Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Anne Hidalgo
Ven 18 Aoû 2017, 19:20 par Jean Ripleure

» La Dette de la France
Ven 18 Aoû 2017, 14:20 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Ven 18 Aoû 2017, 11:09 par Cousin Hubert

» Attentat(s) en France
Mer 16 Aoû 2017, 18:46 par Cousin Hubert

» Le fil de Mistinguette (3)
Dim 13 Aoû 2017, 09:38 par Caton l'Ancien

» ON REMPLACE ...
Sam 05 Aoû 2017, 15:23 par Etienne Charles

» Terrorisme islamiste
Mar 01 Aoû 2017, 11:13 par 007/**

» Pas-de-Calais
Mar 01 Aoû 2017, 02:12 par Cousin Hubert

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Jeu 27 Juil 2017, 09:11 par philiberte

Août 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    Les vraies causes du réchauffement climatique

    Partagez
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10448
    Age : 46
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par Cousin Hubert le Dim 10 Jan 2010, 18:29

    Mitsahne a écrit:
    Ces zozos n'en peuvent plus d'attendre que la pluie de dollars arrose leurs sillons. Ils en deviennent hystériques, ils tapent du pied comme des morveux mal élevés devant une tartine de Nutella.
    Avec l'antiracisme, l'écologie est la nouvelle religion à la mode que les faiseurs d'opinion publique veulent nous faire avaler de force...


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par Toby le Dim 10 Jan 2010, 19:01

    http://www.lefigaro.fr/sciences-technologies/2010/01/09/01030-20100109ARTFIG00120-la-france-entiere-sous-un-epais-manteau-de-neige-.php

    "Selon les météorologues, la vague de froid n'a encore rien d'exceptionnel et ne remet pas en cause le réchauffement climatique..."

    Et d'ailleurs, s'il fait froid, il fait trop chaud quand même... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18028
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par philiberte le Dim 10 Jan 2010, 22:54

    j'ai entendu sur une radio quelconque, un "grand" savant dire que le froid est la conséquence du réchauffement climatique...


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6072
    Age : 87
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par Mitsahne le Mer 20 Jan 2010, 18:01

    Tous les trucs sont bons pour le fameux GIEP (Groupe Intergouvernemental d'Experts sur l'Evolution du Climat), cette espèce d'Insee qui est chargé de nous "informer" sur le réchauffement climatique.

    Le Sunday Times raconte que les données sur l'Himalaya publiées dans le deuxième chapitre du rapport de 2007 sont remises en cause. A juste titre semble-t-il !
    Le document explique que les glaciers de l'Himalaya pourraient disparaître d'ici à 2035, mais ajoute que l'ensemble des glaciers du monde pourraient voir leur superficie divisée par cinq, passant de 500 000 Km2 d'aujourd'hui à 100 000 Km2 toujours en 2035.

    L'erreur est à peine visible puisqu'il s'agirait d'une simple "erreur" typographique : l'année en question n'est pas 2035 mais 2350 !!!

    Même s'il y a une erreur, cela n'enlèvera rien aux preuves scientifiques sur ce qui affecte le climat sur cette terre martèle un "scientifique" du GIEC (Rajendra Pachauri, prix Nobel...de la Paix).
    Ben voyons, on se trompe mais on a quand même raison.
    Décidément, les prix Nobel de la Paix - comme Obama - n'ont pas la cote en ce moment.
    En attendant, nos catastrophistes distingués se servent abondamment de ces chiffres truqués pour crier chaque fois un peu plus fort que l'Apocalypse se rapproche.

    Souvenez-vous de la couche d'ozone trouée et du soleil qui devait brûler toute la terre non protégée par cette couche. Quelques années plus tard, la couche avait retrouvé sa surface normale, mais qui vous en a parlé ? Personne.

    Quant à notre soleil, on vient de s'apercevoir que ses "taches" avaient disparu depuis novembre. Aussitôt les "scientifiques" se déchirent et bien qu'on ignore totalement pourquoi ces phénomènes existent, chacun y va de son explication. La plus extravagante est évidemment celle qui nous dit que la dernière fois que cela s'est produit, c'était en 1913. La guerre de 14-18 ayant éclaté un an plus tard, on "prévoit" qu'un nouveau cataclysme mondial pourrait bien (vive le conditionnel !) nous tomber dessus cette année...Rien que ça !

    Dans le même ordre d'idées, on nous serine que la "crue centenale" de la Seine a tout juste...100 ans cette année. Et tous les journaux nous donnent une idée de ce que serait la même inondation aujourd'hui : métro inondé, électricité coupée, explosions de gaz, effondement de bâtiments, Paris paralysé, des morts par milliers, des dégâts par milliards...
    Centenale ne veut pas dire tous les cent ans à date fixe mais qui peut se produire une fois par siècle. Peu importe, la crue viendra un jour, braves gens tremblez et ne stockez pas de sucre dans votre cave !

