

      En attendant, nous pédalons, nous pédalons...

      [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

      ... dans le vide. Je le regrette vivement, soyez en certain.
      avatar
      Mitsahne
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 6073
      Age : 87
      Localisation : altoséquanais
      Date d'inscription : 12/02/2007

      Re: Minarets

      Message par Mitsahne le Ven 04 Déc 2009, 17:40

      Admirable texte.
      J'espère aussi qu'un grain de sable enrayera la prophètie...


      _________________
      Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
      (Alexandre Vialatte).
      [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

      (Michel Audiard)
      avatar
      moria
      Admin
      Admin

      Nombre de messages : 21178
      Age : 116
      Localisation : Duché de Bourgogne
      Date d'inscription : 24/01/2007

      Re: Minarets

      Message par moria le Ven 04 Déc 2009, 18:16

      j'ai un instinct, une force de vie qui me permettent de croire "au grain de sable" dont parle Mitshane.

      J'ai une petite fille de 4 ans et c'est pour elle que je combattrais s'il le fallait.

      J'ai regardé LCP vers 15H30:
      la commission écoutait et interpellait Tariq le Ramadan.
      TR toujours identique !

      Les députés de gauche m'ont scotchée !
      La parole se libère et c'est déjà un pas de géant.

      Invité
      Invité

      Re: Minarets

      Message par Invité le Ven 04 Déc 2009, 18:47

      Chabert a écrit:Pour revenir sur le sujet des minarets,
      je doute qu'ils restent muets longtemps. Puisque les cloches des églises sonnent pour appeler les fidèles, "ils" vont réclamer, que dis-je: EXIGER, que le muezzin puisse baver dans son micro cinq fois par jour. Et au nom de la soi-disante égalité (pour qui?), on les y autorisera.
      Pauvre France!

      Les muezzins ne vont peut-être pas se manifester dans l'immédiat,mais qu'en sera t'il dans 15 ou 20 ans lorsque la population musulmane aura doublé .
      avatar
      Caton l'Ancien
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 22861
      Date d'inscription : 14/02/2007

      Re: Minarets

      Message par Caton l'Ancien le Ven 04 Déc 2009, 18:54

      silence a écrit:Évidement le panorama est sombre mais je crois toujours à l'existence de l'imprévu. L'imprévu qui bouleverse tous les pronostiques.
      Je pense comme vous, silence.


      _________________
      Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
      Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
      avatar
      Caton l'Ancien
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 22861
      Date d'inscription : 14/02/2007

      Re: Minarets

      Message par Caton l'Ancien le Ven 04 Déc 2009, 19:02

      JILL1 a écrit:Les muezzins ne vont peut-être pas se manifester dans l'immédiat,mais qu'en sera t'il dans 15 ou 20 ans lorsque la population musulmane aura doublé .

      Plusieurs cas sont possibles :
      1 - ils doublent et restent mus. Nous disparaissons physiquement et moralement, comme dans les autres pays où ils sont devenus majoritaires ;
      2 - ils doublent mais se disent qu'ils en ont marre d'être sous la coupe des imams et ils leur fichent un coup de pied qq part. On a une chance de survie.

      Contrairement à il y a qqs années, des voix de musulmans commencent à se faire entendre. Il paraît qu'en Kabylie même, les conversions cachées au christianisme se multiplient.
      Les Kabyles sont très actifs et résistent à l'arabisation, qui est en même temps une islamisation.

      Il y a même en France des musulmans qui se convertissent, mais naturellement, on n'en fait pas autant de publicité que pour le reste.

      Le grain de sable, cela pourrait être une série suffisante de conversions, au christianisme ou à la neutralité.


      _________________
      Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
      Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
      avatar
      moria
      Admin
      Admin

      Nombre de messages : 21178
      Age : 116
      Localisation : Duché de Bourgogne
      Date d'inscription : 24/01/2007

      Re: Minarets

      Message par moria le Ven 04 Déc 2009, 19:05

      JILL1 a écrit:
      Chabert a écrit:Pour revenir sur le sujet des minarets,
      je doute qu'ils restent muets longtemps. Puisque les cloches des églises sonnent pour appeler les fidèles, "ils" vont réclamer, que dis-je: EXIGER, que le muezzin puisse baver dans son micro cinq fois par jour. Et au nom de la soi-disante égalité (pour qui?), on les y autorisera.
      Pauvre France!

