Qui est en ligne ?

Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Economie en FRANCE
Hier à 19:59 par Cousin Hubert

» Epargne populaire
Hier à 01:29 par Cousin Hubert

» mariage gay
Dim 24 Sep 2017, 20:34 par Cousin Hubert

» Islamisation (2)
Sam 23 Sep 2017, 22:04 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Lun 18 Sep 2017, 07:46 par philiberte

» Droit au logement opposable: les faits!
Sam 16 Sep 2017, 22:03 par philiberte

» Bonjour
Sam 16 Sep 2017, 19:47 par Mitsahne

» Attentats
Ven 15 Sep 2017, 18:40 par Cousin Hubert

» vacances
Lun 11 Sep 2017, 15:20 par Etienne Charles

Septembre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    SNCF

    Partagez
    avatar
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10621
    Age : 118
    Date d'inscription : 17/02/2007

    Re: SNCF

    Message par Hibiscusez-moi le Lun 01 Fév 2010, 17:29

    cilette a écrit:Nous nous dirigeons vers un avenir difficile et pas rien que pour les retraités.

    C'est ce que je me dis tous les jours, Cilette. Non, en fait je me dis pire que cela.
    avatar
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10621
    Age : 118
    Date d'inscription : 17/02/2007

    Re: SNCF

    Message par Hibiscusez-moi le Lun 01 Fév 2010, 17:31

    Hibiscusez-moi a écrit:
    cilette a écrit:Nous nous dirigeons vers un avenir difficile et pas rien que pour les retraités.

    C'est ce que je me dis tous les jours, Cilette. Non, en fait je me dis pire que cela. Mais, pour moi ce n'est pas trop grave: je n'ai aucun descendant.
    avatar
    philiberte
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 18072
    Age : 68
    Localisation : duché de Nevers
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: SNCF

    Message par philiberte le Mar 02 Fév 2010, 11:44

    hibis, si vous voulez ajouter quelque chose à un message que vous venez d'envoyer, cliquez sur "modifier".


    _________________
    Mettez l'étiquette PS à un âne, et dans la Nièvre, il sera élu au premier tour (Montebourg)

    Dans la Nièvre, mettez l'étiquette "gauche" à une poubelle, elle est élue au premier tour (Moi)
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6082
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: SNCF

    Message par Mitsahne le Mar 02 Fév 2010, 17:45

    On parle toujours de la dette de la France qui est, en arrondi, de l'ordre de 1 500 milliards d'euros.
    En réalité, c'est beaucoup, beaucoup plus que cela !

    Il faut effectivement y ajouter la "provision" des retraites des fonctionnaires pour au moins un an puisque, comme je l'ai dit plus haut, les retraites (comme les salaires) sont payées sur le budget général.

    Il faut ajouter également le fameux "trou" de la sécurité sociale, qui, dans la présentation des comptes est toujours compté à part.

    Et puis, dans les provisions, il faudrait ajouter les énormes "cadeaux" que la France fait, par exemple, sous forme de remise de dettes à Haïti et à d'autres. L'Algérie fait partie des plus mauvais payeurs; quand ceux-ci ne payent pas, que fait-on ? on laisse traîner...
    Déjà que nous vendons à perte...

    La France, terre des arts, de l'invention, de la générosité, n'a jamais su compter.
    Nous avons des savants et des entrepreneurs de génie mais nous ne savons pas vendre nos produits. Quand nous les vendons, c'est sans tenir compte du prix de revient, rien que pour la gloire de dire que nous sommes les meilleurs. Et pour faire payer nos acheteurs, nous avons le geste de la grandeur : "...mais mon cher, nous ne saurions nous quereller pour si peu..."
    Nous avons gardé le sens louisquartorzième mais nous n'en avons plus les moyens.
    Les Français n'ont jamais été de bons commerçants; nous sommes dépassés par les Anglais, les Américains, les Allemands, les Israéliens, ils n'ont pas peur, eux, de parler gros sous. Souvenez-vous de Margaret Thatcher et son "je veux mon argent".

    Où en étais-je ? ah oui, la dette de l'Etat...


