Qui est en ligne ?

Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 1 Invisible et 5 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 08 Juil 2017, 12:11

Derniers sujets

» Les pépites sont terrorisées par les flics...
Aujourd'hui à 00:34 par Cousin Hubert

» Immigration: une richesse pour la France?
Hier à 22:08 par Cousin Hubert

» Crise : le moment décisif approche - Michel Drac
Jeu 12 Oct 2017, 23:33 par Cousin Hubert

» PARIS, Ville des Lumières.......
Lun 09 Oct 2017, 22:38 par Cousin Hubert

» Terrorisme islamiste
Jeu 05 Oct 2017, 01:59 par Cousin Hubert

» Attentats
Mar 03 Oct 2017, 20:01 par Mitsahne

» Numismatique
Dim 01 Oct 2017, 22:50 par Cousin Hubert

» Nouveaux membres
Dim 01 Oct 2017, 12:57 par Cousin Hubert

» LA DICTATURE EST EN MARCHE ET PERSONNE NE REAGIT !
Mer 27 Sep 2017, 22:04 par Jean Ripleure

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Navigation

Partenaires

forum gratuit
Tchat Blablaland

    Toucher le fond

    Partagez
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Toucher le fond

    Message par Scaramouche le Lun 17 Déc 2007, 15:03

    S'il s'avére comme l'ont annoncé des journalistes sur antenne (dont un rédacteur de l'Express) qu'il y a un mariage dans l'air concernant le "modèle" Carla Bruni (ex égérie de la gauche caviar et ancienne de Fabius) et notre président Sarkozy alors on peut dire qu'on "touche le fond" de la république pipole.

    Des photos ravissantes de la dame à poil sont en circulation et c'est sans animosité ni goût du scandale que les journalistes se sont exprimés sur le tempérament de la dame.
    De fait la manière dont "les futurs" se sont exhibés dans des lieux très fréquentés semblent apporter une confirmation.

    J'espère et souhaite une manoeuvre sarkozienne avec fausse nouvelle destinée à orienter l'opinion dans une autre direction que le fiasco Khadafi.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par moria le Lun 17 Déc 2007, 21:33

    Je comprends qu'il puisse agacer.
    Je lui demande de redresser la FRANCE.

    Le reste, je m'en fiche bien que j'aurais préféré une première dame plus....... "convenable", c'est vrai.

    Ce showbizz a décidement les dents longues.

    Notre Nicolas va se faire avaler.
    Pourvu qu'elle ne le tire pas trop sur la gauche
    Il parait que sur une scène (zenith ou autre) elle a fait état de ses désarccords avec la politique de N Sarkozy et les tests ADN.


    Peut être que les choses vont changer......
    On a déjà vu des retournements de veste.



    Dernière édition par le Mar 18 Déc 2007, 08:39, édité 1 fois
    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22867
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par Caton l'Ancien le Lun 17 Déc 2007, 22:03

    Pauvre homme.
    Il faudrait qu'il travaille 24 h sur 24 et qu'il soit chaste comme un moine est censé l'être.

    Il n'est pas encore marié, non ?
    Et les précédents présidents n'étaient pas des cénobites.
    Il y en a même un qui a fait entretenir son couple polygame par la République.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    longin
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1834
    Age : 57
    Localisation : Vichy
    Date d'inscription : 13/02/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par longin le Mar 18 Déc 2007, 11:49

    Sarkozy n’est pas très intelligent. Il a eu son bac L de justesse avec des notes minables, il a loupé l’examen de Sciences po malgré les énormes appuis dont il disposait déjà. Tout le monde s’accorde à dire qu’il est inculte.

    Il paraît évident qu’il est une marionnette. Aux mains de qui précisément, ça je l’ignore. Ceux qui le guident l’emmènent au bon endroit au bon moment avec les mots que les français ont envie d’entendre. Et le drame est bien là. Les français ont voté pour cet homme qui déteste l’âme française et sa nouvelle belette italienne le prouve. Il faut regarder Sarkozy pour voir apparaître les tares actuelles de ceux qui peuplent la France :

    - honte du passé : Sarko ne perd pas une occasion de rabaisser le passé de notre pays,
    - honte de leurs parents de leurs grands-parents et de leurs ancêtres qui étaient par conséquence des salauds,
    - perte de confiance dans les vertus de la race française : on élit un 0% de sang français
    - cet élu qui refuse de se mélanger avec une française va chercher ailleurs sa compagne dans d’autres pays,
    - mépris du peuple en annulant le « non » au référendum sur la constitution européenne,
    - mimétisme de la vie de Napoléon qui dira à la fin de sa vie qu’il n’était pas français et rendit la France plus petite qu’il ne l’avait reçue,
    - érection du métissage en valeur absolue et salvatrice de notre société. Le métissage sera bientôt (je ne sais pas comment) obligatoire,
    - islamisation progressive de la société par l’arrivée continue d’immigrés.

    Les exemples sont nombreux. Ces changements et ces attitudes les français les veulent. Un dirigeant qu’il soit tyran, monarque, président, dictateur est toujours issu de la volonté consciente ou inconsciente d’un peuple.
    L’intérêt est de comprendre pourquoi les français se détestent autant. Est-ce 2 siècles de propagande ininterrompue qui porte maintenant ses fruits ? Est-ce la perte de leur identité catholique qui les détruit ?
    avatar
    Scaramouche
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1898
    Date d'inscription : 07/04/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par Scaramouche le Mar 18 Déc 2007, 12:29

    Il conviendrait surtout qu'il tienne sa place et son rang qui est celui en charge de la "représentation" pour laquelle il a été élu.
    Le président de la république "oriente" et incline une politique, il ne la met pas en place.

    Pour ce travail il a Fillon et c'est une chance.

    Les autres présidents de droite comme de gauche n'étaient pas des saints et on s'en moque, mais officiellement la première dame ne faisait pas une politique pour laquelle républicainement elle n'avait pas été élue et elle tenait discrètement sa place de manière charitable si possible.
    (Avoir envoyé en mission diplomatique son ex et éluder le fait qu'elle puisse "rendre des comptes" est significatif du personnage et de ce qui nous attend)

    Dans le cas présent la Star(Kosy)mania avec ses pantalonnades prend un peu trop d'ampleur et en mélangeant les genres, ne suscite pas le respect. Voir Berlusconi.
    avatar
    longin
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1834
    Age : 57
    Localisation : Vichy
    Date d'inscription : 13/02/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par longin le Mar 18 Déc 2007, 13:29

    Scaramouche a écrit:Il conviendrait surtout qu'il tienne sa place et son rang qui est celui en charge de la "représentation" pour laquelle il a été élu.
    Le président de la république "oriente" et incline une politique, il ne la met pas en place.

    Pour ce travail il a Fillon et c'est une chance.