      Les muezzins ne vont peut-être pas se manifester dans l'immédiat,mais qu'en sera t'il dans 15 ou 20 ans lorsque la population musulmane aura doublé .

      Il faudra ce grain de sable dont nous parlons....
      certains commencent à jouer les girouettes : hypocrisie ou réformisme ???
      même Ramadan, à la commission , joue le réformiste et demande à ce que l'on respecte les lois des pays occidentaux !
      Mééééfiance, vous avez raison.


      Abdelwahab Meddeb: «90% des musulmans actuels sont bêtes»


      [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

      Abdelwahab Meddeb, franco-tunisien, enseigne la littérature comparée à l'Université Paris X. Il est aussi professeur invité dans de nombreuses universités (dont Yale et Genève). Il anime l'émission Cultures d'islam sur France Culture.
      Il s’est exprimé jeudi matin sans langue de bois sur les ondes de la
      «Première» pour expliquer pourquoi les Suisses ont voté oui à
      l’interdiction des minarets et pourquoi près de 50% Français seraient
      prêts à voter oui à une telle loi.


      Auteur de l'étude très remarquée La maladie de l'islam (Seuil),
      il n'hésite pas à affirmer que la violence de l'islam dont en premier
      lieu le jihâd offensif, provient des sources mêmes de la Charia
      (Coran+Sunna). Bien que de culture musulmane, Meddeb n'est pas
      pratiquant et ne saurait donc être représentatif d'une pensée libérale
      toujours introuvable chez les sunnites pratiquants. Penseur
      nietzchéen, ses références intellectuelles sont plus les philosophes
      allemands de la modernité que les oulemas, cadis et autres cheikh
      incultes...
      Il a dépeint sur la chaîne première, sans état d'âme, les musulmans : «90% des musulmans actuels sont bêtes». Il blâme également la burqa qu’il trouve tout simplement «abominable» et ne veut surtout pas voir les femmes circuler dans les villes dans ces «cercueils verticaux». Parmi d'autres citations, nous pouvons citer Meddeb dans Libération du 23.9.2006 :"Nous avons à faire à un Prophète qui a été violent, qui a tué et qui a appelé à tuer.
      La guerre avec les Mecquois fut une guerre de conversion. Il y a eu
      aussi la guerre avec les juifs et le massacre des juifs à Médine,
      décidé par le Prophète (...)
      L'islamisme est, certes, la maladie de l'islam, mais les germes sont dans le texte lui-même. "


      Sur la oumma en terre d'islam, dans le Nouvel Observateur du 17.1.2008 : "La
      crainte que suscitent les femmes et les étrangers est le signe d'une
      communauté grégaire fermée sur elle-même, empêtrée dans l'endogamie, la
      réclusion des femmes, la xénophobie"


      Sur la dangeurosité de la Charia: "Chaque
      fois qu'il y a contradiction flagrante entre les droits de l'homme et
      la charia, prééminence doit être donnée aux droits de l'homme. En tous
      les cas, il importe de faire constater l'incompatibilité et de dénoncer
      surtout les compromis qu'aucune ruse juridique ne peut soutenir."




      Il fut invité cette année dans un débat télévisé face à Tariq Ramadan :

      http://www.dailymotion.com/video/x484ns_ce-soir-ou-jamais-abdelwahab-meddeb_politics




      Invité
      Invité

      Re: Minarets

      Message par Invité le Ven 04 Déc 2009, 19:45

      Hibiscusez-moi a écrit:Moria, le 23/4/09 j'ouvrais un fil: "Nous vibrionnons, ils installent un monde de Babel" (ce que je crois encore plus aujourd'hui et les réactions de nos zélites politico-médiatiques après le vote des Suisses est une preuve supplémentaire) et quelques semaines après, je lisais:

      "J’ai tourné autour de ce thème comme un maître-chien mis en présence d’un colis piégé. Difficile de l’aborder de front sans qu’il vous explose à la figure. Il y a péril de mort civile. C’est pourtant l’interrogation capitale. J’ai hésité. D’autant plus qu’en 1973, en publiant Le Camp des saints, j’ai déjà à peu près tout dit là-dessus. Je n’ai pas grand-chose à ajouter, sinon que JE CROIS QUE LES CAROTTES SONT CUITES.
      Car je suis persuadé que notre destin de Français est scellé, parce qu’« ils sont chez eux chez moi » (Mitterrand), au sein d’une « Europe dont les racines sont autant musulmanes que chrétiennes » (Chirac), parce que la situation est irréversible jusqu’au basculement définitif des années 2050 qui verra les « Français de souche » se compter seulement la moitié la plus âgée de la population du pays, le reste étant composé d’Africains, Maghrébins ou Noirs et d’Asiatiques de toutes provenances issus du réservoir inépuisable du tiers monde, avec forte dominante de l’islam, djihadistes et fondamentalistes compris, cette danse-là ne faisant que commencer.

