Qui est en ligne ?

Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Anne Hidalgo
Ven 18 Aoû 2017, 19:20 par Jean Ripleure

» La Dette de la France
Ven 18 Aoû 2017, 14:20 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Ven 18 Aoû 2017, 11:09 par Cousin Hubert

» Attentat(s) en France
Mer 16 Aoû 2017, 18:46 par Cousin Hubert

» Le fil de Mistinguette (3)
Dim 13 Aoû 2017, 09:38 par Caton l'Ancien

» ON REMPLACE ...
Sam 05 Aoû 2017, 15:23 par Etienne Charles

» Terrorisme islamiste
Mar 01 Aoû 2017, 11:13 par 007/**

» Pas-de-Calais
Mar 01 Aoû 2017, 02:12 par Cousin Hubert

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Jeu 27 Juil 2017, 09:11 par philiberte

Août 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    Féminisme

    Partagez
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22860
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Féminisme

    Message par Caton l'Ancien le Mer 25 Nov 2009, 16:50

    On se souvient peut-être que je ne suis pas très féministe.

    Je soumets donc à votre sagacité ce texte d'un participant au blog Rioufol que je n'aime guère, mais que je trouve judicieux dans ce cas-ci...


    JJRousseau a dit :



    Il va falloir comprendre une chose,le débat sur l'identité française n'est qu'un écran de fumée.
    Le bloc occidental va couler.

    Ce que ne comprennent pas les blogeurs de ce forum ainsi que Mr
    rifouol,c'est qu'Un système économique qui a recourt autant aux
    immigrés,ne peut que se casser la gueule.
    Les 'beurs' née en France eux sont bien assimilé.Par contre avant
    d'avoir été assimilé ,il a fallut attendre 1 voir 2 générations.
    Donc quand dans un système on 'importe 150 000 immigrés par an (rien
    qu'avec les algériens),l'assimilation est impossible.Et
    forcément,visuellement les gens ont plus la sensation d'être 'envahis'.

    Moi j'aimerai que Rifouol nous sortes les statistiques des gens qui
    supportaient l'Algérie dans les bars etc.Et on remarquera que dans
    cette tranche,il y a cette dernière vague d'immigrés constante.

    Car l'assimilation,c'est quoi si ce n'est une 'conversion'?
    Mais l'état,s'est totalement désengagé de l'éducation.Le propres
    souchiens ne sont pas assimilés,comment peut on reprocher a ces gens de
    ne pas être a leur tour assimilés?



    Pourquoi l'europe importe t"il des immigres en aussi grande quantité?

    Je me ça sur le compte du travail de la femme.
    Femme qui travail=femme qui refuse sa condition de procréatrice pour renouveler une population(pour parler froidement)

    Car une femme qui travaille ne veut plus enfanter.Au pire 1,voir
    grand max 2 enfants.Et avec ces statistiques,on peut pas renouveler une
    population.

    Aucune sortie possible donc.D'un coté on promeut un système bobo
    totalitaire de parité homme-femme(qui relève véritablement d'une
    idéologie contre naturel)et de l'autre,nous sommes obligés d'importer
    des immigrés pour palier a nos fausses idéologies dégénérative.
    Si cela peut vous rassurer,ce processus est déjà bien enclenché dans
    les pays musulmans.Comme le confirme Emmanuel Todd Dans son "rendez
    vous des civilisations.".(l'Iran en tête bien sur,60% de femmes dans
    les universités,le parfait coktail....En iran aussi il y a de la
    desperate houswise)

    Les pays musulmans,via le satellite, veulent reproduire les mêmes
    schémas qu'en France et en occident.C'est a dire la naissance de la
    femme fatale(desperate housewise) qui écrase les hommes,veut aussi du
    pouvoir,et donc consacrer sa vie a sa carrière.Et non plus a fonder un
    foyer,et veiller a l'harmonie de la maison.Sans compter les divorces en
    masse(généralement demandé par les femmes),en travaillant,elles ont
    directement une porte de sortie,qui leur permet au moindres pet de
    travers de 's'échapper'.Et d'allez vivre leur petite vie de femme
    solitaire avec enfants à charge et vivant sur le dos de la société avec
    toutes les 'primes' et incitations au divorce pour les femmes,qui leur
    permettront de quitter le mari tout en douceur....
    .
    Si la femme travail aujourd'hui,c'etait juste pour intégrer les femmes
    dans le marché du travail,et pouvoir ainsi taxer 2 personnes.Car c'est
    la femme qui maintient le capitalisme a flot,étant des consommatrices
    impulsives,et consommant des médicaments anti-dépresseur,c'est
    exactement ce dont a besoin le système.Des Gens seuls,et dépressifs,e
    soumis a la dictature du marché.
    La 2ièmme phase de cette dégénérescence concerne la féminisation de
    l'homme....Et Bein oui...pour le rendre dépressif,et consommateur
    impulsif à son tour.

