Qui est en ligne ?

Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» VRAIES NOUVELLES DU CLIMAT
Hier à 19:51 par FLANDRE

» La gauche fait-elle le lit de l'islamisme ?
Mar 18 Juil 2017, 06:48 par 007/**

» En cas de crise, les banques pourront...
Sam 15 Juil 2017, 23:26 par Cousin Hubert

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Jeu 13 Juil 2017, 19:32 par Cousin Hubert

» L'autre affaire
Jeu 13 Juil 2017, 08:45 par 007/**

» Le fil de Mistinguette (3)
Mer 12 Juil 2017, 16:12 par mistinguetteR

» On va tuer le "blanc"
Mar 11 Juil 2017, 20:52 par Cousin Hubert

» Gens du pillage, roms, gitans...
Lun 10 Juil 2017, 21:12 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Lun 10 Juil 2017, 16:18 par Etienne Charles

Juillet 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    le déclin

    Partagez
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    le déclin

    Message par silence le Dim 27 Juil 2008, 09:08

    http://www.lemonde.fr/culture/article/2008/07/25/des-sous-pulls-roses-a-avignon_1077250_3246.html

    Avignon est tombé bien bas.
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: le déclin

    Message par cilette le Dim 27 Juil 2008, 12:07

    silence a écrit:http://www.lemonde.fr/culture/article/2008/07/25/des-sous-pulls-roses-a-avignon_1077250_3246.html

    Avignon est tombé bien bas.
    "Mathilde Monnier reste fidèle à sa sobriété "...
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10389
    Age : 46
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: le déclin

    Message par Cousin Hubert le Dim 27 Juil 2008, 14:06

    "Tempérament extravagant, romantisme de roman de gare, ultra quotidienneté sans fards, la pose lymphatique dissimule une mélancolie rageuse comme en témoigne la chanson sur Marine Le Pen."

    Ces pseudo-artistes s'imaginent subversifs, indépendants, provocateurs, courageux et rebelles, mais dans les faits, ils n'attaquent que les cibles désignées par le politiquement correct, comme de bons petits soldats artistes soumis au système... C'est à dire, Le Pen, De Villiers, les cathos, la nation, la peine de mort aux USA, etc...

    Ben oui, il faut que les subventions tombent, pour remplir l'assiette de ces bobos artistes, si papa-maman ne sont pas là pour les prendre en charge... ils sont obligés donc, inconsciemment ou non, d'exécuter les ordres du système bien pensant...

    Une question... Ces bobos artistes vont-ils critiquer les intégristes de l'Islam, l'écologie dans les ex-pays de l'URSS, ou revendiquer les droits de l'homme (et de la femme) en Arabie Saoudite, Afghanistan, Pakistan, etc... revendiquer la démocratie en Corée du Nord, ou encore dénoncer les exécutions publiques dans certains pays islamistes... Ce sont des problèmes autrement plus sérieux qu'un discours de Marine à Hénin Beaumont... Non?

    Pas fous les bobos... Ils n'ont pas envie de risquer leur vie... d'autant plus que ces cibles ne sont pas jugées prioritaires dans l'indignation programmée par le système politico-journalistique...


    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: le déclin

    Message par cilette le Lun 28 Juil 2008, 11:03

    Oncle Germain a écrit:"Tempérament extravagant, romantisme de roman de gare, ultra quotidienneté sans fards, la pose lymphatique dissimule une mélancolie rageuse comme en témoigne la chanson sur Marine Le Pen."

    Ces pseudo-artistes s'imaginent subversifs, indépendants, provocateurs, courageux et rebelles, mais dans les faits, ils n'attaquent que les cibles désignées par le politiquement correct, comme de bons petits soldats artistes soumis au système... C'est à dire, Le Pen, De Villiers, les cathos, la nation, la peine de mort aux USA, etc...

    Ben oui, il faut que les subventions tombent, pour remplir l'assiette de ces bobos artistes, si papa-maman ne sont pas là pour les prendre en charge... ils sont obligés donc, inconsciemment ou non, d'exécuter les ordres du système bien pensant...