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22863
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: SNCF

    Message par Caton l'Ancien le Sam 25 Déc 2010, 21:43

    Un article intéressant de Michel de Poncins, notamment sur le nombre de passagers transportés...

    Tocqueville Magazine
    LE FLASH


    (A diffuser largement)
    LUNDI 20 DECEMBRE 2010

    PASSAGES A NIVEAU ET RUINE DE LA SNCF


    Résumé :
    Le terrible accident du 14 décembre 2010 et tous les accidents précédents ont un lien évident avec la ruine de la SNCF. Il est utile de cerner les causes multiples de cette ruine en particulier grâce aux rapports de la Cour des Comptes. La SNCF est un des nombreux mammouths qui paralysent
    l'économie française et auxquels un pouvoir « Libérateur »
    devrait s'attaquer avec résolution.


    LES ACCIDENTS

    De nouveau un terrible accident de
    passage à niveau. Le 14 décembre 2010 au passage de Jonches dans
    l'Yonne, un bus scolaire a été percuté par un TER. Plusieurs
    enfants ont été blessés. Ce passage à niveau était classé
    comme préoccupant parce qu'il y avait 15 000 passages de véhicules
    par jour.

    La SNCF est coutumière de ce type
    d'accidents. Il existe 15 100 carrefours où quotidiennement le
    trafic routier rencontre le trafic ferroviaire et en 2007 ils ont été
    l'occasion de 115 collisions avec 38 tués.

    La SNCF prétend nous consoler en
    remarquant que le nombre de collisions diminue grâce à ses
    efforts. En 1997 nous en étions à 184 accidents. Également le
    nombre de personnes tuées est en diminution puisqu'alors, nous en
    avions 51 par an !

    En 2008 après un épouvantable
    accident, François Fillon déclara « qu'il va falloir accélérer
    la suppression des passages à niveau qui sont encore trop nombreux
    en France ». Après les larmes et résolutions d'usage, les jeux
    politiciens ont repris de plus belle.

    Si la SNCF était une entreprise
    indépendante et rentable, comme elle devrait l’être, il y a très
    longtemps qu'elle aurait dégagé les moyens humains et financiers
    nécessaires pour résoudre rapidement ce problème, ne serait-ce que
    pour faire face aux risques juridiques qui pourraient inquiéter ses
    dirigeants.

    Mais c'est une entreprise publique et
    en ruine comme tous les dinosaures publics. On est donc bien obligé
    de lier dans les faits l’état calamiteux des passages à niveau
    avec la déroute financière de la SNCF.

    Simultanément un autre fait
    intervient ; au même moment se déroule le procès de l'assassinat dans
    un RER de la merveilleuse Anne-Lorraine Schmitt et d'étranges liens
    apparaissent. En effet, à l'occasion du procès, il se révèle que ce RER
    est très souvent vide et les jeunes femmes tremblent de peur
    en l'empruntant, certaines d'entre elles ayant fait des rencontres
    terrifiantes. La SNCF, entreprise publique, fait donc rouler des RER
    vides sans se soucier du reste. Voici parmi de multiples autres
    causes une des raisons de la ruine de la SNCF.

    SNCF ET RFF

    En évoquant cette ruine, il faut
    évidemment englober Réseau Ferré de France (RFF) tant les comptes
    sont imbriqués et obéissent au bon plaisir changeant des
    politiques.

    La Cour des Comptes a démontré que,
    la séparation entre SNCF et RFF s’est effectuée dans le plus
    complet désordre. Si les immobilisations ont bien été transférées
    à RFF, les dettes sont restées pour des raisons obscures dans le
    bilan de la SNCF avec en contrepartie une créance sur RFF : la
    clarté n’était pas au rendez-vous. Chacun pouvait espérer que
    les flux financiers seraient transparents entre les deux entités
    désormais séparées, or il n’en n’est rien.

    RFF reçoit la contribution que l'État
    versait auparavant déjà à la SNCF pour les charges
    d’infrastructure et l’on se demande devant cette information à
    quoi répondait en fait la création de la nouvelle entité !
    Elle reçoit aussi de la SNCF le produit des péages pour l’usage
    des réseaux.

