Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Anne Hidalgo
Hier à 19:20 par Jean Ripleure

» La Dette de la France
Hier à 14:20 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Hier à 11:09 par Cousin Hubert

» Attentat(s) en France
Mer 16 Aoû 2017, 18:46 par Cousin Hubert

» Le fil de Mistinguette (3)
Dim 13 Aoû 2017, 09:38 par Caton l'Ancien

» ON REMPLACE ...
Sam 05 Aoû 2017, 15:23 par Etienne Charles

» Terrorisme islamiste
Mar 01 Aoû 2017, 11:13 par 007/**

» Pas-de-Calais
Mar 01 Aoû 2017, 02:12 par Cousin Hubert

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Jeu 27 Juil 2017, 09:11 par philiberte

Août 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    Comme d'habitude

    Partagez
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Comme d'habitude

    Message par silence le Mar 01 Jan 2008, 12:24


    La nuit a été relativement calme, sans incidents notables, il y a eu très peu d'affrontements directs avec les forces de sécurité, tandis que dans les quartiers sensibles la tension a été nettement moins forte que les années précédentes"
    , a résumé un porte-parole de la direction générale de la police nationale (DGPN), mardi 1er janvier.


    Le nombre des véhicules brûlés était en régression à 6 heures : 372 véhicules avaient été incendiés, contre 397 l'année précédente, soit une baisse de 6,72 %. 273 véhicules ont été"volontairement" incendiés (– 12,78 % sur un an), les 99 autres ayant brûlé "par propagation".
    Le nombre des interpellations est stable : 259, contre 258 il y a un an. La DGPN fait état par ailleurs de quatre fonctionnaires de police "légèrement blessés" et souligne qu'"aucun dégât sur les biens immobiliers, tant privés que publics" n'a été observé.
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-994911@51-994915,0.html

    On continue à nous prendre pour des crétins.
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Comme d'habitude

    Message par Toby le Mar 01 Jan 2008, 12:33

    Tout va bien, dormez braves gens ! panique
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Comme d'habitude

    Message par silence le Mar 01 Jan 2008, 14:32

    Franchement, il faut être en France pour voir des choses comme ça! Et ce pays ose donner des leçons de civisme aux autres Quelle rigolade.

    Invité
    Invité

    Re: Comme d'habitude

    Message par Invité le Mar 01 Jan 2008, 23:20

    silence a écrit:Franchement, il faut être en France pour voir des choses comme ça! Et ce pays OSE donner des leçons de civisme aux autres Quelle rigolade.

    "Les cons, ça ose tout, c'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnait"

    C'est du Audiard pur jus, mais très aproximatif, pardonnez moi, et extrait il me semble des fameux si ce n'est fumeux "Tontons flingueurs"
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6072
    Age : 87
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Comme d'habitude

    Message par Mitsahne le Mer 02 Jan 2008, 09:43

    "Les tontons flingueurs" n'est peut-être pas le chef-d'oeuvre absolu du cinéma français, mais c'est celui que je regarderai pour la vingt-cinquième fois au moins, dans quelques jours, avec le même ravissement et la même joie.

    Je ne suis pas le seul. Mes petits-enfants aussi. On en connaît toutes les répliques par coeur et on les savoure avec le même plaisir. Je ne m'explique pas ce phénomène.


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22860
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Comme d'habitude

    Message par Caton l'Ancien le Mer 02 Jan 2008, 12:13

    Antirouille a écrit:
    "Les cons, ça ose tout, c'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnait"

    C'est du Audiard pur jus, mais très aproximatif, pardonnez moi, et extrait il me semble des fameux si ce n'est fumeux "Tontons flingueurs"

    Si je devais attribuer le pompon à quelqu'un, ce serait Daniel Conh Bandit, le bien nommé.
    Ce prétendu courageux révolutionnaire, qui nargue vingt CRS harnachés, en posant, rigolard, pour la postérité, ne courait pas le même risque que le type qui s'est posté devant un tank sur la place Tien An Men, ou les déportés à Auschwitz.