    Une question... Ces bobos artistes vont-ils critiquer les intégristes de l'Islam, l'écologie dans les ex-pays de l'URSS, ou revendiquer les droits de l'homme (et de la femme) en Arabie Saoudite, Afghanistan, Pakistan, etc... revendiquer la démocratie en Corée du Nord, ou encore dénoncer les exécutions publiques dans certains pays islamistes... Ce sont des problèmes autrement plus sérieux qu'un discours de Marine à Hénin Beaumont... Non?

    Pas fous les bobos... Ils n'ont pas envie de risquer leur vie... d'autant plus que ces cibles ne sont pas jugées prioritaires dans l'indignation programmée par le système politico-journalistique...
    Eh oui !!! Faut éviter les sujets qui fachent... Sad Embarassed
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21176
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: le déclin

    Message par moria le Mer 18 Juin 2014, 18:39

    Un article :


    Depuis le départ du général de Gaulle, il est clair qu’on a assisté à un long processus de destruction de la France.

    En cet anniversaire de l’appel du 18 Juin, je suis bien obligé d’avouer que je n’ai jamais été gaulliste pratiquant comme Chirac ou Juppé. Pourtant, depuis le départ du général de Gaulle, il est clair qu’on a assisté à un long processus de destruction de la France.
    Il avait réussi, avec l’aide du programme du Conseil national de la Résistance, à faire de la France la troisième puissance mondiale, un pays respecté, riche, industriel, encore agricole, un État souverain et une puissance militaire et nucléaire non négligeable, une nation encore fière de son histoire et de son rôle.

    Cet heureux temps n’est plus.

    La conjuration de Mai 68, aidée de l’argent et de l’intervention de l’étranger, déséquilibra le régime, le Général prenant une retraite olympienne et laissant ses successeurs pompidolien et giscardien brader l’héritage avec les mondialistes, les cabris de l’Europe et les socialistes.
    La France est devenue au fil des ans une colonie des fous de Bruxelles, une société inégalitaire, chaotique et antisociale, certainement pas un État de droit. Elle est dirigée par une oligarchie et une élite hostile et même haineuse. Il est maintenant interdit de faire beaucoup de choses, à commencer par penser ; et les millions de lois putréfiées ont remplacé les Dix Commandements.

    Pour de Gaulle, la France était la lumière du monde.
    Mais la destruction diplomatique est à l’ordre du jour, fait confirmé par le courageux Roland Dumas, qui voit la France de Juppé, Sarko ou bien Hollande se mettre aux ordres du Qatar et des oligarchies pétrolières, inciter au lynchage public de dirigeants, à l’atomisation de l’Iran, à l’extermination des chrétiens d’Orient. Sans oublier la guerre à la Russie.

    La disparition économique du pays, accélérée par le ministère américain de Lagarde (externalisation, en cinq ans, de 42 % de notre production, pas mal !), n’a pas non plus été démentie. On aurait pu garder notre industrie en faisant quelques efforts et ajustements comme les Allemands. Au lieu de cela, on nous a dit que nous étions nuls et l’on a tout saboté puis délocalisé, tout en faisant venir des dizaines de millions d’immigrés inutiles ou méprisants.

    La liquidation de la France se reflète enfin sur le plan moral et culturel.
    La culture française était encore prestigieuse sous de Gaulle, qu’elle fût de droite ou de gauche, d’ailleurs, car le Général avait compris qu’on peut avoir du talent en étant de droite comme en étant de gauche. Nos écrivains et conférenciers étaient reçus dans le monde entier, la nouvelle vague avait révolutionné le cinéma, notre musique se vendait partout, qu’il s’agît de Bécaud, de Piaf, de Dutilleux ou de Boulez.

    La France du Général, c’était justement ce qui pouvait résister à l’entropie terminale du monde dit moderne.
    C’était la France de la Résistance, pas celle de la collaboration avec la mondialisation apatride de ces temps irresponsables et méprisables.


    http://www.bvoltaire.fr/nicolasbonnal/declin-francais-depuis-gaulle,89796?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=5028c345c7-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-5028c345c7-20987221&mc_cid=5028c345c7&mc_eid=dd7113e940


    ou encore, "la course au désastre":



    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 17992
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: le déclin

    Message par philiberte le Mer 18 Juin 2014, 20:03

    ils ont oublié la loi de 73....