    Je vous laisse un bon reportage sur l'arnaque féministe:
    http://www.dailymotion.com/video/x96aag_alain-soral-feminisme-et-consomatio_news


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire

    Invité
    Invité

    Re: Féminisme

    Message par Invité le Mer 25 Nov 2009, 17:03

    Bon Dieu ! Doux Jésus ! Mon combat depuis 1972 !
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22860
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Féminisme

    Message par Caton l'Ancien le Mer 25 Nov 2009, 17:26

    J'ai aussi écouté l'exposé de Soral, je dois dire que cela fait réfléchir...
    Je ne suis pas d'accord à 100%, car je pense qu'une femme doit avoir des ressources personnelles pour ne pas dépendre de son époux... et de son humeur.

    Ce sont plutôt les hommes qui abandonnaient le foyer, l'inverse est rare (mais j'en connais).

    Pour Beauvoir, j'ai déjà dit tout le mépris qu'elle m'inspire, toute agrégée et auteuse autresse, écrivaine ou écrivassière qu'elle est.
    Quant à Halimi, il est évident qu'elle réglait un compte familial ou culturel...
    J'ai une petite connaissance de ce milieu, et je crois que j'ai des explications.
    Ce n'est pas beaucoup mieux que les milieux islamistes.

    Mais je dois vous dire que j'ai grande joie en pensant que les islamistes type Ramadan qui viennent à la tv sont obligés de dire "Bonjour Ma Dame".... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6072
    Age : 87
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Féminisme

    Message par Mitsahne le Mer 25 Nov 2009, 18:00

    C'est très mal dit mais il y a quelques bonnes réflexions.
    C'est très mal écrit, et le pessimisme déborde de ce message.
    Personne ne peut être contre les libertés, priorités et reconnaissances que la femme française a acquises depuis cinquante ans. Ce n'est pas parce que certaines en font un mauvais usage qu'il faille revenir en arrière.

    Il n'y a pas incompatibilité totale entre le travail des femmes et la maternité. L'important est qu'elles puissent avoir le choix, ce qui n'est pas toujours évident.
    S'il y a des hommes pour se sentir déclassés (pour ne pas dire humiliés) du fait que les femmes ont pris de l'assurance et puissent être des "décideuses", c'est qu'ils ne sont pas très sûrs d'eux-mêmes et qu'ils n'arrivent pas à déceler leur propre faiblesse.

    Par atavisme, beaucoup d'hommes ont du mal à admettre d'être commandés par une femme, lesquelles ont bien plus de qualités à faire valoir que les hommes pour arriver à un poste de commandement. Cela viendra avec le temps.

    Dans la vie de tous les jours (de toutes les nuits !), certains hommes sont décontenancés par les initiatives que savent prendre les femmes et vont jusqu'à prétendre que c'est une atteinte à leur virilité ! Ah, les ânes ! Il faut être borné pour ne pas y voir, au contraire, un nouvel érotisme, un nouvel excitant que tous les hommes épris de sensualité sauront utiliser à bon escient et pour le meilleur confort du couple.

    Bien sûr, il y aura toujours des...bêtasses (et beaucoup de rimes en asses) qui ne comprennent rien à rien et iront rejoindre le troupeau des hurlantes, poissardes, peaux-de-vache, calamity-jane, pestes, pétasses et autres poisons. Celles-là ne sont pas dignes des progrès de notre société. Cela ne sert à rien de donner un ordinateur à un analphabète ou un Stradivarius à un manchot.
    Mais comme les femmes sont dotées d'une intelligence différente mais égale à celle des hommes, il n'y a aucune raison qu'à la longue, une nouvelle harmonie ne s'établisse pour une nouvelle qualité de rapports humains.

    C'est mon côté optimiste.