    Il est parmi les premiers a avoir affirmé qu'il était naturel que l'individu vivant dans une société oppressive se révolte et pratique la violence dans les rues. Il est ainsi logiquement, avec ses amis du même bord, le Grand Justificateur des violences actuelles dans les banlieues. Je l'en tiens pour personnellement responsable, avec ses sbires et ses acolytes.

    Il est un des initiateurs des "Evénements" de mai 68 qui sont en fait l'avènement de la société de consommation dans toute son ineptie destructrice et dans toute son oppression totalitaire.
    Faire sauter les verrous des valeurs de rigueur morale, intellectuelle, politique, sociale, économique, particulièrement incarnés par l'Eglise, du moins telle que je l'ai connue dans mon éducation familiale, et de tout autre organisme prônant les valeurs du travail (surtout le travail bien fait) et du respect d'autrui et de ses biens, était indispensable pour lui permettre de s'imposer et de jeter son emprise sur tout et tous.

    Les trotskistes et les staliniens du pcf avaient au moins raison sur un sujet : la nécessité de payer les traites du frigo et du lave-linge, voire de l'appartement, émoussent la combattivité, ou au moins la réactivité de la classe ouvrière...

    Daniel Conh Bandit est le meilleur allié de la mondialisation consumériste, dont les slogans explicites sont "vivre sans temps mort et jouir sans entrave" et "il est interdit d'interdire". Sans préciser que s'il est interdit d'interdire, il est aussi interdit d'interdire d'interdire. Une affaire étrange l'a d'ailleurs concerné, car il a déclaré à une émission de télévision qu'on ne pouvait imaginer le plaisir que l'on pouvait éprouver à se faire déboutonner par un enfant...
    C'est le Pontifex Maximus de la Société de Consommation.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    FoxRenard
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 2004
    Age : 61
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Comme d'habitude

    Message par FoxRenard le Mer 02 Jan 2008, 16:11

    Caton l'Ancien a écrit:C'est le Pontifex Maximus de la Société de Consommation.

    Et l'initiateur de la "culture" bobo !

    Invité
    Invité

    Re: Comme d'habitude

    Message par Invité le Jeu 03 Jan 2008, 00:01

    Mitsahne a écrit:"Les tontons flingueurs" n'est peut-être pas le chef-d'oeuvre absolu du cinéma français, mais c'est celui que je regarderai pour la vingt-cinquième fois au moins, dans quelques jours, avec le même ravissement et la même joie.

    Je ne suis pas le seul. Mes petits-enfants aussi. On en connaît toutes les répliques par coeur et on les savoure avec le même plaisir. Je ne m'explique pas ce phénomène.

    C'est peut-être ce qui fait son succès, cette France et ces Français qui refusent de se prendre trop au sérieux. Qui n'écrasent personne et qui lorsqu'ils se moquent commencent par eux-mêmes.

    Audiard mériterait qu'on le transfert au Panthéon, pour service rendu à la santé publique. On dit en effet familièrement que rire vaut un bifteck et vu le nombre d'individus de toutes générations que notre homme a déridé et donc nourri depuis qu'il a eu conscience de sa vocation messianique a certainement fait mieux que Cacolac (vous savez bien! Les petits flacons de lait chocolaté du vendredi soir).

    On peux rêver à ce que pourrait donner une collaboration fructueuse entre Victor, Alexandre et Michel : Les trois mousquetaires contre les misérables tontons flingueurs…Ou le contraire.
    avatar
    FoxRenard
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 2004
    Age : 61
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Comme d'habitude

    Message par FoxRenard le Jeu 03 Jan 2008, 00:20

    Mitsahne, excellent film que "Les tontons flingueurs" ! Je l'ai en DVD et je l'ai revu il y a 2 semaines...


    _________________
    "Jadis, les écrivains s'efforçaient d'arracher les gens à leur réalité, pour les mener dans un monde fictif. Aujourd'hui, ils doivent faire exactement le contraire."