    Mais la SNCF a gardé « l’entretien
    du réseau dont elle n’est plus propriétaire et le fonctionnement
    des installations techniques et de sécurité.» Elle verse
    donc une rémunération à RFF à ce sujet ; la Cour, avec son
    langage feutré habituel, remarque que ces échanges d’argent
    présentent « quelques lacunes. », ce qui en bonne
    comptabilité signifie que personne ne s’y retrouve. En fait,
    c’est l’illustration de la politique du « bon
    plaisir » qui aboutit à prendre des décisions un peu au hasard
    selon les intérêts très provisoires des politiques et pas du tout dans un
    vrai cadre contractuel : « La convention de gestion
    est imprécise et elle est imparfaitement appliquée. » Quant au
    tarif des péages versés à RFF, il est tout simplement fixé
    « selon la capacité contributive de la SNCF » : en
    d’autres termes, « Vous me devez de l’argent mais ce sera
    selon ce que vous pourrez payer ! »

    La conséquence sur le résultat net
    apparent de l’entreprise ferroviaire a, certes, été
    immédiate : dès 1997, le résultat est devenu positif, les
    pertes financières ayant été mises de coté comme elles le sont souvent dans une faillite. En 2008, tout continuait et la presse a prétendu que la
    SNCF gagnait de l’argent ! Les connaisseurs estiment que les
    recettes de la SNCF ne couvrent que la moitié de ses dépenses, le
    solde venant par divers canaux de subventions, qui se répercutent
    sur tous les comptes publics.

    LES TGV

    Venons en aux TGV. Il n'est certes pas
    question de dénigrer le plaisir que l'on goûte à emprunter ces
    magnifiques jouets et à contempler la beauté des paysages défilant
    à toute allure, à condition évidemment que le bijou ne vous
    abandonne pas en rase campagne sans vous informer de quoi que ce
    soit, ce qui arrive encore trop souvent !

    La Cour des Comptes, encore elle, nous
    a décrit la vérité comptable. Dans un des chapitres de ses
    rapports, la facture des TGV est visée très expressément comme
    étant à l'origine de la déroute financière : « Le lourd
    endettement de la SNCF induit principalement par les investissements
    considérables effectués pour construire et équiper les lignes
    nouvelles à grande vitesse. » Tout est dit dans cette simple
    phrase.

    Ces investissements ont-ils été rentables ? Le rapport en fait ne s’en occupe pas alors que c’est la vraie question ; s’ils avaient été rentables
    l’énormité de l’investissement aurait du conduire à des
    bénéfices considérables et à un redressement spectaculaire de
    l’exploitation ferroviaire en France. Les chiffres que le rapport
    donne montrent bien que l’endettement de l’ensemble SNCF plus
    Réseau Ferré de France (RFF) est sans limite et continue à être un vrai
    boulet financier pour l'entreprise ferroviaire et pour la
    nation entière par ricochet. Il en résulte donc bien que
    l’opération TGV dont les comptes ne seront jamais officiellement
    et réellement faits est un désastre.

    Mais, pire encore, dans cette fuite en
    avant si l'on ose dire, les nouveaux projets de TGV vont plomber
    l'endettement encore plus. La seule explication de cette fuite en
    avant est le caprice et les intérêts des Hommes de l'État, dont
    principalement les bien trop nombreux élus locaux qui tirent gloire
    et richesse des chimères qu’ils réalisent avec l’argent des
    autres. Partout, l’idéologie égalitaire aidant, les populations
    réclament « leur » TGV : Turin-Lyon, tunnel à
    travers les Pyrénées, TGV de l’Est et Marseille-Nice sont à
    l'ordre du jour, ceci sur fond d'endettement public en folie.

    En plus, la même SNCF maîtrise
    l'information par la manne publicitaire qu'elle déverse sur les
    médias. Ceux-ci prétendent que les TGV sont la vache à lait de
    l'entreprise. Ayant mis le passif de coté, elle garde le lait !
    LA RUINE AILLEURS

    Le même rapport signale d'autres
    aspects de la ruine « La SNCF souffre de faiblesses
    structurelles qui, aujourd’hui encore, affectent sa
    rentabilité. »
    On s’en doute à lire ailleurs les incroyables privilèges du
    personnel avec les multiples primes, les retraites fastueuses et les
    horaires élastiques avec grèves en permanence. Parmi ce personnel,
    les employés du TGV sont particulièrement gâtés. !