    On se donne de l'importance à jouer les prophètes. Aqksa (celui qui vient de sortir des prisons turques pour avoir voulu assassiner le Pape) peut donner la main à Paco Rabane, ils font partie des "illuminés" qui prédisent tout et n'importe quoi pour attirer l'attention d'un éditeur en mal de recettes.

    Tenez, je vous prédis que Pâques tombera l' année prochaine un dimanche et que je pourrais bien mourir dans les vingt années qui viennent. Si c'est pas un scoop, ça alors...!


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par Toby le Mer 20 Jan 2010, 19:42

    Pour conforter les erreurs des grands informateurs du réchauffement climatique. Le MET, office officiel des prévisions, à court et long terme de GB, aussi le conseiller privilégié de l'ONU sur le même sujet, a été obligé d'admettre qu'il s'était trompé, à la hausse, 9 ans sur les 10 dernières années...
    Source : S. Telegraph 17-01-2010
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18028
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par philiberte le Jeu 21 Jan 2010, 10:38

    on attends la crue "centenale" de la Loire, depuis ... 1956! la plus grosse ayant eu lieu en 1856...


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par Toby le Mar 23 Fév 2010, 18:45

    http://www.irefeurope.org/content/changement-climatique-notre-argent-fond-plus-vite-que-les-glaciers

    Changement climatique : notre argent fond plus vite que les glaciers

    Article rédigé par Nicolas Lecaussin le 17 Feb 2010
    Les bévues « scientifiques » du GIEC (Groupe Intergouvernemental d’Experts sur l’Evolution du Climat) sont de plus en plus nombreuses. Ce serait moins grave s’il ne s’agissait pas de l’argent des contribuables : depuis sa création, le GIEC a reçu plus de 70 millions d’euros. La France est l’un des principaux contributeurs. Remarques de Nicolas Lecaussin, directeur du développement de l’IREF.
    Le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC) vient d’admettre avoir trop hâtivement estimé que 55% du territoire des Pays-Bas se trouvait sous le niveau de la mer, précisant qu'il s'agit en fait des terres "risquant d'être inondées". Le gouvernement néerlandais avait annoncé le 5 février dernier qu'il allait demander des "éclaircissements" au GIEC après que ce chiffre, inexact selon La Haye, ait été révélé dans la presse. Il figurait dans une phrase du quatrième rapport du groupe d'experts, publié en 2007. Le GIEC avait reconnu "une regrettable erreur". Cet automne, il y a eu aussi l’affaire dite du Climategate. Mi-novembre, des hackers s'introduisent dans les serveurs de l'université d'East Anglia (Royaume-Uni) et divulguent sur Internet la correspondance privée de plusieurs climatologues - membres du GIEC pour certains. Les morceaux choisis de cette correspondance en circulation sur le Net donnent la preuve de la manipulation de données. La divulgation de cette correspondance entraîne des discussions houleuses, des écarts de langage, et confirme une volonté de ces « scientifiques » de ne pas partager des données, parce qu’ils nourrissent une franche hostilité à l'égard des climato-sceptiques... Le 20 décembre 2009, The Sunday Telegraph accuse Rajendra Pachauri, président du GIEC, de profiter de sa position pour accumuler, à son bénéfice personnel, des contrats avec des entreprises intéressées par les politiques liées au changement climatique. Les scientifiques du GIEC ont vu le Yéti En 2007, les membres du GIEC ont sorti une étude montrant que le principal glacier de l’Himalaya est en train de fondre à une vitesse redoutable. Il ne restera plus rien en…2035. Face à quelques protestations, les auteurs du rapport ont corrigé le tir en affirmant s’être trompés : ce n’est pas en 2035 qu’il aura complètement fondu mais en 2305. Il s’agissait d’une coquille… Ca fait déjà une petite différence. Mais ce n’est pas fini. Il y a quelques jours, d’autres scientifiques non seulement ont mis en doute les résultats du rapport du GIEC mais ont osé affirmer que le glacier était même en train de s’agrandir. Difficile pour nous de savoir qui a raison. Ces bévues ne sont pas les seules. En 1998 par exemple, le GIEC affirmait que les Etats-Unis venaient de connaître l’année la plus chaude de leur histoire. Information erronée, en fait, il s’agit de l’année 1934. De même, un des Rapports condamne la Floride menacée par les eaux ou soutient que les ours polaires sont en voie de disparition, ou bien que les phénomènes climatiques extrêmes (cyclones, ouragans, etc..) seraient provoqués par le réchauffement climatique. Toutes ces affirmations ont été contestées par le monde scientifique, la plupart étant aussi considérées comme erronées par le GIEC lui-même. Un budget multiplié par six en vingt ans Créé en 1988, le GIEC a bénéficié d’un premier budget d’à peine 1 million de francs suisses. Vingt ans plus tard (en 2007), ce budget dépasse les 6,4 millions de francs suisses (environ 4,5 millions d’euros). Depuis sa création, le GIEC a reçu plus de 70 millions d’euros. Cela fait beaucoup d’argent pour produire des énormités comme celles qu’on vient d’énumérer… Deux mille chercheurs, venus de cent pays différents, se partagent cet argent provenant des contributions étatiques. Les Etats-Unis sont les principaux contributeurs avec 1,5 million versés en 2007, suivis par l’Allemagne (430 000 euros) et… la France (330 000 euros). Au total, la France a versé plus de 3 millions d’euros au GIEC. A noter que la Grande-Bretagne ne donne plus un seul euro depuis trois ans. Considère-t-elle que l’argent des contribuables fond plus vite que les glaciers ?
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6072
    Age : 87
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par Mitsahne le Mar 23 Fév 2010, 19:08

    Merci, Toby, pour ce texte éclairant.