    Laurent Obertone
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: Comme d'habitude

    Message par cilette le Ven 04 Jan 2008, 00:39

    Caton l'Ancien a écrit:
    Antirouille a écrit:
    "Les cons, ça ose tout, c'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnait"

    C'est du Audiard pur jus, mais très aproximatif, pardonnez moi, et extrait il me semble des fameux si ce n'est fumeux "Tontons flingueurs"

    Si je devais attribuer le pompon à quelqu'un, ce serait Daniel Conh Bandit, le bien nommé.
    Ce prétendu courageux révolutionnaire, qui nargue vingt CRS harnachés, en posant, rigolard, pour la postérité, ne courait pas le même risque que le type qui s'est posté devant un tank sur la place Tien An Men, ou les déportés à Auschwitz.

    Il est parmi les premiers a avoir affirmé qu'il était naturel que l'individu vivant dans une société oppressive se révolte et pratique la violence dans les rues. Il est ainsi logiquement, avec ses amis du même bord, le Grand Justificateur des violences actuelles dans les banlieues. Je l'en tiens pour personnellement responsable, avec ses sbires et ses acolytes.

    Il est un des initiateurs des "Evénements" de mai 68 qui sont en fait l'avènement de la société de consommation dans toute son ineptie destructrice et dans toute son oppression totalitaire.
    Faire sauter les verrous des valeurs de rigueur morale, intellectuelle, politique, sociale, économique, particulièrement incarnés par l'Eglise, du moins telle que je l'ai connue dans mon éducation familiale, et de tout autre organisme prônant les valeurs du travail (surtout le travail bien fait) et du respect d'autrui et de ses biens, était indispensable pour lui permettre de s'imposer et de jeter son emprise sur tout et tous.

    Les trotskistes et les staliniens du pcf avaient au moins raison sur un sujet : la nécessité de payer les traites du frigo et du lave-linge, voire de l'appartement, émoussent la combattivité, ou au moins la réactivité de la classe ouvrière...

    Daniel Conh Bandit est le meilleur allié de la mondialisation consumériste, dont les slogans explicites sont "vivre sans temps mort et jouir sans entrave" et "il est interdit d'interdire". Sans préciser que s'il est interdit d'interdire, il est aussi interdit d'interdire d'interdire. Une affaire étrange l'a d'ailleurs concerné, car il a déclaré à une émission de télévision qu'on ne pouvait imaginer le plaisir que l'on pouvait éprouver à se faire déboutonner par un enfant...
    C'est le Pontifex Maximus de la Société de Consommation.
    Il justifiait, par la même, le viol des enfants qui n'est, pour lui, que la recherche du plaisir puisque le viol donne du plaisir à l'enfant.

    Et on continue à encenser cet individu qui est devenu un représentant en Europe !
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Comme d'habitude

    Message par Scaramouche le Ven 04 Jan 2008, 14:16

    Et il a pissé médiatiquement sur la tombe du soldat inconnu..

    Il est vrai qu'on encense fait des films et étudie encore SADE alors... ??
    Il y a quelques années chez Pivot est venu un auteur du nom de "Mazreff " (ou quelque chose comme ça) qui a publiquement fait l'éloge de la pédophilie.. Qui s'en souvient ??
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Comme d'habitude

    Message par silence le Ven 04 Jan 2008, 14:56

    Scaramouche a écrit:Et il a pissé médiatiquement sur la tombe du soldat inconnu..

