LIBRE EXPRESSION

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Pas-de-Calais et Calais
ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 EmptyHier à 23:36 par Cousin Hubert

» Le fil de Mistinguette (3)
ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 EmptyHier à 18:44 par Cousin Hubert

» Grand Remplacement
ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 EmptyHier à 14:37 par Cousin Hubert

» PARIS, Ville des Lumières.......
ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 EmptyMer 16 Oct 2019, 21:55 par Cousin Hubert

» Foot
ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 EmptyMer 16 Oct 2019, 14:59 par Caton l'Ancien

» Garçon? Une coupe de sentiment d'insécurité, avec une larme de crème de mûres à l'Armagnac, je vous prie.
ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 EmptyMer 16 Oct 2019, 10:24 par Cousin Hubert

» Terrorisme islamiste
ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 EmptyMar 08 Oct 2019, 23:05 par Cousin Hubert

» en Corse
ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 EmptyLun 07 Oct 2019, 17:33 par Caton l'Ancien

» Marseille
ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 EmptyLun 07 Oct 2019, 10:26 par Caton l'Ancien

Octobre 2019

LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Caton l'Ancien
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 25997
    Date d'inscription : 14/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Caton l'Ancien le Mar 05 Avr 2016, 14:49

    Et.... tu n'as pas fait de provisions ?

    Quand est-ce que tu nous organises un petit voyage à prix d'ami au Panama ?
    Je ne connais pas, ça me ferait plaisir... Very Happy


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    philiberte
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18706
    Age : 70
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par philiberte le Mar 05 Avr 2016, 19:15

    Je serais déjà contente si on avait un petit voyage aux citadelles du vertige....


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    Hibiscusez-moi
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10655
    Age : 120
    Date d'inscription : 17/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Hibiscusez-moi le Mar 05 Avr 2016, 19:37

    Elles ne sont pas sur mon territoire (mais très belles!). L'Aude, c'est l'étranger... Chez les gavaches.
    Caton l'Ancien
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 25997
    Date d'inscription : 14/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Caton l'Ancien le Mar 05 Avr 2016, 19:46

    C'est quoi, les citadelles du vertige ???


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    philiberte
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18706
    Age : 70
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par philiberte le Mer 06 Avr 2016, 10:31

    Caton l'Ancien a écrit:C'est quoi, les citadelles du vertige ???

    Monségur, Quéribus, Peyrepertuse. Les châteaux cathares.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    Caton l'Ancien
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 25997
    Date d'inscription : 14/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Caton l'Ancien le Mer 06 Avr 2016, 15:02

    C'est beau !!!

    "Mais ces châteaux n’étaient en fait que de simples casernes militaires, recevant un effectif d’une dizaine de soldats. Leur rôle n’était pas la défense mais la surveillance de la frontière, ce qui explique leur position géographique, souvent en hauteur Quéribus, Peyrepertuse ou contrôlant un accès stratégique comme Aguilar et Termes. A eux échoyait la tâche de l’alerte. Certains de ces châteaux, au gré du temps, furent aussi adaptés aux nouvelles techniques de combat telles que le fusil et le canon comme à Quéribus."

    Ben voilà... au lieu d'une petite maison dans la prairie, un petit château cathare...


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    philiberte
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18706
    Age : 70
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par philiberte le Mer 06 Avr 2016, 21:18

    Caton l'Ancien a écrit:
    Ben voilà... au lieu d'une petite maison dans la prairie, un petit château cathare...

    Monségur a été vaincu...


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Etienne Charles
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2170
    Age : 76
    Localisation : ligny le ribault 45240 loiret
    Date d'inscription : 04/08/2009

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Etienne Charles le Mer 06 Avr 2016, 21:58

    Savez vous que le château de Quèribus avait à coté du du donjon sur la face nord, une petite piste d'envol pour delta..en peau de vache entièrement cousues à la main...la manche à air était une vessie de chèvre accrochée au gibet.
    A l'époque je m'appelais " le fou velu " en avance sur mon temps je livrais dans les monastères et couvents des soutanes et cornettes, aux clergés locaux.
    Ce n'est que bien plus tard que l'idée fut reprise par l'aviation civile à la demande de la " redoute" et des" trois Suisses".
    Si vous êtes sages je vous raconterai le dénouement de ma sottise qui cette foi est bien réelle!
    philiberte
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18706
    Age : 70
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par philiberte le Jeu 07 Avr 2016, 07:24

    on n'attend que ça!
    peut-être pourrais-je l'insérer dans vos mémoires....