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18026
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Féminisme

    Message par philiberte le Mer 25 Nov 2009, 23:08

    ah, Mitsahne, je vous aime.... Embarassed


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22860
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Féminisme

    Message par Caton l'Ancien le Sam 06 Mar 2010, 20:08

    les nouvelles "féministes" ont encore frappé :

    http://www.youtube.com/watch?v=KSM8QTXazlk


    J’ai pris la peine de faire le script de ses propos :

    « emmerder le monde, être fière agressive et courageuse

    livre de Despentes vulgaire forte grossière virile

    prendre un peu aux mecs de ce feu sacré de la virilité

    avoir une grande gueule boire fumer parler s’emparer de la chose
    politique parler toute la nuit rouler sous la table pour des idées

    pas dans un combat contre les mecs

    partageons la virilité tous ensemble, que les femmes se
    virilisent, que les hommes se féminisent ; faisons circuler le ventre et
    la tête ;
    les femmes sont du côté du ventre, elles enfantent ; les
    hommes sont du côté du cerveau ;

    je serais pour qu’on sorte un peu de cette partition
    naturaliste, l’utérus artificiel pourrait nous y aider ; par ex, les
    femmes pourraient n’être plus que des cerveaux »


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Féminisme

    Message par Scaramouche le Dim 07 Mar 2010, 08:45

    Merci à Mishane de ses propos mesurés.

    Pour avoir travaillé aux côtés d'un écrivain dans les années 50 j'ai eu la chance de rencontrer en son temps Simone de Beauvoir André Malraux Louis Weiss et bien d'autres. C'était encore l'époque où la femme avait comme vocation "la mama ou la putain" et tout à coup est arrivé un pavé dans la marre: "On ne naît pas femme, on le devient".

    Actuellement on a remplacé par : "ni pute ni soumise" c'est à dire que pour les musulmans ( et pas que pour eux) les femmes françaises sont des putes ...et les leurs sont "soumises. Les deux sociétés opposées exhibent d'un côté la nudité et le sexe tandis que l'autre l'enrobe de voiles.

    Ne pourrait-on pas simplement être "équilibrés ?"

    Dans les années 50 il faut le rappeler à celles qui n'ont pas connu ce temps, les femmes ne pouvaient pas travailler si leur mari ne voulait pas, elles faisaient rarement de longues études, n'avaient pas non plus la possibilité d'ouvrir leur compte en banque et vendre leurs biens sans le contrôle marital, le mari gérait les dots, elles avaient des enfants à répétition, si elles étaient soupçonnées d'adultère le divorce était à leur tort, dans le cas où c'était le mari il fallait organiser une "prise en flagrant délit", le "devoir conjugal " était obligatoire et son refus entrainaît le divorce. etc etc quant au vote des femmes on le doit à de Gaulle.
    Les lois étaient faites "par" et "pour" les hommes.
    A l'époque de ma mère une célibataire avait mauvaise réputation, il lui fallait un mari. les veuves portaient des voiles noirs et les divorcées étaient des "femmes perdues". j'ai connu avant la guerre la dernière femme condamnée à mort pour avoir aidé à avorter quelques malheureuses sans le sou qui en étaient à leur huitième enfant. La plupart se débrouillaient toutes seules et mourraient comme des mouches. Il n'y avait aucune contraception. La "Gervaise" ou la "Nana" de Zola ne sont pas des mythes. La société du XIXème était bien pire qu'au XVIIIème pour les femmes et on n'était pas loin au début du XXème siècle de la reine Victoria qui faisait recouvrir les pieds des pianos les trouvant "indécents".L'éducation était très stricte .

    Merci aux pionnières qui se sont faites traiter de gouines, de mal baisées, de tarées et j'en passe, merci à madame Veil qui s'est battue pour la loi en faveur de l'avortement et qui s'est faite insulter en pleine Chambre des Députés par les doux noms de "salope " et de "nazi"...

    Merci aux hommes qui ont compris que leurs femmes et leurs filles avaient aussi une cervelle, au père d'Elizabeth Badinter qui a su déceler les talents de sa fille encore adolescente et à monsieur Veil dont sa femme dit que sans son aide et sa compréhension elle ne serait pas ce qu'elle est (car si dérrière chaque "homme célèbre" il y a une femme l'inverse est largement valable.) merci à tous les autres qui partagent les tâches du quotidien. Merci d'accepter" notre différence" notre "complémentarité" merci d'oublier les rapports de force stupides qui gèrent tout le comportement des vivants.