      La France n’est pas seule concernée. Toute l’Europe marche à la mort. Les avertissements ne manquent pas rapport de l’ONU (qui s’en réjouit), travaux incontournables de Jean-Claude Chesnais et Jacques Dupâquier, notamment , mais ils sont systématiquement occultés et l’Ined pousse à la désinformation. Le silence quasi sépulcral des médias, des gouvernements et des institutions communautaires sur le krach démographique de l’Europe des Quinze est l’un des phénomènes les plus sidérants de notre époque. Quand il y a une naissance dans ma famille ou chez mes amis, je ne puis regarder ce bébé de chez nous sans songer à ce qui se prépare pour lui dans l’incurie des « gouvernances » et qu’il lui faudra affronter dans son âge d’homme…

      Sans compter que les « Français de souche », matraqués par le tam-tam lancinant des droits de l’homme, de « l’accueil à l’autre », du « partage » cher à nos évêques, etc., encadrés par tout un arsenal répressif de lois dites « antiracistes », conditionnés dès la petite enfance au « métissage » culturel et comportemental, aux impératifs de la « France plurielle » et à toutes les dérives de l’antique charité chrétienne, n’auront plus d’autre ressource que de baisser les frais et de se fondre sans moufter dans le nouveau moule « citoyen » du Français de 2050.
      Ne désespérons tout de même pas. Assurément, il subsistera ce qu’on appelle en ethnologie des isolats, de puissantes minorités, peut-être une quinzaine de millions de Français et pas nécessairement tous de race blanche qui parleront encore notre langue dans son intégrité à peu près sauvée et s’obstineront à rester imprégnés de notre culture et de notre histoire telles qu’elles nous ont été transmises de génération en génération. Cela ne leur sera pas facile.

      Face aux différentes « communautés » qu’on voit se former dès aujourd’hui sur les ruines de l’intégration (ou plutôt sur son inversion progressive : c’est nous qu’on intègre à « l’autre », à présent, et plus le contraire) et qui en 2050 seront définitivement et sans doute institutionnellement installées, il s’agira en quelque sorte je cherche un terme approprié d’une communauté de la pérennité française. Celle-ci s’appuiera sur ses familles, sa natalité, son endogamie de survie, ses écoles, ses réseaux parallèles de solidarité, peut-être même ses zones géographiques, ses portions de territoire, ses quartiers, voire ses places de sûreté et, pourquoi pas, sa foi chrétienne, et catholique avec un peu de chance si ce ciment-là tient encore.

      Cela ne plaira pas. Le clash surviendra un moment ou l’autre. Quelque chose comme l’élimination des koulaks par des moyens légaux appropriés. Et ensuite ?

      Ensuite la France ne sera plus peuplée, toutes origines confondues, que par des bernard-l’ermite qui vivront dans des coquilles abandonnées par les représentants d’une espèce à jamais disparue qui s’appelait l’espèce française et n’annonçait en rien, par on ne sait quelle métamorphose génétique, celle qui dans la seconde moitié de ce siècle se sera affublée de ce nom. Ce processus est déjà amorcé.

      Il existe une seconde hypothèse que je ne saurais formuler autrement qu’en privé et qui nécessiterait auparavant que je consultasse mon avocat, c’est que les derniers isolats résistent jusqu’à s’engager dans une sorte de reconquista sans doute différente de l’espagnole mais s’inspirant des mêmes motifs. Il y aurait un roman périlleux à écrire là-dessus. Ce n’est pas moi qui m’en chargerai, j’ai déjà donné. Son auteur n’est probablement pas encore né, mais ce livre verra le jour à point nommé, j’en suis sûr…

      Ce que je ne parviens pas à comprendre et qui me plonge dans un abîme de perplexité navrée, c’est pourquoi et comment tant de Français avertis et tant d’hommes politiques français concourent sciemment, méthodiquement, je n’ose dire cyniquement, à l’immolation d’une certaine France (évitons le qualificatif d’éternelle qui révulse les belles consciences) sur l’autel de l’humanisme utopique exacerbé. Je me pose la même question à propos de toutes ces associations omniprésentes de droits à ceci, de droits à cela, et toutes ces ligues, ces sociétés de pensée, ces officines subventionnées, ces réseaux de manipulateurs infiltrés dans tous les rouages de l’Etat (éducation, magistrature, partis politiques, syndicats, etc.), ces pétitionnaires innombrables, ces médias correctement consensuels et tous ces « intelligents » qui jour après jour et impunément inoculent leur substance anesthésiante dans l’organisme encore sain de la nation française.