    Il semblerait, enfin, que les mensonges et autres turpitudes de certains savants (ou prétendus tels) soient dévoilés au grand public qui, depuis des années, est soumis à un feu roulant de statistiques bricolées, de projections hasardeuses, d'hypothèses fantaisistes et de conclusions orientées.

    Enfin ! On n'hésite plus à dénoncer les campagnes ultra-alarmantes de MM. Gore, Hulot et Cie, on commence à réfléchir, à s'étonner de la virulence de certains propos, à enquêter sur les méthodes d'organismes officiels ou pas, à demander des comptes sur l'utilisation des incalculables crédits ouverts à n'importe qui ! Enfin !

    Et bravo à l'Angleterre - oui j'insiste - qui semble avoir compris dans quel cycle infernal ON nous a entraînés, dans ce qui est pour longtemps la plus grande imposture de tous les temps.
    Mais il y a encore beaucoup de travail à accomplir pour faire connaître l'énorme tromperie de certains fiefs écologiques qui, devant la gigantesque masse de subventions qui tombe du ciel (malgré la couche d'ozone !), ne peuvent s'empêcher de tendre leurs verts tabliers avec avidité, sans la moindre utilité pour la planète.

    Enfin !!!


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6072
    Age : 87
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par Mitsahne le Ven 26 Fév 2010, 19:47

    Le délire écologique continue de plus belle.
    Voilà-t-y pas que pour sauver la planète avant qu'elle pète on déchaîne une campagne anti-viande. On fait donner la garde et l'arrière-garde pseudo-scientifique qui, avec des chiffres invérifiables, essayent de vous prouver que le boeuf rejette beaucoup de déchets, pollue en méthane et CO2, consomme trop d'eau, bouffe trop d'herbe, prend trop de place, bref, il est soudainement chargé de tous les péchés du monde, et il faut l'éliminer de notre alimentation.

    Il faut que les Français arrêtent de manger de la viande pslp (pour sauver la planète). Dans le même temps, on vous dit que la consommation de viande bovine a été multipliée par 9 chez les Chinois et qu'elle augmentera encore. Encourageons donc 60 millions de Français à se serrer la ceinture pour que 1 milliard et demi de Chinois puissent manger à leur faim !

    Manger du poisson à la place ? Oui me souffle mon médecin soucieux de mon cholestérol, mais ignorant du drame des mers : il n'y aura bientôt plus de poissons pour nourrir toute la terre !
    Alors que faire ?

    Va falloir bouffer des racines et de la salade, mais sans les OGM, il n'y en aura pas non plus pour tout le monde !

    Il y aura donc une sélection naturelle par la faim.
    Les plus durs à crever seront les écolos qui, nourris d'utopies et d'illusions, ne sont pas prêts de manquer de marchandise.


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)

    FLANDRE
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2145
    Age : 71
    Localisation : BASSE-NORMANDIE
    Loisirs : HERALDIQUE
    Date d'inscription : 15/12/2009

    A PROPOS

    Message par FLANDRE le Sam 27 Fév 2010, 11:50

    J'attendais mardi dernier dsur la 2, la confrontation entre ALLEGRE (que j'aime bien) et COHN BENDIT (que j'abhorre).
    Il m' a semblé que cette "rencontre" avait été déprogrammée sans que nous en soyons avertis !
    Me trompe-je ?
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18028
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par philiberte le Sam 27 Fév 2010, 12:00

    FLANDRE a écrit:J'attendais mardi dernier dsur la 2, la confrontation entre ALLEGRE (que j'aime bien) et COHN BENDIT (que j'abhorre).
    Il m' a semblé que cette "rencontre" avait été déprogrammée sans que nous en soyons avertis !
    Me trompe-je ?


    je n'ai aucune trace de cette rencontre sur mon programme télé. que les JO.


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6072
    Age : 87
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par Mitsahne le Sam 27 Fév 2010, 17:46

    On a connu dans le passé des campagnes anti-pain, pro-vin, pro-sucre, anti-lait complet, anti-essence 98, pro-diesel, pro-eaux minérales, pro-allaitement maternel; pendant un temps, il ne fallait plus coucher bébé sur le côté, la vitesse était limitée à 60 en ville, on se brossait les dents normalement (de gauche à droite), votre photo d'identité intégrait vos lunettes permanentes, on achetait un auto pour la puissance de son moteur et le confort de son habitacle...