    La femme a fait "fausse route" (cf le livre de Badinter) car comme toujours les abus engendrent des abus. Elle a perdu le respect des autres et d'elle-même, certaines ont considéré l'homme comme un énnemi et non comme un partenaire et les pionnières qui vivent encore constatent tous les jours qu'elle n' a pas gagné dans les rapports humains et sociaux; elle a considérablement gagné en revanche dans le fait de pouvoir avoir une profession (encore que de nos jours quand les parents ont peu de moyens les garçons d'une famille sont privilégiés pour faire des études).et c'est essentiel, elle gagne sa vie et ne dépend pas des autres. Elle peut choisir d'être mère et ça c'est inestimable, elle peut divorcer sans être mise au ban de la société, les principes bourgeois ont vécus.. ainsi elle peut sortir seule et s'asseoir à la terrasse d'un café sans être étiquettée comme une pute. (En Angleterre il n'y a pas si longtemps elles ne pouvaient même pas entrer dans un pub) elle peut agir à sa guise.

    Ces avancées c'est aux féministes occidentales que les jeunes les doivent. Alors si en plus d'avoir perdu le respect en se conduisant sexuellement comme eux elles veulent retourner en arrière, rester à la maison pour s'occuper du ménage en espérant que le mari donnera le nécessaire pour les enfants jusqu'à ce que "la mort les sépare" , si elles aiment être traitées en infantiles attardées si elles préfèrent être des "soumises dépendantes" au lieu d'être des compagnes c'est leur choix et il est toujours facile de revenir sur des acquis mais beaucoup plus compliqués et plus longs de les obtenir.
    Lorsqu'on voit les publicités les films et la littérature on peut penser que le combat des pionnière a été bien mal digéré car on parle bien plus de la dernière robe à scandale de la présidente et des exploîts sexuels des stars que de l'astro-physicienne chercheur et médecin Claudine Hermeray.
    On raconte n'importe quoi, on travestit, on exagère, mais si le "féminisme" a permis à de telles femmes et à beaucoup d'autres de voir le jour c'est une victoire et aux pionnières du féminisme que, vous les jeunes, vous la devez..
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21178
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Féminisme

    Message par moria le Dim 07 Mar 2010, 09:06

    Que puis-je redire à tout cela ?

    Heureusement, qu'elles ont existé, ces féministes sans doute excessives !
    Mais n'est ce pas dans l'excès que l'on se fait remarquer ?

    Le problème de la condition féminine est nouvellement soulevé pour deux raisons selon moi :

    * chacun est conscient que dans la plupart des cas , il faut 2 salaires pour finir le mois et Soral l'a bien démontré.
    Ce n'est donc pas forcément par choix que la femme travaille.

    * le problème de l'islamisation de notre pays nous a mis le nez dans le caca.
    Les musulmans procréent davantage et vont nous submerger.


    Croyez-vous que l'on s'intéresserait au sort de la femme dans ce monde si la "macro-géo-politique" n'était pas dramatique ?


    je pense que c'est par les femmes que les bonheurs ou les malheurs arrivent.
    Elles ont toujours été à " l'Origine du monde", Courbet ne s'était pas trompé !:-)

    de l'alcôve à la géo-politique, il n'y a qu'un ..... pas !
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Féminisme

    Message par silence le Dim 07 Mar 2010, 09:24

    Quelle manière de se compliquer la vie ont les individus, quand il suffit tout simplement que chaque chose soit à sa place!
    Les féministes sont aussi stupides que les machos. Aucun des deux n'assume correctement son rôle.
    On se justifie, on fait de la philosophie et notre société est de plus en plus décadente, hypocrite et inepte.
    Voilà donc le résultat de "tant d'années d'études et de réflexions". [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21178
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Féminisme

    Message par moria le Dim 07 Mar 2010, 09:34

    mais silence.... le sens critique est le propre des lumières.
    Eclairez vous, je vous en prie !:-)

    sans rire, la chose est très simple pour moi.
    Elle relève de la liberté et çà, ...... chacun en a conscience plus ou moins tard.