    Les autres présidents de droite comme de gauche n'étaient pas des saints et on s'en moque, mais officiellement la première dame ne faisait pas une politique pour laquelle républicainement elle n'avait pas été élue et elle tenait discrètement sa place de manière charitable si possible.
    (Avoir envoyé en mission diplomatique son ex et éluder le fait qu'elle puisse "rendre des comptes" est significatif du personnage et de ce qui nous attend)

    Dans le cas présent la Star(Kosy)mania avec ses pantalonnades prend un peu trop d'ampleur et en mélangeant les genres, ne suscite pas le respect. Voir Berlusconi.

    Tandis que ses grognards traversaient l'Europe le sabre à la main, Nalopéon la traversait la bite à la main. Sarko mime Napoléon en tous points. Il épousera bientôt une fin de noblesse fatiguée et perverse d'Europe centrale.

    Invité
    Invité

    Re: Toucher le fond

    Message par Invité le Mar 18 Déc 2007, 13:56

    Franchement, avec toutes ces réactions, je me demande si vous n'êtes pas jaloux !

    Quand je pense que la Mitterrand a mis le pays en émoi pour faire libérer de Cuba il me semble, un de ses amants, Régis Debré alors emprisonné ! Quand je pense qu'elle allait en opposition avec les actes de son mari président allant jusqu'a créer des problèmes ! Quand je pense que l'ex femme de Le Pen avait posé nu....Quand je pense aux frasques de Chirac qu'on n'avait pas réussi à trouver en pleine nuit lors de la mort de Diana ! Bref quand je pense à la vie, la double, vie, les maîtresses de Mitterrand, dont une célèbre écrivain qu'il avait fallu rapratrier d'urgence en France parce qu'elle s'étouffait litteralement au Mexique !

    Je me dis, c'est donc cela, " la place et le rang" d'un président !

    Sarkozy est un homme qui vit avec son temps dans la transparence. Mais finalement, je me demande si les Français sont capables d'accepter cette transparence et s'il ne vaut pas mieux faire comme Mitterrand qui classait tout "secret d'Etat" y compris sa fille adultérine ! Là les Français étaient heureux, ils payaient et se taisaient, et ils apprenaient les choses beaucoup plus tard.......



    tlangue1
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par silence le Mar 18 Déc 2007, 14:14

    sympa votre avatar Quniaika

    Invité
    Invité

    Re: Toucher le fond

    Message par Invité le Mar 18 Déc 2007, 14:19

    silence a écrit:sympa votre avatar Quniaika


    Merci, j'ai trouvé la jeune fille très classe..

    santa Laughing
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6086
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par Mitsahne le Mar 18 Déc 2007, 16:41

    quniaika a écrit:Franchement, avec toutes ces réactions, je me demande si vous n'êtes pas jaloux !

    Quand je pense que la Mitterrand a mis le pays en émoi pour faire libérer de Cuba il me semble, un de ses amants, Régis Debré alors emprisonné ! Quand je pense qu'elle allait en opposition avec les actes de son mari président allant jusqu'a créer des problèmes ! Quand je pense que l'ex femme de Le Pen avait posé nu....Quand je pense aux frasques de Chirac qu'on n'avait pas réussi à trouver en pleine nuit lors de la mort de Diana ! Bref quand je pense à la vie, la double, vie, les maîtresses de Mitterrand, dont une célèbre écrivain qu'il avait fallu rapratrier d'urgence en France parce qu'elle s'étouffait litteralement au Mexique !

    Je me dis, c'est donc cela, " la place et le rang" d'un président !

    Sarkozy est un homme qui vit avec son temps dans la transparence. Mais finalement, je me demande si les Français sont capables d'accepter cette transparence et s'il ne vaut pas mieux faire comme Mitterrand qui classait tout "secret d'Etat" y compris sa fille adultérine ! Là les Français étaient heureux, ils payaient et se taisaient, et ils apprenaient les choses beaucoup plus tard.......



    tlangue1

    Je suis de votre avis, qunaika, et je me fiche totalement de savoir avec qui Nicolas fait joujou dans son temps libre.
    L'équilibre sexuel est important et plus encore pour un homme de son âge et avec autant de responsabilités.

    Mitterand s'est conduit odieusement vis-à-vis de la République qui a payé chèrement "l'élevage" de Mazarine.
    Chirac est appelé "cinq minutes douche comprise" mais si il y en a qui aiment çà...
    Très peu d'hommes politiques mariés peuvent se vanter de n'avoir jamais batifolé ailleurs que dans la chambre conjugale.
    Et quand on est célibataire, pourquoi se priverait-on de goûter à tous les pots de confiture ? Il n'a pas de diabète, que je sache...


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par moria le Mar 18 Déc 2007, 16:45

    Oui vous êtes très jolie :-) et vous me faites du bien par vos propos.

    J'aime la transparence, la vérité.
    J'en ai même parlé ici sur une autre rubrique.
    Mais vérité ne veut pas forcément entrainer consensus.

    Je suis très satisfaite que N Sarkozy parle avec transparence mais je dois vieillir..... : le clinquant du showbizz en première dame de France, c'est comme une femme "sapin de noël" : çà ne peut durer que le temps d'un éclat.

    L'Italie nous apprend que ce devrait être sérieux et qu'ils se sont promenés dans les allées de Versailles ce WE avec
    maman Bruni.

    Tout cela me laisse dubitative ....
    j'espèrais que clara ne soit qu'une passade : cette nana ne fait pas sérieux.
    Avez-vous déjà compté le nombre de ses galants ?

    jalouse ?
    non, je n'ai pas les moyens.


    Je veux parler ici d'autre chose plus solide.
    avatar
    silence
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22007
    Age : 103
    Localisation : Bretagne
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par silence le Mar 18 Déc 2007, 17:30

    Les journalistes n'ont vraiment pas beaucoup d'imagination. Il y a surement des choses plus importantes que les commérages sur la vie privée des gens. Lamentable.

    Mais d'un autre coté un président n'est pas monsieur tout le monde, il se doit d'être prudent sinon il fait l'objet de la rigolade populaire et de la rigolade au manque de respect, il y a une courte distance. Et quand on inspire plus le respect, tout est perdu.
    Mais bien sur il semble que de part et d'autre la notion de respect est devenue très floue.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par moria le Mar 18 Déc 2007, 17:45

    silence a écrit:.../....
    Mais d'un autre coté un président n'est pas monsieur tout le monde, il se doit d'être prudent sinon il fait l'objet de la rigolade populaire et de la rigolade au manque de respect, il y a une courte distance. Et quand on inspire plus le respect, tout est perdu.
    Mais bien sur il semble que de part et d'autre la notion de respect est devenue très floue.

    vous tombez à pic, silence.
    voici ce que je viens de trouver :



    Sarkozy est-il président de la République ?