    Il est vrai qu'on encense fait des films et étudie encore SADE alors... ??
    Il y a quelques années chez Pivot est venu un auteur du nom de "Mazreff " (ou quelque chose comme ça) qui a publiquement fait l'éloge de la pédophilie.. Qui s'en souvient ??

    celui qui a reçu le prix médicis?

    je mettrai les jurés en tôle pour complicité et association de malfaiteurs.
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6072
    Age : 87
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Comme d'habitude

    Message par Mitsahne le Ven 04 Jan 2008, 20:05

    Il doit s'agir de Gabriel Matzneff, pédéraste notoire, se disant écrivain, d'origine russe et chrétien orthodoxe. Pédé mais aussi pédant (il affiche sa culture grecque/latine avec ostentation).
    Spécialité :diariste. Son "journal" ne fait que réciter son agenda où il raconte avec complaisance tous ses rendez-vous avec de très jeunes garçons et de très jeunes filles de moins de quinze ans (car il fonctionne à la voile et à la vapeur). Mais enveloppe ses turpitudes d'une certaine spritualité de bazar qui tendrait à faire croire que chaque fois qu'il baise il fait une offrande à Dieu.
    Il dit croire en beaucoup de choses mais surtout en lui et à son talent. S'il a reçu le prix Médicis, il doit confondre prix et TVA.
    C'est le genre de petite merde qu'on a envie de balayer au caniveau.


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Comme d'habitude

    Message par Toby le Sam 05 Jan 2008, 10:24

    Comment se fait-il qu'il ne soit pas sous les verrous ? Qui le protège ?


    Dernière édition par le Dim 06 Jan 2008, 10:23, édité 1 fois
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Comme d'habitude

    Message par silence le Sam 05 Jan 2008, 10:57

    certaine bien pensance le protège... la horde pedo et anti famille est puissante.
    Posez-vous la question... Qui a la main mise sur les médias?
    Nous vivons dans une société pourrie.
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6072
    Age : 87
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Comme d'habitude

    Message par Mitsahne le Sam 05 Jan 2008, 11:36

    Toby a écrit:Comment ce fait-il qu'il ne soit pas sous les verrous ? Qui le protège ?

    Il est protégé par l'intelligentzia gaucho-boboïste (Philippe Sollers en tête) qui couvre du mot ART toute action en marge des lois et du bon goût.

    Les "tags" ont été élevés à la notion d'art par Jack Lang. Pisser sur la tombe du Soldat Inconnu n'est que la répétition du geste de JP Sartre allant pisser sur la tombe de Chateaubriand. Le rapeur qui hurle sa haine en incitant les potes à crever les flics ne risque pratiquement rien. Exposer des excréments nature à un vernissage passe pour un acte de résistance. Un concerto pour perceuse à béton est le comble du raffinement auditif et l'on se pâme.

    La plus grande partie de "l'oeuvre" de Matzneff est consacrée à ses coucheries avec des mineur(e)s de moins de seize ans, acte puni par la loi même si le mineur est consentant. Mais quand c'est Matzneff qui le fait, on ne baise plus, Toby, on "atteint les couches de l'érosphère par la sublimation du geste créateur". C'est comme ça qu'ils causent, les "monsieur-trouduc", les boursoufflés de la fesse adoratrice, les hygiénistes de la couille qui "bout dans une urne trop pleine", tous ceux qui ont de la bouteille dans le pantalon et qui se croient obligés de donner à boire à tout le monde, le Matzneff que j'appelle le "chauve de fer" (contrepèterie !).

    J'en profite pour souligner que le mot "pédophile", étymologiquement, désigne quelqu'un qui aime les enfants, au sens noble du terme (prendre un enfant des ses bras, tenir un enfant par la main - voir chanson d'Yves Duteil - peut être de la pédophilie). En revanche, le mot "pédéraste" est celui qui aime les enfants au sens sexuel du terme. Les Matzneff et autres Cohn Bendit sont des pédérastes, mais la confusion est installée durablement...