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 17992
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: le déclin

    Message par philiberte le Jeu 30 Oct 2014, 09:28

    29 octobre 2014 par Lambert Christian dans Politique avec 5 commentaires

    Fillon a déclaré, voici quelques années, alors qu’il était Premier ministre : « Je suis à la tête d’un pays en faillite. » Le moins que l’on puisse dire, c’est que, depuis, l’état de la France ne s’est pas amélioré. Il s’est, au contraire, considérablement dégradé.

    La gestion socialiste, appuyée par les syndicats (dont le plus puissant reste la CGT communiste), a aggravé la dette, le chômage, l’immigration, l’insécurité et le mensonge permanent.

    Voici donc un pays endetté de plus de 2 023 milliards d’euros – une dette qui augmente d’heure en heure, malgré la fiscalité la plus lourde du monde.

    Dès son élection en 2012, Hollande a fini d’assommer les Français par une ardoise de 60 milliards d’euros supplémentaires. Com­bien faut-il de feuilles d’impôts pour réunir une telle somme ? Et où vont ces 60 mil­liards ?

    En réalité, d’ailleurs, 15 milliards ne sont pas rentrés, parce qu’après avoir donné sa chemise, le brave Français ne peut plus rien donner. L’ISF rapporte chaque année 4 milliards d’euros et en fait fuir 10.

    Tous ceux qui le peuvent partent à l’étranger. 160 000 Français sont fixés en Suisse, 125 000 en Grande-Bretagne, 115 000 en Belgique, 29 000 au Luxembourg – toujours avec leur patrimoine.

    Après tant d’autres, le cimentier Lafarge vient de se délocaliser en Suisse.

    Les jeunes diplômés – dont 30 % sont au chômage, malgré les emplois « aidés » par le contribuable – ne pensent qu’à trouver un emploi ailleurs qu’en France : en Grande-Bretagne, aux États-Unis, en Chine…

    Ces jeunes qui cherchent dans l’anxiété font partie des 5,5 millions de demandeurs d’emploi que compte la France socialiste – 500 000 de plus qu’en 2012 – que dirige un apparatchik dont le comportement, l’incompétence et, paraît-il, l’indifférence joyeuse, sont une véritable insulte à la pauvreté qui accable tant de Français.

    Savez-vous que 30 % des titulaires de comptes bancaires – des millions de Français – sont dans le rouge à la fin du mois ? Savez-vous qu’après avoir payé impôts et taxes à répétition, un grand nombre de Français cachent leur angoisse – tout simplement par dignité ?

    C’est cela le bilan du PS, cette extraordinaire machine à sélectionner les plus mauvais qui a « réenchanté le rêve français » !

    Face à cela, on a 12 millions d’immigrés sous de multiples statuts, qui vont du clandestin (300 000 environ) aux Français multicolores, presque tous assurés à coups de milliards d’euros – y compris les Français à la double nationalité, innombrables en Afrique, grands profiteurs des multiples avantages que donne la nationalité française, carte Vitale en tête, plus le droit de vote socialiste !

    En 2013, 278 862 clandestins ont bénéficié de « l’aide médicale d’État », pour 744 millions d’euros payés par les contribuables !

    Je rappelle aussi qu’il arrive chaque année, en France, plus de 300 000 nouveaux immigrés. Ces temps-ci, le flux est surtout syrien, érythréen et somalien…

    Déjà, se trouvent en France quelque 6 millions de Maghrébins, 2 millions de personnes originaires d’Afrique subsaharienne, un million d’Orientaux (Syriens, Libanais, Afghans, Pakistanais…), un million de Chinois, des Indochinois et des Philippins par centaines de milliers et, bien sûr, des Roms, tous inexpulsables – Bruxelles y veille

    En 1945, l’ensemble des étrangers d’outre-mer fixés sur le sol métropolitain n’atteignait pas 100 000. Ils sont maintenant cent fois plus nombreux.