    Nous nous trouvons donc au final devant
    une chaine d'évènements dramatiques avec des tués dans les
    passages à niveau, la terreur dans des trains fantômes, mais aussi
    en arrière fond la ruine d'un dinosaure public, comme il en existe
    tant dans le paysage économique français.

    La conséquence est la paupérisation
    du pays que le pouvoir masque adroitement par de fausses
    statistiques. La réalité pourtant est là : chômage persistant,
    prospérité insolente des restos du cœur, quasi blocage des
    salaires même de beaucoup de cadres méritants ! Tout se tient ainsi
    dans ce désastre national, pendant que la classe politique solidaire
    toutes tendances confondues se contente de promettre de raser gratis
    en 2012.

    L'ISSUE EXISTE

    Rappelons, pour terminer et grâce à
    l'Ifrap, le chiffre du nombre de voyageurs transportés par agent dans
    diverses compagnies de chemin de fer : SNCF 4 847, Danemark 9231 et
    Japon 50 872 !

    Le mammouth SNCF est un des plus
    redoutables mammouths dont les Français sont obligés par la force
    publique de nourrir la voracité incroyable. Si un pouvoir
    « Libérateur » arrivait il y aurait néanmoins des
    issues dont au moins deux.

    Il faudrait supprimer une partie
    généralement peu évoquée du monopole de la SNCF. C'est elle en
    effet qui détient légalement le droit d'autoriser ou non le
    transport régulier de voyageurs par la route. L'effet de
    paupérisation est immense car de ce fait une quantité de personnes
    sont privées de transport à faible coût comme il en existe dans
    d'autres pays ; simultanément l'entreprise ferroviaire est
    encouragée à l'immobilisme ayant le droit légal de tuer la
    concurrence.

    Il faudrait nécessairement briser les
    syndicats comme Margaret Thatcher l'a fait avec des syndicats bien
    plus puissants que ceux que nous subissons abusivement ici. Rappelons
    en passant qu'un quarteron de chefs syndicalistes avec grèves à
    répétition des trains de banlieue mettent 10 millions de Français
    dans l'incertitude absolue pour savoir s'ils trouveront un train ou
    pas et à quelle heure : on imagine le désastre psychologique pour
    des personnes qui ont des activités à assurer.

    Un champ d'action immense est ouvert et
    c'est pourquoi l'on peut parler de la nécessité d'une vraie
    « Libération ».

    Michel de Poncins


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: SNCF

    Message par cilette le Dim 26 Déc 2010, 13:29

    Si nous arrivons à nous débarrasser de toutes ces sangsues, nous aurons fait un bon travail et, pour commencer, il faut supprimer toutes les subventions qui sont versées aux syndicats. S'ils devaient vivre de leurs revenus, il n'y aurait même pas de quoi payer le centième des syndicalistes et ils feraient grève pour que les employés se syndiquent tous afin de leur assurer un salaire et là, tout le monde ouvrirait les yeux.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21182
    Age : 116
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: SNCF

    Message par moria le Mar 28 Déc 2010, 11:47

    Faucon, yaka cilette...... Oui il faut retirer toutes ces subventions !

    oui mais il n'y a pas de volonté politique, pour çà.
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: SNCF

    Message par cilette le Mar 28 Déc 2010, 14:21

    moria a écrit:Faucon, yaka cilette...... Oui il faut retirer toutes ces subventions !

    oui mais il n'y a pas de volonté politique, pour çà.
    Et si on change de gouvernement, a-t-on une chance ?
    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: SNCF

    Message par Alex Terieur le Mar 28 Déc 2010, 16:38

    moria a écrit:Faucon, yaka cilette...... Oui il faut retirer toutes ces subventions !

    oui mais il n'y a pas de volonté politique, pour çà.
    moria : on ne peut qu'être d'accord avec votre première affirmation.