    Nous le savons donc depuis hier soir, Nicolas Sarkozy et Carla Bruni ont une
    relation amoureuse. Pas de mystère, pas de cachotteries, ils s’affichent ensemble au parc Disneyland de Marne-la-Vallée. Mais est-ce une bonne nouvelle pour la démocratie française?





    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Autant vous le dire tout de suite, je me moque éperdument de savoir qui
    est la personne que fréquente Nicolas Sarkozy. Je me moque tout aussi
    éperdument de savoir s’ils vont ensemble au parc Disneyland, à la fête
    à Neuneu, à l’opéra, au bal ou s’ils font gouzi gouzi dans une auberge
    de la côte normande. La vie privée de cet homme ne me regarde pas.

    Mais il se trouve qu’il exerce en ce moment, et pour encore plus de 4 ans,
    les fonctions éminentes de président de la République. Le magistère
    suprême lui donne beaucoup de pouvoirs. Mais il implique aussi
    certaines responsabilités et, disons-le franchement, certaines
    restrictions sur la vie de l’homme. En particulier, il doit faire
    attention à ce que sa vie privée n’interfère pas trop avec l’exercice
    de son mandat.
    De tout temps, les hommes de pouvoirs ont eu une vie privée, et c’est un truisme de rappeler ce fait. Cette vie privée a parfois été mouvementée, compliquée, multiple même.

    Mais jusqu’à présent, cette même vie privée faisait l’objet d’une discrétion
    relative, et était pour le moins gérée dans un cadre politique. Il semblerait que depuis hier soir, la politique s’éloigne.
    Car enfin, comment apprenons-nous l’idylle ?
    Par un communiqué de l’Elysée ? Une dépêche AFP émanant de la présidence fleurant bon la
    langue de bois ? A-t-on vu le porte-parole, M. Martinon, venir annoncer la nouvelle devant les caméras ?
    Que nenni, c’est la presse de ragots qui se charge de l’info.
    Si l’Express nous en livre un avant-goût, c’est bien les titres phares de cette presse trash qui va nous délivrer la sacro-sainte photo : Point de Vue, Closer, Gala.

    Nous sommes là en présence d’une dérive inquiétante du système politique
    français. L’homme qui exerce la fonction suprême, le représentant de la
    France aux yeux du monde s’affiche dans la presse de caniveau comme une
    vulgaire starlette. Et les photos ne sont même pas volées ! Non non,
    mesdames et messieurs, c’est en toute connaissance de cause que Nicolas
    Sarkosy s’est prêté au jeu.
    Quelle sera la prochaine étape ?
    Car, n’en doutez pas, il y aura des suites. Va-t-on faire de la présidence Sarkozy un feuilleton de telenovelas ?
    Va-t-on voir le président de la République devenir un simple rouage de l’énorme
    machine pipolo-médiatique ? A quand Sarko à la Starac ? Et tant qu’on y est, pourquoi ne pas organiser la prochaine élection présidentielle sur TF1 avec vote SMS ?
    (4,25 € le SMS plus le coût d’envoi du SMS.)

    Quel est notre intérêt dans cette histoire ? Car nous sommes légitimes pour
    nous poser cette question.
    Nous avons élu un homme pour qu’il exerce le pouvoir en notre nom.
    Pouvoir énorme, jusqu’au feu nucléaire, le cas échéant.
    A-t-on confié ce magistère à un homme qui voit sa vie comme un roman-photo ?
    Où vont ses priorités ?

    Je crains fort que la société française ne mette du temps à mesurer les risques que
    cela fait courir à notre système démocratique. En effet, la démocratie
    est le seul régime politique dans lequel les histoires de coeur du chef
    de l’Etat n’ont pas d’incidences politiques.
    Dans tous les autres, et tout particulièrement en monarchie ou en autocratie,
    la compagne du chef de l’Etat est l’objet de supputations, de calculs politiques, de
    batailles diplomatiques.
    Le roi épousera-t-il une princesse Habsbourg ?
    Une Allemande ?


    Nous n’en sommes pas encore au point où le couple présidentiel
    détient les clés de la succession au pouvoir. C’est la loi démocratique.
    Mais nous venons, par l’irruption de la presse trash dans
    les plus hautes sphères politiques, de franchir un pas fâcheux.
    Je n’aimerais pas que de fâcheux nous passions à dangereux.

    Et j’aimerais que Nicolas Sarkozy, l’homme, se souvienne de Nicolas Sarkozy, le
    président de la République.


    Et du fait que, pour quelques années encore, il ne peut pas être une star des médias.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    Mitsahne
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 6086
    Age : 88
    Localisation : altoséquanais
    Date d'inscription : 12/02/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par Mitsahne le Mar 18 Déc 2007, 18:18

    Désolé, mais il n'y a pas de quoi fouetter un chat ! Je trouve au contraire que NS a fort bien fait de ne pas annoncer quoi que ce soit par une déclaration officielle : ce n'est pour l'instant qu'une liaison. Elle a donc sa place dans les journaux spécialisés que NS a laissés faire sans y attacher plus d'importance et c'est très bien ainsi.

    On n'en est pas encore à la première dame de France ! Et si, par hasard, elle devait le devenir, celle-ci n'est pas plus mal qu'une autre et je me fiche de savoir de qui elle a été l'égérie dans le passé.

    Ne soyons pas hypocites à la manière de ce sketch où des commentateurs sportifs ne cessent de parler des affaires intimes des joueurs en ajoutant à chaque fois : "mais cela ne nous regarde pas !".


    _________________
    Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.
    (Alexandre Vialatte).
    [i]Heureux soient les fêlés car ils pourront laisser passer la lumière !

    (Michel Audiard)
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par moria le Mar 18 Déc 2007, 18:51

    Il n'est pas question de jouer les faux-culs ni de fouetter une pauvre bête.

    Perso, çà m'interesse de savoir que mon Président est heureux en amour.

    Seulement, devenir première dame n'est pas donné à tout le monde et ce n'est pas sûr que ce ne soit qu'une "liaison".

    """Selon le même site, Nicolas Sarkozy et Carla Bruni avaient été aperçus,
    quelques jours plus tôt, se promenant dans le parc du château de
    Versailles, "avec la mère turinoise de l’ex-mannequin, Marysa Borini"."""

    Même les Italiens s'en mêlent : http://www.lexpress.fr/info/quotidien/actu.asp?id=462975



    Rien de me gêne si ce n'est que cette belle, jeune, riche gocho-bobo pourrait tourner la tête de notre Président à lui faire oublier son programme pour SA VRAIE MAITRESSE, LA FRANCE.


    Je vous rappelle les différents amants de la belle Carla ...jusqu'à Fabius, ai-je appris cet après midi, sur le Figaro, et surtout les déboires de Justine Henry-Lévy qui fut quittée par son mari pour le beau mannequin.