    Une majorité d’entre eux sont musulmans, dont certains cherchent à commettre des attentats meurtriers, évités jusqu’ici grâce à la vigilance des services spécialisés mobilisés jour et nuit. Ceux-ci ne font pas les 35 (25 !) heures et, pourtant, un jour ou l’autre, ils n’éviteront pas le pire.

    Projetez-vous en 2080 avec le même rythme d’immigration et un taux de fécondité de 1,9 chez les Français et de 4 chez les immigrés (qui bénéficient du droit du sol) et vous constaterez que la France comptera alors quelque 35 millions d’immigrés en majorité afro-maghrébins.

    Ce sera alors le pillage, probablement la guerre ethnique et la tiers-mondisation générale.

    Déjà, dans les écoles de certaines banlieues, des classes entières sont composées d’élèves africains qui, en 6e, ne savent parfois ni lire, ni écrire, ni compter, du moins en français. Que pourra-t-on en faire ? Des fonctionnaires !

    Fantasmes de déclinologue, diront certains. Mais alors, comment se fait-il que tous les observateurs étrangers s’accordent à dire que la France, mal gouvernée depuis tant d’années, part à la dérive ?

    À Bruxelles, on souligne que la France socialiste est incapable de se réformer.

    À la City de Londres – où, il est vrai, on n’a jamais éprouvé une grande sympathie pour les « guillotineurs » et les « mangeurs de grenouilles » –, on dit carrément : « La France est un pays sclérosé, sans espoir et déprimé. Si vous y avez des investissements, retirez-les vite… » (« Le Monde » du 6 octobre).

    D’ores et déjà, la France fait figure de pays sous-développé. Le salaire médian y est de 1 698 euros par mois. Il est, en Suisse, de 7 056 euros par mois. En Allemagne, au Luxembourg, aux États-Unis, il est également sensiblement plus élevé qu’en France. Mais, en France, on s’offre un parlement qui coûte aux contribuables 2 500 000 euros par jour – je dis bien par jour !

    C’est l’un des produits du système qui risque fort de se consolider en 2017, lorsque l’UMP fera appel au soutien socialo-communiste, dans un esprit de « rassemblement républicain », en proclamant : « Françaises, Français, nous allons réformer tous ensemble. Nous allons diminuer les impôts en les augmentant. Nous allons inviter les immigrés à regagner leur cher pays au printemps éternel. Nous allons garantir la liberté d’expression, à la condition qu’elle soit conforme aux “valeurs républicaines” qui sont les nôtres depuis 1793… »

    Je termine par un détail : mon pharmacien, dans le 16e arrondissement de Paris, a été braqué deux fois par des agresseurs armés « de type méditerranéen ».

    Vous voyez, je vous l’avais bien dit : Hollande a « réenchanté le rêve français » !


    http://www.les4verites.com/politique/la-france-pays-en-perdition?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+les4verites+%28les+4+v%C3%A9rit%C3%A9s%29

    Christian Lambert


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: le déclin

    Message par silence le Jeu 30 Oct 2014, 09:44

    La France est un pays plein d'analystes qui se rendent compte des différentes situations dangereuses pour le pays. La télévision est bourrée de programmes de gens qui se réunissent à analyser tout ce qui se passe et à les commenter è l'envers et à l'endroit. On se dit au début que c'est très encourageant d'entendre des gens qui sont conscients mais après un certain temps on remarque que rien ne se passe et qu'en fait ces analystes de tout bords éprouvent infiniment plus de plaisir à faire des débats à la télé qu'à trouver des solutions.
    C'est du moins la sensation que je ressens. A quoi servent donc les analyses quotidiennes si personne n'en tient compte surtout que le télé spectateur lambda oublie vite ce qu'il entend.
    Et tout continue comme d'habitude.
    avatar
    Cousin Hubert
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 10389
    Age : 46
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: le déclin

    Message par Cousin Hubert le Jeu 30 Oct 2014, 19:06

    silence a écrit: après un certain temps on remarque que rien ne se passe. Et tout continue comme d'habitude.

    Réponse ici:



    _________________
    La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

    Contenu sponsorisé

    Re: le déclin

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 24 Juil 2017, 14:43