      Même si je peux, à la limite, les créditer d’une part de sincérité, il m’arrive d’avoir de la peine à admettre que ce sont mes compatriotes. Je sens poindre le mot renégat, mais il y a une autre explication : ils confondent la France avec la République. Les « valeurs républicaines » se déclinent à l’infini, on le sait jusqu’à la satiété, mais sans jamais de référence à la France. Or la France est d’abord une patrie charnelle. En revanche, la République, qui n’est qu’une forme de gouvernement, est synonyme pour eux d’idéologie, idéologie avec un grand « I », l’idéologie majeure. Il me semble, en quelque sorte, qu’ils trahissent la première pour la seconde.

      Parmi le flot de références que j’accumule en épais dossiers à l’appui de ce bilan, en voici une qui sous des dehors bon enfant éclaire bien l’étendue des dégâts. Elle est extraite d’un discours de Laurent Fabius au congrès socialiste de Dijon, le 17 mai 2003 : « Quand la Marianne de nos mairies prendra le beau visage d’une jeune Française issue de l’immigration, ce jour-là la France aura franchi un pas en faisant vivre pleinement les valeurs de la République… »

      Puisque nous en sommes aux citations, en voici deux, pour conclure :
      « Aucun nombre de bombes atomiques ne pourra endiguer le raz de marée constitué par les millions d’êtres humains qui partiront un jour de la partie méridionale et pauvre du monde, pour faire irruption dans les espaces relativement ouverts du riche hémisphère septentrional, en quête de survie. » (Président Boumediene, mars 1974.)

      Et celle-là, tirée du XXe chant de l’Apocalypse :
      « Le temps des mille ans s’achève. Voilà que sortent les nations qui sont aux quatre coins de la terre et qui égalent en nombre le sable de la mer. Elles partiront en expédition sur la surface de la terre, elles investiront le camp des saints et la ville bien-aimée. "

      Jean RASPAIL dans Le Figaro n° 18619 du jeudi 17 juin 2004 : « La Patrie trahie par la République »


      C'est en beaucoup mieux écrit ce que je pense et dis depuis des années et des années... Jusque et y compris "les carottes".

      "Tout est décidé, tout s'installe." écrivais-je. Malheureusement!

      Bonsoir moria ...Raspail ,quel visionnaire !Et pourtant c'était avant l'intervention de Boumédienne à la tribune de l'ONU ( en
      1974 ) .Il nous prédisait l'invasion ,la conquète ,et par des gens qui ne viendraient pas en amis ...Ce que nous avons le malheur de
      constater aujourd'hui sous les applaudissements de la médiacratie _politicarde .


      avatar
      moria
      Admin
      Admin

      Nombre de messages : 21178
      Age : 116
      Localisation : Duché de Bourgogne
      Date d'inscription : 24/01/2007

      Re: Minarets

      Message par moria le Ven 04 Déc 2009, 19:49

      Bonsoir Jill

      Etes-vous aussi pessimiste pour dire comme Hibis que les "carottes sont cuites" ?
      Ne peut on envisager un espoir ??

      Etienne Charles
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 2031
      Age : 74
      Localisation : ligny le ribault 45240 loiret
      Date d'inscription : 04/08/2009

      Re: Minarets

      Message par Etienne Charles le Ven 04 Déc 2009, 22:16

      Chers amis,

      Comme je vous l'avais dit je me suis rendu ce matin à l'école militaire où l'institut Montaigne avait organisé un colloque sur l'identité nationale.
      Précisons que le premier projet devait durer la matinée puis prolongation jusqu'à 17h avec le petit Nicolas en clôture.

