LIBRE EXPRESSION

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Anne Hidalgo
Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia... - Page 5 EmptyDim 14 Avr 2019, 12:10 par Cousin Hubert

» Gens du pillage, roms, gitans...
Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia... - Page 5 EmptyDim 14 Avr 2019, 10:46 par Cousin Hubert

» Marseille
Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia... - Page 5 EmptyDim 14 Avr 2019, 10:35 par Cousin Hubert

» PARIS, Ville des Lumières.......
Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia... - Page 5 EmptySam 13 Avr 2019, 11:14 par Cousin Hubert

» Grand Remplacement
Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia... - Page 5 EmptyMer 10 Avr 2019, 23:01 par Cousin Hubert

» Le fil de Mistinguette (3)
Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia... - Page 5 EmptyMar 09 Avr 2019, 08:44 par Caton l'Ancien

» Charles MAURRAS
Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia... - Page 5 EmptyDim 07 Avr 2019, 10:30 par Caton l'Ancien

» Gazole
Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia... - Page 5 EmptySam 06 Avr 2019, 20:25 par Caton l'Ancien

» En cas de crise, les banques pourront...
Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia... - Page 5 EmptySam 06 Avr 2019, 18:35 par Cousin Hubert

Avril 2019

LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia...

    Cousin Hubert
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12981
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia... - Page 5 Empty Re: Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia...

    Message par Cousin Hubert le Sam 06 Jan 2018, 01:26

    Rennes: vols, agressions, dealers… Les commerçants du quartier Sainte-Anne n’en peuvent plus

    Hubert Chardonnet, maire adjoint à la sécurité, « prend très au sérieux » cette affaire. « Ce sont de vrais problèmes qui sont posés. Et sur les incivilités, la propreté, il est de notre responsabilité d’apporter des réponses. » L’élu va proposer, « dès lundi », une rencontre avec les commerçants

    Vols, agressions verbales et physiques, présence de dealers, vitrine cassée… les commerçants de cette rue proche de Sainte-Anne, dans le centre de Rennes, tirent la sonnette d’alarme.

    Au catalogue de la délinquance ordinaire, dans cette rue chic de l’hyper-centre, il y a aussi les vols en plein jour. La boutique Zadig et Voltaire en a fait les frais à deux reprises, fin août d’abord, puis fin octobre. « Ils sont arrivés à plusieurs, ça s’est passé en quelques minutes, raconte l’employée. La première fois, ils ont emporté du parfum, des vestes et des tee-shirts. La deuxième fois, ils ont volé trois pulls. » Les auteurs, qui opéraient en bande et ciblaient les magasins de marque du centre-ville, ont été interpellés début novembre.

    Quelques jours avant Noël, un commerçant du quartier a été violemment agressé un soir alors qu’il tentait de s’interposer pour protéger une cliente. L’auteur a été interpellé et condamné, mais sa victime est ressortie des urgences avec une minerve, sans parler des séquelles psychologiques. Il préfère rester anonyme par peur des représailles, comme d’ailleurs tous les commerçants du quartier.

    Un autre propriétaire raconte ses difficultés à louer : « Une dame mutée à Rennes avait réservé le logement. Mais elle a finalement renoncé, quand ses nouveaux collègues l’ont alertée sur l’ambiance du quartier le soir. »

    https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/rennes-rue-leperdit-les-commercants-n-en-peuvent-plus-5483285


    Résultats du 2ème tour des présidentielles :
    - 2012 : Hollande = 67%
    - 2017 : Macron = 88%.

    Mangez votre merde les Rennais, et buvez le jus qui va avec!

    Les commerçants quartier Sainte-Anne réclament l'interdiction du meeting FN:

    https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/municipales-meeting-du-fn-salle-de-la-cite-une-situation-explosive-1910853


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    Cousin Hubert
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12981
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia... - Page 5 Empty Re: Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia...