    Une petite fille, à qui on n'a jamais rien expliqué, ne peut imaginer que le travail lui apportera la liberté et que pour cela il lui faudra bien travailler à l'école...
    Il n'y a pas si longtemps, elle avait en tête de se "caser" tout simplement !

    vous savez, les filles sont assez soumises dans le fonds : il suffit qu'elles soient amoureuses..........
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] et pour un peu qu'elles
    "tombent" enceintes...., elles tombent et peuvent s'écrouler !
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Féminisme

    Message par silence le Dim 07 Mar 2010, 10:03

    Le travail apporte la liberté? Laissez moi rire. Actuellement c'est plutôt une nouvelle forme d'esclavage.
    Si les femmes n'étaient pas assises sur leur "mine d'or", elles auraient du mal à atteindre certains objectifs et cela depuis le début des temps avec ou sans féminisme.
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Féminisme

    Message par Scaramouche le Dim 07 Mar 2010, 10:21

    Il faut distinguer "avoir une profession" et avoir un "travail" les deux sont totalement différents.
    Beaucoup de femmes travaillent pour améliorer les conditions de vie, autrefois elles se contentaient de ce qu'elles avaient mais maintenant la consommation est de rigueur et on ne reprise plus les chausettes (c'est une "image") alors il faut de plus en plus d'argent et on se crée des besoins.
    A l'inverse d'une profession, un "travail" est rarement gratifiant.

    La boule de neige du style: Plus d'enfants ( encore plus de retraités dans le futur) plus de technologies, ( avec répercussions sur l'environnement ) moins de place (moins de confort ) plus de mécontents est en marche, ungâteau pour six n'en nourrit pas douze et si on veut que les femmes éduquées fassent des enfants il faut au moins leur faire entrevoir un"avenir" pour ces enfants; Est-ce bien le cas?


    Ensuite Silence votre "chaque chose a sa place" me semble légèrement réducteur. Il y a des femmes chefs d'entreprise et des hommes manutentionnaires .. d'après vous ont-ils quitté la place que le créateur leur a assignée? les destins seraient-ils tracés ? Où est le "libre arbitre" ?

    Il faut encourager les valeurs les mérites où qu'ils soient et je favoriserai ( sans doute par élitisme ) le savoir et le talent et toujours celui ou celle qui nage au dessus de la mêlée de quelque race et de quelque couleur qu'il soit, sinon chacun plébiscitant ses attaches et ses penchants on ne sort pas des communautarismes et des guerrillas.

    On a tendance à tout rapporter au problème de l'immigration dont on est et continue à être responsable. Je pense que nous avons ce que nous méritons et nous aurons ce que nous semons .. s'il suffisait de faire des enfants pour contrer l'invasion ça se saurait ! Mais tous les jeunes sont éduqués dans un moule qui n'est pas celui des anciens colonisateurs et leur quantité ne changera rien au problème, ils voient le monde autrement que la France de Papa et toutes vos belles théories ne les convaincront pas., ils côtoient à l'école toutes les couleurs et tous les styles et ils ne vous écoutent pas plus que vous n'écoutez ou avez écouté vos propres parents.


    La vie et le monde change, on a beau freiner de toutes nos forces il y a un courant contre lequel nous ne pouvons rien. Quelques Français de plus face aux milliards de Chinois Indiens et autres ? Une rigolade ..Par contre la "qualité" peut faire une différence...et une Française qui trouverait le moyen d'installer la paix entre Israël et la Palestine ce serait un gain considérable pour la gloire de la France.....et une sacrée avancée pour la cause féminine !!!


    Je n'apprécie pas plus que vous le "mondialisme" mais je pense qu'il vaut mieux apprivoiser le système pour le rendre moins douloureux plutôt que perdre son temps à regretter le passé en retombant dans les mêmes erreurs.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21178
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Féminisme

    Message par moria le Dim 07 Mar 2010, 10:25

    silence a écrit:Le travail apporte la liberté? Laissez moi rire. Actuellement c'est plutôt une nouvelle forme d'esclavage.
    Si les femmes n'étaient pas assises sur leur "mine d'or", elles auraient du mal à atteindre certains objectifs et cela depuis le début des temps avec ou sans féminisme.
    Si vous m'aviez lue, vous auriez vu que c'est ce que je dis dans le premier point : oui, aujourd'hui, souvent il FAUT que la femme travaille pour que la famille arrive à joindre les 2 bouts.


    Je rajouterais que celles qui sont dans les hauteurs hiérarchiques, qui ont un salaire enviable, soumettent d'autres femmes pour leur garder enfants et faire leur ménage, repassage and co.


    Chacun essaie de vivre comme il peut en fonction de pleins de critères économiques, sociaux, culturels et j'en passe.
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22860
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Féminisme

    Message par Caton l'Ancien le Dim 07 Mar 2010, 10:33

    Le travail est une contrainte, en ce sens, il n'apporte pas la liberté, mais il apporte l'indépendance financière, et ça, c'est important.
    J'ai connu une situation où j'étais perçue sans grand ménagement, comme une sorte de pique-assiette, qui faignassait toute la journée en gardant les enfants etc...