    Aujourd'hui on vous vante une bagnole parce qu'elle a 6 ou 8 air-bags, une tôlerie anti-accidents, des freins anti-dérapage anti-bloquants anti-tout, un limiteur de vitesse et surtout, elle ne rejette plus qu'un strict minimum de C02 et autres particules indésirables grâce à une électronique d'avant-garde qui vérifie et contrôle tout. L'idée de fond, persistante et obsédante du véhicule n'est plus le plaisir de conduire mais l'accident possible, la pollution, la blessure grave, le danger de la vitesse, la crainte du PV, la précaution, la prévention, l'interdiction (téléphoner, manger, fumer, flirter) et tout ce qui peut vous empêcher de rouler à votre rythme, pépère ou pas. Et même de se garer puisque le nombre de voitures qui veulent stationner a décuplé mais le nombre de places est à peu près le même.

    L'âge d'or de la conduite heureuse est terminé. Prendre le volant, bien ceinturé (comme vos passagers) avec le gilet jaune-fluo à portée de main devient petit à petit plus une contrainte qu'un plaisir.

    Les campagnes anti-ceci ou pro-cela ont viré de bord et l'on vous incite aujourd'hui à ce qui était prohibé hier ou inversement.

    Aujourd'hui : principe de précaution, sauver la planète, agir avec et pour la nature sont les maîtres-mots de l'ABC du civil lambda. "Mangez citoyen ! votez citoyen ! roulez citoyen ! Rousseau pas mort, vive la nature !

    Oui mais, la nature, bande de çons, c'est aussi la grippe et le sida, les tremblements de terre, les volcans et les tsunamis, la grêle et les mois d'août torrides, le vent, les chiures de mouches et les autres, les imprudences de l'homme et les gros poissons qui mangent les petits.

    Luc Ferry faisait remarquer récemment que les couches jetables étaient, qu'on le veuille ou non, un énorme progrès. Bien sûr, on peut s'en passer, comme de la télévision, le téléphone, le journal, la bagnole et pourquoi pas, l'électricité !
    En vertu du principe de précaution et du zéro accident, stoppons tout et arrêtons même de "penser en dehors des clous", clous fixés par une certaine catégorie d'écolos (car il y a les mauvais et les autres) qui veulent revenir à "l'état de nature" de Vendredi, le bon sauvage de Robinson Crusoë si cher à J.J. Rousseau.

    Décroissance ! prêchent-ils ces bons apôtres, arrêtons les nouvelles technologies, taxons et surtaxons tout ce qui pollue (c'est-à-dire à peu près tout), revenons à la nature et apprenons à marcher à quatre pattes !

    C'est ce qu'on appelle nous faire tourner en bourrique.


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18028
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par philiberte le Sam 27 Fév 2010, 18:09

    je viens de ranger tout ce qui risquait de s'envoler. j'attends la tempête prévue dans ...51mn!


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par cilette le Dim 28 Fév 2010, 12:20

    La tempête est là et encore une fois je vais avoir des dégâts qui ne seront pas couverts par l'assurance parce que le vent aura soufflé à 99,99 km/h et non 100.
    Et merci Mitsahne d'avoir aussi bien décrit ce déclin qui nous pourrit la vie aujourd'hui. Si on n'avait pas de cerveau, on serait certainement content...
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par Toby le Sam 13 Mar 2010, 17:53

    L’imposture climatique ou la fausse écologie

    Article rédigé par Nicolas Lecaussin le 03 Mar 2010

    Ouvrage de Claude Allègre (Plon, 2010)

    Le dernier livre de Claude Allègre, n’est pas seulement une charge contre les ayatollahs du réchauffement climatique, mais aussi une leçon de géophysique. A l’heure où les masques commencent à tomber, où les scandales concernant le monde des adeptes du réchauffement climatique s’accumulent, Claude Allègre donne le coup de grâce.
    Son livre, construit sous forme d’entretiens avec le journaliste Dominique de Montvalon, reprend les arguments scientifiques et éthiques des « sceptiques » : on ne peut pas mesurer avec exactitude l’évolution du climat sur 50 ou 100 ans et l’homme n’est sûrement pas responsable des changements climatiques. On ne peut que se réjouir de voir que le livre de Vaclav Klaus et publié par l’IREF est cité par Claude Allègre : « En Europe, le seul chef d’Etat à avoir courageusement pris parti contre les thèses du GIEC – avec un livre très documenté à l’appui – est le président tchèque Vaclav Klaus ». Tonifiant.
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22861
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par Caton l'Ancien le Sam 13 Mar 2010, 18:14

    Toby a écrit:
    et l’homme n’est sûrement pas responsable des changements climatiques.