    "Rien de grave
    " fut le titre du livre qu'elle tira de son malheur.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par moria le Mar 18 Déc 2007, 18:57

    avatar
    Caton l'Ancien
    Jeroboam
    Jeroboam

    Nombre de messages : 22867
    Date d'inscription : 14/02/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par Caton l'Ancien le Mar 18 Déc 2007, 19:14

    Tant que Carla Bruni n'est qu'un passe-temps hygiénique, ça ne me concerne pas.
    Si elle devient 1ère Dame de France, ça commence à me gêner.
    Elle ne représente pas mon idéal féminin et je n'aurais pas voté pour un type qui aurait une telle épouse.
    Ca ne me convient pas d'être d'une certaine façon représentée par une greluche sur laquelle seul le train ne serait pas passé.

    Et plus encore, c'est une bobo caviar jet set, atteinte du syndrome de Stockholm, puisque son père s'est enfui d'Italie où il était menacé par les brigades rouges, et elle est entichée de gauchisme.

    Pardon de faire de la psychanalyse à trois sous, mais elle ne va pas bien "dans la tête", cette pauvre fille décalée... Elle ne s'accepte pas, ni elle , ni sa famille, et par haine ou au moins honte d'elle(s), elle se vautre avec tout ce qu'elle rencontre, et se fait la thuriféraire de ses ennemis de classe... pitoyable.

    Si elle se met à avoir de l'influence sur lui, déjà qu'il y avait lieu de se poser des questions...
    Au moins, on ne s'en posera plus.


    _________________
    Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. Bossuet
    Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. Voltaire
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par moria le Mar 18 Déc 2007, 19:18

    moria a écrit:Il n'est pas question de jouer les faux-culs ni de fouetter une pauvre bête.

    Perso, çà m'interesse de savoir que mon Président est heureux en amour.

    Seulement, devenir première dame n'est pas donné à tout le monde et ce n'est pas sûr que ce ne soit qu'une "liaison".

    """Selon le même site, Nicolas Sarkozy et Carla Bruni avaient été aperçus,
    quelques jours plus tôt, se promenant dans le parc du château de
    Versailles, "avec la mère turinoise de l’ex-mannequin, Marysa Borini"."""

    Même les Italiens s'en mêlent : http://www.lexpress.fr/info/quotidien/actu.asp?id=462975



    Rien de me gêne si ce n'est que cette belle, jeune, riche gocho-bobo pourrait tourner la tête de notre Président à lui faire oublier son programme pour SA VRAIE MAITRESSE, LA FRANCE.


    Je vous rappelle les différents amants de la belle Carla ...jusqu'à Fabius, ai-je appris cet après midi, sur le Figaro, et surtout les déboires de Justine Henry-Lévy qui fut quittée par son mari pour le beau mannequin.

    "Rien de grave
    " fut le titre du livre qu'elle tira de son malheur.

    http://www.evene.fr/livres/livre/justine-levy-rien-de-grave-10742.php

    'Rien de grave', c'est le récit de la peine d'une jeune femme que son mari quitte pour une autre. Sous les pseudonymes de Louise, d'Adrien et de Paola, Justine Lévy raconte l'histoire de sa rupture avec Raphaël, épris de Carla Bruni.
    Pour exorciser la peine de cette rupture vécue comme une trahison,
    Justine Lévy livre un roman très personnel où elle raconte sa
    dépendance aux amphétamines, la mort se sa grand-mère qui l'a élevée et
    le soutien de son père.

    Une histoire comme tant d'autres, en quelque sorte !
    voir les commentaires


    ""
    Chaque histoire est le brouillon de la prochaine."""
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par moria le Mar 18 Déc 2007, 19:20

    Je suis de votre avis, Caton.
    Attendons mais vous savez (voir vidéo plus haut) que l'éditorialiste de l'Express (Barbier) semble bien au courant et le voilà qu'il nous parle du rôle de Carla à l'elysée !

    s'il en parle.....................
    avatar
    longin
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1834
    Age : 57
    Localisation : Vichy
    Date d'inscription : 13/02/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par longin le Mar 18 Déc 2007, 20:03

    On peut diviser les français en deux : ceux que ça ne gene pas d'être représenté pas une femme de petite vertu et d'autres qui ne le supportent pas.

    Il parait qu'elle s'est faite Laurent Fabius. D'après les gazettes on a affaire à une grosse baiseuse. Il n'a vraiment aucune classe le hongrois. Elle non plus.

    Invité
    Invité

    Re: Toucher le fond

    Message par Invité le Mer 19 Déc 2007, 08:11

    Décidément Mitsahne, malgrè votre âge respectable vous êtes très jeune et très libre d'esprit. Je partage totalement votre opinion. Les gens disent que cela ne les interesse pas, mais les ventes des magazines font des cartons de vente avec ce genre de nouvelles.

    De plus je préfère largement un homme qui assume ses frasques, plutôt qu'un autre qui les cache, ment et fait payer le prix de ses cachotteries par le peuple ! Les Français se sont toujours interessés aux amours de leurs souverains.....je me rappelle une anecdote au sujet de Louis XVI qui ne pouvant remplir son devoir conjugal au début avec Marie-Antoinette pour cause de petit problème mécanique, dirons- nous, faisait gloser tout le peuple...."y peut pas, il a pas pu cette nuit", bref le peuple a toujours été grivois ! Lire à ce sujet les excellents livres de Guy Breton "Histoires d'amours de l'histoire de France".

    Alors, laissons Sarkozy et son idylle, la République ne va pas s'effondrer, parcequ'il va se marier, ou qu'il va rompre et s'en prendre une autre, je vous assure, moi qui ai un Prince comme souverain et qui en suis fière, sa vie privée ne l'empêche pas de gouverner. J'ai été choquée d'entendre Duhamel dire sur RTL hier, il ne faudrait pas que Sarkozy se "grimaldise".....Que sont tous ces pedants péteux pour oser critiquer d'autres personnes de la sorte ?! Pour qui se prennent les Français ?!


    Mon Oeil !
    avatar
    longin
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1834
    Age : 57
    Localisation : Vichy
    Date d'inscription : 13/02/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par longin le Mer 19 Déc 2007, 08:24

    Sarko ira passer Noël en Egypte, dans un pays où le 25 décembre ne représente absolument rien. Dans un pays musulman qui assassine les chrétiens. Il va en Egypte avec sa conquète. Il y a qlqes années un petit corse y allait pour en faire la conquète. Cet anti-français s'était à cette occasion converti à l'islam. Je suis persuadé que Sarko prononcera 3 fois la phrase et se convertira en secret. Bien sur ce sera une conversion de circonstance.
    Qui est son Barras ?
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par moria le Mer 19 Déc 2007, 08:35

    Bonjour Quinaika

    Certes, certes..... vie privée ect....
    je suis ringarde et je veux bien l'accepter si je dis que la première maitresse de N.Sarkozy c'est la France à qui il doit travail et respect.
    Vous allez me répondre que l'un n'empêche pas l'autre mais peut être que si !