      Il n'en fut rien.
      Paris bloqué, Paris martyrisé par l'automobile, Paris galère...
      L'école militaire de l'extérieur aligne de grandes bâtisses dans le petit matin frileux.A l'intérieur c'est une impression de monuments historiques alignés dans le désordre où des officiers supérieurs à cheval font leur manège du matin et croisent des civils égarés dans le labyrinthe , d'ailleurs mal entretenu.
      Donc j'arrive avec 45 minutes de retard. Je m'attendais a trouver un auditoire débordant la salle de conférence......Très clairsemé les auditeurs : Étudiants, journalistes, quelques gauchos de service..aucune femme voilée..quelques africains....et des vieux chnoques comme moi avide de sensation fortes.

      Première table ronde sujet : Français ce que l'histoire nous apprend sur nous mêmes.
      Une directrice du CNRS. qui rappelle le statut des juifs pendant l'entre deux guerres..
      Un philosophe qui brode..
      Un historien qui lui retrace deux milles ans de notre pays dans un récit alerte et en définitive fait a lui seul le boulot de mémoire de façon très objective laissant aux politiques le soins d'écrire la suite.
      Questions réponses avec la salle : à questions polies réponses documentées d'un prof d'histoire.
      Mais une jeune femme demande aux érudits si par " hasard " l'islamisation peut perturber notre destin séculier et notre "art de vivre ensemble".
      Patatra....Il est l'heure de passer au débat suivant.
      L'animatrice en chef Audray Pulvar journaliste à i tele, s'empresse de mettre un couvercle sur la marmite.
      Deuxième débat : Être Français : qu'est-ce que ce là signifie aujourd'hui...
      Animé par Franz-Olivier Giesbert directeur du point.
      Plateau : Une jeune femme " Berrichonne, maghrébine" et maître de requête au conseil d'état. Pas désagréable a regarder!
      Voici enfin un peut d'air frais d'autant que cette jeune personne d'entrée de jeux " allume" le monde algérien pour ses violations du droit de la femme.......
      Quant aux deux autres intervenants que des propos de circonstances et sans saveur.
      Revient la question de l'influence de musulmans...qui va répondre...poil à gratter ...La petite juriste monte en ligne ..Giesbert ne voudrait pas être là et d'ailleurs il s'excuse, il a affaire ailleurs.
      Troisième débat.
      C'est du lourd car le Ministre Eric Besson est à la manoeuvre.
      J'ai été agréablement surpris par ce personnage qui sans ambages a reconnu que le problème identitaire Français comme celui des autres pays d'Europe était causé par le comportement des populations orientales.
      Le diagnostic est bon , réaliste. L'homme a la répartie facile et connaît son sujet, il parle sans papier, imprime une dynamique dans son propos.
      Mais voilà face à l'adversité quoi faire?
      Nous attendrons les réponses du chef de l'état.
      Enfin midi arrive ainsi que le premier ministre.
      40 minutes de discourt brillant, documenté, mais comme vous avez du le constater sans conclusions tranchées.
      Je quitte l'aéropage car mon estomac crie famine.
      Je traverse Paris pour me rendre au "marché ST Pierre" , qui se trouve au pied du "sacré coeur"pour achetter du tissus d'ameublement pour recouvrir une chaise ( à orléans il n'y a plus de marchand de tissus).
      Me revoici sur mon ancien "territoire de chasse".
      Vendeurs de cigarettes à la sauvette, joueurs de benetos, au milieu de la chaussée, bref la faune et pas un "flic" en vue.
      BV Barbés plein a craquer, porte de Clignancourt en croix, toujours pas d'uniformes..
      Vous pensez bien que la rue Myrha......
      Aprés mes amplettes je rentre dans ma lointaines province : 1h30 pour traverser Paris du nord au sud et 2h supplémentaires de nationale 20 pour rejoindre le village.
      Je ne suis pas déçu car je ne m'attendais pas à des miracles mais j'ai la confirmation de l'autisme de nos dirigeants.
      avatar
      philiberte
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 18029
      Age : 68
      Localisation : duché de Nevers
      Date d'inscription : 12/02/2007

      Re: Minarets

      Message par philiberte le Ven 04 Déc 2009, 22:52

      "à orléans il n'y a plus de marchand de tissus)."

      venez donc jusqu'à Nevers, nous en avons bien 3 ou 4!