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Etienne Charles
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2170
    Age : 76
    Localisation : ligny le ribault 45240 loiret
    Date d'inscription : 04/08/2009

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Etienne Charles le Jeu 07 Avr 2016, 08:57

    En été 1977 en vacances au Cannet à coté de Perpignan je me rend en famille à Cucugnan et nous nous attardons dans une bonne auberge.
    Visite incontournable du château de Quèribus.
    Sur les remparts quelques touristes parisiens qui parlaient fort....
    Agacé par leurs commentaires, je les aborde et leur explique avec force détail que la terrasse a coté d'une relique de tour servait de piste d'envol au delta plane du seigneur cathare pour se rendre par les airs à Perpignan.
    STUPEUR! moi qui croyais faire une grosse farce...un mari dit à sa femme /
    - T'as entendu Berte...ils n'étaient pas si cons ces Cathares!!!!! on en apprend des choses en vacances!

    Inutile de vous préciser que je suis encore fier de ma sottise.
    Caton l'Ancien
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 25997
    Date d'inscription : 14/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Caton l'Ancien le Jeu 07 Avr 2016, 14:17

    hahaha hahaha hahaha

    Elle est bien bonne.

    Mais savez-vous que la première escalade du Mont Aiguille a été faite avec des échelles si mes informations sont exactes :
    "Antoine de Ville la gravit pour la 1ère fois, sur ordre de Charles VIII, roi de France. " en 1492

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Et sur le Mont Aiguille, on a fait pour de bon le premier essai d'atterrissage en montagne, car le sommet du mont Aiguille est un pré plat et incliné, ce qu'il faut pour être freiné à l'atterrissage et prendre de la vitesse au décollage.

    Mais cela nous mène fort loin des banques....


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    philiberte
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18706
    Age : 70
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par philiberte le Jeu 07 Avr 2016, 18:21

    et des Pyrénées....


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    Caton l'Ancien
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 25997
    Date d'inscription : 14/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Caton l'Ancien le Jeu 07 Avr 2016, 20:15

    je faisais allusion au titre.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Etienne Charles
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2170
    Age : 76
    Localisation : ligny le ribault 45240 loiret
    Date d'inscription : 04/08/2009

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Etienne Charles le Jeu 07 Avr 2016, 21:38

    Pour en revenir au destin radieux des banques et de leurs dirigeants ils semble que Panama fut une destination de vacances fructueuse. Passons sur cet épisode dont on ne parlera plus le mois prochain.

    Panama a une autre spécialité sordide : la prostitution familiale.
    C'est un de mes collègues qui a fait plusieurs fois le tour du monde dans ma marine marchande qui me l'a confier.
    Dans ce petit état qui n'est autre qu'un croupion des U.S.A la prostitution est une institution.
    La clientèle des "marins" est permanente et infinie. Les maladies vénériennes n'ont jamais dissuadés ni les uns ni les autres et pourtant les ravages sanitaires sont connus.
    Mais çà le "monde" n'en parle pas!
    Caton l'Ancien
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 25997
    Date d'inscription : 14/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Caton l'Ancien le Ven 08 Avr 2016, 08:39

    Etienne Charles a écrit:Panama a une autre spécialité sordide : la prostitution familiale.

    Qu'est-ce à dire ????



    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Etienne Charles
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2170
    Age : 76
    Localisation : ligny le ribault 45240 loiret
    Date d'inscription : 04/08/2009

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Etienne Charles le Ven 08 Avr 2016, 12:36

    La prostitution familiale est une formule aussi en court en Italie.
    C'est a dire que d'un commun accord les membres de la famille se prostitue pour simplement faire vivre l'ensemble.
    D'ailleurs à Panama il n'est pas rare que ce soit le père qui dirige le client vers sa fille,au domicile familial, d'après les récits de mes collègues.
    Ici en France dans le 13° arrdt de Paris dans les milieux asiatiques les jeune fille entre 16 et 18 ans se prostitue et reversent leurs revenus à la famille. Bien sur ce n'est pas une pratique systèmatique mais encore en cours.
    Caton l'Ancien
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 25997
    Date d'inscription : 14/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Caton l'Ancien le Ven 08 Avr 2016, 13:20

    Super ambiance...
    Mais je crains que cela n'existe ailleurs qu'au Panama et en Italie.........
    En France ???