    Message par Cousin Hubert le Dim 07 Jan 2018, 16:07

    Metz : un migrant algérien casse tout dans le centre commercial, agresse des vigiles au cri de slogans racistes et antisémites

    Il aura fallu pas moins de six agents de sécurité pour maîtriser l’homme qui les a « envoyés balader dans les vitrines » début décembre.
    Près d’un mois après, devant le tribunal, l’un des agents de sécurité du centre commercial n’en revient toujours pas. « Je fais 94 kg. Il m’a décollé et projeté dans une vitrine. Je n’ai jamais vu ça. »

    Le 8 décembre, une vendeuse d’une boutique de Muse trouve l’attitude d’un jeune homme un peu louche dans ses rayons. Elle appelle la sécurité. Le rodéo commence. Le ressortissant algérien fait preuve d’une force impressionnante. Il « envoie balader les uns et les autres dans les vitrines », selon Me Antoine Paveau, avocat des victimes – particulièrement nombreuses dans ce dossier.

    Il court, mord, donne des coups de tête et de coude. En tout, il aura fallu le concours de six agents pour le maîtriser totalement dans les allées du centre commercial.

    L’homme est conduit au PC de sécurité. Les menaces varient. Parfois à caractère raciste, antisémite ou terroriste. Le flot d’insultes se met aussi en route. Les agents de police qui viennent l’interpeller, en prennent également pour leur grade. Ils découvrent au passage « un petit couteau à huître » dans une de ses poches. Un outil destiné à faciliter des « travaux d’électricité »…

    Quatre agents de sécurité ont déposé plainte. Deux d’entre eux ont été blessés aux mains et aux épaules. L’un d’eux s’est vu remettre un certificat de dix jours d’interruption temporaire de travail. Quatre policiers se sont également portés partie civile.

    Pour son avocate, Me Laurence Decker-Leclere, l’homme âgé de 28 ans, a pris peur. En cause ? Son statut administratif. Sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français, le jeune homme a voulu échapper aux forces de l’ordre coûte que coûte

    http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-metz-ville/2018/01/03/metz-il-confond-muse-et-terrain-de-rugby

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    Cousin Hubert
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12981
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia... - Page 5 Empty Re: Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia...

    Message par Cousin Hubert le Mar 16 Jan 2018, 01:23

    Neuvième attaque du bureau de tabac: la gérante agressée à coup de poing américain


    Le tabac-presse de Saint-Barthélémy-d’Agenais a été la cible d’un nouveau cambriolage tout particulièrement violent. « Un énième cambriolage » comme le mentionne Gaëtan Malange, le maire de la commune sur les réseaux sociaux, mais accompagné d’une agression insoutenable : la commerçante a été frappée au visage avec un poing américain.

    Hier soir, un homme a pénétré dans le commerce peu après 20h30 et a demandé à la commerçante de lui remettre la caisse. Devant le refus de cette dernière, il l’a agressée, la frappant avec un poing américain au niveau du visage. Elle a été sérieusement blessée. Ce que confirme le premier magistrat de la commune. « Mais, elle n’a pas souhaité être amenée à l’hôpital ».

    Le commerce est équipé de caméras. Les bandes ont été visionnées et ont permis de voir que deux individus étaient dans le commerce. « Ça sera aux forces de gendarmerie de déterminer le rôle et l’implication des deux », poursuit le maire.

    Ce n’est pas la première fois que la gérante est donc la cible de tels actes. Au mois d’avril dernier, elle lâchait « j’ai été braquée à huit reprises ». Malgré cela, elle fait face et continue à tenir ce commerce de proximité dans cette petite commune (où elle est installée depuis plus d’une dizaine d’années). La dernière agression remonte à moins d’un an. « Elle est très forte au niveau physique et psychologique », explique le maire « elle tient bon. Mais jusqu’à quand. Elle en as ras le bol ».

    Que faire face à ces attaques ? « On est démuni. Les forces de gendarmerie sont plus présentes qu’il y a quelque temps », précise le maire Gaétan Malange « C’est aussi du hasard. Un jeudi soir après 20 h ». L’installation de caméras dans les petits villages changerait-elle la donne ? En tout cas, pour lui, cela ne changerait pas la donne. « En plus il y a la question du coût de l’installation et de l’entretien. C’est une charge importante pour nos petites communes ».

    https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/marmande_47157/saint-barthelemy-dagenais-cambriolage-main-armee-tabac-presse-gerante-blessee-poing_americain_15042195.html



    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    Cousin Hubert
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12981
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia... - Page 5 Empty Re: Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia...