    Je suis d'accord avec ce qu'a dit Scaramouche, sauf sur la fameuse phrase de Beauvoir, qui a bien été femme elle-même, et femme légère, très légère.
    Mais qui n'a pas été mère.
    Elle aurait dû dire "on ne nait pas mère, on le devient", cela aurait été moins absurde.
    Et moins pitoyable du point de vue moral. Car sa revendication, c'est "vivre sans temps mort et jouir sans entrave" avant mai 68. C'est un idéal individualiste de bourge méprisant la maternité.
    Sartre fait dire à un personnage "elle (la femme qui vient d'avoir un enfant) est fière d'avoir pondu". Il n'y apas de quoi être fier d'avoir pondu une telle ineptie, mise en pratique par le couple du bigleux et du vagin à ramoner, fier ne ne pas avoir pondu.
    Ce sont des parasites stériles.

    Et d'autre par sur les "bienfaits" de l'avortement. Non seullement l'avortement est un acte grave qui ne devrait se pratiquer que dans des cas extrêmes, et sûrement pas pour des femmes bien portantes et ayant un revenu, au premier enfant. L'avortement à tout-va est responsable du suicide démographique de notre société.
    Depuis 1975, 200 000 avortements par an cela représente 7 millions de personnes qui ne sont pas nées.
    Il ne faut pas se plaindre que notre pays ait ainsi changé, et qu'il soit peuplé de gens qui s'apprêtent à en métamorphoser l'aspect, et à faire disparaître les libertés.

    Mon corps m'appartient, mais le corps d'un enfant à naître ne m'appartient pas.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22860
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Féminisme

    Message par Caton l'Ancien le Dim 07 Mar 2010, 10:35

    moria a écrit:
    Si vous m'aviez lue, vous auriez vu que c'est ce que je dis dans le premier point : oui, aujourd'hui, souvent il FAUT que la femme travaille pour que la famille arrive à joindre les 2 bouts.


    Je rajouterais que celles qui sont dans les hauteurs hiérarchiques, qui ont un salaire enviable, soumettent d'autres femmes pour leur garder enfants et faire leur ménage, repassage and co.

    .

    Tout à fait moria.
    C'est une forme de prolétarisation de certaines professions.
    Mais c'est aussi une des pressions de la société de consommation.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Féminisme

    Message par silence le Dim 07 Mar 2010, 10:40

    Je crois que "le créateur" Scaramouche, n'assigne aucune place. C'est à chacun de trouver la sienne, s'il a de la chance (point très important).
    Je suis ravi de voir que mes deux filles ont une profession en effet. Je suis d'accord que cela donne une certaine indépendance mais pas grand chose de plus.
    Cependant je trouve absolument stupide le désir effréné de certaines femmes de vouloir faire la même chose que font les hommes. Les féministes ont perdu depuis longtemps la notion de leurs limitations, mais comme d'un autre coté les hommes ont perdu une grande partie des leurs, il faut bien qu'elles compensent...
    Mais ce n'est pas correct. Je n'aime pas les femmes juges, par exemple. Quand elles ont leurs menstruations, elles dérapent et prennent de mauvaises décisions, j'en ai fait le constat.
    Les hommes ont quand même un grand avantage sur les femmes, ils peuvent tout faire, pas elles.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21178
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Féminisme

    Message par moria le Dim 07 Mar 2010, 10:48

    silence a écrit:Je crois que "le créateur" Scaramouche, n'assigne aucune place. C'est à chacun de trouver la sienne, s'il a de la chance (point très important).
    Je suis ravi de voir que mes deux filles ont une profession en effet. Je suis d'accord que cela donne une certaine indépendance mais pas grand chose de plus.
    Cependant je trouve absolument stupide le désir effréné de certaines femmes de vouloir faire la même chose que font les hommes. Les féministes ont perdu depuis longtemps la notion de leurs limitations, mais comme d'un autre coté les hommes ont perdu une grande partie des leurs, il faut bien qu'elles compensent...
    Mais ce n'est pas correct. Je n'aime pas les femmes juges, par exemple. Quand elles ont leurs menstruations, elles dérapent et prennent de mauvaises décisions, j'en ai fait le constat.
    Les hommes ont quand même un grand avantage sur les femmes, ils peuvent tout faire, pas elles.
    Punaise, silence........
    Une femme sans indépendance financière n'est pas indépendante donc n'est pas libre. (liberté toute relative, çà va de soi).