    La question est : est-ce une minorité non significative, ou bien est-ce à grande échelle ?

    Et question subsidiaire : que se passera-t-il en France, si (quand) la pénurie s'installe (ra) ?


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Etienne Charles
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2170
    Age : 76
    Localisation : ligny le ribault 45240 loiret
    Date d'inscription : 04/08/2009

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Etienne Charles le Ven 08 Avr 2016, 14:07

    En France ces moeurs sont certainement minoritaires.
    Il existe un observatoire de la prostitution...a décortiquer.
    philiberte
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18706
    Age : 70
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par philiberte le Ven 08 Avr 2016, 20:36

    Caton l'Ancien a écrit:

    Et question subsidiaire : que se passera-t-il en France, si (quand) la pénurie  s'installe (ra) ?

    vu mon âge, je ne me pose pas la question! il ne faudrait pas qu'en plus, je sois obligée de payer!!!!!

    mort de rire mort de rire mort de rire


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    Caton l'Ancien
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 25997
    Date d'inscription : 14/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Caton l'Ancien le Ven 08 Avr 2016, 20:40

    Ce n'était pas tout à fait le sens de ma question....


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    philiberte
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18706
    Age : 70
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par philiberte le Ven 08 Avr 2016, 20:47

    Caton l'Ancien a écrit:Ce n'était pas tout à fait le sens de ma question....

    mais j'ai sauté sur l'occasion de rire un peu!


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    Cousin Hubert
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 13656
    Age : 49
    Date d'inscription : 12/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Cousin Hubert le Ven 10 Juin 2016, 15:45

    LA PROTECTION DE VOTRE ARGENT EN CAS DE DÉFAILLANCE DE VOTRE BANQUE

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    « La protection de votre argent en cas de défaillance de votre banque… » Ce n’est pas de moi ce titre alarmiste et totalement pessimiste. Moi, vous me connaissez, je pense que LA-FRANCE-VA-MIEUX… Hahahahahahaha ! J’ai pas pu résister à vous la faire. Non, j’plaisante.

    En tous cas, là où je suis sérieux (mais ça ne va pas durer), c’est sur le fait que ce titre n’est pas de moi. Il est du FGDR ! Le FGDR, pour les mauvais élèves qui ne lisent pas le courrier reçu de leur banque, c’est le Fonds de garantie des dépôts et de résolution.

    Bon, côté garantie des dépôts, il y a 2 milliards d’euros et encore, en raclant les fonds de tiroirs donc il ne faudra pas en attendre des miracles. Quant au coté « résolution », ça vous fera très drôle de vous faire résoudre votre épargne. En gros, il n’y a même pas 1 euro pour 100 de dépôts provisionnés… Alors la résolution, ce sera un grand moment.

    Cette brochure vous l’avez déjà reçue ou vous allez la recevoir, plus les courriers déjà envoyés par votre banque pour vous avertir de la garantie de 100 000 euros et pas plus.

    Ha, je ne vous ai pas tout dit… Vous savez quoi ? Non seulement il n’y a pas le pognon nécessaire pour garantir quoi que ce soit, mais le peu de pognon versé par les banques dans le fonds est placé sous forme de fonds achetés à ses mêmes banques hahahahahahahahaha…

    Quoi, vous ne comprenez pas pourquoi j’me marre ?

    Parce que si les banques sont « défaillantes », l’argent du fonds censé garantir les abrutis, pardon les gens de ces mêmes défaillances est placé dans ces banques qui seront défaillantes haha...

    Il n’y a plus rien à attendre d’un système qui fonctionne de cette façon-là, c’est-à-dire que là, nous sommes dans un pays imaginaire qu’on peut appeler « l’Absurdie »!

    Donc voyez, ne vous inquiétez, votre spoliation va bien se passer, vous allez être content, vous vous sentirez léger et vous direz bonjour avec un grand sourire…

    Voilà ce que l’on attend de vous, que vous vous laissiez ruiner avec le sourire en plus… En ce qui me concerne, je n’ai jamais volé un sou à quiconque et je ne compte pas commencer maintenant. En revanche, je ne sais pas vous mais moi, je n’aime pas me faire couillonner !!

    Fiche pratique n°1

    Enfin, dernier détail, je ne sais pas si vous avez vu, mais c’est la « fiche pratique n°1 », ce qui implicitement signifie qu’il y en aura sans doute des suivantes.