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Comme d'habitude

    Message par Scaramouche le Sam 05 Jan 2008, 11:46

    Mitsahne a écrit:Il doit s'agir de Gabriel Matzneff, pédéraste notoire, se disant écrivain, d'origine russe et chrétien orthodoxe. Pédé mais aussi pédant (il affiche sa culture grecque/latine avec ostentation).
    Spécialité :diariste. Son "journal" ne fait que réciter son agenda où il raconte avec complaisance tous ses rendez-vous avec de très jeunes garçons et de très jeunes filles de moins de quinze ans (car il fonctionne à la voile et à la vapeur). Mais enveloppe ses turpitudes d'une certaine spritualité de bazar qui tendrait à faire croire que chaque fois qu'il baise il fait une offrande à Dieu.
    Il dit croire en beaucoup de choses mais surtout en lui et à son talent. S'il a reçu le prix Médicis, il doit confondre prix et TVA.
    C'est le genre de petite merde qu'on a envie de balayer au caniveau.


    Merci à Mitshahne c'est de ce triste personnage qu'il s'agit et dont mon inconscient refuse de se rappeler le nom mais non les méfaits ..
    Il avait eu l'audace de raconter sa vie dans le silence général chez Pivot , mais c'est de "l'art" lorsqu'il s'agit d'un tel personnage et si vous n'êtes pas d'accord c'est que vous êtes ringard, inculte, psycho-rigide et bêtement bourgeois.
    (Ce que je revendique pleinement.)
    avatar
    cilette
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 4185
    Age : 76
    Localisation : Lorraine
    Loisirs : musique - politique - cuisine - associations
    Date d'inscription : 15/02/2007

    Re: Comme d'habitude

    Message par cilette le Sam 05 Jan 2008, 12:22

    Scaramouche a écrit:
    Mitsahne a écrit:Il doit s'agir de Gabriel Matzneff, pédéraste notoire, se disant écrivain, d'origine russe et chrétien orthodoxe. Pédé mais aussi pédant (il affiche sa culture grecque/latine avec ostentation).
    Spécialité :diariste. Son "journal" ne fait que réciter son agenda où il raconte avec complaisance tous ses rendez-vous avec de très jeunes garçons et de très jeunes filles de moins de quinze ans (car il fonctionne à la voile et à la vapeur). Mais enveloppe ses turpitudes d'une certaine spritualité de bazar qui tendrait à faire croire que chaque fois qu'il baise il fait une offrande à Dieu.
    Il dit croire en beaucoup de choses mais surtout en lui et à son talent. S'il a reçu le prix Médicis, il doit confondre prix et TVA.
    C'est le genre de petite merde qu'on a envie de balayer au caniveau.


    Merci à Mitshahne c'est de ce triste personnage qu'il s'agit et dont mon inconscient refuse de se rappeler le nom mais non les méfaits ..
    Il avait eu l'audace de raconter sa vie dans le silence général chez Pivot , mais c'est de "l'art" lorsqu'il s'agit d'un tel personnage et si vous n'êtes pas d'accord c'est que vous êtes ringard, inculte, psycho-rigide et bêtement bourgeois.
    (Ce que je revendique pleinement.)
    Pas la peine de revendiquer tout ça... ce sont des hommes tellement peu "munis" qu'il leur faut quelque chose de très petit pour le pas s'y sentir perdus.
    avatar
    Toby
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6774
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Comme d'habitude

    Message par Toby le Sam 05 Jan 2008, 17:00

    Mitsahne a écrit:
    Toby a écrit:Comment se fait-il qu'il ne soit pas sous les verrous ? Qui le protège ?
    ...

    J'en profite pour souligner que le mot "pédophile", étymologiquement, désigne quelqu'un qui aime les enfants, au sens noble du terme (prendre un enfant des ses bras, tenir un enfant par la main - voir chanson d'Yves Duteil - peut être de la pédophilie). En revanche, le mot "pédéraste" est celui qui aime les enfants au sens sexuel du terme. Les Matzneff et autres Cohn Bendit sont des pédérastes, mais la confusion est installée durablement...


    Merci Mitsahne pour les informations sur ce dégénéré pédéraste. Quand va-t-on faire le ménage ?

    Pédophilie, encore un mot de la langue française qui a perdu son sens original, avec l'aide du dictionnaire Larousse.

    Contenu sponsorisé

    Re: Comme d'habitude

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 19 Aoû 2017, 03:58