    Il est fort probable qu'il n'en est pas la cause principale, mais on ne m'ôtera pas de l'idée que la présence de 7 milliards d'humains (Dont 6 depuis 100 ans), qui déforestent, bétonnent, industrialisent, labourent, brûlent, et même simplement, respirent -l'effet de serre est davantage dû à la vapeur d'eau qu'au CO2 - urinent etc n'a aucun effet sur le climat.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18028
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par philiberte le Sam 13 Mar 2010, 18:56

    Caton l'Ancien a écrit:
    Toby a écrit:
    et l’homme n’est sûrement pas responsable des changements climatiques.

    Il est fort probable qu'il n'en est pas la cause principale, mais on ne m'ôtera pas de l'idée que la présence de 7 milliards d'humains (Dont 6 depuis 100 ans), qui déforestent, bétonnent, industrialisent, labourent, brûlent, et même simplement, respirent -l'effet de serre est davantage dû à la vapeur d'eau qu'au CO2 - urinent etc n'a aucun effet sur le climat.

    tu voulais dire... a un effet.

    ce pauvre Allègre sert de bouc émissaire: culpabiliser les gens rapporte sûrement quelque chose, et il ne faut pas tuer la poule aux oeufs d'or.


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    FoxRenard
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 2004
    Age : 61
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par FoxRenard le Sam 13 Mar 2010, 19:03

    Caton l'Ancien a écrit:
    Toby a écrit:
    et l’homme n’est sûrement pas responsable des changements climatiques.

    Il est fort probable qu'il n'en est pas la cause principale, mais on ne m'ôtera pas de l'idée que la présence de 7 milliards d'humains (Dont 6 depuis 100 ans), qui déforestent, bétonnent, industrialisent, labourent, brûlent, et même simplement, respirent -l'effet de serre est davantage dû à la vapeur d'eau qu'au CO2 - urinent etc n'a aucun effet sur le climat.

    Bah, 7 milliards, c'est rien ! Il y a 100 milliards de neurones dans un cerveau - une boîte crânienne- ! :-)

    Et pas depuis cent ans, les 6 milliards.

    En 1910 --> 1,750 milliards
    En 1950 --> 2,519 milliards
    En 1980 --> 4,442 milliards
    En 2000 --> 6,085 milliards


    _________________
    "Jadis, les écrivains s'efforçaient d'arracher les gens à leur réalité, pour les mener dans un monde fictif. Aujourd'hui, ils doivent faire exactement le contraire."

    Laurent Obertone
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par Toby le Dim 14 Mar 2010, 09:20

    Toby a écrit:
    et l’homme n’est sûrement pas responsable des changements climatiques.

    Pour rendre à César ce qui lui appartient, je n'ai rien écrit comme la citation ci-dessus pourrait faire croire. L'article a été rédigé par Nicolas Lecaussin.
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18028
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par philiberte le Dim 14 Mar 2010, 09:23

    Toby a écrit:
    Toby a écrit:
    et l’homme n’est sûrement pas responsable des changements climatiques.

    Pour rendre à César ce qui lui appartient, je n'ai rien écrit comme la citation ci-dessus pourrait faire croire. L'article a été rédigé par Nicolas Lecaussin.

    dans un souci d'alléger le post, seule a été conservée la phrase à commenter.
    mais vous l'aviez compris.


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par Scaramouche le Dim 14 Mar 2010, 09:44

    Claude Allègre a une formation de géologue , extrapolant ses connaissances et dédaigné par le Giec il est coutumier de quelques énormes bêtises ( telles que ses réflexions sur l'amiante à son avis inofensive).. et Borlo remet enfin les pendules à l'heure en ce qui le concerne.
    Les météréologues et à plus fortes raisons les journalistes et les politiques n'ont aucune connaissances précises dans le domaine du réchauffement mais tous ont un avis péremptoire et parlent comme s'ils avaient vérifié l'énorme dossier du Giec extrêment pointu et complexe.
    Tout ce monde n'est pas "climatologue". et s'il est excellent que les contradictions et les oppositions se manifestent car elles font avancer la science il ne faut pas stagner en vains arguments confortables et économiquement profitables: la terre se réchauffe plus vite et les agissements de l'homme accélèrent le processus, l'ennui est que les véritables scientifiques parlent peu et n'ont guère de temps pour parader dans les journaux ou à la télévision ou écrire des bouquins de vulgarisation.
    Il y a eu des érreurs dans l'exposé, elles sont minimes et sont reconnues mais cela n'engage nullement la véracité des conclusions admises auxquelles tout le monde adhére, restent les moyens de ralentir ce processus inévitable (mais que nous accélérons) et se boucher les yeux ou regarder par le petit bout de la lorgnette n'arrangera rien au fait que nous verrons d'ici peu une forte immigration climatique.
    La disparition de l'eau pour certains peuples est une réalité. Si on ne croit ni au réchauffement ni à l'impact de l'homme qu'importe! Il faudra bien qu'on s'habitue à leur arrivée.
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par silence le Dim 14 Mar 2010, 11:13

    S'il faut être expert pour donner son opinion sur certains sujets, on en donnerait bien peu...
    mais le fait est que cette planète a bien connu des changements climatiques avec ou sans l'homme, surtout sans lui.

