Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Anne Hidalgo
Hier à 19:20 par Jean Ripleure

» La Dette de la France
Hier à 14:20 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Hier à 11:09 par Cousin Hubert

» Attentat(s) en France
Mer 16 Aoû 2017, 18:46 par Cousin Hubert

» Le fil de Mistinguette (3)
Dim 13 Aoû 2017, 09:38 par Caton l'Ancien

» ON REMPLACE ...
Sam 05 Aoû 2017, 15:23 par Etienne Charles

» Terrorisme islamiste
Mar 01 Aoû 2017, 11:13 par 007/**

» Pas-de-Calais
Mar 01 Aoû 2017, 02:12 par Cousin Hubert

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Jeu 27 Juil 2017, 09:11 par philiberte

Août 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    Le fil à couper le "beur": les caillassages en banlieue

    Partagez
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10448
    Age : 46
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Le fil à couper le "beur": les caillassages en banlieue

    Message par Cousin Hubert le Lun 03 Nov 2008, 23:41

    Promenez-vous dans une zup quelconque ou dans la rue d’une de vos cités préférées. Supposons que vous soyez subitement saisi d’une envie de “caillasser” un camion de pompier qui passe. Ou allez-vous trouvez des cailloux ? Il n’y a pas de cailloux dans les rues. Dans les pelouses et les jardins publics ? Mais les pierres sont enfouies… Un chantier ? Le chantier le plus proche est à quatre rues.

    Peut-être avez-vous en permanence une bêche dans votre sac à dos et vous commencez tout de suite à creuser. Ou vous êtes passé maître dans l’art d’arracher des morceaux de parpaing à mains nues. Au bout d’un bon quart d’heure de travail, vous avez récolté quelques pierres. Mais hélas, les pompiers sont partis.

    Plus vraisemblablement, vos envies ne sont pas subites mais préméditées. Vous avez consciencieusement amassé un stock de gros cailloux sur un chantier quelconque en prévision de votre révolte “subite” contre les autorités.

    Pas de chance, le car de CRS que vous avez envie de caillasser est garé dans la rue d’à coté. Vous vous dépêchez d’aller chercher vos 5 ou 10 kilos de cailloux dans votre cave à shit. Diable, c’est long. Zut, les CRS ont changé de rue. Il faut tout recommencer. Vous songez à acheter une brouette.

    Plus sûrement, vous avez entassé une réserve de grosses caillasses à des endroits stratégiques, vos émotions ne sont pas débordantes et votre haine est planifiée.

    En résumé, la plupart des “caillassages” , souvent présentés dans les médias comme des manifestations épidermiques de “jeunes” en révolte contre l’autorité, ne sont en rien dus à des soubresauts émotionnels. Ce sont des guet-apens prémédités, préparés et organisés méthodiquement. Et devraient être jugés comme tels.

    http://parisobs.nouvelobs.com/depeche/quatre-mineurs-deferes-apres-le-caillassage-de-policiers-a-melun,3647.html

    Voilà typiquement le genre d’observation lourde de sens qui n’est jamais faite dans les médias français.


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22860
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Le fil à couper le "beur": les caillassages en banlieue

    Message par Caton l'Ancien le Mar 04 Nov 2008, 10:36

    Très juste observation...
    Si, si, on a pensé à la préméditation... cela a été dit...
    Mais ceux qui l'ont dit sont des racistes d'extrême droite...


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10448
    Age : 46
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Le fil à couper le "beur": les caillassages en banlieue

    Message par Cousin Hubert le Dim 09 Nov 2008, 11:55

    « Mettre le feu, ça les amuse »

    Pourquoi des gamins de 13 ou 14 ans ont-ils mis le feu trois soirs de suite dans leur quartier ? « Des explications ? Mais ils n'en ont pas ! » répond sèchement un policier chargé de l'enquête.
    « Il n'y a aucune motivation particulière. D'après ce qu'ils ont raconté, c'est le plaisir de mettre le feu, de foutre le bordel dans le quartier. Ça fait venir la police et les pompiers, ça les amuse, disent-ils. Ils trouvent ça marrant. Ce sont de jeunes désœuvrés qui s'emm… pendant les vacances et que les parents* laissent traîner dehors tard le soir. »

    http://www.lunion.presse.fr/index.php/cms/13/article/204582/__Mettre_le_feu_ca_les_amuse__

    On est bien loin des explications tarabiscotées des cuistres sociologues patentés cajolés par les médias (Wolton entre autres) et autres crétins comme Bégaudeau:

    http://www.dailymotion.com/swf/k6lHYog5rUFmbtDbR7



    «Si on est dans la rue et qu’on brûle des voitures, d’une certaine manière, on fait preuve de puissance et on essaye de revendiquer une forme d’énergie. Et ça, ça n’est pas rien.»

    Cher Bégaudeau, si je lance dans ta gueule une bouteille remplie d’essence, enflammée, et que tu brûles vif, après d’atroces souffrances... Je comprends d’une certaine manière que "j’ai fait preuve de puissance et que j’ai essayé de revendiquer une certaine forme d’énergie et ça ce n’est pas rien…"

    Dois-je comprendre que si des gaulois vont foutre le feu à des mosquées, ce ne sera qu’une preuve d’énergie débordante? Fantastique!! je vais chercher le carburant…


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

    Invité
    Invité

    Re: Le fil à couper le "beur": les caillassages en banlieue

    Message par Invité le Dim 09 Nov 2008, 12:54

    A propos des enfants et de l'éducation voir le film "Mercredi, folle journée" de Pascal Thomas.

    Contenu sponsorisé

    Re: Le fil à couper le "beur": les caillassages en banlieue

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 19 Aoû 2017, 03:56