    Je n'achète pas les journaux people mais je reste attentive à ce que fait notre Président.

    Or avec une telle si belle, intelligente,riche gocho-bobo, le danger est que notre Président se laisse divertir et surtout que son programme ne soit plus appliqué.
    Il y a déjà eu des entorses aux propos de campagne, je crois toujours à la politique des petits pas mais je n'ai pas confiance en cette femme, comme je n'avais pas confiance en Cécilia.
    Ces nanas du showbiz qui jettent leur dévolu sur des hommes célèbres....... et politiques de surcroît ....

    Perso, j'ai tout dit de ce que je ressens de cette "liaison" !
    Hier encore, il gardait son alliance : ne serait-ce pas çà, "être faux-cul" ?

    Je suis déçue de son choix mais c'est le sien. Apparemment, il aime être "comparé" !!!

    Je lui demande simplement de travailler à redresser la FRANCE.

    Voici quelques réactions des journaux, pas vraiment people.
    (je n'ai pas encore lu les réactions du Fig)

    Le couple Sarkozy-Bruni à la Une de la presse
    NOUVELOBS.COM | 18.12.2007 | 18:27
    Les commentaires de la presse sur les photos montrant Nicolas Sarkozy aux côtés de l'ancienne top-model Carla Bruni.


    L'HUMANITE
    Patrick Apel-Muller


    "Souvent Sarkozy varie, bien fol qui s'y fie. Il l'avait promis, juré,
    craché: il n'étalerait plus jamais sa vie privée. Mais c'est avec une
    escorte de paparazzi dûment informés qu'il s'est rendu à Disneyland en
    compagnie de Carla Bruni. Lui qui déclarait à nouveau le 19 octobre que
    les Français "ont plus de pudeur et plus de discrétion et un poil
    d'élégance en plus" que ceux qui étalent les vies privées dans les
    médias. La politique n'en sort pas grandie mais, après tout, c'est lui
    que le ridicule menace. (...) Nicolas Sarkozy croit dur comme fer que
    se rapprocher du peuple c'est être people et il rêve de faire relater
    les épisodes de son existence à l'image de la saga Kennedy. Il veut
    raconter une histoire et raconte des histoires aux Français. Pour
    endosser son rôle, il lui fallait 172% d'augmentation de salaire. Quant
    à la France qui se lève tôt et ne finit pas ses nuits au Fouquet's,
    elle n'a que le droit d'avancer encore l'heure du réveil et de
    repousser celle du coucher (...)".


    LA REPUBLIQUE DES PYRENEES
    Jean-Marcel Bouguereau


    "(...) Comme chez Sarkozy le privé et le politique ont tendance à
    s'imbriquer, on peut s'interroger sur la coïncidence entre ces
    révélations et le fiasco de la visite de Kadhafi qui a réussi à voler
    la vedette au Président français, pourtant un as en matière de
    communication. Nicolas reprend le dessus, de la manière la plus
    romantique qui soit. Une idylle avec l'ex-top Model tombe à pic. La
    romance est gratifiante pour le président, puisqu'il est de notoriété
    publique que la belle à la voix rauque en aurait "tombé" plus d'un: on
    parle de Mike Jagger, d'Arno Klarsfeld, de Vincent Perez, de Charles
    Berling, de Guillaume Canet, voire même d'un ancien premier ministre
    amateur de carottes râpées. (...) Et puis, cette romance de l'homme de
    pouvoir avec une femme belle, intelligente, riche et célèbre qui ne
    fait pas partie de son camp - elle s'est indignée des tests ADN comme
    du concept "d'immigration choisie" - peut aussi, à sa manière, prendre
    sa place dans l'ouverture chère au Président. (...)"

    LE PROGRES
    Francis Brochet


    "Il est fort, notre Président. Après Marie-Dominique, sa première
    femme, Cécilia, Anne, Laurence, et sans doute beaucoup d'autres, voici
    Carla Bruni. Belle, talentueuse, cultivée... Une vraie Première dame de
    France. Mais n'en doutons pas, connaissant notre Président, il y aura
    d'autres Premières dames, et elles seront également belles et célèbres.
    Alors, après Carla, pourquoi pas Lorie, pour changer de musique ?
    Stéphanie de Monaco, pour l'ouragan. Clémentine Autain, pour
    l'ouverture à gauche. Laure Manaudou, pour un triomphe à Pékin. Astrid
    de Belgique, pour annexer la Wallonie. Amélie Nothomb, parce qu'il a
    des lettres. Angelina Jolie, pour une lune de miel américaine. Et
    surtout, car là va notre préférence, Amélie Poulain - pour la France."


    LE COURRIER PICARD
    Francis Lachat


    "(...) Il est manifeste que Nicolas Sarkozy a orchestré sa sortie
    publique avec Carla Bruni; que, de crainte, sans doute, de se faire
    déborder par les rumeurs, il a préféré prendre les devants. Il est
    manifeste aussi qu'il cherche ainsi à tirer un profit politique de
    cette liaison. Un président de la République célibataire malgré lui,
    cela ne pouvait pas durer bien longtemps. Pour continuer à exister dans
    l'opinion, il voulait utiliser toutes les facettes de la célébrité. Les
    actions politiques, nationales, internationales, ne suffisent pas. Il
    lui faut une image glamour, il doit faire rêver. Une ancienne
    top-model, devenue chanteuse à succès, vedette internationale:
    pouvait-il rêver mieux ? Cette liaison naissante, il n'aurait pas pu la
    cacher bien longtemps. Il a choisi de l'exposer de lui-même, afin de la
    faire fructifier. Les magazines people, trop heureux de faire un bon
    score de ventes cette semaine, ont sauté sur l'occasion. Qu'il ne
    vienne pas ensuite, le jour où les médias sortiront des informations
    sans son autorisation, nous refaire le couplet du respect de la vie
    privée."

    .../...
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par moria le Mer 19 Déc 2007, 08:36

    LA MONTAGNE
    Daniel Ruiz


    "Elle est jolie la nouvelle et on n'en attendait pas moins de
    notre président, mais cette fois est peut-être la
    fois de trop. L'indulgence des Français pour les affaires
    de coeur pourrait trouver ses limites dans la mise en scène
    excessive et la cote de popularité du chef de l'État
    ne pas forcément en tirer bénéfice. (...)
    L'annonce de la séparation le jour de la grève
    contre la réforme des régimes spéciaux et
    l'ex-top model le lendemain du colonel tombent trop bien pour
    passer pour des hasards. La mise en perspective de ces vérités
    successives aboutit à un mélange des genres qui sied
    mal à la distance et à la solennité que requiert la fonction suprême. (...)
    La vie privée de Nicolas Sarkozy ne nous concerne pas, à condition
    qu'elle ne soit pas étalée comme un reality-show. Ce
    qui nous concerne par contre, c'est la possible dérive
    d'une politisation de la vie privée. La médiatisation
    de ce qui pourrait devenir un couple présidentiel et son impact
    sur la représentation de notre pays et de ses institutions
    est plus qu'une question de frontières entre domaine privé
    et domaine public."