      _________________
      Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

      Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
      avatar
      Chabert
      Magnum
      Magnum

      Nombre de messages : 1851
      Age : 62
      Localisation : Ex-France.
      Date d'inscription : 03/06/2009

      Re: Minarets

      Message par Chabert le Sam 05 Déc 2009, 06:48

      Merci Etienne Charles pour ce compte-rendu. Il n'y a effectivement rien de nouveau!!! Et on n'est pas sortie de l'auberge... d'ailleurs il n'y aura bientôt plus d'auberges!
      avatar
      uranienne
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 3862
      Age : 51
      Localisation : Var
      Loisirs : Jardinage, nature.
      Date d'inscription : 19/02/2008

      Re: Minarets

      Message par uranienne le Sam 05 Déc 2009, 07:36

      moria a écrit:Bonsoir Jill

      Etes-vous aussi pessimiste pour dire comme Hibis que les "carottes sont cuites" ?
      Ne peut on envisager un espoir ??

      Les carottes ne sont pas cuites en France, mais pour ça, il faudra nous battre, et pas seulement avec des mots.
      Trop de français, de part leurs votes embourgeoisés, ont laissé la situation dégénérer. Aujourd'hui, ils pleurent.
      avatar
      moria
      Admin
      Admin

      Nombre de messages : 21178
      Age : 116
      Localisation : Duché de Bourgogne
      Date d'inscription : 24/01/2007

      Re: Minarets

      Message par moria le Sam 05 Déc 2009, 08:27

      Merci Etienne Charles.

      Je ne me suis pas rendue à cette réunion mais j'ai visionné la prestation de Tariq le Ramadan devant la commission des députés chargés de "réfléchir" sur notre identité.

      et bien, je vous le dis : j'ai été surprise, très surprise des questions posées à l'endroit du fondamentaliste qui s'offusque désormais d'un tel attribut.
      "Mais Monsieur, depuis que vous enseignez, depuis que vous "conférencez" avec des milliers auditeurs, comment se fait-il que les faits néfastes augmentent dans notre pays ?
      Comment cela se fait-il ?

      comment se fait-il qu'il y a peu nous ne voyions aucune burqa et que désormais, elles apparaissent de plus en plus ?

      Monsieur, reconnaissez-vous oui ou non que la burqa est un recul pour la femme ? vous dites que ce n'est pas une prescription de l'islam ?
      mais que faites-vous de ces hommes qui obligent leur femme à la porter ?


      mais Monsieur, nous sommes dans une République et aucune religion ne peut imposer ses règles aux lois républicaines.
      Faites passer le message.....
      etc......


      naturellement, TR fin et tortueux, noie le poisson par des phrases interminables. Ses mimiques, ses sourires en disent long :
      il veut nous entuber, si vous me passez le terme !

      Même les députés de gauche ne croient pas un mot de ce qu'il raconte.
      avatar
      Hibiscusez-moi
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 10599
      Age : 118
      Date d'inscription : 17/02/2007

      Re: Minarets

      Message par Hibiscusez-moi le Sam 05 Déc 2009, 08:47

      Chabert a écrit:Merci Etienne Charles pour ce compte-rendu. Il n'y a effectivement rien de nouveau!!! Et on n'est pas sortie de l'auberge... d'ailleurs il n'y aura bientôt plus d'auberges!

      Oui, mais vous aurez des salons de thé...
      avatar
      uranienne
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 3862
      Age : 51
      Localisation : Var
      Loisirs : Jardinage, nature.
      Date d'inscription : 19/02/2008

      Re: Minarets

      Message par uranienne le Sam 05 Déc 2009, 08:53

      Hibiscusez-moi a écrit:
      Chabert a écrit:Merci Etienne Charles pour ce compte-rendu. Il n'y a effectivement rien de nouveau!!! Et on n'est pas sortie de l'auberge... d'ailleurs il n'y aura bientôt plus d'auberges!

      Oui, mais vous aurez des salons de thé...

      A la menthe !!
      avatar
      Hibiscusez-moi
      Jeroboam
      Jeroboam

      Nombre de messages : 10599
      Age : 118
      Date d'inscription : 17/02/2007

      Re: Minarets

      Message par Hibiscusez-moi le Sam 05 Déc 2009, 08:57

      uranienne a écrit:
      Hibiscusez-moi a écrit:
      Chabert a écrit:Merci Etienne Charles pour ce compte-rendu. Il n'y a effectivement rien de nouveau!!! Et on n'est pas sortie de l'auberge... d'ailleurs il n'y aura bientôt plus d'auberges!

      Oui, mais vous aurez des salons de thé...



      A la menthe !!

      Bien sûr! Et fumoirs. Et pâtisseries bien sucrées...

      Contenu sponsorisé

      Re: Minarets

      Message par Contenu sponsorisé

        Sujets similaires

        -

        La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû 2017, 18:47