    Pour la seconde je serais plus réservé.
    Il y a bien une volonté politique... mais pour que tout reste en l'état.
    Pourquoi changeraient-ils un système qui les sert si bien ?

    cilette : Et si on change de gouvernement, a-t-on une chance ?

    Si vous me permettez, inversons votre question : Y a t-il une chance de changer ces gouvernements ?

    Une question que je me poserai à leur place : jusque quand ça va tenir.

    Au risque de soulever des interrogations, je vais souligner un paradoxe : nos meilleurs "alliés" du moment s'appellent Standard & Poors, Moody's et Fitch.
    Eux vont faire "leur boulot", et sans état d'âme.

    Le problème c'est qu'il va falloir des gens très compétents à droite (on parle de la vraie!)pour ne pas rater le coche, la fenêtre de tir va être très petite.

    Oh là là, je me demande parfois si je ne suis pas trop abscons dans mes élucubrations?








    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: SNCF

    Message par silence le Mar 28 Déc 2010, 17:08

    Vu les mentalités formatées que l'on croise au quotidien en France, même le meilleur président du monde n'y arrivera pas.
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22863
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: SNCF

    Message par Caton l'Ancien le Mar 28 Déc 2010, 18:28

    Alex Terieur a écrit:
    Au risque de soulever des interrogations, je vais souligner un paradoxe : nos meilleurs "alliés" du moment s'appellent Standard & Poors, Moody's et Fitch.
    Eux vont faire "leur boulot", et sans état d'âme.

    Le problème c'est qu'il va falloir des gens très compétents à droite (on parle de la vraie!)pour ne pas rater le coche, la fenêtre de tir va être très petite.

    Il y en a qui disent comme ça "les faits sont têtus".....
    Ces gens-là révèlent les faits.


    Alex Terieur a écrit:Oh là là, je me demande parfois si je ne suis pas trop abscons dans mes élucubrations?

    Mais non, mais non.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6082
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: SNCF

    Message par Mitsahne le Mar 28 Déc 2010, 18:37

    Vos "élucubrations" comme vous le dites nous sont extrêmement précieuses et vos exposés très clairs. Ce n'est pas toujours le cas des articles de journaux, même spécialisés.

    Merci de continuer si vous le voulez bien.


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: SNCF

    Message par Alex Terieur le Mer 29 Déc 2010, 00:06

    Mitsahne a écrit:Vos "élucubrations" comme vous le dites nous sont extrêmement précieuses et vos exposés très clairs. Ce n'est pas toujours le cas des articles de journaux, même spécialisés.

    Merci de continuer si vous le voulez bien.
    Merci. Je vous dois donc un aveu.
    Je trouve également les topos de beaucoup de "journaleux " pas clairs du tout. Ça donne souvent l'impression de "repompage" de l'un sur l'autre sans y avoir compris grand chose. Et on se retrouve parfois devant une bouillie de mots incompréhensibles.

    Aussi je vais souvent à la pêche un peu partout pour m'y retrouver (pas toujours d'ailleurs!!).

    Comme je m'oblige d'en faire la synthèse pour ma bonne compréhension, le travail étant fait, je me propose d'en faire profiter d'autres que cela peut éventuellement intéresser.
    Pas plus compliqué que ça.

    Ce n'est pas pour autant que je délivre la Vérité. A chacun ensuite d'en tirer profit ou non et de se forger à partir de ces matériaux ses propres conclusions.

    "Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement" disait Boileau ; entièrement d'accord, mais lorsqu'il affirme :
    "Et les mots pour le dire arrivent aisément"
    Je lui répondrais volontiers que je ne suis ni Boileau, ni Mitshane.
    Rendre relativement compréhensible certains sujets n'est pas si aisé que ça. Je remercie donc celles et ceux qui veulent bien me lire de leur indulgence.





    avatar
    Alex Terieur
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 5986
    Age : 70
    Localisation : off shore
    Loisirs : chevaux - attelage
    Date d'inscription : 11/10/2010

    Re: SNCF

    Message par Alex Terieur le Mar 01 Fév 2011, 19:10

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    2011-2011-2011

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    Les Français roulent pour l’état ou sont roulés par l’état ?