    Imaginez donc ce titre appliqué à d’autres sujets pour bien en comprendre la portée tout de même.

    « Protection de votre vie en cas de défaillance de la police et de l’armée lors d’une attaque terroriste massive. »

    Ou encore :

    « Protection de votre vie en cas de défaillance de l’ensemble des centrales nucléaires et de son exploitant EDF. »

    Ou bien :

    « Protection de votre frigo en cas de défaillance généralisée de l’approvisionnement alimentaire… »

    Là, ça devrait vous faire moins rire. Alors effectivement, l’argent, ce n’est que de l’argent, mais je peux vous assurer que nous sommes en train de nous habituer à des terminologies ou des propos qui nous auraient paru totalement insensés il y a 10 ans.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    Cousin Hubert
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 13656
    Age : 49
    Date d'inscription : 12/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Cousin Hubert le Ven 17 Juin 2016, 20:44

    Nicolas Baverez: « Les taux négatifs provoqueront la ruine des épargnants et des classes moyennes »

    « Les taux négatifs provoqueront la ruine des épargnants et des classes moyennes » selon l’économiste et historien Nicolas Baverez !

    Pour une fois, ce n’est pas moi qui le dis, alors je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous cette vidéo de nos amis d’Écorama qui recevaient Nicolas Baverez, qui semble lui aussi devenir « pessimiste » à moins que cela ne soit simplement évidemment du bon sens et du pragmatisme.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Il faut bien comprendre ce qu’est l’assurance vie. Essentiellement, c’est de l’obligataire, à savoir des titres de dettes. C’est quoi un titre de dette ? C’est un prêt et en échange vous avez un papier un « titre » qui vaut reconnaissance de dette et accessoirement un rendement.

    Le problème c’est que les taux sont de zéro maintenant donc, comme prévu, progressivement, alors que les anciennes obligations à des taux plus hauts se terminent, le rendement de votre contrat tend lui vers zéro.

    Et quand cela va ne plus rien rapporter du tout ou presque, que vont faire les épargnants ? Ils vont récupérer leur argent pour aller le placer ailleurs, par exemple dans l’immobilier ou dans l’achat de métaux précieux. Ceux qui voudront racheter des actions pourront le faire dans le cadre de l’assurance vie.

    Cela veut dire que dans le meilleur des cas, à savoir juste une baisse des taux de rendement, à un moment il va y avoir une décollecte massive. Et si tout le monde veut récupérer ses sous, même sans panique… eh bien il n’y aura pas la liquidité suffisante.

    Ensuite, les taux très bas ne permettent plus aux compagnies d’assurance vie de verser du rendement ET de se rémunérer, ce qui fragilise toutes les compagnies susceptibles de vaciller bien plus vite que ce que l’on pense.

    Enfin en cas de krach obligataire lié à une brutale remontée des taux d’intérêts, ce serait tout simplement une catastrophe.

    Pour parer à toutes ces situations, qu’elles soient collectives ou spécifiques à une compagnie, les dirigeants ont décidé de permettre juridiquement de « suspendre, retarder ou limiter votre accès ».

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    Cousin Hubert
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 13656
    Age : 49
    Date d'inscription : 12/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Cousin Hubert le Mar 16 Aoû 2016, 23:22

    LE PIÈGE DE L’ASSURANCE-VIE VA BIENTÔT SE REFERMER

    Sur le premier trimestre, l’assurance-vie en France affiche une belle progression puisque l’encours total a augmenté de 7,8 milliards d’euros, pour atteindre le chiffre de 1.588,6 milliards d'euros. Cet afflux provient surtout du Livret A, qui offre une piètre rémunération de 0,75% tandis que, sur 2015, l’assurance-vie a affiché un rendement moyen de 2,3%, nettement au-dessus de l'inflation. Alors voici le nouvel eldorado, le placement idéal pour les années qui viennent ?

    Pas si vite. D’où vient cet attrayant rendement de 2,3% ? D’un passé désormais révolu. Les sociétés d’assurance détiennent en permanence un stock de bons du Trésor, et ceux émis il y a plusieurs années offraient des taux d’intérêts significatifs. Mais au fur et à mesure qu’il faut renouveler ce stock afin de remplacer les bons venant à échéance, que voient les assureurs ? Des obligations souveraines, en France ou ailleurs en Europe, qui offrent des taux nuls, négatifs ou très faiblement positifs. La France emprunte jusqu’à 7 ans à des taux négatifs, et acquérir une obligation émise sur 15 ans ne rapportera que 1% l’an, soit tout juste de quoi payer les salaires et les frais de structure de l’assureur, et de verser un euro symbolique aux souscripteurs.