    L'ECLAIR DES PYRENEES
    Philippe Reinhard


    "(...) Il semble que le président a désormais choisi. Sa liaison avec
    Carla Bruni est désormais publique. L'Elysée n'a rien fait
    pour tenir cette relation secrète. Le président
    n'est pas remarié, mais il n'est plus solitaire. Ce n'est
    pas une affaire d'Etat, mais c'est une bonne
    opération de communication. Elle tombe d'autant plus à point qu'elle
    occupe des médias qui ont largement critiqué le chef de l'Etat
    à l'occasion du voyage officiel de Kadhafi en France. Les
    journaux ont désormais autre chose à se mettre sous
    la dent et sous la plume que les bouffonneries du dictateur
    libyen. L'heure est à la pipolisation.
    Nicolas Sarkozy et Carla Bruni sont membres à part entière de cet
    univers people. Le président aurait pu choisir une compagne
    moins connue et moins jolie. Mais qui peut lui reprocher d'avoir
    du goût pour la beauté et le talent. Mieux vaut un chef d'Etat
    bien dans sa peau, plutôt qu'un président mal dans sa peau."


    LE MIDI LIBRE
    Roger Antech


    "Nicolas Sarkozy est passé de la visite controversée de Kadhafi à son
    idylle avec Carla Bruni, comme il avait sauté auparavant de la grogne
    sur la réforme des régimes spéciaux de retraite à son divorce avec
    Cécilia. Ce président qui, pourtant, avait juré que l'on ne l'y
    prendrait plus sur l'exposition de sa vie privée, vient ainsi de
    rejouer au bon peuple la scène des grands sentiments. (...) Et à
    ceux qui croiraient encore que la révélation de la
    dernière romance présidentielle revient à l'avidité de paparazzi en chasse,
    on peut facilement rétorquer qu'il est des lieux plus discrets qu'Eurodisney,
    un samedi après-midi de fêtes, pour ne pas être vu.
    (...) Il ne faut donc pas se méprendre sur les apparences
    d'une présidence papier glacé, qui verse ostensiblement dans le luxe,
    le strass et les paillettes. A défaut d'incarner les Pères Noël sur le pouvoir
    d'achat des Français, Nicolas Sarkozy leur raconte, depuis Eurodisney,
    des histoires de princesses charmantes.
    Faudrait pas nous prendre pour plus Mickey que nous ne sommes..."


    .../...


    Dernière édition par le Mer 19 Déc 2007, 08:42, édité 1 fois
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par moria le Mer 19 Déc 2007, 08:37

    LE DAUPHINE LIBERE
    Didier Pobel


    "Le Président et l'ex-top model. Voilà donc la dernière
    superproduction annoncée à grands renforts promotionnels
    pour une fin d'année heureuse.
    (...) A la trogne d'un dictateur libyen succède comme par miracle
    le minois d'une belle Italienne. Sur fond de plan grand froid,
    surgit un plan grand show. Habileté suprême des tireurs de ficelles médiatiques
    qui nous gouvernent ou simple désir de transparence en forme d'insolent
    pied de nez à trop de fourberies passées ?
    A chacun de tenter d'y voir
    clair dans une telle accumulation d'informations bien
    réelles et d'émoustillants échos people.
    Reste qu'une fois de plus cette chronique
    intimiste de la foire du trône élyséen est un piège. Surtout pour
    la presse. Soit elle en parle en encourant le risque de se faire
    traiter, au mieux de croqueuse de ragots, au pire de relayeuse des
    plans com' du Palais. Soit elle se drape dans un de ces vrais faux
    silences jamais très loin des douces hypocrisies. Ne soyons
    pas bégueules. Souhaitons du bonheur à l'Homme du 6
    mai et la Énième Dame de France si ça leur
    chante.
    Mais veillons à ne jamais confondre le Fouquet's et l'État."

    L'ALSACE
    Patrick Fluckiger


    "(...) Nicolas Sarkozy est mal placé pour accuser quiconque de
    s'en prendre à sa vie privée et à celle de sa famille. (...) Le voilà qui se
    montre à Disneyland avec sa nouvelle conquête. Le président a
    évidemment le droit de se promener où il veut, avec qui il veut.
    Tout comme il a le droit de préférer Mickey à une sortie plus culturelle, et
    d'aimer une top model plutôt que madame tout le monde. Disons que le
    lieu et la date tombent à point nommé pour faire oublier une semaine où
    Nicolas Sarkozy a fait bien pâle figure face au colonel Kadhafi.
    A Disneyland, le couple était assuré de ne pas passer inaperçu... Et
    c'est réussi : toute la France ne parle plus que de cela. La
    peopolitique exclut évidemment les sujets vulgaires que sont le pouvoir
    d'achat, les retraites, les délocalisations.
    C'est bien l'essentiel."


    LA PROVENCE
    Gilles Dauxerre


    "(...) Le président de la République avait promis de ne plus mettre sa
    vie privée en avant depuis ses déboires conjugaux avec son
    ex-épouse Cécilia. En s'affichant avec sa nouvelle compagne, à Eurodisney, en
    pleine parade de Mickey, Nicolas Sarkozy savait parfaitement ce qu'il
    faisait et ce qui allait arriver. Mais à tout prendre, c'est toujours
    mieux d'être au bras de Carla Bruni qu'aux côtés de l'encombrant
    Mouammar Kadhafi. Cette nouvelle séquence médiatique est plus favorable
    au président de la République que la précédente. En même
    temps elle fait taire toutes les méchantes rumeurs sur
    d'autres liaisons supposées et elle concourt à
    donner de Nicolas Sarkozy une image séduisante et
    naturelle.
    Attention cependant. Les penchants "people" du chef de
    l'État plaisent à une partie de l'opinion, mais en irritent une autre,
    surtout en ces périodes de réformes à tout va et de débat sur le
    pouvoir d'achat.
    Nicolas Sarkozy est amoureux? Tant mieux, mais revenons maintenant
    sur Terre."