    A partir du 1er février 2011, Les tarifs des péages d’autoroutes augmentent en moyenne de 2,44% .

    Contractuellement, ils devraient être révisés uniquement de l’inflation annuelle qui à été de 1,55%. Alors ?

    Alors ? Et bien 0,32 % de cette augmentation représente la compensation de la hausse de la taxe d’aménagement du territoire (TAT). Décidée par le gouvernement dans son budget 2011, cette augmentation doit permettre de financer les lignes ferroviaires déficitaires.

    Ce prélèvement sur la route au profit du rail s'élève à 35 millions d'euros et ce sont les automobilistes qui en supporteront le coût.

    En clair pour les sociétés d’autoroutes, si les péages augmentent autant, le coupable est à chercher du côté de l'Etat et du déficit de la SNCF. (qui était de 1 milliard d’euros en 2009).

    Par contre les associations de consommateurs fustigent cette hausse des tarifs. Et le relèvement de la TAT n’est selon elle qu’un prétexte pour faire payer les automobilistes. «Le résultat net, réalisé annuellement par les sociétés d’autoroutes et supérieur à 1 milliard d’euros, (à comparer au déficit de la SNCF) leur permet» en outre «très largement de supporter cette augmentation de la TAT sans avoir à la répercuter».
    Ce n’est pas fini, la hausse des péages autoroutiers de 2012 sera encore augmentée de 0,17% supplémentaire pour compenser totalement cette «taxe d'aménagement du territoire» qui doit apporter assistance aux trains.


    Bon alors dites vous, puisque je finance le train avec ma voiture, je vais reprendre le train !

    Mauvaise idée !
    Côté rail, la SNCF a annoncé pour le 8 février une hausse moyenne de 2,85% des tarifs de ses trains à réservation (TGV, Téoz et Lunéa) en seconde classe, plein tarif. Quant aux premières classes, elles augmenteront de 3,2% en moyenne.

    Cette augmentation ne concerne pas les trains régionaux, dont les prix varient en juillet. Et elle est inférieure à ce que demandait la SNCF.

    Respirez, la SNCF demandait 5% en positivant on est encore gagnant à 2,85% .


    Pas d’augmentation d’impôts qu’il a dit NS..... Il ne s’est pas engagé sur les taxes.

    FLANDRE
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2152
    Age : 72
    Localisation : BASSE-NORMANDIE
    Loisirs : HERALDIQUE
    Date d'inscription : 15/12/2009

    SNCF

    Message par FLANDRE le Ven 07 Oct 2011, 20:32

    Un contrôleur de la SNCF se fait agresser et c’est pratiquement tous ses collègues qui se mettent en grève et emm...... des millions de Français qui travaillent.
    Imaginons qu’un boulanger se fasse agresser (c’est déjà arrivé) et que la France soit privée de pain. Il n’y a pas si longtemps, un agent de sécurité qui livrait un distributeur de billets a été tué. Ses collègues n’en ont pas profité pour se mettre en grève.

    Je considère de plus en plus, les agents de la SNCF, comme ceux d’Air-France comme de sinistres fainéants que nous sommes malheureusement bien obligés de supporter faute d'un gouvernement simplement honnête.
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: SNCF

    Message par silence le Sam 08 Oct 2011, 07:20

    D'accord avec vous!
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6082
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: SNCF

    Message par Mitsahne le Sam 08 Oct 2011, 18:30

    Les contrôleurs de la SNCF dépassent les bornes ! Une honte absolue ! J'espère que les voyageurs vont leur dire véhémentement ce qu'ils pensent...

    Entre nous, si le patron de la SNCF avait un peu de courage, il lui suffisait de décréter un état d'urgence et d'autoriser, exceptionnellement, les trains à circuler SANS les deux contrôleurs obligatoires ! Les métros et bus parisiens fonctionnent très bien chaque jour avec des millions d'usagers qui ne sont jamais (ou presque) contrôlés...