    Les hommes peuvent tout faire ?
    ils peuvent accoucher ??
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Féminisme

    Message par silence le Dim 07 Mar 2010, 11:11

    Je me réfère à ACTIVITÉS.
    Bien sur qu'on n'a pas d'ovaires...
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21178
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Féminisme

    Message par moria le Dim 07 Mar 2010, 11:36

    OUF ! je suis rassurée car il y a des hommes qui cherchent à avoir des ovaires.... vous savez.

    Une amie psy me disait qu'elle rendrait son tablier lorsqu'on donnerait l'autorité parentale à des homos.
    Elle est partie en retraite entre temps.
    OUF, aussi pour elle.
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: Féminisme

    Message par cilette le Dim 07 Mar 2010, 13:13

    Chez moi et pas seulement depuis ma génération mais remontons deux générations en arrière, on nous a toujours appris qu'on avait un cerveau et deux mains avec des doigts, qu'on soit homme ou femme, qu'un homme pouvait faire la cuisine puisqu'il y avait des chefs cuisiniers, qu'une femme pouvait peindre un mur puisqu'il y avait des femmes-peintres, qu'un homme pouvait faire de la couture puisqu'il y avait des grands couturiers et que se marier n'était pas un "métier".
    Et j'ajouterai qu'il n'y a pas de sot métier mais qu'il y a de sottes gens.
    On peut très bien faire le ménage ou garder des enfants parce qu'on aime ça comme on choisit un autre métier.
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Féminisme

    Message par Scaramouche le Dim 07 Mar 2010, 20:09

    cilette a écrit:Chez moi et pas seulement depuis ma génération mais remontons deux générations en arrière, on nous a toujours appris qu'on avait un cerveau et deux mains avec des doigts, qu'on soit homme ou femme, qu'un homme pouvait faire la cuisine puisqu'il y avait des chefs cuisiniers, qu'une femme pouvait peindre un mur puisqu'il y avait des femmes-peintres, qu'un homme pouvait faire de la couture puisqu'il y avait des grands couturiers et que se marier n'était pas un "métier".
    Et j'ajouterai qu'il n'y a pas de sot métier mais qu'il y a de sottes gens.
    On peut très bien faire le ménage ou garder des enfants parce qu'on aime ça comme on choisit un autre métier.
    Tout à fait exact et très bonne éducation... bien que "deux générations en arrière" indiquerait que vous avez moins de trente ans!
    Encore une fois ce n'est pas le travail à la maison qui est dévalorisant, c'est le fait qu'il soit imposé et non choisi .
    Le mariage et la maternité sont maintenant des choix et c'est très bien et chacune agit en fonction de ses goûts et de ses possibilités avec on l'espère le moins de contraintes possibles. mais les avancées ne sont pas gagnées définitivement et sont toujours susceptibles de régresser suite à une religion par exemple.
    Nous avons bientôt "la journée de la femme", c'est triste d'avoir à en trouver une dans l'année pour s'interroger sur les femmes battues qui meurent en France , sur l'inégalité des salaires ou les discriminations des femmes enceintes au travail, mais nous sommes dans un pays latin et les clichés sont tenaces.
    Bonne fête à toutes
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: Féminisme

    Message par cilette le Dim 07 Mar 2010, 21:21

    Scaramouche a écrit: Tout à fait exact et très bonne éducation... bien que "deux générations en arrière" indiquerait que vous avez moins de trente ans!
    Encore une fois ce n'est pas le travail à la maison qui est dévalorisant, c'est le fait qu'il soit imposé et non choisi .
    Le mariage et la maternité sont maintenant des choix et c'est très bien et chacune agit en fonction de ses goûts et de ses possibilités avec on l'espère le moins de contraintes possibles. mais les avancées ne sont pas gagnées définitivement et sont toujours susceptibles de régresser suite à une religion par exemple.
    Nous avons bientôt "la journée de la femme", c'est triste d'avoir à en trouver une dans l'année pour s'interroger sur les femmes battues qui meurent en France , sur l'inégalité des salaires ou les discriminations des femmes enceintes au travail, mais nous sommes dans un pays latin et les clichés sont tenaces.
    Bonne fête à toutes
    J'ai beaucoup plus de trente ans... mais ce que je raconte, c'est ce que j'ai toujours entendu de ma grand-mère qui racontait sa vie et celle de sa maman, fille-mère, à qui on n'avait pas intérêt à dire quelque chose, et qui a fait faire des études à ceux de ses enfants qui en avaient les possibilité intellectuelles (ma grand-mère par exemple) ; sur la sonnette chez mes grands-parents, il y avait le nom de mon grand-père et celui de ma grand-mère et ils étaient mariés. De même, leurs enfants n'ont pas été baptisés à leur naissance, mais on choisi à leur majorité.
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Féminisme