    Message par Cousin Hubert le Lun 19 Fév 2018, 23:14

    «Augmentation de l’insécurité» : les déclarations d’agressions de pharmaciens ont triplé en moins d’un an

    Depuis avril 2017, 240 pharmaciens ont déclaré avoir été victimes d’une agression, contre 92 en 2016. Alain Marcillac, référent sécurité à l’Ordre national des pharmaciens, fait le constat d’une “augmentation de l’insécurité pour les pharmaciens” qui va “de la remarque désagréable à la menace, par couteau, par pistolet et jusqu’aux actes physiques”. Il ajoute: “C’est très traumatisant pour l’équipe officinale”. En 2016, la moitié seulement des pharmaciens victimes d’agression ont porté plainte.




    https://www.youtube.com/watch?v=LLmznR8htUU

    http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/les-agressions-de-pharmaciens-ont-triple-en-un-an-1037589.html



    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    Cousin Hubert
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12981
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia... - Page 5 Empty Re: Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia...

    Message par Cousin Hubert le Sam 30 Juin 2018, 00:02

    Une buraliste condamnée à une amende et des dommages et intérêts: elle exigeait qu'une en-torchonnée islamiste enlève son chiffon


    Finalement, Marie Pinier, la buraliste albigeoise qui avait refusé de servir des femmes voilées écope seulement d’une amende de 1 000 euros. Elle devra également verser 800 euros de dommages et intérêts pour préjudice moral à chacune des victimes qu’elle avait refusé de servir ainsi qu’au MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples) et à la LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme), parties civiles dans cette affaire. Le tribunal correctionnel d’Albi l’a reconnue coupable de discrimination religieuse ce jeudi. Ses avocats ont aussitôt fait appel car selon eux, c’est le principe-même de la culpabilité qui pose problème.

    L’affaire avait fait grand bruit en avril dernier : la commerçante avait refusé de délivrer un colis à une femme voilée, au prétexte que cette dernière refusait de retirer son voile pour qu’elle vérifie son identité. La personne voilée avait alors déposé une plainte pour discrimination.

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/tarn/albi/albi-buraliste-qui-refusait-servir-ses-clientes-voilees-reconnue-coupable-discrimination-1502963.html


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    Cousin Hubert
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12981
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia... - Page 5 Empty Re: Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia...

    Message par Cousin Hubert le Sam 22 Sep 2018, 20:47

    Paris 10è : Des commerçants se plaignent de l’implantation de la salle de shoot

    En France, les commerçants du Xe arrondissement de Paris sont en colère. En cause : la présence d’une salle de shoot. Ce dispositif ne fait pas l’unanimité comme le montre ce reportage.



    https://www.youtube.com/watch?v=T84XP7fIBY4




    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    Cousin Hubert
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12981
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia... - Page 5 Empty Re: Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia...

    Message par Cousin Hubert le Dim 28 Oct 2018, 23:38

    Saint-Pierre-des-Corps (37) : commerçante dans une « zone de non-droit », Nathalie est insultée et menacée, « être une femme ici, ce n’est pas évident »

    Le salon de coiffure de Nathalie est installé au cœur du quartier sensible de la Rabâterie, à Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire). Régulièrement menacée, elle appelle aujourd’hui à l’aide.

    « Ça monte crescendo depuis cinq-six ans. C’est vraiment devenu invivable« . Nathalie Ferreira a installé son salon de coiffure il y a plus de 20 ans dans le quartier sensible de la Rabâterie à Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire). Elle ne compte plus les dégâts que son commerce a subis : serrures détruites, obstruées avec du plastique, balle perdue dans la vitrine… La dernière dégradation date d’il y a quelques jours.