    Il y a là un abus de pouvoir syndicaliste que M. Peppy, patron de la SNCF, a mollement dénoncé à la télé avec tellement de circonlocutions que c'en était ridicule. Comme d'habitude, patrons, dirigeants, ministres et président minimisent les incidents, ne veulent pas faire de vagues et baissent leur pantalon devant les exigences des "masses travailleuses"...

    Abus du droit de grève, abus du droit de retrait, abus des droits de l'homme, abus du droit tout court...Il y a tellement d'abus de droits dans ce pays qu'on atteint les limites de la démocratie. Et j'en viens à souhaiter une main de fer qui rétablirait un peu de discipline. Nous sommes dans un délitement des moeurs qui tourne à la confusion générale : je cherche en vain un point positif dans notre vie de tous les jours, je n'en trouve pas.
    Si Poutine était français, je voterais tout de suite pour lui. C'est dire !...


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: SNCF

    Message par silence le Dim 09 Oct 2011, 03:08

    cheers
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: SNCF

    Message par silence le Sam 10 Déc 2011, 11:31

    Les usagers du train contraints de modifier leurs habitudes
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Et moi qui pensait que le client était roi et qu'il fallait s'adapter à ses besoins.
    Le monde à l'envers.

    "le client a toujours raison! mais pas ici monsieur, on est en France!"
    avatar
    Hibiscusez-moi
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 10621
    Age : 118
    Date d'inscription : 17/02/2007

    Re: SNCF

    Message par Hibiscusez-moi le Jeu 13 Aoû 2015, 12:25

    2015

    Monsieur guillaume pepy, tu ne veux pas m'embaucher aux mêmes conditions?

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    avatar
    007/**
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 2755
    Age : 64
    Localisation : Burgondi
    Date d'inscription : 18/07/2007

    La réinfosphère les emmerde ...

    Message par 007/** le Mer 14 Oct 2015, 07:42

    C'est une note de service interne de l'agence SNCF de Boulogne, bien embarrassante, qui circule sur les réseaux sociaux et suscite la confusion. Elle demande aux agents, si un groupe important de migrants se présente sans billets, de les laisser voyager sans réservation.
    La note interne de la SNCF de Boulogne explique que les migrants peuvent ne pas payer en cas d'afflux exceptionnel.
    « Dans le cadre de la crise migratoire a été mise en place une procédure exceptionnelle permettant de faire réaliser une réservation de places, pour un groupe, de préférence en 2de classe, peut-on lire. Il est nécessaire d'être en présence d'un groupe anormalement important d'individus voulant voyager sans titre de transport. »
    Initiative locale... ou pas ?
    Comment une note de service interne de Boulogne s'est-elle retrouvée sur les réseaux sociaux, et exploitée largement par l'extrême droite, notamment la députée FN Marion Maréchal Le Pen, qui s'indignait hier : « Les autres avant les nôtres : pour les migrants, le train, c'est gratuit ? »
    Nous avons contacté la SNCF pour vérifier, mais à la gare de Boulogne, le silence est de mise. Suite à ce refus, nous avons appelé la direction régionale à Lille. Se disant surprise et n'ayant pas connaissance de l'existence du document, la direction de la communication a pris le soin de vérifier avant de nous rappeler pour confirmer que « c'est bien une note interne qui émane de la SNCF de Boulogne ». Une simple initiative locale selon eux, en raison du contexte sur la Côte d'Opale.
    En réalité, il semblerait qu'il s'agisse d'une déclinaison locale d'une procédure nationale. En témoigne une note rendue publique par France TV sur son site hier soir. Sur tout le territoire, les contrôleurs peuvent attribuer à titre exceptionnel une « réservation à 0 € » aux migrants voyageant en groupe, afin d'éviter qu'ils troublent la sérénité des voyageurs « en circulant d'une voiture à l'autre ». Il s'agirait d'éviter toute entrave au trafic et des incidents en gare. Reste que cette « politique humanitaire » assumée (le porte-parole national de la SNCF évoquant même des voyageurs sans billet) suscite déjà remous et récupérations.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Ah ! Ah ! Récupérations ...sacrés mierdas ! Pour rappel:
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Contenu sponsorisé

    Re: SNCF

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 26 Sep 2017, 00:31