    LE TELEGRAMME
    Hubert Coudurier


    "(...)
    Bravant les conseils de sa mère, Dadue, qui lui conseillait
    d'attendre un peu face à 'l'embarras du choix', vu le nombre de
    princesses faisant la queue au portillon du 'Château', le chef de
    l'Etat aurait même offert à la nouvelle élue de son cour de l'épouser.
    C'est qu'il est généreux notre président et ne rechigne jamais à donner
    de sa personne. Certes, les principaux responsables de l'opposition
    accueillent avec consternation ce nouvel étalage d'une vie privée
    que l'on proposait jadis de défendre et qui s'offre complaisamment dans les
    gazettes. Mais même les plus sérieux chroniqueurs comme le patron de
    L'Express, Christophe Barbier, qui connaît l'intéressée, participent de
    cette 'pipolisation' pour laquelle les barrières de l'intimité ont été
    allègrement franchies. Après tout, il n'est pas illogique que l'homme
    qui entérine l'entrée de la France dans la réalité libérale,
    se mette au diapason des moeurs anglo-saxonnes en matière
    de presse. Mais Sarko ne pourra plus nous reprocher de le traiter
    comme aucun autre homme politique ne l'a été. Cette grande parade, il l'a voulue, il l'a eue."

    LA NOUVELLE REPUBLIQUE DU CENTRE OUEST
    Hervé Cannet



    "Nicolas Sarkozy est donc devenu le premier président de la République
    à avoir divorcé en cours de mandat. C'était le 15 octobre. Le
    15 décembre, il officialise par le biais d'une opération de mise en scène
    parfaitement réglée la fin de sa solitude et sa liaison avec une
    top-model, chanteuse à la fois chic et grand public, qui n'a jamais
    caché ses opinions plutôt à gauche.
    Carla Bruni ou l'ouverture version cour?
    Cette occupation absolue du terrain médiatique est évidemment
    délibérée. Elle permet d'occulter la réalité de préoccupations
    du moment et de faire passer au second plan, voire oublier, le
    désastreux bilan diplomatique de la visite de Kadhafi.
    Carla Bruni ou comment faire rêver dans les chaumières?
    Gloire, argent, beauté: le mélange a cependant de
    quoi faire hurler en ces temps difficiles et pas seulement
    dans l'opposition. Et puis ces deux heures à Disneyland, domaine
    de l'imaginaire, du virtuel, voilà un symbole bien enfantin. Alors que
    s'il l'avait amenée, comme le colonel, au Louvre, cela aurait eu une
    autre allure. Vous imaginez les gros titres de la presse people : le
    face-à-face Carla Bruni-Mona-Lisa?"

    L'EST REPUBLICAIN
    Pierre Taribo


    "Nicolas Sarkozy s'affiche avec Carla Bruni. La belle affaire!
    Sauf que le président de la République n'a pas son pareil pour
    scénariser sa vie privée. Avec un côté courrier du coeur et un goût pour la
    peopolisation, totalement inédits au sommet de l'Etat. Le système a
    sa logique impitoyable. Qui s'affiche de la sorte aura du mal à
    s'arrêter en chemin. Le chef de l'Etat qui en a pourtant
    fait l'amère expérience, n'a pas retenu la leçon.
    Certes, on veut bien croire que l'officialisation de l'idylle
    reste sous contrôle de l'Elysée. On admet aussi que chacun,
    qu'il soit président de la République, vedette du
    show-biz ou simple citoyen, est maître de l'usage qu'il
    fait de son intimité.
    Mais si les barrages sautent, plus rien n'arrête les flots du
    superflu et des dérives du tout people. Mais attention de ne pas trop
    jouer avec le feu. Car si la chronique de sa vie sentimentale fait à
    nouveau l'événement, c'est à sa politique qu'il sera
    jugé."



    .../...


    Dernière édition par le Mer 19 Déc 2007, 08:48, édité 1 fois
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par moria le Mer 19 Déc 2007, 08:38

    LA REPUBLIQUE DU CENTRE
    Jacques Camus


    "Vous avez détesté l'épisode Kadhafi? Peut-être adorerez vous le
    feuilleton Carla Bruni! (...) Et ne vous abandonnez surtout pas à
    l'indignation devant cette récidivante intrusion de la presse dans la
    vie privée du Président. (...)
    C'est sciemment que le chef de l'État a souhaité nous entraîner dans le
    monde merveilleux de la Sarkozie. Ainsi est fait Nicolas Sarkozy
    qui n'a jamais supporté la vague compassion attachée
    à son infortune conjugale.
    C'est plus fort que lui: plutôt que d'inspirer la pitié, il préfère susciter
    une envieuse admiration. Il y a chez lui comme un besoin d'épate,
    comme une nécessité un tantinet machiste de "viriliser" une fonction incompatible
    avec un célibat imposé. Sûr que Nicolas Sarkozy, après avoir parfois voulu s'en
    défendre, a définitivement entériné la confusion de sa vie publique et
    de sa vie privée. Et aboli les frontières entre presse people et presse
    généraliste.
    Désormais, c'est tant pis pour lui.
    On ne s'intéressera qu'à une chose:
    Sarkozy tient-il bien ses promesses et... retient-il enfin ses
    promises?"




    LE REPUBLICAIN LORRAIN
    Pierre Fréhel


    "(...) Carla Bruni, intronisée 'amie du président', a-t-elle fait
    irruption dans la mise en scène concoctée au jour le jour à
    l'Elysée pour effacer la trace du dictateur libyen,
    occulter le pouvoir d'achat, les absences de la croissance et
    autres contrariétés? Ou doit-elle déjà être
    tenue pour la remplaçante de Cécilia? (...) Ancien top-model,
    chanteuse et rompue aux exigences du métier d'égérie, Carla Bruni n'est
    pas une impétrante dans le paysage médiatique. La célébrité
    de cette jeune femme accorte semble en tout cas avoir emballé
    le célibataire de l'Elysée qui avait montré, dès le soir de son élection,
    où étaient ses fréquentations favorites. Tout cela n'est donc pas
    totalement étonnant.
    Et pourtant, les Français et les Françaises se demandent si leur
    président n'est pas en train de se tromper de rôle.
    Et si par hasard il n'aurait pas confondu sa fonction avec un contrat de la Warner
    ou un engagement chez Endemol. On connaît par avance la
    réponse de l'intéressé: je serai jugé sur mes résultats.
    Faisons-lui confiance.
    Mais pas au point de nous voir imposer pour la suite de son 'one-man-show' un piteux
    mélange des genres."



    PARIS-NORMANDIE
    Michel Lepinay


    "(...) On peut supposer que la sortie du samedi en famille à Eurodisney
    avait été minutieusement préparée, que la rencontre avec les
    paparazzi avait été minutée par les conseillers du président. Peut-être même
    qu'un communiquant génialement inspiré avait imaginé qu'après le fiasco
    de la visite de Kadhafi en France, au moment où les sondages sont moins
    bons, où les sans-abri s'invitent à nouveau, en même temps que le
    gel, à la une des journaux et sur les plateaux de télévision, il était
    urgent d'allumer un contre-feu. Curieuse vision de la politique! A
    l'époque de Néron on offrait au peuple du pain et des jeux. Il
    s'agissait des jeux du cirque. Sous Sarkozy c'est plutôt les feux
    de l'amour sur papier glacé. Il reste à savoir si les " jeux " du
    président suffiront à faire oublier au " bon peuple " à qui
    ils s'adressent, le goût du pain."