    Voici le résultat de la politique d’argent facile de la Banque Centrale Européenne, qui a mis son taux directeur à zéro et qui fait tourner la planche à billets à hauteur de 80 milliards d’euros par mois, pour racheter des obligations souveraines. Cet afflux de liquidités écrase la courbe des taux sur toutes les échéances. La BCE souhaite ainsi relancer l’activité économique par un crédit bon marché, sans comprendre que ce sont d’abord les débouchés qui incitent une entreprise à investir. Au Japon, aux États-Unis, en Europe, les banques centrales persistent dans la même erreur, mais remonter les taux ferait éclater la bulle obligataire et provoquerait une crise pire que celle de 2008. Le demi-tour est impossible, les taux zéro et négatifs sont là pour longtemps…

    En Allemagne l’écrasement de la courbe des taux a précédé celui de la France et les détenteurs d’assurance-vie doivent se contenter de moins de 2% de rendement annuel, en baisse constante, ce qui provoque la grogne des retraités. Ailleurs, suivant la même logique, les systèmes de retraites par capitalisation sont touchés de plein fouet par cette maladie des taux anémiques. Aux États-Unis, depuis une législation ratifiée par le Congrès en 2014, les caisses de retraite sont autorisées à baisser le montant de leurs versements si leur solvabilité est mise en danger. Plusieurs ont commencé à le faire, entraînant de sérieuses déconvenues pour les retraités qui comptaient sur le niveau de revenu initialement prévu dans leur contrat. Berlin a fait passer une loi comparable pour l’assurance-vie. Ce sera sans doute bientôt le cas en France…

    L’assurance-vie, et plus généralement les placements en obligations d’Etat, deviennent un gigantesque piège en train se renfermer sur ceux qui pensaient garantir ainsi leur retraite. Au-delà d’un rendement qui tend vers zéro, c’est la survie même des caisses de retraites et des assureurs qui se posera quand les souscripteurs quitteront en masse un placement devenu totalement inefficient. Cependant, après avoir permis une baisse unilatérale de leurs versements, il ne serait pas étonnant que les Etats limitent drastiquement les sorties en capital, quand bien même les taux servis seraient négatifs, de façon à empêcher la faillite des assureurs. Le piège serait alors complètement refermé.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    007/**
    007/**
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 3731
    Age : 66
    Localisation : Burgondi
    Date d'inscription : 18/07/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par 007/** le Mer 17 Aoû 2016, 16:20

    Cousin Hubert a écrit:Nicolas Baverez: « Les taux négatifs provoqueront la ruine des épargnants et des classes moyennes »
    C'est parti !!!
    Les Allemands devront-ils bientôt payer pour confier leur argent à leur banque ? La Raiffeisenbank Gmund a brisé le tabou en taxant les dépôts de ses clients. À partir du 1er septembre, la petite banque coopérative bavaroise facturera les dépôts de ses clients particuliers supérieurs à 100.000 euros à hauteur 0,4%.

    Il s'agit de restaurer ses marges, grignotées par la politique de taux négatifs de 0,4% pratiquée par la Banque Centrale Européenne depuis deux ans. La BCE espère ainsi doper l'octroi de crédits et l'activité dans la zone euro, en incitant les banques à prêter plutôt que stocker leurs liquidités.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Cousin Hubert
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 13656
    Age : 49
    Date d'inscription : 12/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Cousin Hubert le Ven 28 Oct 2016, 00:21

    Swiss Trading Day : Les Econoclastes

    Conférence d’Olivier Delamarche, membre fondateur du think tank “Les Econoclastes”, dirigeant de Platinium Gestion et Philippe Béchade, membre fondateur “Les Econoclastes”, et rédacteur en chef de la Chronique Agora/La Bourse au Quotidien



    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    Cousin Hubert
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 13656
    Age : 49
    Date d'inscription : 12/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Cousin Hubert le Sam 10 Déc 2016, 17:12

    Assurance-vie: les retraits des épargnants pourront être bloqués

    Invité de BFM Business, le gouverneur de la Banque de France est revenu sur la disposition de la loi Sapin 2 qui permet d'empêcher les épargnants de retirer leurs avoirs placés dans des contrats d'assurance-vie pendant six mois "en cas de crise grave".