    FLANDRE
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2145
    Age : 71
    Localisation : BASSE-NORMANDIE
    Loisirs : HERALDIQUE
    Date d'inscription : 15/12/2009

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par FLANDRE le Dim 14 Mar 2010, 11:25

    Scaramouche a écrit:Claude Allègre a une formation de géologue , extrapolant ses connaissances et dédaigné par le Giec il est coutumier de quelques énormes bêtises ( telles que ses réflexions sur l'amiante à son avis inofensive).. et Borlo remet enfin les pendules à l'heure en ce qui le concerne.
    Les météréologues et à plus fortes raisons les journalistes et les politiques n'ont aucune connaissances précises dans le domaine du réchauffement mais tous ont un avis péremptoire et parlent comme s'ils avaient vérifié l'énorme dossier du Giec extrêment pointu et complexe.
    Tout ce monde n'est pas "climatologue". et s'il est excellent que les contradictions et les oppositions se manifestent car elles font avancer la science il ne faut pas stagner en vains arguments confortables et économiquement profitables: la terre se réchauffe plus vite et les agissements de l'homme accélèrent le processus, l'ennui est que les véritables scientifiques parlent peu et n'ont guère de temps pour parader dans les journaux ou à la télévision ou écrire des bouquins de vulgarisation.
    Il y a eu des érreurs dans l'exposé, elles sont minimes et sont reconnues mais cela n'engage nullement la véracité des conclusions admises auxquelles tout le monde adhére, restent les moyens de ralentir ce processus inévitable (mais que nous accélérons) et se boucher les yeux ou regarder par le petit bout de la lorgnette n'arrangera rien au fait que nous verrons d'ici peu une forte immigration climatique.
    La disparition de l'eau pour certains peuples est une réalité. Si on ne croit ni au réchauffement ni à l'impact de l'homme qu'importe! Il faudra bien qu'on s'habitue à leur arrivée.
    Il est incontestable que le GIEC intègre une multitude d'experts ... autoproclamés et que seuls les partisans du réchauffement climatique ont droit à la parole ce qui est une attitude "parfaitement scientifique" et conforme à ce qui avait cours dans les régimes totalitaires de triste mémoire !

    Pour ce qui concerne la France (comme pour les pays qui ont adopté une réglementation équivalente), la Taxe Carbone n'est qu'un nouvel impôt.

    FLANDRE
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2145
    Age : 71
    Localisation : BASSE-NORMANDIE
    Loisirs : HERALDIQUE
    Date d'inscription : 15/12/2009

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par FLANDRE le Dim 14 Mar 2010, 11:29

    Scaramouche a écrit:Claude Allègre a une formation de géologue , extrapolant ses connaissances et dédaigné par le Giec il est coutumier de quelques énormes bêtises ( telles que ses réflexions sur l'amiante à son avis inofensive).. et Borlo remet enfin les pendules à l'heure en ce qui le concerne.
    Les météréologues et à plus fortes raisons les journalistes et les politiques n'ont aucune connaissances précises dans le domaine du réchauffement mais tous ont un avis péremptoire et parlent comme s'ils avaient vérifié l'énorme dossier du Giec extrêment pointu et complexe.
    Tout ce monde n'est pas "climatologue". et s'il est excellent que les contradictions et les oppositions se manifestent car elles font avancer la science il ne faut pas stagner en vains arguments confortables et économiquement profitables: la terre se réchauffe plus vite et les agissements de l'homme accélèrent le processus, l'ennui est que les véritables scientifiques parlent peu et n'ont guère de temps pour parader dans les journaux ou à la télévision ou écrire des bouquins de vulgarisation.
    Il y a eu des érreurs dans l'exposé, elles sont minimes et sont reconnues mais cela n'engage nullement la véracité des conclusions admises auxquelles tout le monde adhére, restent les moyens de ralentir ce processus inévitable (mais que nous accélérons) et se boucher les yeux ou regarder par le petit bout de la lorgnette n'arrangera rien au fait que nous verrons d'ici peu une forte immigration climatique.
    La disparition de l'eau pour certains peuples est une réalité. Si on ne croit ni au réchauffement ni à l'impact de l'homme qu'importe! Il faudra bien qu'on s'habitue à leur arrivée.
    En passant ... nos braves climatolgues qui sont incapables de prédire le temps qu'il fera à trois jours ... assurent celui qu'il fera dans cent ans ...
    Y'a quelque chose qui clôche la dedans !
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par cilette le Dim 14 Mar 2010, 12:59

    FLANDRE a écrit:
    En passant ... nos braves climatolgues qui sont incapables de prédire le temps qu'il fera à trois jours ... assurent celui qu'il fera dans cent ans ...
    Y'a quelque chose qui clôche la dedans !
    Ils ne sont même souvent pas capables de dire le temps qu'il a fait la veille !!!
    Je crois comme Allègre que la vie est un risque et qu'on ne pourra pas l'empêcher ; qu'on soit prudent est une chose mais de là à nous faire vivre préventivement tout le temps, à nous tenir la main pour tout, autant se tirer une balle dans le crâne tout de suite...

