Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Anne Hidalgo
Hier à 19:20 par Jean Ripleure

» La Dette de la France
Hier à 14:20 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Hier à 11:09 par Cousin Hubert

» Attentat(s) en France
Mer 16 Aoû 2017, 18:46 par Cousin Hubert

» Le fil de Mistinguette (3)
Dim 13 Aoû 2017, 09:38 par Caton l'Ancien

» ON REMPLACE ...
Sam 05 Aoû 2017, 15:23 par Etienne Charles

» Terrorisme islamiste
Mar 01 Aoû 2017, 11:13 par 007/**

» Pas-de-Calais
Mar 01 Aoû 2017, 02:12 par Cousin Hubert

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Jeu 27 Juil 2017, 09:11 par philiberte

Août 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    le FN et Jean Jaurès.

    Partagez
    avatar
    aragorn
    Champagne
    Champagne

    Nombre de messages : 1182
    Age : 65
    Localisation : quelque part en France
    Loisirs : musique classique-lecture-poker
    Date d'inscription : 18/04/2008

    le FN et Jean Jaurès.

    Message par aragorn le Ven 27 Mar 2009, 11:25

    Un élu du FN à la mairie de Perpignan, ne fait pas l'unanimité autour de lui; en effet, pour sa campagne aux européennes, il vient d'utiliser une affiche de Jean Jaurès avec pour slogan: " Jaurès aurait voté Front National de son vivant." scratch scratch
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21178
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: le FN et Jean Jaurès.

    Message par moria le Ven 27 Mar 2009, 12:00

    ah bon !
    et pourquoi il aurait voté FN ?
    avatar
    aragorn
    Champagne
    Champagne

    Nombre de messages : 1182
    Age : 65
    Localisation : quelque part en France
    Loisirs : musique classique-lecture-poker
    Date d'inscription : 18/04/2008

    Re: le FN et Jean Jaurès.

    Message par aragorn le Ven 27 Mar 2009, 18:12

    moria a écrit:ah bon !
    et pourquoi il aurait voté FN ?
    C'est justement ce que je me demande!

    Invité
    Invité

    Re: le FN et Jean Jaurès.

    Message par Invité le Ven 27 Mar 2009, 18:21

    patriotisme... :
    http://www.frontnational.com/communique_detail.php?id=1956
    et :
    http://www.europe-aliot-2009.com/
    L’affaire "Jaurès aurait voté pour le Front National", un coup de pub calculé.
    Outre être le plus jeune des candidats en capacité de jouer un rôle décisif à Perpignan dans le cadre d’hypothétiques nouvelles élections municipales, Louis Aliot, secrétaire général du Front National et tête de liste aux élections européennes dans la grande région Aquitaine-Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, sème le trouble, cette semaine, par un coup médiatique.
    En effet, l’affiche de sa campagne, sur fond de portrait de Jean Jaurès lançant « A celui qui n’a plus rien, la patrie est son seul bien », citation à laquelle le FN ajoute « Jaurès aurait voté Front National », occasionne une double entrée en campagne, autant pour Strasbourg que pour Perpignan.
    Pris au jeu, ce jeudi, dans un communiqué intitulé « Non, Jaurès n’aurait pas voté pour le FN ! », le président de la région Languedoc-Roussillon vilipendait un « slogan ignoble », qui constitue une « injure à l’homme d’Etat que fut Jaurès », dans une stratégie « semant la confusion dans les esprits ».
    Le 18 mars 2008, le candidat Louis Aliot, parachuté en Pays Catalan, avait obtenu 10,48%, soit 4.368 voix, au second tour des municipales perpignanaise, sachant la ville propice aux résultats record pour l’extrême-droite, dans le souvenir des 33% obtenus en 1995 par son prédécesseur Jean-Louis de Noell, face au maire Jean-Paul Alduy.
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: le FN et Jean Jaurès.

    Message par Toby le Ven 27 Mar 2009, 21:41

    Jaurès, pacifiste, socialiste, internationaliste, je ne vois vraiment pas le coup de pub pour le FN. De plus dans les générations votantes qui connait Jean Jaurès ?