    « On a des rodéos, des trafics en tous genres. Et par rapport à la clientèle, c’est quelque chose de très nuisible », poursuit la commerçante. Nathalie et ses employées sont aussi régulièrement insultées, menacées… « Quelque part, on est dans une zone de non-droit, être une femme ici, ce n’est pas évident », déplore-t-elle. Dans le quartier, les commerçants ont presque tous déserté. Aucun des magasins ne trouve de repreneur.

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/indre-loire/saint-pierre-corps-commercante-zone-non-droit-temoigne-1565852.html

    Nathalie est coiffeuse. Son salon, ouvert il y a plus de 20 ans dans le quartier sensible de La Rabaterie à Saint-Pierre-des-Corps, en Indre-et-Loire, subit régulièrement des dégradations. Nathalie et ses employées sont aussi insultées, menacées... Pour autant, elle n'a jamais songé à fermer boutique.



    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    Cousin Hubert
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12981
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia... - Page 5 Empty Re: Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia...

    Message par Cousin Hubert le Dim 11 Nov 2018, 23:35

    Corbeil (91) : Racket des commerces : un commerçant brise la loi du silence, le maire LR s’en étonne

    Ce vendredi 2 novembre, la supérette Château Rouge ouvre ses portes pour la première fois. Sur la place où un jeune de 19 ans a été tué d’une balle dans la tête dans le cadre d’une guerre entre bandes rivales en 2016, située au milieu des barres d’immeubles, les rideaux de fer baissés sont aussi nombreux que les boutiques ouvertes.

    Dès le lendemain, le gérant reçoit la visite de deux hommes du quartier. « Ils m’ont demandé 30 000 euros, et m’ont dit que sinon ils brûleraient mon commerce, soupire-t-il. Je leur ai dit que je n’étais pas d’accord. » Le dimanche, cette équipe revient à la charge. En vain. « Ils m’ont volé mon téléphone portable, souffle le gérant, qui essayait de filmer la scène. C’était un smartphone récent. »

    Les malfrats n’en ont pas terminé avec lui. Dès le lundi soir, ils optent pour une autre méthode. « Ils sont allés voir mes employés et ont demandé à être payés 500 € par mois pour assurer notre sécurité, en nous disant que sinon ça se passerait mal, reprend le commerçant. Je leur ai dit qu’on était en France, que ça ne se passe pas comme ça ici. Ils m’ont répondu : Attends dix minutes, tu vas voir. »

    Et en effet, quelques instants plus tard, sur les images de la vidéosurveillance, on remarque une douzaine de jeunes qui entrent tranquillement dans le magasin. Ils se servent en glaces et boissons et repartent sans payer. Les employés tentent de les retenir, mais la confrontation verbale vire à l’empoignade et les voleurs parviennent à filer. Près de 200 € de glaces ont été dérobées.

    « C’est dur parce qu’on ouvre un commerce dans ce quartier, ça fait plaisir aux gens, ils nous le disent, ils sont contents d’avoir des produits frais, des fruits, des légumes, lâche le responsable de la supérette. Moi j’ai investi pour 150 000 € de marchandises, et il y en a qui se croient tout permis. »

    Mardi encore, une visite est suivie d’un vol de boissons et de gâteaux. « Ils me reprochaient d’avoir appelé la police, mais je ne veux pas avoir peur d’eux, même si je sais qu’ils peuvent agir à tout moment, peste le gérant. C’est du racket, on ne se sent pas soutenu, mais je remercie les policiers qui sont venus en moins de cinq minutes à chaque fois. Je parle pour que les choses changent. »

    « Le pire c’est que ce n’est même pas le quartier le plus mal famé de Corbeil », indique, sous couvert d’anonymat, un autre commerçant de la place de Montconseil qui refuse de dire s’il paye un « impôt ». Mais il précise : « Ici, quand on ouvre, on reçoit la visite des caïds avant celle des élus. »

    Informée de ces faits ce jeudi soir, la municipalité (LR) de Corbeil-Essonnes se montrait surprise. « C’est le premier cas affirmé de ce type qui nous remonte dans ce quartier, commente Jean-Pierre Bechter, le maire. Mais je condamne fermement toute forme de racket. »



    https://www.youtube.com/watch?v=eR9AWt3kBOY


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    Cousin Hubert
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12981
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia... - Page 5 Empty Re: Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia...