    FLANDRE
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2145
    Age : 71
    Localisation : BASSE-NORMANDIE
    Loisirs : HERALDIQUE
    Date d'inscription : 15/12/2009

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par FLANDRE le Dim 14 Mar 2010, 14:52

    cilette a écrit:
    FLANDRE a écrit:
    En passant ... nos braves climatolgues qui sont incapables de prédire le temps qu'il fera à trois jours ... assurent celui qu'il fera dans cent ans ...
    Y'a quelque chose qui clôche la dedans !
    Ils ne sont même souvent pas capables de dire le temps qu'il a fait la veille !!!
    Je crois comme Allègre que la vie est un risque et qu'on ne pourra pas l'empêcher ; qu'on soit prudent est une chose mais de là à nous faire vivre préventivement tout le temps, à nous tenir la main pour tout, autant se tirer une balle dans le crâne tout de suite...
    Tout à fait d'accord avec vous.
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par Scaramouche le Dim 14 Mar 2010, 16:09

    Allègre cet oublié du Giec tient à lui seul la vérité qu'il nous arrange de croire pour continuer à respirer notre bon air. Sans être scientifique allez un peu vous promener sur leurs sites il y a quand même des choses sérieuses quelquefois accessibles; par exemple vous pourriez écouter de préférence Jean Jouzel qui lui est vraiment climatologue plutôt qu'un Cabrel journaliste météo.
    "Ce n'est pas la peine d'être un pro pour en causer" non plus que "d'avoir quelque chose à dire pour parler de tout", vous avez raison il faut bien passer le temps, l'essentiel reste que le monde entier a accepté le diagnostic sans monsieur Allègre . Il est permis de ne pas être d'accord, mais pour contester un résultat il vaut mieux connaître la question et donner de solides arguments avec le "pour" mais aussi le "contre" et pour parler du Giec en l'assimilant sans rire à un fascisme il faut connaître sa constitution sa fonction et les travaux de ses milliers de chercheurs bénévoles répartis dans le monde entier sur lesquels sont basés le rapport. L'un des travaux collectif le plus important de l'histoire de la science.
    Ces discussions sont stériles car on ne reviendra pas en arrière pour effacer trente ans de travaux même s'il y a des erreurs de chiffres sans grande incidence sur les resultats. Le principe est admis avec ou sans Allegre and Co.
    Pour la thérapeutique c'est là que le bât blesse et que le consensus échoue. Pour l'instant on avance à très petits pas et l'écologie- politico - Mamère - Bendit etc à l'usage lambda c'est de la tarte avec beaucoup de chantilly pour nous faire avaler quelques taxes nécessaires à renflouer les caisses vides et des discours utopiques destinés à nous faire mieux accepter une économie fossilisée.
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18028
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par philiberte le Lun 15 Mar 2010, 06:51

    "Pour l'instant on avance à très petits pas et l'écologie- politico - Mamère - Bendit etc à l'usage lambda c'est de la tarte avec beaucoup de chantilly pour nous faire avaler quelques taxes nécessaires à renflouer les caisses vides et des discours utopiques destinés à nous faire mieux accepter une économie fossilisée."

    eh bien, voila! là aussi, on avance...
    et à notre petit niveau, qu'y pouvons-nous? je ne peux pas en faire plus que j'en fais actuellement "pour la planète".


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21178
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par moria le Lun 15 Mar 2010, 07:06

    Le GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat) est une organisation qui a été mise en place en 1988, à la demande du G7 (groupe des 7 pays les plus riches : USA, Japon, Allemagne, France, Grande Bretagne, Canada, Italie), par
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    l'Organisation Météorologique Mondiale

    et par
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    le Programme pour l'Environnement des Nations Unies
    Son appellation anglaise est IPCC
    : Intergovernmental Panel on Climate Change.
    Le rôle du GIEC est "d'expertiser l'information scientifique, technique et socio-économique qui concerne le risque de changement climatique provoqué par l'homme".

    Comme toutes les institutions onusiennes (l'OMS par exemple), le GIEC n'est pas une association de personnes physiques, mais une association de pays : ses membres sont des nations, non des personnes physiques. Aucun individu - et en particulier aucun chercheur - ne peut être membre
    du GIEC "en direct" : les personnes qui siègent aux assemblées du GIEC
    ne font que représenter des pays membres.


    En pratique, à peu près tous les pays membres des Nations
    Unies sont membres du GIEC (deux exceptions sont Taiwan et le Vatican - comme bien d'autres personnes je suppose je serais intéressé
    à connaître la position du Pape sur le changement climatique !), et donc dans la pratique quasiment tous les pays du monde sont adhérents du GIEC.