    Dernière édition par Toby le Sam 28 Mar 2009, 17:07, édité 2 fois
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22860
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: le FN et Jean Jaurès.

    Message par Caton l'Ancien le Sam 28 Mar 2009, 13:02

    Blog Rioufol
    28 mars 2009 10h08
    cloberval a dit :

    Sarkozy s'est trouvé un bon guide pour redresser le capitalisme.
    Il me semble qu'il a repris à bon escient et avec sincérité un héritage dont les casseurs de capital socialistes plus ou moins "avancés" sont indignes (qu'ils l'ignorent,le méconnaissent ou le bafouent).


    « Il n’y a de classe dirigeante que courageuse. A toute époque, les classes dirigeantes se sont constituées par le courage, par l’acceptation consciente du risque. Dirige celui qui risque ce que les dirigés ne veulent pas risquer. Est respecté celui qui, volontairement, accomplit pour les autres les actes difficiles ou dangereux. Est un chef celui qui procure aux autres la sécurité, en prenant sur soi les dangers.

    Le courage, pour l’entrepreneur, c’est l’esprit de i’entreprise et le refus de recourir à l’Etat ; pour le technicien, c’est le refus de transiger sur la qualité ; pour le directeur du personnel ou le directeur d’usine, c’est la défense de la maison, c’est dans la maison, la défense de l’autorité et, avec elle, celle de la discipline et de l’ordre.
    Dans la moyenne industrie, il y a beaucoup de patrons qui sont à eux mêmes, au moins dans une large mesure, leur caissier, leur comptable, leur dessinateur, leur contremaître ; et ils ont avec la fatigue du corps, le souci de l’esprit que les ouvriers n’ont que par intervalles. Ils vivent dans un monde de lutte où la solidarité est inconnue. Jusqu’ici, dans aucun pays, les patrons n’ont pu se concerter pour se mettre à l’abri, au moins dans une large mesure, contre les faillites qui peuvent détruire en un jour la fortune et le crédit d’un industriel.

    Entre tous les producteurs, c’est la lutte sans merci ; pour se disputer la clientèle, ils abaissent jusqu’à la dernière limite, dans les années de crise, le prix de vente des marchandises, ils descendent même au dessous des prix de revient. Ils sont obligés d’accepter des délais de paiement qui sont pour leurs acheteurs une marge ouverte à la faillite et, s’il survient le moindre revers, le banquier aux aguets veut être payé dans les vingt-quatre heures.

    Lorsque les ouvriers accusent les patrons d’être des jouisseurs qui veulent gagner beaucoup d’argent pour s’amuser, ils ne comprennent pas bien l’âme patronale. Sans doute, il y a des patrons qui s’amusent, mais ce qu’ils veulent avant tout, quand ils sont vraiment des patrons, c’est gagner la bataille. Il y en a beaucoup qui, en grossissant leur fortune, ne se donnent pas une jouissance de plus ; en tout cas, ce n’est point surtout à cela qu’ils songent. Ils sont heureux, quand ils font un bel inventaire, de se dire que leur peine ardente n’est pas perdue, qu’il y a un résultat positif, palpable, que de tous les hasards il est sorti quelque chose et que leur puissance d’action est accrue.

    Non, en vérité, le patronat, tel que la société actuelle le fait, n’est pas une condition enviable. Et ce n’est pas avec les sentiments de colère et de convoitise que les hommes devraient se regarder les uns les autres, mais avec une sorte de pitié réciproque qui serait peut être le prélude de la justice ! »

    Jean JAURÈS - 28 mai 1890 - La Dépêche de Toulouse


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: le FN et Jean Jaurès.

    Message par Toby le Sam 28 Mar 2009, 17:08

    Cette déclaration de Jean Jaurès date d'avant la grande grève des mineurs de Carmaux en 1892. C'est cette grève qui fit de Jean Jaurès un socialiste et il le resta.

    Contenu sponsorisé

    Re: le FN et Jean Jaurès.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 19 Aoû 2017, 03:57