    Message par Cousin Hubert le Dim 16 Déc 2018, 11:31

    Paris 11ème : La vidéo du pillage ultra-violent d’un tabac PMU fuite sur les réseaux communautaires asiatiques


    https://www.youtube.com/watch?v=djSzXx5porM

    Lors de ce dernier samedi de pillages dans les commerces parisiens, il n’y pas eu que les « civettes » des 8ème et 16ème arrondissements, parmi les cibles soigneusement choisies par les vandales.

    Plusieurs établissements ont également été concernés dans le quartier de la République (extrait d’une dépêche AFP).

    À proximité, les bureaux de tabac ont aussi été pris pour cible. Rue des Trois Bornes, l’établissement n’a pas ouvert ses portes. Les casseurs ont tout dérobé et le gérant, agressé, est à l’hôpital.

    « Nous, on a eu plus de chance, on doit juste remplacer la vitrine, et espérer qu’ils ne reviendront pas samedi prochain », soupire auprès de l’AFP le patron du tabac Le Vizir qui avance le chiffre de 5 000 euros de réparations. Huu Tai, gérant de l’établissement voisin Le Rouergue, est consterné : « On va finir par ne plus ouvrir, on n’a plus le moral et notre activité est menacée ».

    Le maire du XIe arrondissement François Vauglin est venu constater les dégâts lundi matin et conseiller aux commerçants de porter plainte. Un document expliquant comment réaliser les démarches d’indemnisations a été distribué.
    http://www.lemondedutabac.com/pillages-de-buralistes-du-cote-de-la-republique/#more-101462


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    Cousin Hubert
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 12981
    Age : 48
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia... - Page 5 Empty Re: Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia...

    Message par Cousin Hubert le Lun 18 Mar 2019, 22:04

    Montpellier: Des commerçants permettent l’arrestation de leurs voleurs, des migrants algériens, délinquants récidivistes, ils sont relâchés

    C’est une histoire réelle incroyable qui s’est déroulée samedi, à Montpellier : deux commerçants ont réussi à localiser le voleur du téléphone portable de l’un deux, lors d’une chasse spectaculaire.

    Le voleur avait le iPhone dans une poche et son complice possédait la coque. Tous deux n’étaient pas inconnus des policiers, puisqu’ils avaient déjà été interpellés la veille à 17h15 pour le vol d’un vélo non attaché dans la cour d’un immeuble et qu’ils avaient été remis en liberté, le lendemain, donc samedi matin, trois heures avant qu’ils ne récidivent !

    …Et libérations !

    « Nous avons appris qu’ils sont âgés de 25 ans, de nationalité algérienne et qu’ils se trouvent en situation irrégulière sur le territoire, ils sont en demande d’asile politique. Un avocat nous a expliqués que c’est la nouvelle parade de ces sans-papiers algériens de demander l’asile politique, car tant que celui-ci n’est pas refusé, ils ne sont pas expulsables. En France, la loi est tellement bien faite pour ce genre de personne relâchée dans les heures qui suivent après avoir commis un délit. Le code civil prime sur le code pénal, donc ont le relâche, avec la remise d’une Obligation de quitter le territoire. Mais, ces étrangers restent à Montpellier »,révèlent Erwann et Larry.

    Ce lundi, les deux commerçants ont voulu savoir quel a été le sort de leur voleur et de son complice : sur les instructions du parquet de Montpellier, ils ont quitté libres le commissariat central, dimanche…

    https://e-metropolitain.fr/2019/03/18/montpellier-chasse-de-deux-commercants-voleur-de-telephone/





    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

    Contenu sponsorisé

    Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia... - Page 5 Empty Re: Un commerce dans un quartier paisible... en Francarabia...

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 20 Avr 2019, 03:14