    Il ne s'agit donc pas d'un laboratoire de recherche,
    mais d'un organisme qui effectue une évaluation et une synthèse des travaux de recherche menés dans les laboratoires du monde entier.

    En gros, le GIEC effectue une revue de presse d'un genre très particulier : il examine et synthétise ce qui s'est publié dans la littérature scientifique sur la question de l'influence de l'homme sur le climat (et par voie de conséquence sur le fonctionnement du climat, avec ou sans hommes) ,

    C'est un point important, car tout chercheur travaillant dans un des domaine concernés - même quelqu'un qui tenterait de remettre en cause l'influence de l'homme sur le climat - verra ses travaux pris en compte dans le cadre des procédures d'expertise organisées par le GIEC dès lors que cela a donné lieu à publication dans une revue scientifique (par contre le GIEC ne tient aucun compte, et c'est normal, de ce qui est publié dans la presse "ordinaire", sur les sites internet, etc ; seules les revues scientifiques à comité de lecture ou les travaux en cours dans les
    laboratoires de recherche sont pris en compte).



    L'organe suprême du GIEC est son assemblée générale, où chaque
    pays membre dispose d'une voix (Le Luxembourg - 450.000 habitants
    - y pèse donc autant que les USA ; c'est le principe de toutes les assemblées onusiennes).
    C'est l'assemblée générale qui définit le programme de travail
    que le GIEC devra suivre, c'est à dire les domaines où il devra faire la synthèse des travaux publiés ou en cours, et c'est elle qui approuve les publications les plus importantes, appelés rapports d'évaluation et dont
    je précise l'élaboration ci-dessous.



    L'organe exécutif du GIEC est le bureau (comme pour une association), élu par l'assemblée générale. Le GIEC dispose de son propre budget.
    Le GIEC est subdivisé en 3 groupes de travail qui ont la charge de conduire les expertises sur :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Les travaux publiés ou en cours qui portent sur le fonctionnement "physique" (et chimique !) du climat et les variations climatiques passées ou à venir (groupe 1).

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Les travaux publiés ou en cours qui portent sur la vulnérabilité de la biosphère et de notre système socio-économique face aux risques du changement climatique (groupe 2).

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Les travaux publiés ou en cours sur les scénarios d'émission de gaz à effet de serre et la manière de réduire nos émissions (groupe 3).

    A côté de rapports d'évaluation très détaillés, qui sont les documents les plus importants (dites publications officielles), le GIEC fournit également des rapports plus succincts sur des points particuliers (la contribution des avions, ou celle des changements d'usage des sols, ou encore les risques de phénomènes brusques et discontinus....) qui ne sont pas formellement approuvés par l'AG mais qui sont élaborés avec le même
    genre de procédure que les publications officielles.



    Encore un "machin"........qui examine et synthétise.



    FLANDRE
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2145
    Age : 71
    Localisation : BASSE-NORMANDIE
    Loisirs : HERALDIQUE
    Date d'inscription : 15/12/2009

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par FLANDRE le Lun 15 Mar 2010, 08:39

    Scaramouche a écrit:Allègre cet oublié du Giec tient à lui seul la vérité qu'il nous arrange de croire pour continuer à respirer notre bon air. Sans être scientifique allez un peu vous promener sur leurs sites il y a quand même des choses sérieuses quelquefois accessibles; par exemple vous pourriez écouter de préférence Jean Jouzel qui lui est vraiment climatologue plutôt qu'un Cabrel journaliste météo.
    "Ce n'est pas la peine d'être un pro pour en causer" non plus que "d'avoir quelque chose à dire pour parler de tout", vous avez raison il faut bien passer le temps, l'essentiel reste que le monde entier a accepté le diagnostic sans monsieur Allègre . Il est permis de ne pas être d'accord, mais pour contester un résultat il vaut mieux connaître la question et donner de solides arguments avec le "pour" mais aussi le "contre" et pour parler du Giec en l'assimilant sans rire à un fascisme il faut connaître sa constitution sa fonction et les travaux de ses milliers de chercheurs bénévoles répartis dans le monde entier sur lesquels sont basés le rapport. L'un des travaux collectif le plus important de l'histoire de la science.
    Ces discussions sont stériles car on ne reviendra pas en arrière pour effacer trente ans de travaux même s'il y a des erreurs de chiffres sans grande incidence sur les resultats. Le principe est admis avec ou sans Allegre and Co.
    Pour la thérapeutique c'est là que le bât blesse et que le consensus échoue. Pour l'instant on avance à très petits pas et l'écologie- politico - Mamère - Bendit etc à l'usage lambda c'est de la tarte avec beaucoup de chantilly pour nous faire avaler quelques taxes nécessaires à renflouer les caisses vides et des discours utopiques destinés à nous faire mieux accepter une économie fossilisée.
    Chercheurs BENEVOLES ? Là, il y a une très grosse erreur !

    Contenu sponsorisé

    Re: Les vraies causes du réchauffement climatique

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû 2017, 13:01