    Message par Scaramouche le Lun 08 Mar 2010, 11:46

    Il me semble que vous avez une famille assez peu commune surtout à cette époque et qui justifie vos éloges. Comme toujours il y a beaucoup de mérite à nager à contre-courant l'essentiel est de conserver sa fierté et faire face et il me semble qu'ils avaient assez d'intelligence pour ça , et beaucoup d'autres choses comme la religion.
    J'ai vu tellement de femmes désemparées et abandonnées dans les premiers centres d'apprentissages de la contraception que je suis écoeurée lorsque j'entends maintenant ceux qui veulent revenir en arrière, ce sont les mêmes qui râlent contre la burka.
    Il existe des burkas morales.
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Féminisme

    Message par silence le Lun 08 Mar 2010, 11:57

    "burkas morales" bonne définition. Mais on revient à la case départ. la clef, c'est l'éducation, ce qui ne compense pas la bêtise mais peut l'atténuer...
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: Féminisme

    Message par cilette le Lun 08 Mar 2010, 12:29

    silence a écrit:"burkas morales" bonne définition. Mais on revient à la case départ. la clef, c'est l'éducation, ce qui ne compense pas la bêtise mais peut l'atténuer...
    Oui, on devrait apprendre à l'école à développer son intelligence plutôt que de la mettre en veilleuse.

    Quand on a réfléchi un peu, on ne peut admettre que Dieu, qui est amour et bonté, n'admette pas au paradis des enfants non baptisés, qu'on tue au nom de la religion, qu'on soumette les femmes à une loi qu'un prophète a édictée il y a des siècles, compte-tenu des coutumes de l'époque, qu'on vive aux crochets des autres etc.

    Et beaucoup de français qui ne sont pas pour le port de la burqua ont une burqua sur leur cerveau.
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Féminisme

    Message par silence le Lun 08 Mar 2010, 14:49

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21178
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Féminisme

    Message par moria le Lun 08 Mar 2010, 19:19

    Oui beaucoup d'hommes disent des femmes qu'elles sont parfois incohérentes.

    Ce que ne savent pas les hommes, c'est que les 2 lobes (et oui, nous en avons deux, aussi) du cerveau de la femme peuvent fonctionner en même temps.

    C'est ce qui leur permet de faire plusieurs choses à la fois.

    Ce qui ravit les hommes sans qu'ils sachent pourquoi !
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18026
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Féminisme

    Message par philiberte le Lun 08 Mar 2010, 20:07

    "Si les femmes n'étaient pas assises sur leur "mine d'or", elles auraient du mal à atteindre certains objectifs et cela depuis le début des temps avec ou sans féminisme."

    de grâce, Silence, ne me dites pas que ça signifie ce que je pense avoir compris?


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Féminisme

    Message par silence le Lun 08 Mar 2010, 20:26

    Mais si, mais si, vous avez très bien compris. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Les femmes ont une de ces chances...

    Bien que...

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Féminisme

    Message par Scaramouche le Mar 09 Mar 2010, 12:56

    Dans les pays latins nous n'avons atteint l'équilibre, c'est à dire la maturité sexuelle, dans aucun domaine; que ce soient les plaisirs ou la femme qui en est l'objet.
    Il n'y a qu'à voir l'attitude des gens lorsqu'on parle de sexe, ils sont mal à l'aise, se tortillent ou rigolent, n'osent pas appeler les choses par leur nom et ressemblent tous au petit puceau boutonneux de CM2 qui louche sur sa voisine. Pour beaucoup d'hommes une femme n'est qu'un vagin.

    Toujours ces rapports de force amour-haine qui se soldent non comme un partage mais une domination. Une femme n' existe que par son physique, mais si elle est intélligente, "elle dérange", elle n'est plus "féminine" et ses pires ennemies sont les autres femmes.

    Contenu sponsorisé

    Re: Féminisme

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû 2017, 21:20