    LES DERNIERES NOUVELLES D'ALSACE
    Olivier Picard


    "Pourra-t-il un jour se passer d'un flash ou d'un projecteur? En
    affichant son idylle, Nicolas Sarkozy a choisi de mettre sa vie privée
    sur la place publique.
    Comment mettre en scène de façon plus spectaculaire
    une relation sentimentale qu'en se rendant en couple, un
    samedi de décembre, dans le site touristique le plus fréquenté
    d'Europe ?
    Une fois de plus, le président de la République a pris beaucoup de
    plaisir à jouer sur le registre de la provocation. A la presse, dont il
    a si souvent critiqué le harcèlement, il jette en pâture sa romance
    toute neuve. Comme un adolescent un peu ivre de son premier flirt, il
    brave les codes ordinaires de comportement d'un chef de l'État
    français. Il est jeune, il est vivant, il est heureux, il peut tout
    se permettre : le message est-il assez clair? (...) Mais dans la
    fraîcheur de l'élan romantique du président, on retrouve aussi un poison
    calculateur. Toujours ce mélange caractéristique du nouveau régime
    balançant entre initiative bling-bling dégoulinante de com trafiquée,
    et vraie spontanéité. Un pur label Sarkozy."


    NICE-MATIN
    Marc Chevanche



    " (...) La distinction public-privé, s'agissant des personnages
    politiques, supposait en effet que soient rassemblées deux conditions.
    La première pesait comme une contrainte. Elle requérait
    qu'au moins en apparence l'homme public respecte le modèle
    que le conformisme social jugeait bienséant: être hétérosexuel, être marié, être
    fidèle, avoir des enfants, soit ce que le code civil et la morale commune jusqu'à il
    y a peu encore prescrivaient. La deuxième condition était en fait une
    sauvegarde. La presse mais aussi la société tout entière étaient acquises à l'idée que les deux
    registres - public-privé - méritaient, en théorie, d'être distingués et qu'ils ne gagnaient pas, en
    pratique, à être mélangés. (...) Tout cela est terminé. La modernité est passée
    par là. Il est toutefois piquant de remarquer que la transparence qui gouverne désormais
    les représentations de Nicolas Sarkozy en chef d'État pourrait bien nous ramener
    au modèle très ancien du monarque absolu mettant en scène jusqu'à sa plus triviale intimité.
    Ainsi retrouverions-nous la tradition mais, par excès de modernité, en somme."
    avatar
    longin
    Magnum
    Magnum

    Nombre de messages : 1834
    Age : 57
    Localisation : Vichy
    Date d'inscription : 13/02/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par longin le Mer 19 Déc 2007, 09:07

    Il voudrait bien lacher la police contre les racailles, mais Chirac l'en empêche.

    Il voudrait bien lacher la police contre les racailles mais Carla l'en empêche.

    C'est con vraiment, ce type formidable a toujours les mains liées par qlq'un.

    S"il était président...mais il est président. S'il avait la majorité à l'AN....mais il a la majorité. S'il n'était pas en fin de mandat....mais il est en début de mandat. S'il avait avec lui le Sénat......mais il a le Sénat.

    Sarko est de gauche comme Chirac.
    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par moria le Mer 19 Déc 2007, 09:45

    maintenant, le Figaro et la génération kleenex.
    c'est tendance et je suis ringarde.

    Joyeux Noël....


    http://www.lefigaro.fr/politique/2007/12/18/01002-20071218ARTFIG00216-sarkozy-ne-se-cache-pasmais-ne-saffiche-pas.php

    """À peine deux mois après l’annonce de son divorce, le chef de l’État a décidé d’assumer
    son coup de foudre, avec sa nouvelle amie, si semblable par son allure élancée,
    ses pommettes hautes et sa longue chevelure lisse, à Cécilia.

    La chronique de leur rencontre remonte en tout cas à trois semaines tout au plus.

    Après une première rencontre le 23 novembre à l’Élysée, ils se retrouvent quelques jours plus tard
    lors d’un dîner chez le publicitaire Jacques Séguéla :
    «Elle est arrivée avec sa guitare, ils se sont parlés, et il l’a raccompagnée.»

    Le 6 décembre, on la voit descendre les marches de l’Élysée, en milieu d’après-midi.

    Ce jour-là, le service de presse demande aux photographes de s’éloigner.

    Signe que cette romance est sérieuse,
    Nicolas Sarkozy retire finalement son alliance mardi dernier,
    lors d’un déplacement en Meurthe-et-Moselle.""""


    Allo Mitsahne ?

    avatar
    moria
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21186
    Age : 117
    Localisation : Duché de Bourgogne
    Date d'inscription : 24/01/2007

    Re: Toucher le fond

    Message par moria le Mer 19 Déc 2007, 10:05

    Un commentaire qui m'a amusée :-)



    """Notre république n’est elle pas monarchique ?

    Nos rois n’étaient il pas de grands amateurs de courtisanes ?

    Le pouvoir est érotique.

    Giscard, Mitterrand, Chirac n’avait-il pas la réputation d’avoir des
    maîtresses ?


    Je trouve cela tout à fait banal.

    Personnellement j’espère que Nicolas Sarkozy n’épousera pas ses conquêtes(moi non plus) mais qu’il les
    collectionnera avec délicatesse.


    Tous ceux et toutes celles qui ont aimé sexuellement de nombreuses partenaires vous
    diront que c’est euphorisant et dynamisant.


    Je souhaite une bonne continuation à Nicolas Sarkozy.

    Il fait un dur métier et ces belles femmes le reposent et lui apportent des divertissements intimes
    dont il a bien besoin pour aller jusqu’au bout de son programme.


    Finissons en une fois pour toutes avec les traditions judéo-chrétiennes.

    Un homme divorcé a droit à une sexualité ludique réconfortante.""""

    Invité
    Invité

    Re: Toucher le fond

    Message par Invité le Mer 19 Déc 2007, 10:21

    Il va l'emmener à Rome et à Sharm el Cheik pour Noël. J'aimerais préciser que s'il va en Egypte c'est pour le boulot et parce qu'il doit ensuite faire une visite d'Etat en Israël. Quel endroit meilleur que ce coin de terre qui réunit 3 religions, hein Longin ?!

    santa farao

    Contenu sponsorisé

    Re: Toucher le fond

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017, 18:05