    La Banque de France sera-t-elle conduite un jour à bloquer les retraits que souhaiteraient opérer les détenteurs d'un contrat d'assurance-vie? Elle en a en tout cas désormais le droit. Ce jeudi, le Conseil Constitutionnel a validé la disposition de la loi Sapin 2 qui lui en donne le droit dans certaines circonstances exceptionnelles.

    Invité ce matin sur BFM Business, François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, a tenu à expliquer les modalités de mise en oeuvre de cette disposition. "Il y a eu sur ce sujet des réactions tout à fait excessives. Premièrement, c’est une disposition exceptionnelle en cas de crise grave. Ensuite, elle ne m’appartient pas à moi seul. C’est [une décision qui appartient au] Haut conseil de stabilité financière, une instance collective présidée par le ministre de l’Économie qui est aussi constituée par des économistes indépendants".

    Le gouverneur de la Banque de France a aussi rappelé que ce dispositif était une mesure visant à protéger les petits épargnants. "Ce type de disposition de protection existe pour les banques depuis 2013. Personne n’en parle parce qu’elles n’ont pas eu à jouer".

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Le gouverneur utilise "les éléments de langage des spécialistes de la communication" pour ne pas que les moutons ne soupçonnent quoi que ce soit avant de rentrer à l'abattoir...

    Inutile de se faire de grandes illusions... La croissance industrielle est négative, et le PIB n'est maintenu fictivement positif que par les artifices comptables, par la création monétaire des banques centrales qui provoque une inflation des bulles spéculatives et une survalorisation de tous les actifs...

    Bref, cette pyramide financière de Ponzi ne pourra se maintenir en lévitation éternellement: elle va s'effondrer tôt ou tard...

    Christine Lagarde appelle cela "reset monétaire" global... Peu importe après tout, la conclusion est la même: il faut se débancariser et conserver du cash papier...


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    Hibiscusez-moi
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10655
    Age : 120
    Date d'inscription : 17/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Hibiscusez-moi le Sam 10 Déc 2016, 17:48

    Bien sûr, bien sûr... si tout s'effondre (et tout s'effondrera un jour ou l'autre), comme ça (à la louche), qui peut dire combien coûtera(it) un kg de patates ou une boîte de cassoulet... à payer en cash. Je ne parle même pas de la tranche de steak. Sans compter que l'électricité sera "extrêmement" rare.

    Plus j'y pense et plus je me dis que j'ai de la chance d'avoir un petit peu plus de 20 ans.
    philiberte
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18706
    Age : 70
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par philiberte le Sam 10 Déc 2016, 18:33

    Hibiscusez-moi a écrit:Bien sûr, bien sûr... si tout s'effondre (et tout s'effondrera un jour ou l'autre), comme ça (à la louche), qui peut dire combien coûtera(it) un kg de patates ou une boîte de cassoulet... à payer en cash. Je ne parle même pas de la tranche de steak. Sans compter que l'électricité sera "extrêmement" rare.

    Plus j'y pense et plus je me dis que j'ai de la chance d'avoir un petit peu plus de 20 ans.



    Cousin paiera sa baguette avec l'or qu'il a eu la prudence d'acheter!


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    Hibiscusez-moi
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10655
    Age : 120
    Date d'inscription : 17/02/2007

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Hibiscusez-moi le Sam 10 Déc 2016, 18:44

    philiberte a écrit:
    Hibiscusez-moi a écrit:Bien sûr, bien sûr... si tout s'effondre (et tout s'effondrera un jour ou l'autre), comme ça (à la louche), qui peut dire combien coûtera(it) un kg de patates ou une boîte de cassoulet... à payer en cash. Je ne parle même pas de la tranche de steak. Sans compter que l'électricité sera "extrêmement" rare.

    Plus j'y pense et plus je me dis que j'ai de la chance d'avoir un petit peu plus de 20 ans.



    Cousin paiera sa baguette avec l'or qu'il a eu la prudence d'acheter!

    J'imagine la tête du boulanger... Au fait, comment rendra t-il la monnaie?

    Contenu sponsorisé

    ECONOMIE : les banques et l'Etat - Page 13 Empty Re: ECONOMIE : les banques et l'Etat

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 20 Oct 2019, 04:12